Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

  • AS Roma Gricole le 14/10/2021 à 10h35
    Je pense que ce que disent Luis et Joey, c'est l'inverse de "mourir pour leurs idées".
    Il ne s'agit pas de juger les actes des gens, mais de juger le militantisme de ces gens à l'aune de leurs actes.
    Parce que en fait, c'est bien la difficulté : dans le réel, ce n'est pas facile d'avoir un comportement radical au niveau individuel.
    Pour être concret, tu places tes gamins où tu veux/peux, mais en fonction de tes actions, tes propos auront une répercussion différente.
    Sur l'écologie c'est pareil : "vive la décroissance mais touche pas à mon SUV", ça ne passera pas.

  • OLpeth le 14/10/2021 à 10h38
    Luke : Macron. Le côté obscur de droite est le plus fort.
    Yoda : Non, non, non plus rapide, plus facile, plus séduisant.

    Je veux pas faire de la morale à 2 balles mais être de gauche c'est un peu plus dur. En caricaturant à peine, pour nos gouvernants de droite et les candidats de droite dure, les solutions sont faciles : si la France ne va pas bien c'est à cause des immigrés, de leurs descendants, de l'islam, et parce que les Français ne travaillent pas assez et sont trop assistés. Problèmes complexes, solutions simples. Et si ça marche pas, tu dis que c'est parce que tu es pas allé assez loin et tu doubles la mise. Et personne ne te tient comptable de ton bilan. Ce quinquennat Macron est emblématique : il y a de plus en plus de Français pauvres, mais en triturant les stats il arrive à persuader les médias qu'au contraire, le pouvoir d'achat a augmenté, et que tout va mieux, et que sa politique est la bonne, vive la réforme des allocs chômage et des retraites.

    Alors qu'à gauche, on propose d'aller à la racine des problèmes et donc on propose un projet plus complexe, plus difficile et long à mettre en œuvre, qui demandera beaucoup plus d'efforts : recréer du lien social, mieux répartir les richesses, remettre en cause les principes économiques de l'ordolibéralisme qui semblent désormais aussi naturels que la gravité, en bref revoir complètement notre modèle de société. C'est autrement plus difficile à vendre que : on renvoie Mouloud d'où il vient et on met cette feignasse de Robert le consanguin alcoolo au boulot, et tu verras, la France se redressera.

  • Tonton Danijel le 14/10/2021 à 10h40
    Il y a surtout une grosse différence entre les choix qu'on fait pour soi et ceux qu'on fait pour ses enfants.

    Si OLpeth inscrivait ses enfants dans un établissement où ils se feraient harceler régulièrement et continuerait de les y maintenir parce que "les convictions avant tout", je ne suis pas sûr qu'on le considère davantage comme un militant sincère que comme un monstre.

  • La vie de Laudrup le 14/10/2021 à 10h43
    On ne se comprend pas- ou plus probablement je ne suis pas clair.
    Le coup du SUV c'est assez différent : c'est un choix purement individuel qui n'a aucun effet sur la concurrence entre individus : concurrence pour un emploi, notamment, qui a des répercussions sur le reste (position sociale, richesse).
    Sur l'école, le risque à assumer, c'est que ton gosse n'ait pas les armes pour s'affirmer. Même pas pour réussir, juste trouver une place dans la société.

    Que tu te satisfasses ou pas de cette concurrence est assez secondaire : c'est comme ça que ça marche.
    L'alternative, c'est de se couper de la société, ce que peu sont prêts à assumer.

  • I want my Mionnet back le 14/10/2021 à 10h57
    J'ai du mal à voir une contradiction à militer pour un changement collectif sans vouloir être le seul à l'appliquer en attendant, c'est un "gotcha" assez facile mais pas spécialement mérité sauf si le changement collectif que la personne appelle de ses vœux est un simple appel à la bonne volonté et non un changement de la loi.

    Je ne trouve pas déconnant qu'un club qui veut la mise en place d'un salary cap ne l'applique pas tant que celui-ci n'est pas officiel. Je suis un peu plus agacé quand des acteurs qui font 50 vols par an disent à Quotidien qu'il faut que Bernard prenne son vélo pour aller bosser.

    Je ne suis pas d'accord pour dire qu'il est plus difficile à une personne de gauche d'être cohérente en permanence par contre. J'ai déjà vu mon ex patron être sympathique avec un arabe.

  • AS Roma Gricole le 14/10/2021 à 10h59
    C'est peut-être moi qui ne suis pas clair.
    Je parlais du SUV à propos de la cohérence entre discours et actes.
    Parler d'écologie, c'est super, mais si tes actes vont à l'encontre de tes propos, c'est plus qu'inutile, c'est contreproductif.
    Quand Marion Cotillard vient discourir sur la décroissance après avoir gagné quelques millions pour servir d'égérie à Chanel, je ne suis pas sûr qu'elle serve la cause.

    Sur l'école, c'est encore pire en effet, puisque on parle de ses enfants. Mais le mécanisme est le même. Prôner la mixité sociale théorique, ok, mais ça implique quoi ? Ca veut dire que des parents qui pourraient faire autrement envoient leurs enfants à eux dans un collège difficile. C'est vraiment ça que ça implique dans le réel.

    Et je ne jette la pierre à personne. J'habite Saint-Denis mais je te promets que quand j'aurais des enfants, ils n'iront pas au collège en face de chez moi.

  • AS Roma Gricole le 14/10/2021 à 11h01
    Mais pourquoi le changement collectif arriverait si même les militants ne sont pas prêts à l'appliquer ?

  • Tonton Danijel le 14/10/2021 à 11h11
    "Je parlais du SUV à propos de la cohérence entre discours et actes."

    Exemple des plus mal choisis alors car quitte à mettre du pognon dans une voiture, je ne vois pas pourquoi l'écolo opterait pour le SUV plutôt qu'un véhicule hybride ou électrique... Et encore, son bilan carbone serait moins calamiteux que l'écolo sans SUV qui prend 50 vols par an...

    (Il y avait un excellent sketch du Groland sur le mec qui passe sa vie à investir dans des trucs écolos pour sa barraque... avant de partir en vacances le week-end à Marrakech et d'exploser le bilan carbone par rapport à son voisin qui n'en a rien à foutre de l'écologie).

  • Sens de la dérision le 14/10/2021 à 11h13
    Bien sûr qu'il n'y a pas de contradiction entre militer pour quelque chose et faire le contraire. C'est juste une posture facile. On peut se demander d'ailleurs si Mélenchon (pour prendre un chantre de la "vraie gauche") est sincère quand il dit qu'il va s'attaquer aux plus riches et surtout s'il s'inclue dans les plus riches (full disclosure : il l'est).

    Le changement de société, c'est bien, c'est beau, je pense même sincèrement que c'est ce qu'il faut faire. Mais on peut aussi se dire que c'est vague, qu'il va falloir commencer par quelque chose et que c'est à ce moment qu'on va rigoler parce que chacun aura sa vision de la priorité (pas celle qui va le toucher personnellement).

    Et on peut se demander aussi à quel moment on s'arrête. Ce fan de LFI milite pour une école plus inclusive mais ne veut pas inclure ses enfants dans l'école qui craint du coin avant qu'il y ait un projet national commun. La France peut bien militer pour une diminution des gaz à effets de serre mais ne pas commencer avant qu'il y ait un projet mondial commun.

  • La vie de Laudrup le 14/10/2021 à 11h14
    Ben parce qu'on arrivera à démontrer que la mixité sociale permettra de mieux vivre en société. Et ça ne marche que si on garantit que ceux qui signent pour ça ne se font pas avoir, autrement dit qu'ils ne seront pas déclassés suite à ce choix.
    Pas pour recevoir un certificat de pureté idéologique.