En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Altigone le 08/08/2022 à 16h20
    Simples vérités d'il y a deux ans (sauf pour les perf) ? Les choses changent vite dans le secteur, et il y a deux ans, même avec l'essence à 2 euros le litre, le KWh hyper bas et l'huile de vidange à 40 euros le litre, j'avais du mal à rentabiliser les 10 à 15 k€ à finition égale de plus que demandaient l'achat d'un véhicule full électrique, alors que j'étais complétement séduit de rouler au nucléaire plutôt qu'au pétrole. Aujourd'hui, ça bascule, mais il faut se tenir au courant.

    Dans ce domaine, les idées toutes faites restent longtemps en place. Dans les années 2000-2010 on restait persuadés en europe que le diesel était plus fiable que l'essence, alors qu'on ne vendait que des bons vieux atmosphériques increvables en essence et que les injecteurs, rampes d'injections et turbo des moteurs diesels lâchaient par pelletées entières. Mais vous comprenez, ça tourne moins vite alors ça dure plus longtemps...

  • Manx Martin le 08/08/2022 à 16h22
    "Je ne sais pas quel biais est à l'oeuvre."
    ---------------------

    100 ans de construction d'un imaginaire de puissance par la pub des constructeurs automobiles et des compagnies pétrolières ? Ayant profondément façonné l'image de la virilité dans les sociétés occidentales ?

    La voiture n'est pas seulement un objet pour se déplacer. C'est un vecteur identitaire, un marqueur de distinction sociale, une source d'affirmation de sa personnalité. C'est tout ça qu'il faut déconstruire. C'est difficile.

  • Vieux pré le 08/08/2022 à 16h30
    Vraie question, on la trouve où la voiture électrique à 10000km et moins de 9000€?

  • Pascal Amateur le 08/08/2022 à 16h39
    Mais pourquoi faudrait-il déconstruire le lien affectif qui se noue à la voiture, comme à la plupart des lieux ? – car la voiture est un lieu, personnalisable, un habitacle qui contient, où peut naître l'illusion de sécurité, de contenant, comme l'est un bureau couvert de photos et de dessins (ce que le "flex office" détruit méticuleusement, brisant le nœud qui peut être indispensable pour qui a besoin de "marques"). Barthes a inclus l'automobile dans ses "Mythologies", et ce n'est sans doute pas un hasard s'il écrit : "Je crois que l'automobile est aujourd'hui l'équivalent assez exact des grandes cathédrales gothiques : je veux dire une grande création d'époque, conçue passionnément par des artistes inconnus, consommée dans son image, sinon dans son usage, par un peuple entier qui s'approprie en elle un objet parfaitement magique." Ce qui n'est pas sans renvoyer à l'avion "rêve d'enfant" et aux débats apparus il y a plusieurs mois de cela. L'aspect magique de la voiture, assurant un déplacement selon une technologie qui dépasse l'entendement ordinaire, convoque l'infantile. Ce n'est pas en tuant l'infantile qu'on résoudra ces problèmes, mais en effet à proposer des solutions moins polluantes, qui maintiennent habitacle, sentiment de puissance, de sécurité, contenant rassurant, certes permettant comparaisons et compétition, voire violence – mais ce n'est pas le fait de tous ; une voiture peut être légalement "une arme par destination", nous ne sommes pas tous des meurtriers.

  • Manx Martin le 08/08/2022 à 16h47
    Oui, je connais bien évidemment le texte de Barthes. Ce que je voulais dire implicitement, c'est que si tu demandes aux gens d'abandonner la conception de l'automobile telle qu'on la pratique depuis 1 siècle, il faut probablement construire un imaginaire de substitution, parce que sinon tu les prives effectivement d'un support affectif et identitaire. Et que leur dire que "ça pollue et c'est cher", arguments tout à fait rationnels au demeurant, ne permet pas ça.

  • Pascal Amateur le 08/08/2022 à 16h56
    Mais la voiture ne peut être un imaginaire de substitution : car ce n'est pas de l'ordre de l'imaginaire, ou pas seulement : c'est une réalité, un habitacle réel, une mise à distance effective de l'autre grâce aux parois où le conducteur (éventuellement avec les siens) est retranché. C'est une enceinte où, comme le stade, les colères sont à la fois exprimées et contenues. Comment veux-tu remplacer ce lieu qui condense tant de solutions, réelles et imaginées, pour quiconque a besoin de se sentir contenu ? Il est bon de réfléchir à des solutions, mais si cela consiste à supprimer ce qui est pour beaucoup des béquilles psychiques, qui permettent au sujet de tenir, c'est un grand mal pour un bien. Les murs des open spaces ont été abattus, les places des flex offices ont été anonymisées, on balance l'humain dans des lieux déshumanisés. Il faut réfléchir à la place de la voiture, oui, mais pas en en faisant de facto le dernier lieu de protection dans un monde où tout menace.

  • Manx Martin le 08/08/2022 à 17h02
    Mais je ne parle même pas de supprimer le lieu-voiture, je parle, comme syle, du moteur à essence et du rapport à la "performance" automobile.

  • syle le 08/08/2022 à 17h05
    Chez Renault, Nissan, Citroen, Peugeot ou Mitsubishi.
    On commence à trouver des Zoe d'occaze à moins de 10 000 €, ainsi que des Leaf.
    Et on trouve des palanquées de jumelles Mitsubishi Miev / Peugeot Ion / Citroën C-Zéro pour vraiment pas cher.
    Personnellement, j'ai trouvé une C-Zéro de fin 2020 (les dernières) avec 10 000 bornes à 9500 balles, desquels il faut déduire 1000 € de prime écolo. Donc 8500 € TTC.

    Attention, c'est pas une Tesla, c'est pas tout usage : il y a seulement 120 bornes d'autonomie. C'est petit (mais on y monte à 4 sans aucun problème), ça marche trèèèèès bien (tu pourris tout ce qui roule au feu rouge), c'est agréable, confortable (si si !) et extrêmement économique. Sachant que je fais entre 40 et 100 bornes par jour, en deuxième voiture, c'est carrément royal.
    Là, on peut quasiment dire que je roule gratos. La facture d'électricité a juste augmenté de 10 €.
    Et petite voiture à petite autonomie = petite consommation = petite batterie (recyclable) = écologiquement très pertinent.

    Si on excepte les quolibets, je ne vois aucun défaut : prix d'achat vraiment bas, prix d'utilisation dérisoire, quasiment pas d'entretien, réel agrément (c'est de loin la petite bagnole la plus agréable et la plus ludique que j'ai eu) et aspect écologique très favorable.
    Mais la réaction de 95% des gens, est juste "l'électrique c'est nul".

  • Dom le 08/08/2022 à 17h19
    Et si tu n'as pas de possibilité de recharger à la maison, tu fais comment ?
    (ps : les voitures électriques, c'est le pied pour les petits trajets ET si tu as de quoi recharger facilement à la maison)

  • syle le 08/08/2022 à 17h23
    Il te faut un garage muni d'une prise standard (pas besoin de borne) ou une place extérieure accessible avec une rallonge. Si tu vis en appart, que tu stationnes dans la rue et qu'il n'y a pas de borne, c'est pas viable.
    Je recharge aussi au supermarché (gratos) ou quand je me gare en ville (j'ai toujours de la place -places réservées - et ça me coûte 1 € la recharge, donc beaucoup moins cher que l'Horodateur standard).