Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Le Calcio, du foot qui te botte

La Serie A, une série parfois policière où le suspens fait parfois défaut, mais où la passion manque rarement...

  • magnus le 22/05/2022 à 19h01
    Capacité du stade: 23000.
    Nombre de supps du Milan ayant fait le déplacement: minimum 18000 d'après les infos.

    Difficile de jouer le jeu dans ces conditions et quand il y a déjà un gros écart sportif.
    Sassuolo a contribué à clore les débats pour le titre en jouant trop à la baballe dans son camp (même si sur le 3ème je vois faute de Krunic sur Lopez), 3 récupérations, 3 passes dé de Leao.

  • Vas-y Mako! le 22/05/2022 à 19h03
    200 000 demandes de billets pour ce match d'après les médias

  • Gouffran direct le 22/05/2022 à 19h07
    Congratulazioni al Milan!

  • Pascal Amateur le 22/05/2022 à 19h18
    Le Milan AC qui mène 3-0 à la mi-temps, effectivement c'est plié. (smiley clin d'œil)

  • magnus le 22/05/2022 à 19h28
    Un mot quand même sur Maignan, champion de France ce qui est déjà un exploit quand tu joues ailleurs qu'à Paris, et la saison d'après champion d'Italie pour le premier titre depuis 11 ans du Milan.
    Le recrutement français aura été d'ailleurs une réussite totale.

  • Gouffran direct le 22/05/2022 à 19h51
    En effet. 2 très bonnes saisons pour lui et il a fait de supers arrêts en C1 malgré le parcours difficile.

  • balashov22 le 22/05/2022 à 21h45
    Forza Milano !

  • lyes le 23/05/2022 à 00h17
    Ils sont sympas les titres nationaux de Giroud quand même hein. Champion avec Montpellier dans une superbe équipe pour retarder l'hégémonie Qatarie et donc champion d'Italie avec le Milan AC au sein d'une équipe tout aussi sympa qui remet le club Lombard au sommet après plus d'une décennie. Jolie carrière l'animal.

  • Milan de solitude le 23/05/2022 à 00h19
    Que l'équipe était belle aujourd'hui, féroce dans son pressing, déterminée comme jamais !
    Milan n'est peut-être pas la plus talentueuse d'Italie (l'Inter a de meilleurs joueurs), mais elle est championne ! Après la dernière saison, très riche en buts, Pioli a trouvé la recette pour équilibrer la formation. Moins de puissance offensive, moins de spectacle, mais plus de sérénité, de régularité, de solidité, de certitudes. Quatre défaites seulement cette saison dont trois dans la phase aller : Fiorentina, Sassuolo, Naples et Spezia (avec une erreur d'arbitrage qui prive certainement Milan de la victoire). En fin de saison, l'équipe a encaissé deux buts en onze matchs et aligné six victoires de suite. L'Inter laisse échapper le titre en perdant sa partie en retard contre Bologne (un nul ne lui aurait pas suffi, le gardien de but remplaçant, auteur d'une bévue, peut souffler un peu).


    Les artisans du titre

    1. Leão
    Dire qu'il est meilleur buteur du club avec Giroud (avec onze buts seulement) et meilleur passeur du club ne suffit pas à refléter son influence. Il crée les occasions presque à lui seul. Avec son style chaloupé et nonchalant de Brésilien des années 1950, il prend la balle et déborde des défenseurs qui paraissaient alertes et vigilants.

    2. Maignan
    Les observateurs médiocres croyaient que l'équipe y perdait, l'été dernier, en voyant partir Donnarumma et arriver le Français. Des arrêts phénoménaux à peu près à tous les matchs, très peu d'erreurs. Il dégage le charisme des grands gardiens.
    Excellent intérim de Tatarusanu quand Maignan s'est fait opérer, à l'automne dernier.

    3. Tomori et Kalulu
    La défense centrale a été magistrale. Quand Kjaer s'est gravement blessé, on a réfléchi au meilleur transfert pour le remplacer. Kalulu a vérifié la maxime du Cid. Tomori a confirmé sa saison dernière impeccable.

    4. Tonali
    Dans la rotation la saison dernière, il est peu à peu devenu titulaire à la place de Bennacer. Quelques buts décisifs en fin de saison couronnent sa progression vers le statut de maître à jouer du milieu de terrain.

    5. Giroud
    Arrivé de Chelsea grabataire, il a retrouvé l'efficacité et la combativité qu'on connaît à cet attaquant besogneux, inélégant et un peu lourdaud. Son doublé victorieux face à l'Inter, sommet de sa carrière en club, symbolise son apport : décisif dans les grands rendez-vous.


    Les joueurs à la trajectoire étonnante

    Ibrahimovic
    L'âge le pousse à se placer hors jeu deux fois sur trois dans ses appels, mais il a de beaux restes. Dans une équipe très jeune, son rôle va de toute façon bien au-delà du terrain. C'est peut-être pourquoi il semble avoir accepté avec professionnalisme voire humilité que Giroud devienne titulaire à sa place, à la faveur d'une des multiples blessures qui émaillent ses dernières saisons. Quand il est revenu à Milan à l'intersaison 2019-2020, le club végétait dans le bas-ventre mou et n'avait plus tutoyé les cimes depuis des années. Avec Pioli et Paolo Maldini (directeur sportif), il est l'homme du renouveau rossonero.

    Brahim Diaz
    Promu titulaire après le départ de Çalhanoglu pour le rival, il a finalement retrouvé le banc en milieu de saison. De même, Daniel Maldini a eu de moins en moins de temps de jeu, Saelemaekers, après un début de saison étincelant, a eu des passages à vide, Ibrahimovic et Bennacer ont vu des joueurs leur passer devant. En revanche, Krunic, joueur discret et travailleur, a de plus en plus joué car il équilibre le milieu de terrain comme doit le souhaiter Pioli.

    Ante Rebic
    Solution d'appoint de luxe parce que Leão joue à son poste de prédilection, ailier gauche, il convainc presque toujours quand il joue.

    Alessio Romagnoli
    Barré par Tomori et Kjaer, et, finalement, Kalulu, il allie les statuts de remplaçant et de capitaine (capitanat dont Calabria est donc investi la plupart du temps). Il joue quand même assez souvent et, sans briller, a été plus sûr que la saison dernière (vous vous insurgez si le seul match de Milan que vous avez vu cette année est l'aller contre Sassuolo).

  • Red Tsar le 23/05/2022 à 13h48
    Merci pour cette belle synthèse.
    En simple spectateur, je trouve l'histoire de ce titre assez folle.
    - Les propriétaires : après l'affaire du propriétaire chinois, à peine arrivés, ils sont déjà en train de partir.
    - L'entraîneur : inconnu (pour moi en tout cas).
    - Le départ dans la crise de Gigi et finalement Maignan. Et d'ailleurs, on pourrait faire un échange Gigi-Mike, qui reviendra à la maison...
    - Zlatan qui gagne encore un titre à 40 ans. Quoi qu'on pense du bonhomme et du niveau de son jeu en ce moment, c'est dingue.
    - Giroud : ce mec semble mentalement indestructible. Très, très impressionnant. On peut ne pas l'aimer, mais il force le respect.
    - Des trajectoires inattendues à la Kalulu...


    Edit : compte tenu du fait que depuis 12 ans le Milan AC est notre principal fournisseur, merci de prendre soin de Leão et de Tonali. Et souvenez-vous qu'on a bientôt complété notre carte fidélité : dix joueurs achetés, un gratuit.