Teenage Kicks démarre sa cinquième saison avec une preview des championnats de Football League (D2 à D4) et Premier League. A tout saigneur, tout honneur, on entame donc avec la D4 (1ère partie aujourd’hui), ce minot avec ses clubs tout pouilleux et leurs buvettes qui puent la Marmite mais qui réservent aussi quelques surprises.

Le classement après quatre journées (sur 46) et la liste & carte des 24 clubs.

Les rubriques :

- Les prétendants à la montée
- Le sketch Benny Hill anglo-français (bonus D4)
- Les clients à la descente
- Les joueurs à surveiller
- Les plus grosses et plus faibles chambrées
- Le club à suivre
- Le club à pas suivre
- Les vieux de la vieille
- Les entraîneurs en vue
- Les pronos TK montées et descentes

Les prétendants à la montée

Une douzaine, pour 4 places (3 automatiques + 1 aux play-offs). Championnat toujours serré, 13 points d’écart seulement entre les 7 premiers l’an passé et 14 la saison précédente (sur 46 matchs). Des budgets homogènes, autour de 3m £ pour la majorité des clubs (approx. 1,8m pour les plus gueux), expliquent ce tassement. Et c’est tant mieux car sans favori qui ne se dégage vraiment, on devrait encore vivre une passionnante saison de D4.

Luton Town, ex D1 (surtout années 80-1992), traité dans la deuxième partie, rubrique « Le club à suivre ». Le promu de D5 (champion avec 19 points d’avance sur le deuxième, Cambridge United) est un peu le nouvel épouvantail de la D4 même si les Hatters ne semblent pas avoir l’effectif pour jouer la montée automatique, surtout depuis le départ de leur buteur Andre Gray (30 buts/44 matchs l’an dernier) à Brentford, D2. Ça pourrait le faire cependant, peut-être via les play-offs. Départ moyen, 5 points engrangés sur 12 possibles.

Bury, moribond et endetté depuis quelques saisons (relégué de D3 en 2012-13, saison pendant laquelle le club fut temporairement interdit de transfert et dut emprunter de l’argent à la PFA – syndicat des joueurs – pour payer les salaires), ce club de Greater Manchester a récemment trouvé son sauveur : Stewart Day, un businessman de 32 ans qui fait dans l’immobilier étudiant. Epaulé par trois associés fraîchement élus dans un directoire renouvelé, ce lifelong fan a sauvé le club d’un redressement judiciaire probable en injectant 2m £ depuis la reprise du mourant en juin 2013 (surtout pour rembourser les dettes). Un gros bon point d’entrée pour le nouveau boss : les billets en baisse, les moins chers de la division même, seulement 15 £ la place (prix unique) et des abonnements très raisonnables à 250 £ (et ouais, 300 € est bien inférieur à la moyenne de la D4 anglaise). Bury fête ses 130 ans cette saison et Day veut faire revenir les 15 % de spectateurs qui ont déserté ces dernières années. A correctement commencé la saison, 7 points pris, mais seulement 5 buts inscrits.


Friends Reunited, tout le monde est back cette saison.

Portsmouth. A fini 3è après une saison fébrile et peu convaincante (22è à sept journées de la fin) mais listé d’office ici vu son standing et aussi car j’ai une tendre affection pour l’ex club de Vincent Péricard (Fratton Park est l’un de mes tous premiers stades anglais visités, il y a presque 35 ans). Un superbe emballage final réalisé sous le leadership d’Andy Awford, l’ex Pompey legend nommé manager fin mars : 5 victoires et 2 nuls sur les 7 derniers matchs. A peut-être sauvé le club de l’humiliation suprême pour un ex Gros : la descente en non-League. A commencé fort, 10 points pris.

L’obstacle principal vers la remontée demeure l’instabilité de Pompey – 3 managers et 41 joueurs utilisés l’an dernier (même si les choses s’améliorent) – et, corollaire naturel, la fragile situation financière (là aussi, ça va mieux, des travaux de mise aux normes porteront Fratton Park à 20 000 places), conséquences d’un quinquennat cauchemardesque : quatre propriétaires désintéressés et magouilleurs, une ambiance hall de gare (77 joueurs en transit sous l’ère Harry Redknapp 2.0 ; normal, ‘Arry touchait – légalement – des commissions sur les achats-ventes), trois relégations, deux redressements judiciaires et plus de dettes qu’un ministère grec. Refonte totale en avril 2013 : 51 % du club appartient désormais à 2 300 supporters via le Portsmouth Supporters Trust et le reste à 11 actionnaires fortunés qui ont injecté plus de 50 000 £ chacun dans le nourrain (2.5m £ collectés au total).

On est loin du Pompey qui s’offrait Peter Crouch pour 11m £, payaient ses vedettes 300 000 £/mois, faisait trembler l’AC Milan en coupe d’Europe (un 2-2 chanceux pour les Rossoneri, acquis dans les dernières minutes) et flambait en Premier League (8è en 2008). C’était pourtant y’a à peine cinq ans…

Le discret John Portsmouth Football Club Westwood (c'est son nom officiel, si si)

Le discret John Portsmouth Football Club Westwood (c'est son nom officiel, si si)

Comme lors des deux dernières saisons, Burton Albion pourrait bien de nouveau surprendre (4è et finaliste des play-offs en mai dernier). Les Brewers, des minots coincés entre Derby et la conurbation de Birmingham (2,5m d’habitants), ne sont en Football League que depuis 2009 (merci Nigel Clough, fils de) mais visent déjà crânement la D3. Va cependant falloir marquer un peu plus, seulement 47 pions l’an dernier (en 46 matchs), 20è attaque de D4. Les résidents du Pirelli Stadium ont commencé pied au plancher, déjà 10 points au compteur.

Southend United et Oxford United (encore un autre ex pensionnaire de D1, dans les Eighties), 6 000 spectateurs chacun de moyenne (contre 4 200 pour la D4), respectivement 5è et 8è la saison dernière, devraient pourraient être aux avant-postes en fin de saison (surtout Southend). Enfin bon, ça c’est la théorie car Oxford connaît quelques turbulences en coulisses et sur le terrain actuellement (zéro point en 4 matchs ! 8 défaites de championnat d’affilée, record du club. Finalement, j’aurais dû mettre ces losers dans la rubrique « Clients à la descente »).
On souhaite bonne chance au jeune et nouveau manager d’Oxford, Michael Appleton (38 ans), qui poursuit sa grande tournée nationale des clubs Barnum : a managé Portsmouth, Blackpool et Blackburn depuis 2011. Bref, en trois saisons, Appleton a dû prendre dix ans et avaler deux caisses d’anxiolytiques. Allez, encore un petit effort et un passage par la case Leeds/Port Vale/Newcastle et le mec sera bon pour la clinique psy avant la quarantaine.

Parmi les quatre relégués de D3 (et donc forcément candidats à la montée), Shrewsbury et Tranmere Rovers semblent les mieux placés pour retrouver l’étage supérieur, surtout le premier cité. Les Shrews ont enregistré pas moins de 17 arrivées (dont le milieu australien James Wesolowski et Liam Lawrence, ex Sunderland & Stoke) qui remplacent les 20 prêtés (!) de l’effectif passé et pourraient faire mal si la mayonnaise prend bien entre tous ces nouveaux. A noter la présence dans l’effectif de l’attaquant toulousain Jean-Louis Akpa-Akpro, 29 ans et déjà vieux routier de la Football League. Bon démarrage, 8 points et 9 buts marqués.

Shrewsbury Town Football Club pourrait jouer les trouble-fête. Ici, leur ancien écusson, de 1993 à 2007, avec la chouette devise du comté (que nos lecteurs non Latinistes – on en a quelques uns, notre grande tare - ne s’excitent pas, ça veut pas dire “salopes en fleur”).

Tranmere Rovers, le troisième club pro de Merseyside et forcé de vivre à l’ombre de ses deux illustres voisins malgré le gros bassin de population local (320  000 habitants de ce côté-ci de la Mersey, appelé le Wirral – évidemment, ces glory hunters supportent en majorité EFC ou LFC), est néanmoins en proie à de sérieux problèmes financiers depuis quelques années (2m £ de dettes), difficultés qui ont forcé le club à vendre des jeunes espoirs tels Aaron Cresswell (aujourd’hui à West Ham) et surtout Dale Jennings, au Bayern Munich, un ex caïd de 21 ans « promis à un grand  avenir » selon la formule rigolote consacrée. Après deux ans glamour (mais pas wunderbar) en Bavière, Jennings porte aujourd’hui les pâles couleurs de Barnsley (D3). Et ouais, les carrières de footeux sont souvent parsemées de reality checks bien cruels.

L’arrivée d’un nouveau duo de propriétaires il y a deux semaines, le couple Mark et Nicola Palios (lui, ci-dessous en photo, est un ex milieu des Rovers et ex chief exec déchu de la FA – célèbre en Angleterre pour cette histoire fédérale de fesses mêlant Sven-Goran Eriksson, who else – et elle, avocate et businesswoman), devrait toutefois relancer ce club qu’on n’avait plus vu traîner en D4 depuis 25 ans. Le proprio partant, l’homme d’affaires Peter Johnson (depuis 27 ans aux commandes) a été grand seigneur, il leur a fait cadeau des 5m £ que le club lui devait, sympa.

Une raison supplémentaire de s’intéresser un peu à Tranmere : ils ont le nom le plus cool de la D4 dans leur effectif, Max Power, milieu de 21 ans formé au club.

Même si la montée paraît hypothétique (surtout avec leur mauvais départ, 2 points), mentionnons également Carlisle United puisque les Cumbrians descendent de D3, eux qui entamaient leur première (et dernière) saison de D1 il y a exactement 40 ans (ils finirent lanterne rouge et descendirent en compagnie de Luton et Chelsea). Carlisle a utilisé la bagatelle de 47 joueurs l’an dernier (dont notre Pascal Chimbonda national, aujourd’hui en D3 grecque), même pour les standards de Football League c’est beaucoup (pléthore de prêts et contrats courts, 3 200 mouvements enregistrés pour les 72 clubs de FL en 2012-13, y compris renouvellements de contrats).
Club notable pour son stade, Brunton Park, tellement vétuste que quand les producteurs du bon téléfilm United (sorti en 2011, sur le crash de Munich) cherchèrent un stade pour filmer les scènes de foot des années 50 et 60, c’était quasiment le seul à faire l’affaire sans trop de retouche ! (y’a encore des populaires sans toit et des rangées entières de vieux sièges en bois dans la tribune principale par exemple). Un nouveau ground serait vaguement dans les cartons, mais pas avant une bonne décennie (problèmes de financement, le club traîne 2m £ de dettes).

York City a fait une belle saison 2013-14 sous la houlette du très expérimenté Nigel Worthington, 7è et battu de justesse par Fleetwood en play-offs. Les Minstermen ont réalisé une phase retour de feu (aucune défaite après la fin janvier !) et sont  invaincus depuis 7 mois (4 nuls en ce début de saison).

On espère aussi voir Plymouth bien figurer, cette grosse cylindrée de D4 plus habituée aux étages supérieurs, D2/D3 (mais qui n’a jamais goûté à l’élite ; avec 261 000 habitants, c’est la plus grande ville anglaise dans ce cas). Toutefois, les Pilgrims sont dans le dur depuis le redressement judiciaire de 2010-11 (17m £ de dettes – il en resterait un tiers à rembourser) et ne semblent pas en mesure de jouer les premiers rôles, malgré leurs 7 000 fidèles (la fameuse Green Army) et leur budget de plus de 4m £. Ils ont cependant fini 10è l’an passé et remontent doucement la pente après les désastreux exercices 2011-12 et 2012-13 où ils frisèrent la descente en non-League.

Plus tous jeunes les fantassins de la Green Army mais toujours prêts à faire des centaines de kms pour soutenir le club aux 4 coins du pays

Plus tous jeunes les fantassins de la Green Army mais toujours prêts à faire des centaines de kms pour soutenir le club aux 4 coins du pays

Y’a Cheltenham Town aussi parmi les prétendants mais vu que c’est probablement le club qui m’intéresse le moins en Angleterre,  j’ai rien à dire sur eux, hormis qu’ils ont bien commencé (10 points), ce dont vous vous foutez probablement autant que moi.

Et pour finir cette rubrique, un souhait : que l’AFC Wimbledon s’en sorte mieux que l’an passé où ils finirent 20è, à trois points seulement du premier relégué.

Le manager des Dons, Neil Ardley, a fait le ménage cet été en virant une douzaine de joueurs. Ayant trouvé ses gars trop inexpérimentés et légers physiquement, l’ex milieu du Crazy Gang a aguerri et musclé l’effectif. Résultat des courses : une dizaine d’arrivées, un mélange de jeunes et de profils chevronnés et/ou bien bâtis, tels Adebayo “The Beast” Akinfenwa, le footballeur le plus costaud au monde (1,80m, 100 kilos de muscles) et Matt Tubbs (prêté par Bournemouth, D2), goal machine de 30 ans présenté par TK dans cet article de 2011 sur Crawley. Pour les hisser vers le haut de tableau, ils compteront aussi sur G. Francomb, le p’tit jeune qui monte, sur les expérimentés B. Fuller (Player of the Year 2014 du club), D. Bulman et l’ex international irlandais A. Bennett, capitaine. Les Dons ont pas mal démarré, 7 points.

Akinfenwa soulève 180 kilos en développé-couché

Akinfenwa soulève 180 kilos en développé-couché et produit l'énergie cinétique d'un TGV une fois lancé

J’ai toujours l’espoir un peu fou de les voir rejoindre MK Dons en D3 et exterminer les imposteurs (dans mon rêve à épisodes entamé il y a douze ans, Milton Keynes prendrait 50 points de pénalité pour malversations et descendrait en D4 ; là, des champignons et xylophages maléfiques inventés par Vinnie Jones devenu scientifique fou transformerait Peter Winkelman en homme-compost, fusillerait leur pelouse et leurs tribunes ; les faux Dons devraient fuir et se nomadiseraient car personne ne voudrait les accueillir, sous peine de représailles de Vinnie et son pote Hollywoodien Sylvester Stallone. Descentes successives jusqu’en Pub League, l’équivalent de la corpo. Entre-temps, Vinnie Jones aurait racheté leur stade sur ebay pour peanuts – car MK Dons en redressement judiciaire permanent –, aurait trouvé l’antidote à son champignon et legué le complexe de 30 000 places au Supporters Trust de Wimbledon. Avec l’argent, les Dons remonteraient les divisions).

Bon, mon scénario rêvé a mal commencé puisque Milton Keynes a battu Wimbledon 3-1 au premier tour de la Coupe de la Ligue il y a deux semaines. Bastards.

Gros Luton-Wimbledon qui fleurait bon les Eighties il y a dix jours, victoire des Dons 1-0 grâce à Matt Tubbs sur une action typiquement Crazy Gang années 80, du pur route-one football : dégagement de 75 mètres du gardien sur l’attaquant et but, voir clip (à 20 secondes).

Le sketch Benny Hill anglo-français

Un bonus sympa qui porte sur un épisode anglo-français exquis de l’histoire récente de Cambridge United, le deuxième promu avec Luton Town.

En mars 2004, à la stupéfaction générale, le petit Cambridge (22è de D4 et fauché) nomme le tandem Claude Le Roy-Hervé Renard comme manager & adjoint. Dès le départ, c’est le flou artistique le plus total sur la nature du contrat et les attributions de chacun. Le « Sorcier Blanc » déclare à un journal local que sa nomination n’en est pas vraiment une et que sa démarche est totalement désintéressée (« C’est avant tout un contrat moral », lâche-t-il au quotidien de la ville).

Interviewé par Canal Plus, le globe-trotter explique (propos rapportés dans le magazine When Saturday Comes de mai 2011) : « Je me suis engagé avec Canal Plus et me dois de leur être loyal. Quand je me suis retrouvé libre [après une pige en Chine], j’ai dit que je serais prêt à donner un petit coup de main à Cambridge, c’est le deal entre nous. On n’a jamais parlé argent ou quoi que ce soit. J’y vais simplement pour faire un audit. »

OK, très charitable au demeurant d’aider les pauvres mais ce n’est manifestement pas ce qu’a compris le président-proprio de Cambridge, l’homme d’affaires Gary Harwood, amateur d’envolées lyriques un brin grandiloquentes : « En faisant venir Claude, nous avons recruté l’un des managers les plus respectés d’Europe, sinon du monde. C’est peut-être la nomination la plus sensationnelle de l’histoire du club. Quand nous aurons, je l’espère, assuré notre place en Football League, Claude pourra bâtir une équipe conquérante et attrayante qui visera bien plus haut. »

Dans un élan émotionnel très « Feux de l’amour », Harwood ajoute (toujours dans cet article de WSC # 291) :

« Claude m’a dit Gary, mon coeur est à Cambridge et y sera jusqu’à ma mort. Je crois sincèrement qu’il s’est vraiment pris d’amitié pour Cambridge United. »

L’étrange attelage se poursuit deux mois (Renard manage l’équipe en tandem avec l’adjoint de l’entraîneur limogé, Le Roy se pointe à l’occasion mais juste pour les matchs, le proprio magouilleur tente de sauver le club du redressement judiciaire). Selon les médias anglais, cet « arrangement contractuel » est censé tenir jusqu’à la fin de saison, suivi en principe d’un vrai contrat de deux ans. Détail cocasse : le…

A suivre. Kevin Quigagne.

14 commentaires

  1. Kevin Quigagne dit :

    @ DietervonBraun (aka Leworthy, notre hater préféré)

    [en réponse à ton post du 15 juillet, celui-ci : http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2014/05/09/don-revie-dirty-messie/#comment-185090

    Mille excuses pour l’attente mon cher Leworthy, je prenais mes longues vacances estivales, dépaysement total : Doncaster, Edimbourg, Provence, Toscane et Rome. Je recommande dans l’ensemble mais surtout Doncaster, le reste est très surcoté. Ah le marché couvert de Doncaster, une merveille. Kevin Keegan, Billy Bremner et Louis Tomlinson (et Diana Rigg) y ont traîné, alors tu penses.

    Je constate qu’on t’a manqué pendant les vacances Leworthy, ça nous fait tous grand plaisir ici à TK HQ Tower. Tranquillise-toi, we’re back.

    Dès les premières lignes Leworthy, malgré ton charmant nouveau pseudo germanique bien dans le zeitgeist, j’ai reconnu ton style et ta phraséologie inimitables, eg :

    « Je vous sens surtout pigeonnés par votre ton habituel, le goût du trash et des anecdotes et peut-être un peu de suffisance Kevin ».

    Tu m’en voudras pas mais j’ai vite arrêté de lire ton post, précisément à la lecture de la phrase entre guillemets ci-dessus, malgré un bon fou-rire. Un peu cruel je sais (je te prie de m’excuser) car ton paveton panzer a dû te prendre une plombe mais à quoi bon poursuivre, hein ? Sans lire la suite, j’en connais déjà pertinemment le contenu et la teneur.

    Cela dit, à TK, on aime avoir un lectorat d’une grande variété et on kiffe donc le fait que tu continues à nous lire et à commenter assidûment malgré ta détestation envers notre blog. Ton unicité nous est précieuse : sur les 1 800 commentaires depuis nos débuts, tu es le seul lecteur qui s’acharne à nous pourrir mais continue cependant à nous lire et commenter passionnément. Tu es une perle d’une grande rareté pour n’importe quel blog ou site qui se respecte, alors forcément on tient à toi.

    Tu vois Leworthy, malgré notre gros succès [4 millions de visites, plus de pompeurs que dans un coffret 5 DVD des Shadoks – j’ai dû prendre un avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle –, une forte interaction avec les lecteurs (dans nos réponses souvent généreuses bien sûr mais aussi l’aide qu’on peut leur apporter par courriel ou même courrier, eg infos, documents envoyés, etc.), des débats, de vrais articles fouillés, des dossiers inédits, une grande variété de sujets, le fait qu’on ait été publié ou référencé par beaucoup, du Guardian à l’Equipe (Didier Braun), en passant par l’Observer ou le Football pour les Nuls, etc.], un type de segment lectorat comme toi, même infinitésimal, nous manquait terriblement.

    Tu sais, on devient vite blasé quand on connaît succès, gloire, argent sale et filles faciles, comme disait un autre TKiste (Pan Bagnat pour ne pas le nommer). Toute cette flagornerie lasse à la longue, alors l’irruption d’un vrai bon hater égaye nos existences trop satisfaites et nous comble, surtout un reader-hater qui s’accroche désespérément comme toi et nous honore en nous consacrant tant de temps au beau milieu de l’été alors qu’il y aurait sûrement mieux à faire (mais quand on est accro, hein). Il est là notre vrai succès en fin de compte : avoir rendu accro notre hater, même en période estivale. C’est probablement ce dont on est le plus fier ici à TK HQ Tower.

    Mon cher Leworthy, je sens chez toi un réel potentiel d’auteur et d’hagiographe alternatif du foot anglais. Je vais te faire une confidence : je ne suis plus tout jeune et il est fort possible que 2014-15 soit ma dernière saison TK, si je la finis. Because circonstances personnelles, problèmes de dispo et l’envie de passer à autre chose, normal, j’ai beaucoup donné. Depuis avril 2010 et mes débuts sur les Cahiers, j’ai sans doute écrit plus que quiconque sur le football anglais dans l’histoire du Net francophone, c’est en millions de signes. Je suis loin d’avoir tout dit sur ce foot anglais auquel je suis accro depuis presque 40 ans maintenant mais il est temps pour moi de tourner la page Internet. J’ai souvent marché au feeling dans mes choix, sans trop planifier, j’aime les sensations nouvelles, toute ma vie et mon parcours professionnel ont été jalonnés de défis réguliers, de phases et d’expériences inédites. Et cinq ans à mon rythme TK, c’est beaucoup, vraiment beaucoup et il me faut repartir à la recherche de new kicks comme on dit.

    J’ai encore quelques textes à sortir sur TK (dont un gros dossier sur lequel je bosse depuis des années) mais l’heure de tirer ma révérence sur le Net cette saison est probablement venue. Peut-être me retrouvera-t-on ailleurs un jour, en livre. J’ai des projets dans ce sens mais pas facile de tout caser dans mon emploi du temps chargé, peut-être devrais-je attendre un temps partiel ou une année sabbatique comme dans un passé récent, ou carrément ma retraite professionnelle (anticipée) dans quelques années. Ou peut-être que la retraite et le farniente auront raison de moi et qu’au lieu d’écrire des bouquins sur le foot anglais, je passerai une partie de l’année à siroter des sangrias sur la Costa Blanca et l’autre à profiter des délices du Lake District ou des Cornouailles.

    Et c’est là que tu interviens Leworthy : tu as visiblement beaucoup à dire sur le foot anglais et je t’imagine bien comme mon successeur à TK, dans un registre différent certes (style brûlotier chef, tendance vintage révisionniste) mais peu importe, je te vois bien reprendre le flambeau une fois ma retraite TK définitivement sonnée. Alors n’hésite pas à postuler dès maintenant auprès de l’état-major des Cahiers, je crois en toi.

    Ne change rien surtout, continue à nous détester avec cette fantastique dose de mauvaise foi qui caractérise tes posts, c’est l’essentiel. C’est comme ça qu’on te préfère, alors please, je t’en supplie, ne va pas tout gâcher en commençant soudain à nous trouver quelque vague qualité ou des choses saugrenues de ce genre juste parce qu’on a dit un peu de bien de toi. T’imagines pas comme ça nous décevrait que tu nous la fasses soft.

    Si je puis me permettre, juste un petit conseil en rapport avec ma dernière phrase : lâche-toi quand tu nous pourris, ton tour de phrase fielleux fait vraiment marin d’eau douce et cette anémie ne te ressemble pas. Insulte-nous de bon coeur, libère-toi, tu te fais mal inutilement en te retenant. Au lieu d’écrire qu’on est trash, pigeonnés, suffisants, etc. écris directos qu’on est une bande de morveux superficiels, un aggloméré de démeurés qui se la pètent comme pas permis avec leur sous-fanzine de chambre de bonne favélique. Tu vois, là ça aurait déjà bien plus de gueule. Défoule-toi, déconstipe-toi, fais-toi plaisir.

    Allez, Baci comme on dit à Rome.

  2. lomaia dit :

    Qui est ce Leworthy ? Un fanboy de longue date de TK ? ^^

  3. Baleine_Boksic dit :

    Avoir des haters, quelle classe TK !
    Par contre la retraite ca va pas être possible :)

  4. Blingice dit :

    Pareil : Je refuse que tu prennes ta retraite ! :D

    Bon et sinon pour revenir à l’article (oui parce qu’il y en a un), cette saison s’annonce vraiment fun à regarder, il existe donc un championnat où il y a plus de suspense pour le titre qu’en Premier League ?

    Et sinon, un ex-membre du Crazy Gang entraîneur c’est pas une mauvaise idée un peu ? Il y a des antécédents (bons comme mauvais) ?

  5. Incendie Paillot dit :

    Salut, quel plaisir que ce (dernier, vraiment, argue ?!)retour !
    A propos de l’article, une chose m’a frappé : 4200 supporters en moyenne en D4 ? Ca me paraît aussi énorme que fabuleux ! Chapeau bas messieurs les Anglais.
    Au plaisir de lire la suite. IP

  6. Incendie Paillot dit :

    Hmm, il paraît (RMC) que Milton Keynes est en train de mener 4-0 contre Manchester United. Quelqu’un confirme ?

  7. roberto cabanastonvilla dit :

    Une chose m’intrigue : pourquoi cette indifférence marquée pour Cheltenham Town (bon, cela dit, moi aussi je m’en fous, je sais même pas ou c’est).

    Je profite de mon passage pour donner à TK l’update de mon classement top 100 foot anglais. La règle est simple, le premier de premier league gagne 100 pts, son suivant 99, et ainsi de suite jusqu’au haut de tableau de la conference, ou le 5e ou 6e (je sais plus) marque 1 point.

    Prime à la régularité plutot qu’au palmarès,ce classement permet tout de même de visualiser les forces anglaises sur plus de 125 ans.

    (comparé à la france, le nombre de clubs à être entré au moins une fois dans le top 100 est très réduit)

    1 EVERTON 10498
    2 ASTON VILLA 10319
    3 MANCHESTER UNITED 10302
    4 LIVERPOOL 10201
    5 ARSENAL 10144
    6 MANCHESTER CITY 9711
    7 SUNDERLAND 9668
    8 WEST BROMWICH 9557
    9 NEWCASTLE 9551
    10 BLACKBURN 9416
    11 DERBY 9301
    12 WOLVERHAMPTON 9240
    13 BOLTON 9227
    14 SHEFFIELD WEDNESD. 9122
    15 BIRMINGHAM 8978
    16 NOTTINGHAM FOREST 8940
    17 SHEFFIELD UNITED 8811
    18 CHELSEA 8559
    19 BURNLEY 8504
    20 LEICESTER 8484
    21 STOKE 8444
    22 MIDDLESBROUGH 8419
    23 TOTTENHAM 8417
    24 PRESTON 8179
    25 LEEDS 7833
    26 WEST HAM 7216
    27 BLACKPOOL 7023
    28 NOTTS COUNTY 6911
    29 FULHAM 6485
    30 SOUTHAMPTON 6485
    31 GRIMSBY 6329
    32 HUDDERSFIELD 6268
    33 BURY 6185
    34 PORTSMOUTH 6141
    35 BARNSLEY 6123
    36 BRISTOL CITY 5964
    37 CHARLTON 5873
    38 COVENTRY 5827
    39 HULL 5593
    40 NORWICH 5493
    41 QUEENS PARK RANGERS 5328
    42 OLDHAM 5320
    43 CARDIFF CITY 5170
    44 LUTON TOWN 5151
    45 IPSWICH 5091
    46 CRYSTAL PALACE 5067
    47 BRADFORD CITY 4946
    48 PORT VALE 4892
    49 MILWALL 4727
    50 PLYMOUTH 4579
    51 LEYTON ORIENT 4542
    52 WATFORD 4500
    53 LINCOLN 4471
    54 SWANSEA 4467
    55 READING 4317
    56 BRIGHTON & HOVE ALBION 4289
    57 ROTHERHAM 4188
    58 CHESTERFIELD 4113
    59 WALSALL 4071
    60 STOCKPORT 4017
    61 BRENTFORD 3950
    62 SWINDON 3898
    63 BRISTOL ROVERS 3769
    64 TRANMERE 3428
    65 BOURNEMOUTH 3323
    66 CREWE ALEXANDRA 3209
    67 DONCASTER 3209
    68 SOUTHEND 3165
    69 CARLISLE 2973
    70 NORTHAMPTON 2845
    71 WREXHAM 2833
    72 GILLINGHAM 2828
    73 BRADFORD PARK AVENUE 2561
    74 SHREWSBURY 2404
    75 OXFORD UNITED 2342
    76 MANSFIELD 2228
    77 WIGAN 2210
    78 HARTLEPOOL 2186
    79 EXETER 2186
    80 COLCHESTER 2146
    81 SCUNTHORPE 2142
    82 ROCHDALE 2137
    83 YORK 2071
    84 TORQUAY UNITED 2018
    85 DARLINGTON 1994
    86 PETERBOROUGH 1973
    87 WIMBLEDON 1965
    88 CHESTER CITY 1867
    89 HALIFAX 1799
    90 NEWPORT COUNTY 1700
    91 ACCRINGTON STANLEY 1590
    92 SOUTHPORT 1402
    93 ALDERSHOT 1343
    94 CAMBRIDGE UNITED 1299
    95 BURTON ALBION 1258
    96 GLOSSOP 1187
    97 GAINSBOROUGH 1117
    98 BARROW 1104
    99 GATESHEAD 841
    100 DARWEN 786
    101 NEW BRIGHTON 785
    102 HEREFORD 730
    103 WYCOMBE WANDERERS 729
    104 SOUTH SHIELDS 689
    105 WORKINGTON 605
    106 YEOVIL TOWN 499
    107 MILTON KEYNES DONS 432
    108 CHELTENHAM TOWN 405
    109 BARNET 387
    110 NELSON 360
    111 LOUGHBOROUGH 346
    112 BOOTLE 320
    113 MACCLESFIELD TOWN 308
    114 MERTHYR TYDFIL 262
    115 SCARBOROUGH 245
    116 BIRMINGHAM St.GEORGE’S 242
    117 ASHINGTON 240
    118 BURTON WANDERERS 229
    119 STEVENAGE BOROUGH 197
    120 DAGENHAM & REDBRIDGE 187
    121 DURHAM 180
    122 MORECAMBE 175
    123 SUNDERLAND ALBION 173
    124 ABERDARE 169
    125 NORTHWICH VICTORIA 166
    126 KIDDERMINSTER HARRIERS 145
    127 RUSHDEN & DIAMONDS 144
    128 CRAWLEY 130
    129 BOSTON UNITED 117
    130 MAIDSTONE UNITED 89
    131 STALYBRIDGE 80
    132 LONG EATON RANGERS 77
    133 FLEETWOOD TOWN 61
    134 KETTERING TOWN 58
    135 ALTRICHAM 46
    136 RUNCORN 40
    137 THAMES 32
    138 WOKING 32
    139 ENFIELD 30
    140 TELFORD UNITED 23
    141 WEALDSTONE 19
    142 WEYMOUTH 17
    143 NUNEATON BOROUGH 14
    144 BATH CITY 13
    145 WORCESTER CITY 12
    146 HEDNESFORD TOWN 9
    147 STAFFORD RANGERS 8
    148 FARNBOROUGH TOWN 8
    149 HISTON 8
    150 FRICKLEY ATHLETIC 7
    151 BROMSGROVE ROVERS 7
    152 DARTFORD 7
    153 HAYES 6
    154 GRAYS ATHLETIC 6
    155 GRAVESEND & NORTHFLEET 6
    156 SLOUGH TOWN 5
    157 KINGSTONIAN 5
    158 SUTTON UNITED 4
    159 DOVER ATHLETIC 4
    160 LEIGH RMI 4
    161 WELLING UNITED 3
    162 BRAINTREE 3
    163 REDBRIDGE FOREST 2
    164 MARGATE 1
    165 FOREST GREEN ROVERS 1

  8. Pan dit :

    Hello chers fidèles (commençons l’année en nous la pétant un peu).

    Incendie Paillot > On confirme, on n’aime pas MK Dons, genre du tout du tout, mais je vais peut-être revoir mon jugement, une équipe qui en claque 4 à Manchester ne peut pas être foncièrement mauvaise.

    roberto > Merci pour ce suivi mis à jour. Je sais pas encore ce qu’on va en faire, mais on va en faire un truc, un jour.

    Des bisous à tous et à très bientôt pour la 2e partie de la preview L2, puis les previews L1, CH et PL.

    #COYH

  9. Kevin Quigagne dit :

    Merci à tous.

    @ Blingice.

    La D3 et D4 sont les championnats les plus serrés, principalement à cause de l’homogénéité des budgets, surtout depuis la création du Financial Fair Play en Football League (http://tinyurl.com/bl8uzjf), les clubs de D3 et D4 n’ont pas le droit de dépenser + de 55 % et 60 % de leur budget respectivement en masse salariale et sont étroitement surveillés dorénavant (http://tinyurl.com/co8smjl). Y’a eu tellement d’excès et dérapages en tous genres par le passé (eg des dizaines de redressements judiciaires, qui coûtent à la communauté ET aux contribuables) que de telles mesures étaient devenues indispensables.

    Tout ça limite donc les excès (salariaux) qu’on voit en PL par exemple, ou même en D2. C’est une Football League à 2 vitesses en fait, la D2 étant soumise à un régime différent de la D3 & D4 (plus souple), pour l’instant en tout cas car les sanctions vont se mettre en place en D2 dès décembre prochain (et donc, le cas QPR sera étudié, on parle d’une amende record de 50 millions £ (http://tinyurl.com/kzgf8wt), j’en avais parlé ici l’an dernier. Bon, ça se réglera à l’amiable vraisemblablement. La Football League a demandé à la Premier League de prendre des sanctions contre QPR - style embargo sur les transferts - mais la PL ne veut rien entendre.
    Le niveau d’endettement est vraiment devenu inquiétant en D2 – 1 milliard de £ – et les instances devront probablement encore serrer la vis dans les années à venir.

    Ouais, pas une mauvaise idée. Le championnat de D4 est physique (pas mal de kick and rush) et muscler l’effectif est souvent bénéfique.
    Mais bon, je ne veux pas non plus caricaturer la D4, je la suis de près depuis longtemps, j’vais parfois aux matchs de Football League ici dans la région Newcastle (j’irais les voir s’ils descendent en D4 un jour, promis), j’ai d’ailleurs prévu d’aller à Victoria Park (Hartlepool) d’ici 2 mois, je vais dans le Yorkshire aussi de temps en temps, et y’a de plus en plus de clubs qui pratiquent un beau football fluide itou itou, style Chesterfield l’an dernier (promu en D3). Le jeu rugueux est de toute manière inscrit dans l’ADN du foot anglais, j’ai écrit un article en rapport avec ce sujet, qui devrait paraître dans un mois environ.

    Peu d’anciens du Crazy Gang (première mouture – les plus connus, années 80 – ou ceux d’après, les Dons 2.0) ont essayé le management, ou continué/persévéré dans le management (Vinnie Jones est acteur, John Fashanu est businessman/présentateur TV en Angleterre & Nigéria, Dave Beasant n’a jamais entraîné, Nigel Winterburn non plus, idem pour Marcus Gayle, Alan Cork pas longtemps, etc.).

    Dennis Wise a un peu managé et aurait pu réussir sur la longueur je pense mais il a laissé de côté Leeds pour un poste lucratif de bras droit de Mike Ashley à Newcastle en 2008, ça s’était mal terminé (j’ai déjà raconté ici cet épisode désastreux avec Kevin Keegan qui avait démissionné à cause de Wise, gros bordel - procès -, comme d’hab’ chez les Mags :
    http://news.bbc.co.uk/sport1/hi/football/teams/n/newcastle_united/7593683.stm).

    Quelques uns sont devenus entraîneurs adjoints ou coach (dans le sens entraîneur/préparateur physique), comme Wally Downes qui a longtemps bossé à West Ham comme coach des Espoirs (Downes est l’un des instigateurs principaux du CG à la toute fin des années 70). Pas mal, comme John Hartson (toute fin du CG), sévissent aujourd’hui dans les médias ; d’autres s’occupent de petits clubs de non-League.

    Lawrie Sanchez est probablement l’ancien du CG qui a le plus managé, notamment l’Irlande du Nord. Il a bien réussi à Wycombe – alors en D3 – y’a une douzaine d’années. J’avais perdu sa trace et son wiki nous dit qu’il est désormais en Grèce.

  10. Kevin Quigagne dit :

    @ Incendie Paillot.

    Quelle claque infligée par le Franchise FC ! (et ce, devant 27 000 spectateurs, ça la fout mal, même s’il s’agissait des coiffeurs, because League cup et blessures). Le résumé du match en images :

    https://www.youtube.com/watch?v=DPVbLMPMypc

    On comprend mieux pourquoi Milton Keynes a battu Wimbledon 3-1 y’a 10 jours lors du premier tour de la League Cup, ils ont gardé leur belle ossature de ces dernières saisons (Lewington, Potter, Bowditch – je les avais passés en revue ici même en 2012, à l’occasion du premier MK-Wimbledon en coupe) avec quelques additions sympas, comme McFadzean, que j’avais présenté en écrivant sur Crawley Town y’a 3 ans.

    Je me repasse tranquillement en ce moment les Football League Show et autres que j’ai ratés pendant mes vacances (on me les a enregistrés) et MK a l’air d’avoir récupéré quelques bons jeunes en prêt, comme Grigg de Brentford et Afobe d’Arsenal.

    Au passage, 4 clients de Paddy Power avaient misé entre 8 et 15 £ sur un 4-0 de MK (à 500/1), ils empocheront donc dans les 4 000-7 000 £.

    Pour ce qui est des clubs de D4 hier soir, gros match de Shrewsbury aussi qui sort de belle manière une PL, Leicester (0-1) et à mater le résumé (http://tinyurl.com/k5kgxfu), un 0-3 ou 1-3 n’aurait pas été scandaleux (3 montants pour les Shrews, 1 pour les Foxes). Beau but sur coup-franc de Mangan (à 1’30 dans le clip – malheureusement il doit sortir sur claquage sur le tir).

    Oxford ne se fait sortir par West Brom qu’aux tirs au but (7-6) après un nul 1-1.

    Burton Albion affronte QPR ce soir chez eux au Pirelli, les Brewers pétent la forme et pourraient créer la surprise.

    Ouais, 4 200 ou 4 300 spectateurs de moyenne. Oui, c’est remarquable, pas mal de ces clubs sont dans des petites/moyennes villes et les billets sont chers, 20 £ en moyenne (mais pas dit que y’en ait beaucoup plus si c’était moins cher… ou même gratuit. Y’a quelques années, pour remercier leurs supps, Hartlepool avait décidé de faire entrée gratuite pour le dernier match de la saison à domicile : et ben y’avait eu 200 spectateurs de moins que sur le reste de l’année !).

    @ Roberto.

    Aucune raison particulière, je connais moins les clubs de ce coin de l’Angleterre, quelques uns m’indiffèrent en fait. J’aime bien le coin de Cheltenham cependant (les Cotswolds, superbe région anglaise, dans le style Angleterre de carte postale, on fait pas mieux).

    Merci pour ton update de ce superbe classement qui démontre clairement, s’il en était encore besoin, la supériorité de Sunderland sur Newcastle.

  11. Kevin Quigagne dit :

    Ben, j’ai eu le nez creux, Burton a bien sorti QPR, 1-0. Pas mal notre D4 hein. Il reste donc 2 D4 en Coupe de la Ligue, Shrewsbury et Burton.

    Le tirage du 3è tour vient d’être effectué (matchs disputés dans 1 mois), entrée en lice des Européens :

    Chelsea v Bolton
    Arsenal v Southampton
    West Brom v Hull
    Crystal Palace v Newcastle
    Leyton Orient v Sheffield United
    Cardiff v Bournemouth
    Sunderland v Stoke
    Derby v Reading
    Liverpool v Middlesbrough
    Milton Keynes v Bradford
    Manchester v Sheffield Wednesday
    Burton Albion v Brighton
    Swansea v Everton
    Shrewsbury v Norwich
    Fulham v Doncaster
    Tottenham v Nottingham Forest

  12. Allez QPR dit :

    Super blog que j’ai decouvert recemment, bravo aux redacteurs. J’ai habite 3 ans a Londres, je supportais QPR mais j’allais voir plein d’autres equipes, la scene foot est tellement riche outre-manche.

  13. Let's Fly Travel Nha Trang dit :

    Hello chers fidèles (commençons l’année en nous la pétant un peu).
    Incendie Paillot > On confirme, on n’aime pas MK Dons, genre du tout du tout, mais je vais peut-être revoir mon jugement, une équipe qui en claque 4 à Manchester ne peut pas être foncièrement mauvaise.
    roberto > Merci pour ce suivi mis à jour. Je sais pas encore ce qu’on va en faire, mais on va en faire un truc, un jour.
    Des bisous à tous et à très bientôt pour la 2e partie de la preview L2, puis les previews L1, CH et PL.
    Last post: https://letsflytravel.vn/tour-nha-trang-dai-ngay/

  14. Nha Trang dit :

    Lawrie Sanchez est probablement l’ancien du CG qui a le plus managé, notamment l’Irlande du Nord. Il a bien réussi à Wycombe – alors en D3 – y’a une douzaine d’années. J’avais perdu sa trace et son wiki nous dit qu’il est désormais en Grèce.
    Last post: https://letsflytravel.vn/teambuilding-nha-trang/

Répondre