Salut les (sur)vivants.

Ça fait plaisir de revenir pour le dernier match de la saison, même si elle n’est que française à défaut d’européenne. Voilà qui achève parfaitement un exercice 2015-2016 qui, malgré quelques regrets et couacs de communication, restera historique devant les records et sommets atteints.
Oui, je sais, on ne sait pas trop si je parle de l’OM, du PSG ou de Zlatan mais c’est fait exprès : réfléchir au sujet me ferait trop mal au coeur.

-15e Ça tape dans le ballon partout en Europe ce soir, avec les finales de coupes locales à Berlin avec une superbe affiche ou à Londres avec des prolongations palpitantes. Nous, le seul truc qu’on va se taper, c’est un match pourri.

-14e Enfin c’est surtout nous qui allons nous faire taper. Genre à ce que ma femme craque. Littéralement.

-10e Ces avant-matchs de finale de Coupe de France, c’est beau comme un photomontage de Michel.

-9e C’est officiel, ce match est bien le jubilé Zlatan. Une défaite avant le coup d’envoi, je ne sais si on avait déjà fait cette saison.

-8e Fletcher, Thauvin et Barrada : Passi a mis les remplaçants pour déstabiliser les Parisiens ?

-7e Ha merde, ce sont les titulaires ?

-5e Notre fanion est toujours fièrement sur la coupe. Profitons-en, dans 90 minutes, il sera jeté à la poubelle.

-1e Lors du toss, Mandanda, déjà en larmes, refuse de lâcher Thiago Silva et demande l’asile politique

Coup d’envoi.

1e Barrada a du trop regarder les résumés de Vikash Dhorasoo et tente la frappe de loin. Résultat, il est déjà cramé.

2e Ça risque d’être très long. 0-1

5e Barrada a récupéré mais son ouverture termine en 6 mètres. Je veux mourir. Encore.

6e Mais cette fois, je veux aller en enfer directement, ce purgatoire est vraiment trop pénible.

7e Et je refuse tout aménagement de peine.

11e Thauvin se retourne et rate son tir qui du coup, rentre. 1-1

12e Je n’ai jamais beaucoup aimé Thauvin mais là, m’y faire croire de la sorte et me forcer à regarder jusqu’au bout, je trouve la vengeance mesquine.

13e Manquillo doit avoir peur qu’on lève sa clause et tente de tromper Mandanda sur une tête en retrait.

20e Paris n’ose plus, ils doivent craindre un contre de l’ogre marseillais.

21e Ou alors ils ont juste vu comment nous tirons nos corners et savent qu’ils récupéreront la balle aussi vite sans presser.

22e Interception d’Isla, remise de Fletcher, débordement de Thauvin, touche. Vivement l’année prochaine.

24e Rekik remet plein axe, mais malheureusement sur Nkoulou. Dommage Karim, je sais que tu as les ressources en toi et que tu vas y arriver.

25e Fletcher nous fait un air contrôle. A moins que ça ne soit une air remise ou un air tir. Ce qui en faisait bien la recrue parfaite pour notre air saison.

27e Rekik a gagné un duel contre Cavani. Il entame un tour du stade en hurlant.

29e C’est drôle, eux, leurs coup-francs, ils les tirent dans le paquet.

31e Tout se passe comme prévu avec un match chiant entre le laborieux OM et le flamboyant PSG. Nous ça va, on a l’habitude, mais imaginer les supporters du PSG qui s’infligent ça me met un peu de baume au coeur.

33e Les joueurs du PSG devraient redescendre sur terre et se rappeler des règles du foot de cour de recréation. Bien sur qu’il n’y a pas de main de Thauvin, il y avait juste changement de gardien !

35e Ouverture de Barrada en touche. Je reviens sur ce que j’ai dit plus tôt : qu’il prenne ma place en enfer.

36e Et qu’Alessandrini parte avec lui.

41e Cette frappe de Michy… Comment vous l’expliquer ? A part Alessandrini, je crois que tout le monde aurait fait mieux.

42e Barrada se relève. Le Parisien est soulagé et s’excuse auprès de ses partenaires, il a eu chaud.

43e Coup franc pour nous, mais 3 secondes après, c’est Rabiot qui fait la connaissance de son futur remplaçant. Dis bonjour à Tonton Lassana minot.

44e Nos joueurs sont seulement à une tête d’un immense exploit. Le problème, c’est que ça sert quand même.

Mi-temps. Pour son dernier match, je dois dire que Margarita tape bien dans le buffet. Mandanda, lui, tape dans le Lexomil. Entre autres.

Regarde, Steve, la lumière au bout du tunnel !

Regarde, Steve, la lumière au bout du tunnel !

46e Heureusement qu’il avait pris du rab pour tenir la seconde mi-temps : faute de Nkoulou sur Matuidi, pénalty, Zlatan, 1-2

47e Un tel niveau d’auto sabordage, sur toute une saison, ça force quand même le respect.

48e Rekik, qui n’y est pour rien sur cette action, fait de grands sourires. Ça serait marrant que Mandanda le voit.

51e Mandanda me fait très peur. Je pense même qu’il va arrêter le foot.

52e Diarra par contre, lui, il cavale toujours. A croire qu’il passe un entretien d’embauche.

58e A force de creuser, on va bien finir par trouver du pétrole. Et du coup un investisseur saoudien. Malin. 1-3

63e Reprise de Barrada. Le trafic aérien peut reprendre, elle était contrée dès le départ.

65e Je vois Alessandrini s’échauffer, notre supplice n’aura donc jamais de fin.

66e Romao le rejoint. Quand il n’y en a plus, il y en a encore.

69e Barrada sort sur blessure et Djadjédjé le remplace. Le stade commence une hola.

81e Et dire que certains d’entre vous se demandaient si Mandanda allait rester… 1-4

87e Et dire que certains d’entre vous se demandaient si Batsuahy allait rester… 2-4

89e Prendre la place sur le terrain d‘une légende, voilà qui consolera Kurzawa de s’être fait prendre la sienne sur le banc de l’équipe de France par Luca Digne.

90e Et donc Zlatan Ibrahimovic quitte la France avec 11 buts marqués à Steve Mandanda. Et il faudrait être reconnaissant envers ce type ?

90e+4 Lucas efface Mandanda mais rate le but vide. Lui aussi il passait un entretien d’embauche ce soir ?

90e+5 Ou alors il aime les comptes ronds et il s‘est dit que le PSG n’aurais jamais le temps de conclure le premier set avant le coup de sifflet final.

Fin du match. Il aurait été ironique de finir cette saison sur une qualification européenne. Merci aux dirigeants du foot français d’avoir changé la règle d’attribution des places, l’Europe n’est pas prête pour notre football.

90e+10 Après ça, je crois que nous pouvons attendre le mercato sereinement.

90e+11 D’une part parce que nos mercatos sont souvent nawaeskes, et d’autre part parce que le fond aura déjà été atteint cette année.

90e+12 Enfin j’espère…

Bob-Loulou

2 commentaires

  1. Vince dit :

    Il en faut peu pour être heureux ! alors les supporters de l’OM doivent être très heureux d’avoir vu si peu en une saison.
    Merci Bob-Loulou pour cette épopée dantesque.

  2. Elarwen dit :

    Même moi qui suis anti-OM, je suis triste pour les supporters marseillais pour la saison de leur équipe. M’est avis qu’El Loco avait senti le vent.
    J’ai eu (un peu) peur, à 1-1, que les Verts se fassent souffler leur qualif européenne par cette équipe-là, ce qui aurait été mauvais pour notre indice UEFA.

Répondre