Posts tagged ‘journée’

Résultats et classement au terme de cette douzième journée de PL, disputée les 9 et 10 novembre 2010

Copie conforme

Rédemption pour Arsenal et Fabianski

Les Gunners ont renoué avec la victoire après deux revers consécutifs. Cela s’est fait dans la douleur face à une équipe de Wolverhampton dangereuse et qui s’est créée plus d’occasions que ses visiteurs, mais pour une fois le réalisme des Londoniens a prévalu, Chamakh marquant dès la 37ième seconde de jeu et tuant le match dans ses dernières minutes en complétant son doublé du jour. Mention spéciale à Lukasz Fabianski qui a justifié la confiance d’Arsène Wenger en sortant sa meilleure performance pour les Gunners et en conservant sa cage inviolée, alors qu’il avait coûté deux points à son équipe le week-end dernier contre Newcastle.

L’homme qui tombe à pic

Premier but en PL pour Jermaine Beckford, synonyme d’un point sauvé in-extremis à domicile pour Everton. Remplaçant d’un excellent Louis Saha à dix minutes du terme, l’ancien joueur de Leeds United a logé un amour de ballon brossé dans la lulu de Jaaskelainen sur le dernier mouvement du match, à la 94ième minute de jeu. Son équipe jouait à dix suite à l’expulsion de Fellaini et courait après le score depuis le but signé Ivan Klasnic pour Bolton à la 79ième minute de jeu.

Les déclarations d’après match de Ian Holloway

Les faits. Pour affronter Wolverhampton, Blackpool avait changé dix des onze titulaires par rapport à son match du week-end dernier contre Everton, et s’est incliné 3-2 à Aston Villa sur une tête de James Collins à la 89ième, alors que DJ Campbell avait remis les deux equipes à égalité deux minutes auparavant.

Rappel. La saison passée, Wolverhampton avait pris 30 000 euros d’amende pour avoir changé dix de ses onze titulaires (par rapport au match précédent) avant d’affronter Manchester United, mais donc sans vraiment jouer le jeu.

En substance, voici quelques morceaux choisis des déclarations du boss des Tangerines, quand les journalistes lui ont signifié qu’il pourrait se faire taper sur les doigts et prendre une amende de la Fédération anglaise pour avoir aligné une équipe « affaiblie » :

« Si c’est le cas je plie bagages. Je ne peux pas travailler dans un tel climat. Je démissionnerai. Ces gens-là ne savent pas de quoi ils parlent. Pas besoin d’être un génie pour voir que ce qu’a subi McCarthy la saison passée était injuste. […] Laissez seulement une de ces personnes de la Premier League venir me dire qui je dois aligner. L’entraîneur de Blackpool Football Club, c’est moi, et je fais jouer qui je veux. Laissez-les essayer de me coller une amende, ça serait une honte. Ce soir nous avons montré une superbe image de nous-mêmes, laissez-les me dire le contraire. De toute manière, vous les journalistes, vous êtes grossiers de me poser ces questions et de manquer de respect à mes joueurs de la sorte. Ce soir on méritait au moins un point et qu’on ne vienne pas me dire que ces joueurs avec qui je travaille ne méritaient pas mon respect et que je leur donne une chance. J’aurais dû faire ça plus tôt d’ailleurs. Ce qu’ils ont accompli ce soir est quasi-miraculeux […] Et si Charlie (Adam), David (Vaughan) et Gary (Taylor-Fletcher) avaient joué ? Ils sont tous légèrement blessés et manquent de repos. Si je les aligne tous quatre fois en deux semaines à ce niveau ils vont se blesser et ce n’est pas le genre de truc que je souhaite pour mes joueurs ».

Devant l’insistance des journalistes, qui comparaient la situation de Blackpool sur ce match avec celle des Wolves la saison passée, maître Holloway a surenchéri:

« Mais, pfff, vous racontez n’importe quoi. Je dirais presque que vous parlez du derche mais c’est une ânerie et je n’ai pas envie de m’en prendre aux ânes. Vous ne savez pas de quoi vous parlez donc ne me comparez pas aux Wolves […]. Si quelqu’un de la Premier League veut m’apprendre comment choisir mon équipe, qu’il vienne en discuter autour d’un café, qui finira probablement sur ses jambes. Je commence à être un peu à cran parce qu’on a perdu un point sur ce match pour une faute de marquage dans la dernière minute du temps réglementaire… Donc parce qu’on a perdu on me pose ces questions ? Trouvez-en des plus difficiles ! ».

La Fédération anglaise a confirmé ce jour qu’elle s’entretiendrait avec Ian Holloway et Blackpool à propos de cet « événement ». On imagine mal comment elle pourrait ne pas infliger une amende dans un cas en tous points similaires à celui de Wolverhampton la saison passée.

Redoublement conseillé

Joey le voyou frappe encore

On le pensait assagi depuis la saison passée, mais Joey Barton a profité de la venue des teigneux de Blackburn pour rappeler à la face du monde qu’en plus d’être un centreur hors-pair, il est une fieffée racaille de bas étage. Pour avoir frôlé par inadvertance l’épaule du milieu de Newcastle, Morten Gamst Pedersen s’est pris une bonne droite bien virile dans le plexus. Les instances du foot anglais devraient infliger une sanction supplémentaire à Barton qui n’a sur le coup écopé que d’un carton jaune et tenté d’expliquer que son coup de poing nerveux n’était qu’une petite tape sympathique. Kevin Nolan doit prier pour qu’on ne lui envoie pas Barton en plus de Carroll chez lui comme punition !

Fellaini, une grosse tête pleine de vide

De retour après un mois d’absence sur blessure, le Belge à l’horrible afro a de nouveau été « stupide », pour reprendre le mot choisi par son entraîneur David Moyes pour décrire le tour de sang qui a valu à son joueur un carton rouge à la 85ième minute de jeu. Dans un choc avec Paul Robinson (pas un ange lui non plus), Fellaini s’est fendu d’un coup de pied d’énervement qui n’avait pas lieu d’être. La version Jackson Five du Screech de « Sauvé par le gong » a bien tenté de feindre une blessure et de rester à terre la plus longtemps possible mais la sanction était inévitable…

Le derby mancunien

Tout ça pour ça ? Une quinzaine de buts en quatre rencontres la saison passée laissaient augurer d’un match haletant entre les deux mastodontes mancuniens. Le monstre tant attendu a finalement accouché d’une souris. La peur de perdre l’a emporté sur l’envie de gagner et les deux équipes se sont neutralisées en produisant un match terne. Systèmes défensifs renforcés et peu d’occasions de but au menu. Quelques tacles vicieux de ci et de là et Fergie à qui l’on ne la fait plus qui s’est empressé de sortir Rafael avant que le jeune Brésilien ne sorte de ses gonds après quelques anicroches avec Carlos Tevez. Roberto Mancini a confirmé sur un ton peu convaincant que les deux mancuniens sont désormais au même niveau.

Trois journées de PL en moins de dix jours, ça donne des ailes à plein de joueurs plus souvent habitués au placard !

Ceux qu’on a peu vu cette saison et qui ont trouvé du temps de jeu cette semaine:

Benni McCarthy (West Ham, 3 matchs, 41mn), Jonjo Shelvey (Liverpool, 3 matchs, 54mn), Nile Ranger (Newcastle, 4 matchs, 61mn), David Bentley (Tottenham, 2 martchs, 103mn), Andrew Johnson (Fulham, 4 matchs, 106mn), Victor Moses (Wigan, 5 matchs, 118mn), David Hoilett (Blackburn, 4 matchs, 118mn), Pascal Chimbonda (Blackburn, 3 matchs, 140mn), Jason Roberts (Blackburn, 3 matchs, 143mn), Nathan Delfouneso (Aston Villa, 3 matchs, 167mn), Simon Cox (West Brom, 5 matchs, 171mn), Samuel Ricketts (Bolton, 3 matchs, 195mn), Danny Higginbotham (Stoke City, 3 matchs, 214mn) et bien entendu la cohorte des habituels coiffeurs de Blackpool comprenant Jason Euell (2 matchs, 85mn), Richard Kingson (1er match, 90mn), Rob Edwards (1er match, 90mn), Chris Basham (2 matchs, 121mn), David Carney (3 matchs, 130mn), Ludovic Sylvestre (3 matchs, 158mn) et Keith Southern (5 matchs, 211mn).

Les retours de blessures:

Gaby Agbonlahor pour Aston Villa (27 minutes disputées, précédente apparition le 26 septembre), Marouane Fellaini pour Everton (85 minutes disputées, précédente apparition le 2 octobre), Craig Gordon pour Sunderland (90 minutes, n’avait pas encore joué de la saison et semble donc avoir repris le poste de gardien titulaire qu’occupait le jeune belge Simon Mignolet depuis le début de saison).

Toute première fois, toutoute première fois:

Eric Lichaj (21 ans, Aston Villa) – première minute de jeu en PL disputée par ce latéral mono-international américain recruté en 2007

Nathan Eccleston (19 ans, Liverpool) – 11 premières minutes de jeu de la saison en fin de match pour remplacer Fernando Torres (en lieu et place de David Ngog). Ce jeune anglais avait disputé quelques minutes d’un match de PL la saison passée.

Matthew Briggs (19 ans, Fulham) - Aligné une fois la saison passée (il était devenu le plus jeune joueur à évoluer en PL), ce défenseur formé au club a fait ses débuts en PL cette saison, et a bien tenu le choc pendant 78 minutes avant de céder sa place à Zoltan Gera contre Chelsea.

Claude Lemourinho