LEXIQUE TACTIQUE

La tactique, ça ne fait pas toujours rêver. Aux considérations théoriques s’ajoute tout un vocabulaire, plus ou moins pontifiant, permettant de définir des systèmes ou des rôles précis. Petit guide en deux parties (à compléter) pour pouvoir s’y plus retrouver facilement, sans se prendre trop au sérieux…

POSTES ET RÔLES

Ailier inversé
Joueur offensif de couloir qui évolue à l’opposé de son côté naturel. Un droitier côté gauche, par exemple. Avec la disparition des ailiers de débordement, dits “traditionnels”, ainsi que du rôle de numéro 10 à l’ancienne, ces ailiers inversés sont soit des attaquants reconvertis, dont l’objectif est de partir de l’aile pour s’ouvrir le chemin du but en repiquant sur leur bon pied ; soit des meneurs de jeu excentrés, qui partent du couloir pour glisser dans l’entrejeu, entre les lignes défensive et du milieu de terrain de l’adversaire. Exemples: Robben, Ribéry, Neymar, Cristiano Ronaldo, Bale, Hazard…

Variante : “Mince, j’ai encore inversé les ailiers et les milieux défensifs” (Luis Fernandez).

Box-to-box
Milieu de terrain complet dont le volume de jeu et l’activité l’amènent à évoluer de sa surface jusqu’à celle de l’adversaire, défendant autant qu’il attaque. Profil historiquement associé au football anglais, mais en disparition sous l’effet de la spécialisation des rôles. Exemples: Steven Gerrard, Paul Scholes, Yaya Touré…

Variante : “Je vais de boîte en boîte” (Pascal Feindouno).

Carrileros
Terme espagnol initialement employé pour désigner les joueurs de couloir d’un milieu en losange (aussi appelés interiores, notamment dans un milieu en V), il peut également faire référence aux latéraux occupant une position intermédiaire, entre défenseurs et milieux de terrain, dans les systèmes à trois défenseurs centraux, comme le 3-4-2-1 napolitain de Walter Mazzari. Exemple: non mais en fait, personne n’utilise ce mot.

Variante : “Dans un milieu en losange inversé, on appelle ça un carrileros” (Xavier Gravelaine).

Double pivot
Traduction littérale de “doble pivote”. Référence à l’association de deux joueurs devant la défense, chacun apportant offensivement à tour de rôle plutôt que se spécialisant dans une tâche offensive ou défensive. Exemple: le milieu de Manchester City avec Yaya Touré et Fernandinho.

Variante : “Quand je prends le ballon, je pivote deux fois autour de moi-même” (Jérôme Rothen).

Enganche
Voir Trequartista.

Variante : “Enganche! Enganche! Enganche!” (Jean-Michel Larqué).

Faux numéro 9
Attaquant axial seul en pointe sur le papier, mais qui se comporte comme un milieu supplémentaire en décrochant. De plus en plus employé pour désigner des numéros 9 dont le rôle n’est pas de marquer mais de mener le jeu offensif. Exemples: Ibrahimovic, Benzema, Messi, Fabregas au Barça.

Variante : “J’ai encore fait mon numéro de faux 9” (Fred).

Libéro
Défenseur en surplus par rapport aux attaquants adverses, chargé de couvrir les erreurs éventuelles des autres défenseurs. Dans une défense à trois centraux, le libéro évolue généralement en retrait de deux défenseurs “stoppeurs”, mais il peut aussi jouer devant eux et être le premier attaquant de son équipe, à l’image de Franz Beckenbauer. Avec la généralisation de la défense à quatre et du marquage de zone, un défenseur occupe tour à tour les rôles de stoppeur et de libéro, en fonction du placement des attaquants adverses. Exemple: Nikos Liberopoulos.

Variante : “Je te libère pour la finale” (Slaven Bilic à Laurent Blanc).

Makelele rôle
Le “rôle Makelele”, du nom de l’ancien milieu de terrain défensif français, désigne une sentinelle uniquement dédiée aux tâches défensives et donc complètement déchargée de la construction du jeu. C’était la fonction de Claude Makelele au sein de l’entrejeu du Real des Galactiques. Exemples: Alou Diarra, Mavuba…

Variante : “J’ai souvent tenu ce rôle” (Rocco Siffredi).

Mezzala
Terme italien désignant les relayeurs dans un milieu à trois, qui évoluent généralement devant une sentinelle.

Variante : “Je mets ça là, on verra bien” (Laurent Blanc à propos de Lucas Moura).

Neuf et demi
Attaquant de soutien mobile et technique, généralement associé à une pointe fixe, qui fait le lien entre le milieu de terrain et l’attaque par ses décrochages. Exemples: Djorkaeff, Roberto Baggio, Rooney, Tevez…

Variante : “J’en suis à neuf demis” (Sidney Govou).

Regista
Littéralement “réalisateur”. Meneur de jeu qui évolue dans une position très reculée sur le terrain, ce qui lui permet d’organiser le jeu devant sa défense avec plus de liberté, depuis une zone moins peuplée par les adversaires. Andrea Pirlo incarne parfaitement la notion de regista. Exemples: Busquets, Gerrard récent, Xabi Alonso…

Variante : “Régis t’as encore marché sur la prise de la sono” (le réalisateur de France-Honduras avant les hymnes).

Sentinelle
Milieu défensif unique positionné devant la défense, “en sentinelle” du milieu de terrain. L’équivalent d’un libéro de l’entrejeu. Exemples: Gonalons, Mavuba, Carrick, Busquets…

Variante : “J’ai rien vu venir” (Alou Diarra).

Stoppeur
Défenseur chargé de marquer un attaquant adverse. Censé être moins technique et plus physique que le libéro. Exemples: Desailly, Puyol, Vidic…

Variante : “Arrête de dire des conneries, Jean-Alain” (un commentateur de beIN Sport).

Trequartista
Expression italienne (littéralement: “trois-quart”), qui fait référence à un meneur de jeu évoluant entre le milieu et la défense adverse. Pivot offensif de son équipe, le trequartista est un meneur de jeu, mais peut être amené à marquer lui-même des buts. Synonyme espagnol: enganche. Exemple: Yannick Jauzion.

Variante : “Zizou choisissait les trois-quarts de l’équipe” (Raymond Domenech).

PRINCIPES ET PHILOSOPHIES

Catenaccio
Tactique défensive popularisée par l’Inter d’Helenio Herrera dans les années 60. Originellement, ce système employait un libéro très en retrait de quatre autres défenseurs, qui appliquaient un marquage individuel. Expression aujourd’hui largement galvaudée car employée pour désigner une équipe à l’approche très défensive.

Variante : “L’important c’est les serrures trois points” (Pablo Correa).

Décrochage
Un joueur décroche lorsque, sans ballon, il quitte la zone qu’il est censé occuper dans l’organisation de base de son équipe pour demander le ballon dans une autre zone du terrain. Objectifs: créer une supériorité numérique inattendue dans une zone, chercher les espaces entre les lignes adverses…

Variante : “C’est pourquoi je voudrais, enfin si vous le permettez, dézoner en paix” (Nicolas Anelka).

Football total
Totaalvoetbal en néerlandais. Principe de jeu développé par Rinus Michels à l’Ajax Amsterdam dans les années 70, basé sur un mouvement perpétuel, un pressing constant et la participation de tous les joueurs à toutes les phases du jeu (offensive, défensive), notamment via une permutation extrême des postes. Nécessitait une grande polyvalence des joueurs, et a suscité l’augmentation des exigences athlétiques.

Variante : “Au total, on n’a pas beaucoup joué au football” (un ancien joueur de Jean Fernandez).

Gegenpressing
Littéralement, “contre-pressing”. Tactique offensive utilisée par Jürgen Klopp au Borussia Dortmund. Elle s’appuie sur une récupération de balle très haute et nécessite des joueurs offensifs rapides, travailleurs et disciplinés. Elle repose sur un principe simple: au moment d’enclencher un mouvement offensif, les adversaires ne sont pas tous en position. Reprendre rapidement le ballon et jouer dans la verticalité permet de profiter de ce désordre temporaire pour obtenir un accès rapide au but.

Variante : “Les Portugais étaient visiblement gegenpressés de rentrer à la maison” (Joachim Löw).

Horizontalité
Désigne un jeu latéral, sur la largeur, avec peu de progression vers le but adverse et donc stérile. Fréquent lorsqu’une équipe de possession n’arrive pas à créer des décalages.

Variante : “J’ai souvent fait la différence à l’horizontale” (Sergio Busquets).

Kick ‘n’ Rush
Style de jeu qui consiste à rechercher, dès que possible, un jeu direct avec de longs ballons vers l’avant. Historiquement associé au football anglais. Des journalistes britanniques ont évoqué l’influence d’un climat difficile sur la naissance de cette façon de jouer, mais cette explication est un peu simpliste (les Britons sont juste des rustres, en fait).

Variante : “J’aime encore plus le headkick and run” (Brandao).

Marquage en zone
Stratégie défensive dans laquelle chaque défenseur a une zone à couvrir, plutôt qu’un adversaire spécifique à marquer. Le défenseur ne s’occupe que du joueur pénétrant dans sa zone. Cela permet de conserver une organisation défensive, un alignement stables et de préserver la mise en place tactique de base. L’entraîneur italien Arrigo Sacchi a popularisé le marquage de zone à l’AC Milan à partir de la fin des années 80. Applicable également sur coups de pied arrêtés, en particulier lorsqu’une équipe manque de joueurs bons dans les airs.

Variante : “Notre marquage sur corner, c’est la zone” (Mario Zagallo, juillet 1998).

Marquage individuel
Stratégie défensive qui consiste à attribuer à chaque défenseur un adversaire spécifique. Le défenseur doit alors le marquer quelle que soit sa position sur le terrain. Délaissé aujourd’hui, le marquage individuel a pourtant longtemps été la norme. Lors de la généralisation du W-M, à partir des années 30, les attributions de marquage se faisaient souvent automatiquement, via les numéros des joueurs, qui définissaient les postes de chacun (le 4 marque le 9, le 3 marque le 7…).

Variante : “J’aime bien marquer chacun de mes adversaires” (Nigel de Jong).

Pressing
Action de courir vers le porteur du ballon pour réduire son espace et son temps d’action, ainsi que celui de ses coéquipiers proches. Objectifs: récupérer la possession, soit directement par une interception, soit indirectement en forçant une mauvaise passe adverse, ou ralentir la construction.

Variante : “J’ai inventé le pressing au Stade de Rince” (Albert Batteux).

Sapin de Noël
Nom donné à l’organisation en 4-3-2-1, popularisée par Carlo Ancelotti à l’AC Milan. Ce schéma, large à sa base et étroit à son sommet, repose sur quatre défenseurs, trois milieux à vocation plus ou moins défensive, et sur deux joueurs offensifs en soutien d’un unique attaquant de pointe.

Variante : “J’avoue que Lugano, c’était pas un cadeau” (Leonardo).

Tiki-taka
Terme utilisé originellement pour décrire le style de jeu espagnol lors de la Coupe du monde 2006, basé sur une succession de passes courtes au sol. Depuis, l’expression a été principalement affectée à la philosophie développée au Barça par Pep Guardiola.

Variante : “En 2014, c’était plutôt Titanic-cata” (Vicente Del Bosque).

Transition
Moment du jeu lorsqu’un bloc-équipe passe de sa configuration offensive à son organisation défensive, ou inversement. Le Borussia Dortmund de Jürgen Klopp exploite ces quelques secondes pour dépasser l’adversaire et se retrouver très vite devant son but.

Variante : “La transition a été un peu difficile” (David Moyes).

Verticalité
Désigne un jeu qui progresse rapidement et beaucoup vers le but adverse, dans la longueur du terrain.

Variante : “Je prenais mieux la profondeur que Fred, d’après Madame” (Sylvain Wiltord).

W-M
Système tactique créé au milieu des années 1920 par Herbert Chapman, entraîneur d’Arsenal. Disposé en 3-2-2-3, d’où son nom (les cinq joueurs défensifs forment un M sur le papier, les cinq offensifs un W), le W-M était le dispositif tactique majeur jusqu’en 1953 et le “match du siècle” entre la Hongrie et l’Angleterre. La nette victoire hongroise (6-3) a révélé ses failles et marqué le premier pas vers le 4-2-4 utilisé par le Brésil en 1958.

Variante : “Pour les arbitres, je préconise le WC” (un supporter).

Les Dé-Managers (avec Jérôme Latta)

6 commentaires

  1. Les néologismes tactiques de 2015 | Football totalitaire dit :

    [...] ce lexique vien évidemment compléter celui des Dé-Managers, autrement plus sérieux. About these ads var wpcom_adclk_hovering = false; var [...]

  2. jeux de guerre dit :

    Un jeu de tours de défense, façon dessin animé…

    L’aspect itératif des systèmes de tours de défense inspire aux créateurs de « Warfare Tower Defence » l’univers des dessins animés pour configurer le jeu de guerre le plus « wow » de l’histoire des…

  3. wallpaper magazine dit :

    beautiful wall membrane papers

  4. Box Steam dit :

    Hello la commu, Vous connaissez Instant-box.fr(Ils vendent des Box
    avec des jeux vidéo), j’ai bien envie de me prendre
    une Box Steam vu les prix.J’attends vos avisMerci de votre aide,Merci de vos avis

  5. 99 Jurrell Casey Jersey dit :

    99 Jurrell Casey Jersey - Authentic
    Jerseys For Cheap site is the best site to buy 75 William Poehls Jersey!
    A complete selection of American football jerseys, Cheap Authentic hockey Jersey and baseball.

  6. dati dit :

    Je me permet de partager, si vous m’autorisez cet blog sur mon Google+

Répondre