La saison 2012-2013 de Premier League terminée, TK dégaine son bilan club par club.

Rédaction légère assurée par le quatuor Teenage Kicks suivant :

  • Didier Féco (QPR, Reading, Stoke, Swansea, West Ham)
  • Kevin Quigagne (Aston Villa, Norwich, Newcastle, Sunderland, Tottenham, WBA)
  • Matthew Dymore (Everton, Fulham, Man City, Man United, Wigan)
  • Pan Bagnat (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Southampton).

Tottenham (5è, 72 points, G-A + 19 / 65 buts pour / 46 contre)

Résumé de la saison
Les Spurs ont failli se qualifier pour la Ligue des Champions et à l’heure du bilan les avis sont partagés, avec au coeur des débats la dualité sémantique du verbe « faillir ». Pour certains, le manager André Villas-Boas, un brin malchanceux, a revitalisé l’équipe et a presque atteint son objectif. Pour d’autres, les plus radicaux, il a failli, donc échoué. Dans l’ensemble, le Portugais est tout de même en ballotage assez favorable.

Les pro AVB (majoritaires) avancent le total de 72 points : le plus élévé du club depuis 1984-85 – 77 points, 3è. Il est en outre inédit depuis l’introduction de la victoire à 3 points (1981) que 72 unités boutent si loin du podium. QPR, Sheffield Wednesday et Leeds (respectivement 5è en 1984, 1986 et 1995) obtinrent 73 points mais la D1 comptait alors 22 clubs (42 journées). En 2011, 72 points vous auraient couronné vice-champion…
Ses détracteurs rétorquent que Tottenham était 3è début mars après sa victoire sur Arsenal, qu’il devançait de 7 points, avec dix journées à disputer. Depuis, les Gunners ont aligné 8 victoires et 2 nuls ; les Spurs 5 v., 3 nuls et 2 déf., leurs seules défaites sur les 22 dernières journées de championnat…

Au vu de ces stats, les observateurs neutres diront que Tottenham n’a pas flanché mais qu’Arsenal et Chelsea (8 victoires sur les 11 dernières journées) ont fini la saison en exocet.

Honnête parcours en Ligue Europe, 1/4 de finale (sorti par Bâle).

Satisfactions/Déceptions/Objectifs
Hormis G. Bale et J. Vertonghen (tous deux dans l’équipe PFA de l’année), M. Dawson, M. Dembélé (excellent), A. Lennon, H. Lloris et Sandro (avant sa blessure) ont brillé. Si C. Dempsey n’a pas convaincu tout le monde, il faut souligner que le Deuce a dû composer avec les blessures (12 buts/37 matchs quand même, toutes compétitions confondues).
T. Huddlestone, K. Walker se sont distingués par intermittence. Les opinions sont divisées en ce qui concerne S. Parker, volontaire mais limité à ce niveau, surtout avec le style de jeu des Spurs. Si on voulait chambrer à l’ancienne, on lui collerait l’épithète de « vaillant ».
Le milieu offensif anglo-allemand L. Holtby, 22 ans, a montré quelques belles dispositions (11 matchs, 507 minutes) mais devra confirmer sur la longueur l’an prochain, s’il est davantage utilisé.

Extraordinaire hat-trick de G. Bale : PFA Player of the Year (idem en 2011), Young Player of the Year et Football Writers’ Association Footballer of the Year (ici). Ses buts ont également souvent été décisifs : 9 pions victorieux sur ses 21 en PL (de loin le record cette saison), 4 passes décisives. A également planté une dizaine de superbes mines de plus de 20 mètres (record européen cette saison), comme celle contre Sunderland, dernière minute de la dernière journée PL.

Gareth Bale, il y a quelques années.

Gareth Bale, il y a quelques années.

Rayon déceptions, trois joueurs majeurs n’ont pas renouvelé leur bonne saison de l’an passé :

1) W. Gallas, emprunté, lent, bouletteux et irrégulier. En fin de contrat, donc sur le départ.

2) E. Adebayor, seulement 5 buts/24 matchs. Les Spurs s’en débarrasseraient bien mais qui acceptera de payer ses 5M £ de salaire annuel ?

3) J. Defoe, 11 buts/34 matchs, première partie de saison canon puis rideau après Noël.

L’objectif numéro 1 sera évidemment de conserver Gareth Bale. Sans Ligue des Champions à offrir comme sweetener, il faudra aligner les biftons : le Gallois voudrait autour de 800 000 £ / mois pour sa fidélité au maillot (il touche 450 000 £ actuellement, 3 ans de contrat restants. Le Real serait prêt à débourser 80-100M € nous dit-on mais Bale adore les vacances chez sa tante au Pays de Galles et il devrait rester, au moins pour une saison supplémentaire. Tottenham rejetterait-t-il une telle offre si elle se matérialisait ? Improbable).

Il faudra également recruter deux attaquants et un latéral gauche. L’entrejeu doit être renforcé. Un dégraissage-giclage est possible (Gallas, Huddlestone, Livermore et Adebayor, entre autres), ça aiderait aussi à financer le nouveau salaire de Bale.

L’homme invisible
On a peine remarqué le milieu/ailier gauche Gylfi Sigurðsson (acheté 9M £ à Hoffenheim il y a un an, via Swansea), pourtant 32 apparitions PL (3 buts) et 48 toutes compétitions confondues (7 buts).

Par ailleurs, si vous avez des nouvelles de l’ailier droit David Bentley, merci de nous contacter. L’ex international anglais, 28 ans, aurait posé ses valises sur la piste du Barnum Blackburn après une virée russe à Rostov.
Arraché à Blackburn Rovers en 2008 pour 16M £ avec un contrat de six ans à la clé et 220 000 £/mois, celui qui fut surnommé en 2007 « le nouveau David Beckham » (pour ses qualités de centreur et tireur de coups francs) pourrait bien se voir étiquetter « The new Francis Jeffers » s’il persiste dans l’errance. N’a pas enfilé le maillot Spurs depuis presque trois saisons et il ne rentre pas dans les plans de l’entraîneur, même ses plus glauques. Devrait être prêté ou incité à aller finir sa carrière chez l’Oncle Sam.

Highlights
Les principaux : la superbe victoire 3-2 sur Man United à Old Trafford en début de saison, puis 2-1 contre Arsenal en mars, 3-1 sur Man City en avril. Superbe période fin novembre-début mars, 34 points engrangés en 16 matchs. Belle victoire 3-0 sur l’Inter Milan en ligue Europe. Et les buts et exploits de G. Bale évidemment

Lowlights
La défaite 5-2 contre Arsenal en novembre, alors que Spurs menait 1-0 (expulsion bête – mais méritée – d’Adebayor), un revers qui s’inscrivait dans une mauvaise série (trois défaites d’affilée).

Le manager
André Villas-Boas. On l’attendait au tournant (ici) et les avis sont partagés sur son bilan (voir plus haut) mais globalement, on met l’échec de la non-qualification en Ligue des Champions sur le compte de la déveine. L’un de ses mérites aura été d’avoir repositionné Gareth Bale en ailier très offensif, avec licence to roam – liberté de flotter/repiquer. A même parfois évolué en 9 ou 10.
Résultat : 26 buts en 44 matchs. L’ex latéral gauche a marqué autant qu’au cours de ses cinq précédentes saisons Spurs cumulées.
On reproche parfois à AVB de ne pas avoir anticipé et recruté un avant-centre au mercato d’hiver. Il est cependant facile d’être sage après les évènements (« Hindsight is a wonderful thing » disent les Anglais) et bien malin qui aurait pu prévoir une si spectaculaire baisse de forme de J. Defoe après une phase aller de feu (16 buts, toutes compétitions confondues – 3 entre Noël et fin mai).

Billet le moins / plus cher 32 / 81 £

Abonnements le moins / plus cher 730 / 1845 £

Photo de la saison

Il adore les madeleines en forme de coeur de tata Bale.

Il adore les madeleines en forme de coeur de tata Bale.

West Bromwich Albion (8è, 49 points, G-A -11 / 48 buts pour / 59 contre)

Résumé de la saison
Saison réussie pour WBA, la meilleure en D1 depuis 1980-81 (voir article TK).
Phase retour néanmoins médiocre (16 points engrangés seulement – 11 défaites, 4 victoires).

Satisfactions/Déceptions/Objectifs
Les satisfactions sont nombreuses, à commencer par l’arrière central nord-irlandais Gareth McAuley, 33 ans : doublement élu WBA Player of the Year par les joueurs et les supporters, sans oublier sa récompense de Disabled Supporters’ Player of the Year décernée par les supporters handicapés du club.
Ont également fait bonne figure : le gardien Ben Foster, l’Argentin Claudio Yacob, l’Ecossais J. Morrison, le Nord-Irlandais Chris Brunt et, last but certainly not least, le surpuissant Belge Romelu Lukaku (17 buts PL/35 matchs) qui s’en est retourné dans son club, Chelsea, où le Mou comptera probablement sur lui.

Rayon déceptions, hormis Peter Odemwingie, on a peu vu Graham Dorrans. Liam Ridgewell devra essayer l’an prochain de faire davantage admirer ses talents défensifs que son cul. On a aussi le sentiment que Shane Long (8 buts PL/31 matchs, 2 162 minutes de jeu) en a encore sous la pédale, pour peut-être confortablement atteindre la douzaine de buts par saison s’il évite les blessures et la concurrence.

L’objectif général sera de faire au moins aussi bien, car difficile de faire mieux que 8è pour WBA, surtout que le 7è (Liverpool) est à douze points, même s’il reste à voir si Everton, sans Moyes, continuera à finir régulièrement dans le top 6.
La Premier League est désormais scindée en trois groupes plus ou moins distincts : 6 énormes cylindrées quasi indélogables abonnées aux premières places ; une huitaine de poursuivants qui se disputent la suprématie du ventre mou ; et le reste qui lutte pour le maintien. L’objectif optimal d’un club modeste comme WBA sera donc d’engranger 50-55 points en espérant faire un bon coup en coupe, à la Wigan.

Sur le plan individuel, il faudra recruter un défenseur central et un avant-centre.

L’homme invisible
Peter Odemwingie. Sur le terrain, car en dehors, on entendit bien parler de lui, voir lowlights. Le Nigérian a écopé de 160 000 £ d’amende cette saison (essentiellement pour avoir critiqué le club, sur Twitter). Il lui reste un an de contrat.

On a peu vu le milieu offensif hongrois Zoltán Gera malheureusement (blessé depuis janvier, genou).

Highlights
Un superbe premier tiers de saison, 3è à l’issue de la 13è journée. Parmi les beaux succès probants, citons les victoires sur Liverpool (3-0), Chelsea (2-1), Everton (2-0) et re-Liverpool, 2-0 à Anfield.

Lowlights
Les défaites 3-0 à Fulham et 4-0 à Norwich, en début et fin de saison. Toute la deuxième partie de championnat (11 défaites).

L’affaire Peter Odemwingie pendant le mercato d’hiver a été la grosse ombre au tableau. L’ex Lillois, un tricard qui ne touche « que » 160 000 £/mois à WBA, decida de forcer son transfert à QPR le 31 janvier, jour du fameux deadline day (le salaire de 350 000 £ proposé par QPR est bien sûr anecdotique, c’est uniquement le challenge sportif de la zone rouge qui le motivait). Pensant qu’Harry Redknapp le recevrait les bras ouverts, il fila à QPR… où le club lui refusa l’accès. Au micro de Sky, il parlait pourtant comme s’il faisait déjà partie du club en arrivant à Loftus Road. De retour à WBA, ses coéquipiers lui avaient préparé une surprise.

Trois mois après ce sketch, Adrian Chiles – célèbre présentateur football et supp Baggies – commit ce jeu de mot limite au moment d’annoncer le Tweet de l’année lors d’une cérémonie de récompenses organisée par le club : « And the Twat of the Year is… » (Et le connard de l’année est…). Le manager Steve Clarke ne goûta guère l’humour Chilesien.

Le manager
Steve Clarke (voir son portrait ici). Pour une première saison aux commandes, ce fut un coup de maître. Seul manager à avoir annoncé un objectif comptable en début de saison, 50 points, pari réussi. Insiste pour se faire appeler Head Coach (au lieu de manager), pour bien souligner son côté hands-on, celui qui dirige les entraînements (c’est devenu une mode depuis un ou deux ans). L’Écossais prône un football défensif et de contre jusqu’à l’heure de jeu le plus souvent, puis bien plus offensif ensuite s’il y a un bon coup à jouer.

Billet le moins / plus cher 25 / 39 £

Abonnements le moins / plus cher 349 / 449 £

Photo de la saison

Odemwingie tenta une échappée vers QPR. Raté. De retour au bercail, ses coéquipiers lui remirent un maillot QPR…

Odemwingie tenta une échappée vers QPR. Raté. De retour au bercail, ses coéquipiers lui remirent un maillot QPR…

West Ham (10è, 46 points, G-A -8 / 45 buts pour / 53 contre)

Résumé de la saison
Remonté en Premier League un an après sa relégation en Premiership, West Ham aura réalisé une bien belle saison pour un promu et ce, malgré une mauvaise passe entre fin novembre et fin février ou les Hammers n’auront réussi à prendre que 11 points. Finalement très peu inquiété, les pensionnaires d’Upton Park n’auront jamais été plus bas que la 14ème place. En coupe par contre, pas trop de quoi pavoiser. En FA Cup, le club sera éliminé par Manchester United (nul 2-2 chez les Hammers, puis défaite 1-0 à Old Trafford), pas une mauvaise performance en soi. En League Cup, par contre, ce n’est pas le même topo, car si le premier tour fût victorieux, face à Crewe Alexandra (D3) sur le score de 2-0, le second aura été une belle déroute, à domicile (1-4), face à Wigan.

Satisfactions/Déceptions/Objectifs
Il paraît éternel, c’est Kevin Nolan, aka le fils spirituel de Sam Allardyce. Une valeur sûre du championnat, qui facture 10 buts en championnat pour 35 titularisations. C’est pas le Brésil, mais ça suffit à faire le bonheur des Hammers. On peut également lui associer Andy Carrol, prêté par Liverpool, la grande tige accro aux tribunaux, a marqué à 7 reprises en 22 titularisations et pourrait même rester définitivement à Londres. Bon, il demande quand même 100 000 £/semaine, c’est donc pas gagné.
On pensera également à Winston Reid, le natif d’Auckland aura véritablement tenu la baraque en défense centrale, récupérant au passage le titre de joueur de l’année via les supporters. Enfin, on n’oubliera pas le portier finlandais Jussi Jaaskelainen (même pas eu besoin de corriger son nom tiens!) qui aura amplement réussi sa mission, à savoir succéder à Robert Green, ni Mohamed Diamé qui se sera révélé aux yeux du grand public.

Au niveau des déceptions, on peut citer Yossi Benayoun, prêté par Chelsea fin août, l’international israélien n’aura participé qu’à 6 matchs de championnat, son prêt étant résilié en janvier.
Le plus beau des flops restant tout de même Modibo « qu’ils ferment leurs gueules » Maïga. Le Malien, acheté 6 millions de £ à Sochaux, ne se sera pas imposé à Londres. Titularisé à seulement 2 reprises en championnat (pour 15 entrées en jeu), il aura réussi à inscrire 2 buts, ratant quelques belles occasions (je pense notamment au match à domicile contre Everton). Espérons pour lui que sa deuxième année soit la bonne.

L’objectif va être clairement de se maintenir le plus vite possible et pourquoi pas d’aller chercher une place en première partie de tableau. Pour ça, les dirigeants s’activent sur le marché des transferts avec la signature du portier du Betis Seville, Adrian. Ils seraient également à la recherche d’un buteur pour épauler Nolan, sondant notamment Gary Hooper du Celtic, Andy Caroll de Liverpool et Alvaro Negredo du FC Seville (une offre de 14,5m£ ayant été refusée par les dirigeants sévillans).

L’homme invisible
Alou Diarra. Il voulait repartir en Angleterre, il n’aurait peut être pas dû. Acheté pour 2 millions d’euros, l’ancien capitaine des Bleus n’aura jamais vraiment percé avec son nouveau club, ne récoltant qu’une seule titularisation pour deux entrées en jeu. Lors du mercato de janvier, il est prêté à Rennes où il ne fera pas d’étincelles, les supporters rennais étant plutôt content de le voir partir. Parfois, Alou, il faut savoir dire stop. Ton club formateur, Louhans-Cuiseaux est dans une situation catastrophique. Injecte des billes et aides-les à remonter.

Highlights
Les victoires dans les derby face à Fulham (3-0), QPR (2-1) et Chelsea (3-1). Autrement, pas spécialement de coups d’éclats, si ce n’est des nul à Liverpool (0-0) et contre Manchester United (2-2).

Lowlights
L’élimination par Wigan (1-4) en League Cup. La mauvaise série entre fin novembre et fin février, qui aurait pu coûter cher au club, si les trois relégables n’avaient pas un rythme de pangolin.

Le manager
Un vieux grigou, j’ai nommé Sam Allardyce. Arrivé au club au moment de la descente, il lui aura permis de remonter parmi l’élite, puis de se maintenir. Certes, c’est pas du grand art, mais globalement c’est efficace et ça suffit aux attentes des supporters et du board. Alors, Sam a rempilé pour deux ans, félicitations à lui.

Billet le moins / plus cher 36 / 67 £

Abonnements le moins / plus cher 480 / 850 £

Photo de la saison

Toute la journée, fraîcheur Narta.

Toute la journée, fraîcheur Narta.

Wigan (18è, 38 points, G-A -26 / 47 buts pour / 73 contre)

Résumé de la saison
La descente leur pendait au nez depuis trois saisons : 16ème en 2010, 16ème en 2011 et avant-dernier avant la dernière journée, 15ème en 2012 et relégable pendant 24 journées. Eux qui aiment tant jouer avec le feu, il n’est ainsi pas surprenant de les voir se brûler cette année. Wigan compte pourtant autant de victoires que Stoke ou Southampton, mais bien davantage de défaites. Pire défense avec celle de Reading, leur attaque n’a pas assez compensé, bien qu’ils aient marqué autant de buts que Swansea.
Comme le Birmingham City cuvée 2011, Wigan descend en gagnant une Coupe. En l’occurrence la FA Cup, qui vient récompenser une équipe généreuse et très plaisante à voir jouer.

Satisfactions/Déceptions/Objectifs
Pour aller vite, les satisfactions viennent de l’attaque et les déceptions, de la défense. Shaun Maloney (player of the year), Aruna Koné (première saison) et Maynor Figueroa ont été les hommes forts, influents et décisifs. Quand il joue au football, le jeune Callum McManaman peut s’avérer très utile, tout comme l’élégant Jordi Gomez.
A l’inverse, la défense centrale, dont Gary Caldwell, a pêché. Al-Habsi n’a pas reproduit la belle saison 2011/12, et a été remplacé par Joel Robles (pas exempt de tout reproche, loin de là).

L’objectif demeure simple, en substance : remonter illico. Cela passera inévitablement par un renouvellement d’effectif ; on imagine mal les hommes forts (et moins forts) cités plus haut ne pas céder aux sirènes de Premier League ou d’ailleurs, et même Dave Whelan l’admet. Reste l’énigme Europa League : la lâcheront-ils dès le début ou la tenteront-ils pour le plaisir ? La saison dernière, Birmingham avait réalisé une excellente phase de groupe tout en terminant quatrième de Championship. Le doublé n’est donc pas insurmontable.

L’homme invisible
L’Espagnol Albert Crusat, joueur régulier de l’exercice 2011/12 et absent des terrains depuis la fin septembre pour une blessure au genou. Cinq passages sur le banc en Premier League et une titularisation en League Cup, le temps de délivrer une passe décisive. Son seul fait de gloire de la saison.

Highlights
Indéniablement la victoire en FA Cup, premier titre de l’histoire du club.
En Premier League, la période février-mars avec trois victoires en quatre matchs, sortant le club de la relégation et faisant croire au retour de l’opération sauvetage de la saison précédente (sept victoires sur les neuf derniers matchs, dont Liverpool, MU et Arsenal).

Lowlights
Hélas, c’était sans compter sur les contre-performances qui suivirent (une victoire en huit matchs), ainsi que celles qui avaient précédé (beaucoup trop de défaites, donc) et accéléré la dégringolade.

Le manager
Roberto Martinez a quitté le navire Latics avec un bilan statistiquement moyen ; sa cote est pourtant montée en flèche. On le félicite de s’être battu avec ses idées et ses ambitions, et d’avoir longtemps lutté pour le maintien malgré un effectif des plus modestes.
On parle beaucoup d’Owen Coyle, de Stuart Pearce, de René Meleunsteen et de Mike Phelan, ex-adjoints de Ferguson démissionnaires, pour le remplacer. Parmi quelques autres.

Billet le moins / plus cher 20 / 30 £

Abonnements le moins / plus cher 255 / 310 £

Photo de la saison

Faites attention aux hooligans en gilet jaune.

Faites attention aux hooligans en gilet jaune.

Et voilà, that’s all folks pour notre troisième saison parmi vous (et ouais, déjà).

Cette année, crise oblige, pas de destinations de rêve comme Wigan ou Doncaster ou même d’île paradisiaque (Man) pour nos holidays. En anticipation du Tour de France 2014, TK fera un grand tour du Yorkshire, en stop, avec méga-étapes à Barnsley et Hull, sur les traces de Mido et Bernard Mendy.

TK reviendra quand il aura trouvé des supporters locaux satisfaits de nos deux ex-cadors de Ligue 1.

Merci à tous & toutes pour votre fidélité, vos commentaires et toussa et nous vous souhaitons la meilleure trêve estivale possible. On vous laisse avec le guide d’intersaison des clubs de Premier League. Ils joueront un peu partout sur notre belle planète dans les semaines à venir, peut-être dans un stade near you.

Une dernière chose : vous aussi pouvez faire partie de la légende TK ! Toute collaboration, même pour un temps équivalent au coaching de Torquay United par Leroy Rosenior (oui, on aime bien cette référence), est la bienvenue. N’hésitez pas à nous poker à l’adresse suivante : teenagekickscdf@gmail.com, ou sur notre Twitter ou Facebook (ouais, on est carrément 2.0).

19 commentaires

  1. Pablo dit :

    Franchement,

    Merci à toi et à tous tes contributeurs temporaires/passagés. Des commentaires de match insider/outsider, des frasques, des frenchies, des sourires, des gueules de 10 mètres de long, des maillots moches, des wags, re des maillots moches, des anecdotes à ne plus savoir qu’en faire: BRAVO!!!!

    J’en profite pour faire un retour sur tes pronostics d’Aout 2012. Les 4 premiers dans l’ordre et sans ce petit mélange Liverpool-Tottenham-Everton, tu avais les 7 premiers dans l’ordre! Tu as bien vu Wigan dans la charrette vers le niveau inférieur.

    Perso j’en ai aussi 4 bons (dont Liverpool 7e) et j’en ai deux sur trois à la descente. J’ai vu Newcastle un peu trop beau.

    Bon, franchement, on s’est bien marré et te lire a été- encore une fois- un plaisir , MERCI donc et à l’année prochaine. Revient nous en pleine forme!

  2. ALGDCM dit :

    Récompense décernés par les supporters handicapés du club ? Cépapocib’

    Un grand MERCI pour le monstrueux boulot !

  3. Ouam dit :

    Super bilan, beau boulot, c’est agréable à lire.
    Pas d’accord par contre sur deux trois petites choses – Scott Parker, limité à ce niveau ? Pour moi, Tottenham n’a aucun équilibre sans lui. L’assise Parker/Modric/VdV était remarquable ; cette année les spurs ont fait illusion grâce aux pions de Bale, joueur limité mais en pleine réussite ; mais l’indigence de leur jeu collectif (surtout au milieu de terrain), ce n’est pas la faute de Parker, qui colmate. enfin bref…

  4. Bunker Xav dit :

    C’est pas parce que je suis supp de West Ham, mais on a fini 10eme, pas 12eme (avec 46 points, c’est correct).
    Excusez moi de megoter, mais un top ten finish c’est pas tous les ans!
    Sinon comme d’hab, vos articles sont excellents.

    COYI !!!

  5. Gabriel dit :

    J’ai rien à dire sur le contenu, juste (au risque de me répéter) thank you Mr tvin for this incredibly well documented blog ! J’ai déjà hâte d’arriver à la prochaine saison d’EPL tiens !

  6. Schattenmann dit :

    Tottenham: “Abonnements le moins / plus cher 730 / 7845 £”
    Il y a une coquille, ou leur abonnement le plus cher est vraiment de presque £8,000?!

  7. Pan B. dit :

    Il y a une coquille (deux du coup, avec le classement des Hammers), c’est 1845£, et c’est corrigé, merci.

    En ce qui concerne Parker, je suis partagé, certes il apporte indéniablement un plus à la récupération du ballon, mais si c’est pour le perdre une fois sur deux derrière, je vois pas bien l’intérêt.

  8. xavier dit :

    Merci beaucoup messieurs !

  9. Quinette dit :

    Bonnes vacances à toute l’équipe et revenez au top de votre forme pour la prochaine saison. Il faut avoir essayé de tenir un blog pour comprendre ce que représente TK . Read you soon !

  10. David Brent dit :

    Pour l’avoir vu jouer plusieurs fois lorsqu’il était chez nous (à Upton Park j’entends), je m’insurge contre le procès fait à Scottie Parker. il a tenu les hammers a bout de bras pendant un an, a même été élu joueur de l’année. C’etait vraiment un box-to-box player comme on dit, capable de défendre comme un malade dans sa surface et 30 secondes après se retrouver à la réception d’une passe dans la surface adverse. Un peu ce que fait Kevin Nolan maintenant.
    Le problème, c’est que Tottenham n’a pas besoin de ce type de joueur, ils ont une tactique défférente et ils ont assez de talent offensif et défensif pour bien gérer la transition défense-attaque.

    Btw, merci TK pour cette superbe année. See you next year.

  11. Ouam dit :

    selon whoscored Parker est à environ 85% de passes réussies, c’est pas crado tout de même. pour info, Bale est à 79%… pour moi lorsqu’il faisait le lien entre la défense et Modric/VdV c’était parfait. maintenant c’est un peu plus le boxon au milieu de terrain devant lui, c’est souvent lui qu’on voit lors d’une action avortée, mais pour moi c’est devant que le boulot n’est pas fait…

  12. Kevin Quigagne dit :

    @ Pablo.

    Merci, j’associe mes deux partenaires Matt et Tom à tes compliments, ainsi que le sale moutard Didier Féco, notre toute nouvelle recrue d’intersaison (transfuge de Hors Jeu).

    Précisons que Didier a un coeur grand comme ça : il a délaissé sa jeune famille devenue encombrante et arrêté ses études universitaires inutiles uniquement pour nous rejoindre et se donner un max de chance de réussir les examens d’entrée à Teenage Kicks, tests qu’il a passés avec brio à sa sixième tentative, il a même décroché la mention Pleine Lucarne (pour ce faire, il a dû sacrément reviser l’histoire de Luton Town ainsi que les biographies de tous les rouquins du football britannique – avant d’embrayer sur 6 mois de formation interne TK où il s’est distingué par sa motivation, même sous pression extrême. Il a ainsi pu participer à la rédaction de ce bilan, cf intro).

    Bon, au sujet de ton commentaire sur mes pronostics d’août 2012, j’ai en fait pronostiqué les 7 premiers de PL dans l’ordre lors de ma Preview de la saison PL. J’ai fait deux pronos, un le 16 août (celui dont tu parles) et le deuxième le 24 août, celui qui fait foi… Sous cet article :

    http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2012/08/23/premier-league-2012-13-soton-stoke-sunderland/

    (ne faites pas attention à mes pronos Sunderland, Newcastle et Norwich hein, miraculeusement 11è…)

    1. Man United
    2. Manchester City
    3. Chelsea
    4. Arsenal
    5. Tottenham
    6. Everton
    7. Liverpool
    8. Sunderland
    9. Newcastle
    10. Swansea City
    11. WBA
    12. Aston Villa
    13. Southampton
    14. West Ham
    15. Fulham
    16. Stoke
    17. QPR
    18. Reading
    19. Norwich
    20. Wigan

    @ ALGDCM.

    Yes, les handicapés, j’ignorais aussi que ça existait !

  13. Kevin Quigagne dit :

    @ Ouam (cf ton post du 6 juin, 19 h 26)

    Merci pour tes compliments mon nouvel ami Magpie, invité d’honneur (jusqu’au début de la prochaine saison, ensuite fini le traitement de faveur).

    Scott Parker n’a malheureusement pas réédité sa belle saison 2011-2012 (VdV n’a pas fait grand chose l’an dernier non plus).

    J’ai employé l’adjectif « limité » dans le sens d’un peu lent et pas assez technique pour le style de jeu voulu par AVB et pour une équipe rapide censée viser la Ligue des Champions tous les ans dorénavant.

    Ces trois sites Spurs ci-dessous sont d’accord avec moi sur Parker dans leur bilan de la saison (joueur que j’aime pour sa gnaque, etc. mais moyen cette saison). Parker est noté 6, 5, 5 / 10 sur ces sites, que voici :

    http://www.spurs-web.com/spurs-news/tottenham-player-ratings-2012-2013-season/

    http://tottenhamlive.com/review/789-ratings-of-the-season-midfielders-forwards.html

    http://provenquality.com/tottenham-hotspur-player-ratings-for-the-season/

    Morceaux choisis :

    “[…] lacked a bit of technical ability but always displays guts and passion on the football pitch. A useful squad player if not a starter.”

    “Too often we have seen Parker storming head down into a cul-de-sac of opposition players without the technical ability to wriggle his way out, resulting more often than not in a loss of possession.”

    @ Quinette.

    C’est effectivement beaucoup de travail, ce qu’on ne soupçonne pas toujours, ça peut paraître « effortless » mais ça ne l’est pas. C’est aussi beaucoup de sacrifices, ces articles documentés étant très chronophages. Plus de 400 000 mots publiés dans TK en trois saisons.

  14. Kevin Quigagne dit :

    @ David Brent.

    Tu es un fidèle lecteur (surtout quand on parle de tes Hammers), tu sauras donc que j’aime Parker pour ses qualités de battant itou itou, je l’ai souvent encensé dans TK, comme ici par exemple :

    http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2010/11/30/15eme-journee-de-premier-league/

    http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2011/02/05/janvier-dans-le-foot-anglais-34/

    http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2010/12/27/premier-league-bilan-a-mi-parcours/

    Oui, je sais qu’il a été élu Joueur de l’année, j’en parlais d’ailleurs ici assez longuement dans ce Spécial West Ham de 4 600 mots de juillet 2011 (2 articles) :

    http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2011/07/06/la-saison-2010-2011-mode-twitter-78/

    http://cahiersdufootball.net/blogs/teenage-kicks/2011/07/09/la-saison-2010-2011-mode-twitter-7bis8/

    Toutefois, il n’a pas fait une bonne saison 2012-13 et pour moi, a montré ses limites dans le dispositif AVB (comme je l’ai écrit dans l’article ci-dessus, par rapport au type de jeu rapide voulu par AVB, et ça s’est vu cette saison).

    @ Ouam.

    Que prouve ce genre de stats ? Pas grand chose bien souvent. La plupart des passes de Parker sont effectuées dans un rayon de 10-15 mètres.

    Je me fie surtout à ce que je constate toutes les semaines en matant la PL, en lisant la presse anglaise, et aussi en examinant l’avis des sites de club, comme les trois liens que j’ai mis dans mon post précédent, qui soulignent tous une saison au mieux moyenne de Parker, au pire, décevante (leurs notes sur Parker 2012-13 : 6/10, 6/10, 5/10).

  15. piticoujou dit :

    Blog de folie. Immense respect à ses contributeurs – just go on, folks !

  16. fredo dit :

    Vraiment excellent, ne partez pas longtemps !

  17. Ouam dit :

    > Scott Parker réponse #567 (après j’arrête)
    la stat en question (je suis pas habituellement un grand fan de stats, sauf pour le foot américain, ou ce genre de sports où ça veut dire qqch), c’était une tentative de démontrer que malgré les accusations de faiblesse technique, c’est un joueur qui a peu de déchet. Mais bref, on n’est visiblement pas d’accord sur ce joueur – je me base aussi sur les matches des spurs, et ne ferais confiance à aucun supporter pour juger objectivement des joueurs de son équipe 🙂 par exemple, on va nous redire que Bale fait une grosse saison, je vois surtout qu’il fait toujours les mêmes choix, que parfois ça fonctionne (beaucoup cette année), mais qu’il y a beaucoup de déchet et que ça stéréotype le jeu. Je veux bien croire au projet d’AVB, mais pour moi ça passe davantage par l’usage intelligent des talents de rabatteurs de Parker que du profil de bélier de Bale.
    allez, bonnes vacances !

  18. Kevin Quigagne dit :

    @ Ouam.

    Hmm, vous devez pas être nombreux quand même à avoir vu Parker faire une bonne saison 2012-13…

    Par ailleurs, j’ai du mal à croire que tu es sérieux (ou sobre) quand tu sous-entends et écris que Bale, avec son « profil de bélier », est chanceux et qu’il « fait toujours les mêmes choix » et a « beaucoup de déchet » dans son jeu.

    Enfin, peu importe, bonnes vacances à toi aussi et reviens ici nous parler de tes Mags la saison prochaine, je vous vois bien vous traîner assez pitoyablement et Pardiola gicler avant l’hiver.

    Je tiens à rectifier une petite erreur dans ma partie sur Tottenham : le contrat signé par David Bentley en 2008 pour Tottenham n’était pas de six ans mais « pour une période allant jusqu’à six ans » (nuance), http://bbc.in/11o0uNI, donc avec une clause permettant à Tottenham de faire sauter la dernière année, ce qu’ils ont évidemment fait, exit donc l’ex wonderboy du foot anglais.
    Vos suggestions sont les bienvenues quant à la future destination de l’ex New David Beckham. La D2 ? La MLS ? L’Écosse ? La Chine ? L’Australie ? La Welsh Premier League ?

    La liste des 154 joueurs de PL libérés (bit.ly/19OIl32) publiée vendredi, avec notre Bentley donc :

    ARSENAL

    Arshavin Andrey
    Bihmoutine Samir
    Charles-Cook Reice
    Denilson
    Eastmond Craig
    Hajrovic Sead
    Henderson Conor
    Meade Jernade
    Oldfield Spence-Neita Nigel
    Rees Joshua
    Roberts Philip
    Shea James
    Squillaci Sebastien
    Watt Sanchez

    ASTON VILLA

    Barrett Calum
    Barton Joshua
    Cameron Courtney
    Devine Daniel
    Lichaj Eric
    Marshall Andrew

    CHELSEA

    Affane Amin
    Benayoun Yossi
    Deen-Conteh Abdul
    Ferreira Paulo
    Hilario Henrique
    Malouda Florent
    Nkumu Archange
    Turnbull Ross

    EVERTON

    Hammar Johan
    Hitzlsperger Thomas
    Kelly Sam
    Mucha Jan
    Neville Philip

    FULHAM

    Baird Christopher
    Davies Simon
    Diarra Mahamadou
    Donegan Thomas
    Gameiro Corey
    Karagounis Georgios
    Musa James
    Peniket Richard
    Petric Mladen
    Schwarzer Mark
    Smith Alex
    Somogyi Csaba

    LIVERPOOL

    Belford Tyrell
    Carragher James
    Stephens James
    Wilson Daniel

    MAN CITY

    Bridge Wayne
    Mancini Filippo
    McGivern Ryan
    Santa Cruz Roque
    Toure Kolo

    MAN UNITED

    Brown Reece
    Cofie John
    Fornasier Michele
    Giverin Luke
    Hendrie Luke
    McCullough Luke
    Scholes Paul
    Van Velzen Gyliano
    Veseli Frederic

    NEWCASTLE

    Harper Stephen
    Moyo Yven
    Simpson Daniel

    NORWICH

    Adeyemi Thomas
    Camp Lee
    Durojaiye Olumide
    Francomb George
    Jackson Simeon
    Martin Christopher
    Sheriff Ramil
    Smith Korey
    Tierney Marc
    Ward Elliott

    QPR

    Ben Haim Tal
    Campbell Dudley Junior
    Cerny Radek
    Champion Frederick
    Francis Adam
    Hewitt Troy
    Hulse Robert
    Nelsen Ryan
    Parmenter Taylor
    Trani Tommaso

    READING

    Bignall Nicholas
    Church Simon
    Harte Ian
    Hunt Noel
    Losasso Charlie
    MacDonald Angus
    Pearce Alexander
    Shorey Nicholas
    Tabb Jay
    Webb Joshua
    Williams Brett

    SOUTHAMPTON

    Butterfield Daniel
    Dickson Ryan
    Forecast Tommy
    Hoskins Samuel
    Reeves Benjamin
    Richardson Frazer
    Seaborne Daniel
    Seidi Alberto

    STOKE

    Clarkson Michael
    Delap Rory
    Gledhill Matthew
    Hall Jadan
    Lund Matthew
    Musungu Andrew
    Nash Carlo
    Owen Michael
    Pennant Jermaine
    Rigg George
    Sidibe Mamady
    Upson Matthew
    Whitehead Dean

    SUNDERLAND

    Bramble Titus
    Callaghan Anthony
    Joyce Wade
    Kilgallon Matthew
    Noble Ryan
    Reed Adam
    Wilson Ben

    SWANSEA

    Gower Mark

    TOTTENHAM

    Barthram Jack
    Bentley David
    Bostock John
    Gallas William
    Munns Jack
    Nicholson Jake

    WBA

    Fortune Marc-Antoine
    Gera Zoltan
    Jara Gonzalo
    Sawyers Romaine
    Thomas Jerome

    WEST HAM

    Cole Carlton
    Larkins Jake
    O’Neil Gary
    Powell Jack
    Rafati Jami
    Wearen Eoin

    WIGAN

    Aylmer Peter
    Crusat Albert
    Di Santo Franco
    Jones David
    Lopez Rodriguez
    Lynch Jonathan
    Morris Callum
    Orsula Filip
    Stam Ronnie
    Sumner Joshua
    Watson Ryan

  19. Actualité dit :

    Un grand MERCI pour “teenage-kicks “

Répondre