Archive for mars 13th, 2011

Au sortir d’une première partie de saison médiocre ou simplement faible en temps de jeu sur le plan personnel, bon nombre de joueurs profitent du mercato d’hiver pour se faire la malle afin de donner un nouvel élan à leurs carrières, que ce soit sous forme de prêt ou de transfert définitif. Chimbonda, Konchesky, Carew, Boselli ou encore Bridge font partie de ceux qui n’étaient plus en odeur de sainteté dans leurs clubs respectifs et qui ont probablement bien fait de changer d’air. Au lendemain du 31 janvier, alors que l’encre des signatures apposées sur le contrat flambant neuf de David Luiz ou d’Andy Carroll n’étaient pas encore sèche, d’autres pros des clubs de PL n’avaient par contre que de maigres aspirations pour la suite de leur saison 2010/2011.

Un mois et demi plus tard, flashback et prise de température pour vingt prisonniers de PL (un par club), ces soutards cireurs de banc qu’on ne s’attendait plus à trop revoir avant la saison prochaine.

ARSENAL : Manuel Almunia - Le Rebus de Retour

Gardien de but espagnol, 33 ans

Au club depuis juillet 2004, ex-Celta Vigo, Albacete, Recreativo Huelva, Eibar, Sabadell, Cartagène et Osasuna Pampelune

Une très longue seconde partie de saison se profilait à l’horizon pour l’ancien portier titulaire des Gunners. Les blessures des jeunes Polonais Fabianski et Szczesny, qui lui avaient grillé la priorité depuis octobre dernier, lui offrent de nouvelles perspectives d’avenir sportif à moyen terme (pour au moins six semaines). Déjà annoncé partant l’été dernier, alors qu’Arsène Wenger tentait de recruter le Socceroo de Fulham Mark Schwarzer, Almunia aurait aussi pu prendre la tengeante cet hiver une fois son poste de titulaire envolé. Le Galatasaray et Osasuna s’étaient timidement renseignés mais l’Espagnol, blessé à l’époque, s’était résigné à attendre la fin de saison. Vito Mannone est en prêt à Hull City, et de toutes manières blessé pour encore six semaines, tandis que le jeune espoir anglais James Shea évolue lui aussi en prêt à Southampton. Arsenal n’a donc pas d’autres alternatives que de refaire d’Almunia son homme de base. Ironie du sort, Arsène Wenger lui cherche une doublure temporaire et expérimenté. La rumeur du moment? Le retour du ‘jeune’ retraité Jens Lehmann (41 ans) pour une pige de doublure jusqu’au terme de la saison. Le sulfureux Allemand est d’ailleurs sur place, en stage au club dans le cadre de son apprentissage du métier d’entraîneur. Son embauche ne manquerait pas de rendre Almunia complètement dingue, vu le passif pour le moins électrique entre les deux hommes (ndlr. Lehmann avait perdu le poste de titulaire chez les Gunners au profit d’Almunia, qu’il avait vertement critiqué à l’époque).

ASTON VILLA : Habib Beye - Le Paria

Arrière droit international sénégalais, 33 ans, 33 sélections, 1 but

Au club depuis août 2009 (3.4M€), ex-Newcastle, Olympique de Marseille, Strasbourg et PSG

L’ancien capitaine de l’OM est régulier dans l’effort minimal: six matchs disputés pour sa première saison de PL avec Villa en 2009/2010 et 3 cette saison à ce jour (2 matchs pleins et une apparition de 2mn). Il n’est pas blessé mais n’a plus joué en équipe première depuis le 23 octobre dernier. Barré par Carlos Cuellar et Luke Young, il cire le banc et aurait logiquement pu ou dû chercher à partir cet hiver. Paul Jewell avait apparemment le désir de le recruter en prêt pour le compte d’Ipswich Town mi-février. En attendant, le joueur s’entraîne en compagnie d’un autre banni, Stephen Warnock, avec l’équipe-réserve des Villains; selon son entraîneur Gérard Houllier, il ne s’agirait nullement d’une punition, mais d’une opportunité de se remettre en selle qui s’offrirait à des joueurs d’expérience qui n’auraient pas suffisamment fait montre de leur amour du club et de leur envie de jouer. Et toc!

BIRMINGHAM CITY : Stuart Parnaby - Le Béni-Oui-Oui

Arrière droit anglais, 28 ans

Au club depuis juin 2007 (gratuit), ex-Middlesbrough

Qu’il semble loin le temps où Parnaby était titulaire en finale de Coupe de l’UEFA avec Middlesbrough (2006). Ce joueur polyvalent est dans sa quatrième saison de rang chez les Blues, mais a de moins en moins l’occasion de jouer. Zéro minute de PL dans les pattes et quatre titularisations en matchs de coupe cette saison. Il a assisté à la victoire de son équipe en League Cup contre Arsenal depuis le banc, mais a marqué son premier but pour Birmingham City fin janvier contre Coventry City en FA Cup. Le fait est qu’il reste bien caché dans l’ombre de Steven Carr, capitaine indéboulonnable des Blues qui a enfin mis ses habituels pépins physiques derrière lui. Une seconde partie de saison encore plus terne que la première lui tendent les bras.

BLACKBURN : Vincenzo Grella - Le Touriste

Milieu défensif international australien, 31 ans, 46 sélections

Au club depuis août 2008 (4M€), ex-Torino, Parme, Ternana, Empoli, Carlton et Canberra Cosmos

Ca fait déjà un moment que Vince ne sert plus que de pote à son compatriote Brett Emerton dans l’effectif des Rovers. Il n’a jamais vraiment été titulaire indiscutable depuis son arrivée en 2008 et semble vouloir se la couler douce pour ses 18 mois de contrat restants. On ne l’avait plus revu en équipe première depuis octobre, mais Steve Kean lui a redonné sa chance en PL contre Aston Villa fin février. Un match qui s’était soldé par une belle fessée à l’extérieur (4-1) avec un Grella quelconque, sorti à 25mn du terme. Bilan 2010/2011: 309mn de PL sur cinq matchs, plus deux apparitions en matchs de coupe.

BLACKPOOL : Jason Euell - Le Fugitif

Milieu de terrain international jamaïcain, 34 ans, 9 sélections, 1 but

Au club depuis juillet 2009 (gratuit), ex-Southampton, Middlesbrough, Charlton et Wimbledon

Cet ancien meilleur buteur de Wimbledon (époque Crazy Gang) a dépanné mais peu joué pour les Tangerines depuis leur accession miraculeuse à l’élite. 15mn symboliques dès la première journée de la saison, 70mn quand Ollie avait décidé d’aligner ses coiffeurs contre Villa en novembre, puis 20mn en début d’année 2011 contre Birmingham City. En début de mercato, on croyait Euell prêt à rejoindre son ancien pote de Wimbledon Chris Powell, récemment devenu entraîneur à Charlton Athletic (League One), mais rien de concret n’avait vu le jour avant la cloture du mercato. Il faut dire que l’ancien binôme de Carl Cort avait la tête ailleurs en janvier. Jason Euell a en effet dû se déclarer en faillite personnelle après avoir été victime de fraude (sa signature aurait été forgée) dans le cadre d’un business immobilier dans lequel il avait investi une bonne partie de ses économies. Le joueur a pu se remettre à penser football mi-février et s’est dégoté un prêt initial d’un mois en Championship avec les Doncaster Rovers (hors mercato mais en D2). Trois participations en matchs plus tard et Euell a ouvert son compte but pour Donny, d’un tir à raz-de-terre qui a touché les deux montants avant de passer la ligne. Un but synonyme de point pour son équipe face à Watford. Il est fort probable que l’ancien Reggae Boyz finisse du coup sa saison à Doncaster. Réponse aux alentours du 18 mars.

BOLTON : Tamir Cohen - L’Endeuillé

Milieu de terrain international israélien, 26 ans, 21 sélections

Au club depuis le 1er janvier 2008 (50k€), ex-Maccabi Netanya et Maccabi Tel-Aviv

Une première saison d’apprentissage, une seconde bien pleine (27 matchs de PL disputés) et cette saison des miettes seulement (deux fois 8mn en PL plus les matchs de coupe). L’arrivée d’Owen Coyle comme entraîneur a mis un coup d’arrêt net à sa carrière, alors que l’on était justement en droit de penser que son profil de joueur technique et plein de punch allait se révéler pleinement sous l’égide d’un entraîneur qui prone un jeu porté sur l’offensive. Dommage. On s’attendait alors à ce que le nom de Tamir Cohen garnisse les rumeurs de transfert à l’approche du mercato, mais un drame personnel le toucha le 20 décembre. Avi Cohen, père du joueur et ancien défenseur international israélien passé notamment par Liverpool et les Glasgow Rangers, s’était gravement blessé dans un accident de moto. Il succomba à ses blessures une semaine plus tard, à l’âge de 54 ans. On excusera le joueur de ne pas avoir donné la priorité à sa poursuite de carrière en début d’année. En lui souhaitant qu’il retouve du temps de jeu cette saison, ou qu’il puisse encore partir en prêt loin du Reebok Stadium.

CHELSEA : Fabio Borini - Le Pétard Mouillé

Attaquant italien, 19 ans

Au club depuis l’été 2007 (gratuit), ex-Bologne

Borini a montré le bout de son nez en équipe première la saison passée (8 bouts de matchs dont 4 en PL) au sortir de performances exceptionnelles avec la réserve des Blues, dont il est le capitaine et meilleur buteur. Las, Ancelotti n’a pas une seule fois fait appel à lui avec la Une cette saison. Regulièrement annoncé en instance de depart, notamment direction Parme pendant le mercato, le jeune capitaine de la sélection espoir italienne (25 sélections, 5 buts) ronge son frein à Stamford Bridge, contrairement à Daniel Sturridge qui marque quasimment un but par match depuis le début de son prêt à Bolton. Un Sturridge numériquement remplacé dans l’effectif des Blues par Fernando Torres, qui devrait définitivement confiner Borini au banc jusqu’à nouvel ordre. Un changement de club estival est vivement conseillé, histoire d’espérer pouvoir faire une ‘Giuseppe Rossi’ (intermittent du banc à MU avant d’éclore à Parme puis Villarreal).

EVERTON : Magaye Gueye - L’Arme Secrète

Milieu offensif international espoir français, 20 ans

Au club depuis juin 2010 (1.2M€), ex-Strasbourg

Sur le banc lors de 15 des 20 premiers matchs de championnat des Toffees, il est incroyable que le Bleuet n’ait pas pu grapiller la moindre minute de jeu avec l’équipe senior à ce jour. Ses débuts, il a dû les effectuer contre Huddersfield Town en match de coupe (3 apparitions cette saison, mais aucun but inscrit). Mi-octobre, son entraîneur David Moyes lui avait confié qu’il voulait faire de lui son ‘arme secrète’ (sic) et façonner sa manière de jouer sur celle de Steven Pienaar, qui a d’ailleurs récemment quitté le club pour Tottenham. Yakubu, Joao Silva, Vaughan, Agard et Tompson ont quitté le club en prêt cet hiver, mais toujours pas de place pour Magaye Gueye. Comble de la louse, le Français d’origine sénégalaise est au coude-à-coude pour une place de quatrième choix offensif au club avec Jose Baxter (19 ans), formé au club et qui a effectué ses débuts en équipe première contre Bolton mi-février (13mn). Sauf blessure d’au moins deux joueurs entre Saha, Beckford et Anichebe, on peut d’ores et déjà lui donner rendez-vous pour des bouts de matchs la saison prochaine.

FULHAM : Rafik Halliche - La Doublure Doublée

Défenseur central international algérien, 24 ans, 21 sélections, 1 but

Au club depuis août 2010 (1.5M€), ex-Benfica de Lisbonne, Nacional de Madère et Hussein-Dey

Brede Hangeland et Aaron Hughes ne sont jamais blessés, expulsés ou foncièrement mauvais. Halliche l’a appris à ses dépends en acceptant de devenir leur doublure numéro un à Fulham depuis l’été dernier. C’est donc fort logiquement que Mark Hughes ne lui a jamais proposé d’aller voir ailleurs, ne serait-ce que temporairement, mais on l’excusera donc de se sentir plus troisième gardien voué au banc que DC prêt à rentrer sur le terrain au moindre petit bobo de ses concurrents internes. Il a quand même pu goûter à ses 16 premières minutes de PL à domicile contre Stoke mi-janvier (2-0), mais depuis, c’est la dèche. Sa situation ne semble pas en voie d’amélioration, puisque Philippe Senderos, blessé depuis le début de la saison et qu’on n’avait plus vu à l’oeuvre depuis la Coupe du Monde sud-africaine, vient de reprendre l’entraînement et pourrait donc lui disputer son rôle d’Iznogoud de la chanière centrale des Cottagers. Et si Londres, plus connu pour ses renards errants, n’était finalement qu’une erreur d’orientation dans la carrière de ce Fennec?

LIVERPOOL : Milan Jovanovic - L’Erreur de Casting

Attaquant international serbe, 29 ans, 33 sélections

Au club depuis juillet 2010 (gratuit), ex-Standard de Liège, Lokomotiv Moscou, Chaktior Donetsk et Vojvodina Novi Sad

De dieu vivant en Ligue Jupiler à flop anglais, il n’y a qu’un pas. Le grand Serbe l’a franchi allègrement en s’entendant sur une poursuite de carrière à Anfield avec Rafa Benitez, qui n’a jamais eu le loisir de le manager. Il a vaguement eu sa chance en début de saison sous l’ère Roy Hodgson, mais n’a jamais convaincu. Le récent mondialiste n’a disputé que 96mn de PL en deux matchs depuis fin octobre. L’arrivée de Kenny Dalglish à la tête du club n’a pas changé le statut de l’ex-Standardman, qui doit toujours se contenter d’un statut de réserviste et d’un temps de jeu de plus en plus famélique. Plus tôt dans la saison, Jova pouvait se consoler avec des participations en Ligue Europa, mais Dalglish ne l’a pas invité au recent naufrage à Braga (défaite 1-0 au Portugal). Les embauches de Luis Suarez et Andy Carroll ont réduit ses chances de sélection à néant et ont été confirmées bien trop tard au cours du mercato pour que l’éventualité de son départ ne soit envisageable.

MANCHESTER CITY : Shaun Wright-Phillips - Le Mal-Aimé

Milieu droit international anglais, 29 ans, 36 sélections. 6 buts

Au club depuis août 2008 (10M€), ex-Chelsea et Manchester City (formé à Nottingham Forest)

Le fils adoptif du génial Ian Wright a effectué son retour en PL le week-end dernier dans l’indifférence générale lors des 5 dernières minutes d’une victoire routinière des Citizens (début février contre West Brom). On ne l’avait plus vu à telle fête depuis les 3 minutes qu’il avait disputés… mi-septembre! Une lueur d’espoir lors de la journée suivante via 38mn de jeu à Old Trafford (défaite 2-1) mais depuis les deux matchs de PL suivants se sont déroulés sans lui. Ses apparitions en matchs de coupe ne sont qu’un cache-misère (130mn de PL cette saison!). A Eastlands, la tentation serait grande de signaler Adam Johnson comme fonciérement sous-utilisé, mais le cas Wright-Phillips dépasse tout simplement l’entendement. Réclamé par Mark Hughes qui voulait le relancer à Fulham, il semble partie pour continuer à blanchir sa saison. Ces derniers jours, on annonce même qu’il pourrait être amener à s’expatrier en fin de saison… du côté du PSG! L’important c’est pas l’attérissage…

MANCHESTER UNITED : Bébé - L’Inconnu

Ailier ou attaquant international espoir portugais, 20 ans

Au club depuis août 2010 (8.5M€), ex-Vitoria Guimaraes (zéro match joué), Estrela da Amadora et Grupo Sportivo de Loures

Beaucoup ont pensé tout haut que Sir Alex avait perdu la boule quand il a accepté de dépenser une somme folle pour cet inconnu, sur les conseils de son ancien aide de camp Carlos Queiroz. A moins qu’il ne s’agisse d’une fixette sur le Cap Vert, la belle île d’origine de Tiago Manuel Dias Correia d’où Nani et Henrik Larsson (à moitié) sont aussi originaires. Force est de constater que pour l’instant, l’énigme Bébé reste entière. Peu convaincant avec la réserve des Red Devils, ses rares sorties en équipe première - 75mn en deux apparitions en championnat plus quelques matchs de coupes - n’ont permis à personne de s’apercevoir du bien-fondé d’un transfert aussi onéreux. Plutôt que de l’envoyer en prêt tel un vulgaire Manucho, le vieux sorcier écossais a probablement dans l’idée de façonner en interne ce talent brut. Son athlétisme, sa jeunesse, sa vitesse et le fait que MU ait déjà un effectif plus que suffisant lui permettent de prendre le temps d’éclore. N’empêche que les assidus de PL auraient bien aimé le voir un peu plus souvent à l’oeuvre dès cette saison, et qu’un prêt bien senti en division inférieure où à l’étranger l’aurait probablement aidé à grandir plus vite. Difficile de savoir si le conte de fée que vit Bébé trouvera sa ‘Happy End’.

NEWCASTLE : James Perch - Le Surclassé

Arrière droit ou milieu défensif anglais, 25 ans

Au club depuis juillet 2010 (1.7M€), ex-Nottingham Forest

Transféré pour la première fois de sa carrière l’été dernier, Perch a débuté son séjour chez les Magpies en trombe avec huit titularisations de rang. Objectivement trop limité et brouillon pour le plus haut niveau anglais, Chris Hughton l’a ensuite logiquement confiné aux oubliettes de St James Park. L’arrivée d’Alan Pardew à la tête du club début décembre lui a brièvement donné l’occasion de retrouver le devant de la scène (3 matchs de championnat sur 13 possibles pour 120mn de jeu), mais les retours de longues blessures en février de Steven et Ryan Taylor (aucuns liens de parenté) devraient transformer sa fin de saison en long fleuve tranquille. Il serait bon de miser une piécette ou deux sur un éventuel retour en Championship en fin de saison.

STOKE CITY : Salif Diao - Le Porteur D’Eau

Milieu défensif international sénégalais, 34 ans, 28 sélections, 4 buts

Au club depuis octobre 2006 (prêt puis gratuit), ex-Liverpool, Portsmouth, Birmingham City, Sedan et Monaco

Pour avoir le droit le faire partie de la bande à Pulis chez les Potters, il faut être athlétique, grand, dur sur l’homme, tendance bourrin. Diao coche tous ces paramètres mais semble avoir le malheur d’être l’élément le moins talentueux d’un effectif pourtant unidimensionnel (exception faite des ailiers volants Etherington et Pennant). Etrange carrière en somme que celle de l’ancien grand espoir africain, qui fut le fer-de-lance des errances de recrutement de Gérard Houllier chez les Reds, avec Igor Biscan ou Bernard Diomède, pour ne citer qu’eux. Employé par Stoke depuis 2006, son contrat chez les Potters était arrivé à son terme en fin de saison passée. Il a finalement été renouvelé faute de mieux quelques semaines plus tard, contre toute logique sportive et alors que le club lui avait préalablement fait savoir qu’il pouvait se brosser pour une prolongation. L’ancienne armoire à glace sedanaise joue donc les faire-valoir sans trop se faire remarquer, et n’est apparu que deux fois en PL cette saison. Une fin de carrière sans histoires avant de prendre sa retraite?

SUNDERLAND : Marcos Angeleri - L’Enigme

Arrière droit ou défenseur central international argentin, 27 ans, 3 sélections

Au club depuis juillet 2010 (2M€), ex-Estudiantes de la Plata

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la carrière anglaise de ce joueur a un mal fou à décoller. Recruté pour environ 2M€ l’été dernier, Angeleri commence tout juste à grapiller quelques minutes de jeu de ci de là : neuf en deux rencontres de PL pour être précis, tandis qu’il a été titularisé pour la première fois en match de coupe contre Notts County fin janvier. Les Black Cats s’étaient à cette occasion inclinés contre les anciens protégés de Sven-Goran Eriksson, qui évoluaient encore en League Two sous sa houlette la saison passée. Il y avait beaucoup de bois mort dans l’effectif à la disposition de Steve Bruce en cet hiver 2010/2011 et la flambée fut donc belle. Reid, Healy, McCartney, Kilgallon ou encore Paulo da Silva ont réussi à quitter le navire, mais Angeleri est resté à quai en compagnie des Riveros, Anton Ferdinand ou autre John Mensah. Etonnant qu’un retour en Argentine sous forme de prêt n’ait pas vu le jour en toute fin de mercato, pour ce joueur en situation d’échec total à l’occasion de sa première expatriation en Europe.

TOTTENHAM : Stipe Pletikosa - Le Quatrième pour la Belote

Gardien de but international croate, 32 ans, 80 sélections

Au club depuis août 2010, prêté par le Spartak Moscou pour la saison 2010/2011, ex-Hadjuk Split et Chaktior Donetsk

Il est un peu facile de tomber à bras raccourcis sur un gardien recruté comme doublure me direz-vous? Oui mais bon, pourquoi donc l’un des meilleurs portiers de l’EURO 2008 est-il venu s’enterrer comme trois ou quatrième choix chez les Spurs? Heurelho Gomes a pêché par le passé mais demeure titulaire indiscutable, Carlo Cudicini, même à 37 balais, reste vert et ne devrait pas se viander en moto tous les quatre matins, tandis que l’Espoir anglais Ben Alnwick est prometteur (et vient de filer en prêt chez les Doncaster Rovers). Ca sentirait presque l’année sabbathique bien payée, au chaud  dans les quartiers chics de Londres pour faire la fête avec ses compatri-potes Modric, Kranjcar et Corluka, non? Sportivement bien dommage, puisque Pletikosa n’a évolué qu’une seule fois cette saison en équipe première, lors d’une mémorable baffe infligée par le voisin honni d’Arsenal en FA Cup (4-1). Un retour-express à l’envoyeur s’impose, sachant que le Spartak n’a pas mieux à proposer en ce moment dans ses cages que l’anonyme international ukrainien Andrey Dikan (33 ans, 3 sélections, ex-Terek Grozny et Tavria Simferopol). Ouste feignasse!

WEST BROMWICH ALBION : Abdoulaye Méïté - Double Face

Défenseur central international ivoirien, 30 ans, 48 sélections, 1 but

Au club depuis août 2008 (2.6M€), ex-Bolton, Olympique de Marseille et Red Star 93

Clairement pas dans les petits papiers de Roberto di Matteo, l’ancien Olympien n’a été aligné que trois fois cette saison par son coach italien, qui plus est en matchs de coupes domestiques. Ne pas pouvoir grapiller la moindre minute de jeu au sein de la plus mauvaise défense de son championnat ça fait quand même un peu désordre. Rude pour le moral. Méïté cherchait ardemment la porte de sortie pendant le mercato et pensait l’avoir trouvée. Un prêt au Celtic de Glasgow, où il aurait tenté d’émuler l’ancien tracteur local Bobo Baldé était à l’étude, mais… Patatras! Di Matteo saute en plein mercato et se fait remplacer par Roy Hodgson, fraîchement congedié par Liverpool. L’ancien coach de Fulham ne veut laisser partir personne afin de jauger les forces en présence pour sauver le club d’une relégation qui lui pend au nez. Plus question de transfert au Celtic. On est en droit de penser que la saison de notre homme, mal engagée, va prendre un virage pour le pire avec confinement aux oubliettes… Et la lumière fut! Titularisé lors des deux derniers matchs de PL, Méïté a non seulement joué l’intégralité de ces deux rencontres à l’extérieur, mais aussi grandement contribué au renouveau de son équipe, qui vient de glaner 4 points en sa présence (1-1 à Stoke fin février puis victoire 3-1 à Birmingham City) alors qu’elle avait perdu 13 de ses 18 matchs toutes compétitions confondues avant l’arrivée d’Hodgson. Méïté est indubitable “ze success story” de cette liste de “prisonniers”.

WEST HAM : Benni McCarthy - Le Boulet

Attaquant international sud-africain, 33 ans, 79 sélections, 31 buts

Au club depuis janvier 2010 (3M€), ex-Blackburn, Porto, Celta Vigo, Ajax Amsterdam et Seven Stars

Attention phénomène! Les Hammers ont le mois dernier proposé 1.2M€ à l’ancien Bafana Bafana pour qu’il recouvre sa liberté contractuelle et déguerpisse au plus vite. Refus catégorique de l’intéressé, qui compte aller au bout de son contrat, en juin 2012, ce qui lui permettrait d’empocher environ 3M€ supplémentaires. Ses 326 minutes de jeu sur les 12 derniers mois pour un retour de zéro but défrayent la chronique, surtout vu son salaire hebdomadaire de 60.000 euros (il avait été recruté de Blackburn en janvier dernier pour 3M€). Neil Warnock l’avait bien mis à l’essai pour le compte des Queens Park Rangers (Championship) en janvier mais sans lendemains. Sheffield Wednesday se serait ensuite rencardé à son sujet pour un prêt, mais là encore refus du joueur, qui ne souhaite pas évoluer à un tel niveau (League One soit D3). Cette saison, Benedict a récolté cinq amendes de son club pour n’avoir pas atteint ses objectifs de perte de poids. Il lui en a coûté déjà près de 240.000 euros pour pouvoir pleinement assumer ses quelques 95 kilos. Cerise sur le gateau et les chicken nuggets qui vont avec, il s’est fait éjecter de la liste de 25 joueurs que le club souhaite utiliser d’ici la fin de saison en championnat. Winston Bogarde n’était finalement qu’un petit joueur !

WIGAN ATHLETIC : Daniël de Ridder - Le Plot

Milieu offensif néerlandais, 26 ans

Au club depuis juillet 2008 (gratuit), ex-Hapoel Tel-Aviv, Birmingham City, Celta Vigo et Ajax Amsterdam

Everton avait Andy van der Meyde et Wigan a son de Ridder. Au sortir d’une demi-saison 2009/2010 blanche, cet ancien international espoir hollandais (30 matchs, 2 buts) s’était rendu en prêt en Israël (12 matchs, 2 buts). Cette saison, il n’a eu les grâces de Roberto Martinez que le temps d’une apparition du banc en FA Cup; ça sent la fin de saison Playstation et un départ estival vers de nouveaux horizons en qualité d’agent libre.

WOLVERHAMPTON : Steven Mouyokolo - La Roue de Secours

Défenseur central français, 24 ans

Au club depuis juin 2010 (environ 3.4M€), ex-Hull City, Boulogne, Gueugnon et Châteauroux

Au sortir d’une première saison parmi l’élite anglaise encourageante (21 matchs disputés, 1 but), l’ancien Boulonnais aurait peut-être mieux fait de suivre les Tigers en Championship. Barré par les pourtant peu convaincants Berra ou autre Stearman, il n’a pris part qu’à 4 matchs pour 159 minutes de jeu cette saison. Les retours imminents de blessure de Michael Mancienne et du peintre et capitaine emblématique du club, Jody Craddock, n’arrangeront certainement pas ses affaires déjà mal engagées. Rien de mieux qu’une relégation de son club pour qu’il relance sa carrière anglaise en Championship?

Claude Lemourinho