Après son article du début d’année, l’équipe TK s’est mis en tête de démarrer une nouvelle chronique intitulée ‘Les statistiques d’Obi Mikel’, du nom de ce joueur relativement inutile mais toujours prêt à rendre service. Comme lui, elle sera irrégulière et ne vous prendra pas beaucoup de temps en terme d’analyse. En revanche, elle fera sa meilleure intervention au moment où vous vous y attendiez le moins.

On inaugure cette chronique aujourd’hui en vous souhaitant une bonne fin d’année. Avec des matchs tous les trois jours, impossible de s’occuper du blog. Ensuite, on part skier sur Ben Nevis, en Ecosse, et on revient quand on aura réussi à trouver la neige.

13 commentaires

  1. You Don't Know Football dit :

    Pathétique. Obi Mikel est un excellent joueur qui a été incroyable à Muncih en finale de Ligue des Champions, incroyable contre Barcelone en demi, performant depuis 2007 à Chelsea, où à 25 ans il est devenu un des leaders de l’effectif. C’est lui qui est l’assise défensive de cette équipe et qui en assure la relance, comme Busquets à Barcelone (qui serait donc inutile ? Mais il est espagnol alors forcément ….)
    Un des meilleurs à son poste et techniquement monstrueux :
    http://www.youtube.com/watch?v=6T-7T2rza3k
    http://www.youtube.com/watch?v=YL4QV5v2iCM

    Incroyable de la part d’un soit-disant site connaisseur.

  2. Blinis dit :

    Je ne comprends pas, les gars.

  3. Ikki dit :

    C’est vrai que ce serait assez cool de définir la stat en question. Moyenne de l’écart en terme de points ? Moyenne de l’écart au fil des journées ? Parce qu’en terme de points l’écart serait nettement plus important, sauf s’il est question du premier relégable et du dernier non relégable. Je comprends bien le concept des statistiques d’Obi Mikel, mais on connait deux-trois trucs sur Obi, genre son poste. Là, on comprend juste rien, on ne sait pas d’où cela sort, ni ce que ça représente…

  4. Saddam Usain Bolt dit :

    Magnifique, l’écart PL en 2007/2008 grâce au mythique Derby County (11 points sur toute la saison). Le Sunderland cuvée 2005/2006 n’était pas mal non plus dans le genre (15 points)

  5. teenage-kicks dit :

    Mangeur Vasqué vient de m’appeler, il n’a pas encore trouvé de neige. J’ai le temps de répondre.
    La courbe est faite en fonction de l’écart entre le premier et le dernier : le nombre de points du premier est divisé par le nombre de points du dernier. La comparaison avec la France est similaire en terme d’échelle pour bien comprendre la différence de taille/de valeurs des équipes qui composent un même championnat. J’aurais pu procéder de la même façon pour l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, l’Autriche, la Croatie, la Norvège et la Russie, mais, oh ! Obi Mikel. Pas trop à la fois.
    Pardon pour l’incompréhension.

  6. ilelann dit :

    Alors il ne s’agit pas d’un écart, mais d’un rapport.
    Et je ne vois pas où intervient la notion de moyenne dans tout ça.

  7. gabriel dit :

    “Evolution du rapport entre premier et dernier” est donc plus approprié. Faute grossière dont Obi Mikel ne serait même pas capable!

    J’espère que tu vas trouver la neige en Ecosse et au Ben Nevis! Pour être passé l’été dernier à la station de ski à pied, on a du mal à imaginer ce que ça peut donner en période neigeuse (si neige il y a, l’Ecosse reste plus connue pour ses pluies).

  8. Armandinõ dit :

    Obi Mikel et non Obi Mickel
    (réf:[...]Après son article du début d’année, l’équipe TK s’est mis en tête de démarrer une nouvelle chronique intitulée ‘Les statistiques d’Obi Mickel’,[...])

  9. Charlot dit :

    C’est en degrés?

  10. teenage-kicks dit :

    ‘Évolution du rapport entre premier et dernier’, alors. Veuillez m’en excuser.
    Pour le prochain, je jetterai un coup d’œil dans mes classeurs de collège avant de faire le paon.

  11. Mourignon dit :

    “Les statistiques d’Obi Mikel”, ça veut dire qu’on aura jamais de stats de buts vu qu’il en a jamais mis en club?

  12. Fred dit :

    On peut inclure des zombies et des Wags-zombies ? En ce jour d’apocalypse, je pense que c’est jouable : http://www.mousebreaker.com/games/deathpenalty/playgame

  13. Ikki dit :

    Merci TK pour les précisions et désolé pour le côté peut-être un peu agressif des posts demandant des explications.

    Et c’est vrai que les notions d’écarts, de moyennes et tout ça, il faut manipuler avec précaution ! Bah surtout dans un article où l’idée est de juste mettre la statistique, sans développer ni interpréter et en laissant chaque faire sa propre analyse, mieux vaut définir précisément les indicateurs représentés…

    Donc c’est l’évolution du ratio de points (parce qu’il s’agit aussi de points et non de budgets) entre le champion et le dernier à la clôture du championnat.

    Bonnes vacances & joyeuses fêtes à tous !

Répondre