En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Faut-il choisir entre Youtubisation et Linkedinisation du football ?

Minichro - Le découpage du jeu en séquences courtes favorise-t-il l'éloge des gestes individuels en éludant la question de leur utilité collective ? 

Auteur : Jérôme Latta le 4 Nov 2021

 

La minichronique pose une question, elle n'y répond pas toujours et, à la fin, elle en pose une autre.

* * *

L'expression a été employée sur Twitter, en septembre, à la suite de critiques adressées à une courte vidéo d'un exploit technique de Tanguy Ndombele. Celles-ci reprochaient à ses dribbles de n'avoir débouché que sur une passe en retrait, Hamari Traoré ayant en réalité bien défendu.

Pour les uns, la beauté du geste devait être célébrée. Pour les autres, c'est plutôt son inutilité qu'il fallait souligner. Esthétique individuelle contre utilité collective. Donc Youtubisation contre Linkedinisation du football ?

 

Avant même de se demander si cette opposition, ainsi formulée d'amusante manière, existe réellement dans les esprits, on peut lui prêter un sens.

La Youtubisation renvoie à un genre originel : la compilation des buts ou des actions d'un joueur. Instantanéité oblige, une variante plus récente et un peu plus documentaire consiste en "[un joueur] vs [une équipe]", aux lendemains d'un match.

Ultime évolution, favorisée par les réseaux sociaux : le geste seul, dans une séquence de quelques secondes qui renvoie au football à la découpe tel que le promeuvent les réalisateurs télé - très souvent, ces extraits utilisent les plans sur les joueurs portant le ballon qui saucissonnent les retransmissions.

Dans tous les cas, ces vidéos font l'apologie des gestes individuels (skills) en les coupant de l'action complète, du match entier et de la prestation de l'équipe, conformément à l'individualisation contemporaine des performances (et elles posent des problèmes de droits, mais c'est un autre sujet).

Par la magie du montage, elles peuvent faire passer un tocard pour un virtuose (voire l'inverse), ou faire croire que "l'artiste" Hatem Ben Arfa a eu une carrière de footballeur. De fait, cette manière de faire l'éloge des solistes tend à éluder la question de leur contribution collective.

 

 

Rappeler les travers de cette vision n'est pas nécessairement tomber dans l'utilitarisme inverse que représenterait la conception rationalisée, voire désincarnée du jeu des analyses statistiques et tactiques ainsi assimilées à l'univers managérial de LinkedIn, moqué pour son jargon, sa vision cynique ou étriquée du monde.

L'approche analytique peut être désenchanteresse pour les partisans d'une perception seulement esthétique ou subjective. Confine-t-elle pour autant à un utilitarisme hostile à la beauté du geste individuel, au profit d'une perception uniquement liée à l'efficacité collective ?

Non, déjà car une vidéo "[un joueur] vs [une équipe]" peut illustrer le rôle tactique de ce joueur, les spécialistes de la tactique étant des adeptes des montages vidéo.

Surtout, ceux-ci savent bien qu'une bonne expression tactique ne garantit pas le résultat, qu'un geste individuel peut faire basculer une rencontre, qu'il y a des tactiques romantiques, que le football adore démentir les stats dont ils sont les premiers à connaître les limites

En définitive, pourquoi l'opposition Youtubisation / Linkedinisation est assez inepte ? Eh bien parce que, même si elle renvoie à l'éternelle opposition philosophique entre efficacité et beauté, elle ne la recoupe pas du tout.

Réactions

  • Milan de solitude le 06/11/2021 à 12h41
    Dans le foot de rue, on acclame un petit pont davantage qu'un but.
    Je suis certain que la plupart des jeunes regardent des résumés de matchs et de courtes vidéos comme celle de Ndombélé plutôt que des matchs en entier, pour un tas de raisons. Ça donne de bons dribbleurs au sens tactique sous-développé.