Posts tagged ‘Guingamp’

Salut les vivants,

J’ai appris pendant les fêtes que Margarita attendait des jumelles. Je veux bien être balèze, mais avoir des gosses depuis là-haut, ça ne s’était plus vu depuis le Patron lui-même. Et je ne voudrais pas lui faire de l’ombre ni le vexer après qu’il ait envoyé Alessandrini tenir compagnie à Diaby à l’infirmerie. Si le prochain sur sa liste est Diarra, ce n’est plus une Sainte-Trinité qu’il nous faudra pour multiplier les miracles.

-15e Romao est aligné, il ne faut pas déconner quand même : nous aimons perdre avec classe.

-13e Info Mercato : un club aurait fait une offre pour Romao. CONTRE DE L’ARGENT ! De leur part à eux !!!

-7e Quand je vois le monde en tribunes, je suis de plus en plus tranquille. On va faire les choses bien comme il faut.

Coup d’envoi.

3e Ocampos est bien là, lui aussi. Avec toutes ses capacités… Enfin, avec ses cheveux quoi.

4e Quatre minutes de jeu et Nkoudou en a déjà plus fait qu’Ocampos en un mois. Plus habitué, Batshuayi ne cadre pas sa tête.

7e Doublé d’Ocampos qui tire (non cadré) au lieu de passer.

9e Combinaison à trois bandes sur un corner. En progrès, nous échouons à deux.

12e Penalty pour Guingamp ! L’arbitre ne le siffle pas, il faut encore tenir le public 80 minutes.

15e Nous avons beau être à 4 derrière plus 3 milieux défensifs, nous nous faisons transpercer. Il faudrait que les 3 de devant reviennent défendre.

16e Sauf Ocampos, en fait…

17e Batshuayi touche tous ses ballons dans notre moitié de terrain. Ça me paraît un peu extrême comme solution contre le hors-jeu.

18e Et ça ne manque pas : hors-jeu sur son premier ballon au-delà de la ligne médiane. Et en plus il va voir l’arbitre. Pour se faire expliquer la règle, sans doute. Michel pleure.

20e C’est triste ce Vélodrome qui sonne creux… On se croirait dans la tête de Romao.

23e Breaking news : Ocampos a réalisé une action positive pour l’OM. Ou plutôt, il s’est fait faucher avant de faire une connerie.

25e Nkoulou bouscule Coco en protégeant la balle. J’espère que ses noix vont bien.

29e Coco reste sous le feu des projecteurs en se faisant maintenant déboîter par Romao. C’est Coco channel.

32e Bonne nouvelle : nous n’allons plus voir Ocampos sur un terrain pour un moment, il est salement blessé.

33e Mauvaise nouvelle : c’est foutu pour le revendre, nous allons donc continuer à le voir dans l’effectif.

37e Rentrée d’Anguissa, qui tient plus du Romao que du Diarra : première minute, première faute.

42e Manquillo récupère la balle mais panique et tombe sur un Lössl. Ouf, j’ai failli devoir tout réécrire.

45e Ocampos est transporté à l’hôpital.

Mi-temps. Labrune demande à Michel de qui il a besoin, sachant qu’il ne pourra avoir qu’une seule recrue. Michel répond “Bielsa”.

46e J’apprends qu’Ocampos vient de manquer l’entrée de l’hôpital. Trois fois.

47e Pincez-moi : j’ai bien vu Romao faire un slalom dans la défense ? Et j’ai cru qu’il allait marquer ? Le Patron se fout vraiment de ma gueule.

48e Corner et coup de tête de Rolando. C’est pas mal il l’a mis sur la barre.

50e Coco passe devant tout le monde, c’est qu’il est pas facile à ouvrir Coco.

52e Michel voit Paganelli courir le long de la ligne de touche. Il lui demande s’il a toujours une licence.

54e Par solidarité avec Gourvennec qui a titularisé le fils Giresse, Michel a titularisé le père de Barrada.

55e A moins que ce ne soit son grand-père.

57e Rolando, ce n’est pas Briand. Carton jaune.

60e Seul motif de satisfaction de ce match : il n’y aura pas de prolongations.

62e Batshuayi réussit l’exploit de prendre un carton plus stupidement que Romao.

64e CORNER POUR L’OM !!!

65e Fausse alerte, désolé.

66e Encore un corner pour nous. Le match s’emballe !!!

67e Et il a dépassé le premier poteau !!! CE MATCH DEVIENT FOU !!!

70e L’instant OPTA : le ramasseur de balles secteur 8 a touché plus de ballons que Barrada.

71e Entrée de machin chose qui vient tout droit de nulle part. Si on ne gagne pas avec ça…

72e Et encore un corner !!! Le stade est en fusion !!!

73e FAUTE ! CORNER OUVERT !!! C’EST INTENABLE !!!

74e Gourvennec rend coup pour coup à Michel et fait rentrer à son tour un joueur de CFA. Et ça fait plaisir de revoir Erding, donc.

75e Michel est emmerdé, il n’a plus de combinaisons en stock.

79e Je me suis endormi, UN COUP FRANC !!!!!

85e J’espère que Michel va nous faire un joli photomontage !

86e Faute sur Nkoudou ! Coup franc ! Les Guingampais sont acculés sur leur but !!!

87e Tête cadrée !!! Je répète : tête cadrée !!!

89e Interception de Diarra dans le rond central ! Il n’a plus que la moitié du terrain à remonter et 12 adversaires à éliminer !!!

90e Merci Mevlut, hein…

Fin du match.

A jamais les premiers !

A jamais les premiers !

90e+12 Ocampos sort du bloc. Le chirurgien n’a pas su dire quel était le pied blessé.

90e+30 Bon, je vous laisse le Patron nous a prévenu qu’un extraterrestre allait donner un petit concert ce lundi.

Bob-Loulou.

Salut les vivants.

Après des débuts réussis contre Troyes, Michel s’est tout de suite vu comparé à Raymond Goethals, dernier entraîneur marseillais à avoir connu un tel succès pour sa première. Et je peux vous dire que ça le fait bien rire, Raymond, lui qui n’arrête pas de me répéter : “Mais ce n’était que Lyon en face !

Pour continuer à rire, il faut espérer que cet OM new look, une semaine après avoir lancé sa saison, n’aidera pas à lancer celle de Guingamp, toujours à la recherche de son premier but et de sa première victoire.

-45e En tout cas, Michel aime les surprises : Nkoudou cède sa place dans le groupe au jeune Zambo Anguissa.

-44e Avec André-Franck à la place de Georges-Kévin, nous respectons le quota “prénoms improbables”.

Coup d’envoi. J’aime bien ce maillot bleu, mais historiquement, les maillots third, ils ne marquent pas des loupés européens ?

1e Dans certains clubs, les nouveaux sont bizutés à coup de Tirelipimpom sur le chihuaha à la cantine. À l’OM, il suffit de rendre hommage au joueur qu’on remplace. Et après Payet dimanche, Diarra salue la mémoire de Romao avec une faute débile dans sa surface. Penalty pour Guingamp.

2e Il faut croire que nous n’avions pas tout équilibré contre Troyes pour que Mandanda privât Sloan d’ouvrir le score.

8e Qu’est-ce que j’ai dit, Jimmy Briand ? Donc non, le petit lob à l’entrée de la surface, ça ne passera pas ce soir.

15e Lemina est omniprésent dans ce premier quart d’heure. Mais quand je le vois essayer de déborder et centrer, j’espère pour la Juve qu’ils ont déjà des ailiers.

16e Je sens quand même nos joueurs décontenancés face à ces adversaires qui ne s’écartent pas devant eux.

30e Alors qu’il n’a pas raté un centre depuis le début du match, Alessandrini prend sa chance dans la surface. Et en fait, il ne voit pas mieux de près.

31e Les esprits mal placés en auront déduit qu’Alessandrini n’a toujours pas tenté de centre.

43e Rekik est à deux doigts de tromper Mandanda en contrant une frappe de Coco du cul. Quel plus bel hommage à Morel que de le rater ?

45e Sur corner, Barrada tente la même combinaison que face à Troyes. Il trouve cette fois Alessandrini qui fait une Benoit Cheyrou. L’Amicale des Mouettes du Boulevard Michelet dépose plainte.

Mi-temps. J’espère que nous n’avons pas épuisé toutes les ressources du cosmos en première mi-temps : avec notre veine lors du tirage au sort de l’Europa League aujourd’hui, je doute qu’il nous reste encore assez de karma pour gagner ce match.

46e C’est bizarre cette image des Guingampais, seuls sur la pelouse plusieurs minutes avant que leurs adversaires ne reviennent. J’espère que ce n’est pas l’annonce du retour de l’équipe fantôme.

49e Manquillo remplace Dja Djédjé, joue sur le côté d’Alessandrini, et il s’étonne de ne pas recevoir le ballon ? Vraiment ?

"Ô merde..."

Avec plus de doigts, Alessandrini pourrait commenter avec lucidité sa performance : "Ô merde..."

60e Quand Maradona boxe un ballon, non seulement il marque, mais il marque la Main de Dieu. Quand Alessandrini boxe un ballon dans les 6 mètres adverses, non seulement il concède une touche, mais en plus il se fait avertir.

63e L’instant “Retour en 2009” : Jimmy Briand prend de vitesse la défense marseillaise avant de se faire sécher par Nicolas “Diawara” Nkoulou.

65e Pour qu’on ne puisse pas dire que je m’acharne sur Alessandrini, je vais faire comme si je n’avais pas vu cet extérieur du gauche devant Manquillo mieux placé.

66e D’ailleurs Manquillo n’en revient toujours pas et décide d’arrêter les débordements.

72e Il lui aura fallu du temps, mais Jimmy finit par faire jaillir la lumière avec une offrande pour Privat. 1-0

74e Batshuayi mystifie la défense adverse mais n’est malheureusement pas le seul joueur de talent sur l’action. Le gardien guingampais détourne en corner.

77e La complémentarité commence à venir côté droit : Alessandrini dévisse les centres, Manquillo les têtes. Ou alors il avait simplement vu que c’était Alessandrini seul au point de penalty.

81e Ce Marcus Coco fait souffrir le martyr à Mendy depuis le début du match. Heureusement que Benjamin a remporté la bataille du look.

83e Un an au contact de Romao est c’est le drame : à peine entré, Sparagna prend un carton jaune sur son premier ballon.

87e Même quand il réussit quelque chose, Alessandrini le rate. Sa remise pour Lemina qui égalise est parfaite ? Il était hors-jeu.

89e Mince, la frappe des 25 mètres de Benezet… Je l’avais pas vue venir celle-là. 2-0

90e L’analogie est trop frappante : Benezet à Delort dans les crampons.

90e+2 Alessandrini croit qu’il s’attirera la sympathie des Marseillais en essayant de faire du Valbuena, mais il gagnerait à ne pas singer que ses défauts.

Fin du match. Tout le monde avait cru que l’OM avait demandé à éviter les grosses équipes en début de saison pour bien se lancer. Mais en fait, nous avions juste demandé de rencontrer des équipes que personne ne regarde pour cacher notre médiocrité.

90e+5 Aux trois coins de l’Europe, des footballeurs amateurs sont pris d’espoir.

90e+6 Au quatrième aussi, remarque : celui de rejoindre l’effectif de l’Olympique de Marseille.

90e+10 En fait, le cosmos n’y était pour rien : Platini nous a juste vu jouer et, pris de pitié, a exigé un tirage au sort clément en Europa League.

90e+30 Toujours pas de démission de Michel. Ces Espagnols manquent vraiment de caractère.

90e+31 Le chômage, ce doit vraiment être compliqué en Espagne.

Bob-Loulou.

Salut les vivants,

J’aime bien les débuts de saison qui nous sortent de la torpeur aoûtienne (non, je ne parle pas du climat breton !) : nouvelles têtes, nouveaux maillots (et cette année encore, nous nous sommes donné du mal), nouveaux promus. D’ailleurs, je suis persuadé que cela fait bien plaisir à José Anigo de retrouver Guingamp en Ligue 1. Et de devoir leur souhaiter la bienvenue.

Sans transition, le match.

-10e Au vu des matchs de préparation, il y a quand même quelque chose qui n’a pas changé : notre capacité à marquer des buts. Ça m’inquiète un peu, parce qu’avec les nouveaux riches, il va falloir les enchaîner les 1-0 pour assurer la Ligue des Champions.

-8e Je tenais d’ailleurs à profiter de cette tribune que je m’offre pour m’insurger contre ces milliardaires de 2013 qui n’y connaissent rien en foot. Sérieusement : Falcao, Cavani, Moutinho… Cela manque de panache ! Et Jérémy Toulalan, je doute qu’il puisse être aussi drôle que Gimenez.

2e La défense guingampaise a dû s’endormir lors de la séance vidéo. Je ne vois que cela pour expliquer leur passivité sur la traditionnelle frappe angle fermé d’André. Cela ou la peur de voir Gignac se ruer sur la balle comme sur une boîte de nuggets. 1-0.

3e Les 87 minutes à venir vont être longues.

4e Percée d’Imbula qui décale André. Celui-ci confond Dimitri Payet avec son frère. 2-0. Mais qu’est-ce qui nous arrive ?

7e L’OM reste sur deux minutes sans avoir marqué de but. C’est la crise !

14e Nkoulou me fait un peu peur, c’est sa troisième action défensive douteuse. Si cela se trouve, on l’a vendu à Monaco et remplacé par un cousin…

15e Pendant ce temps-là, Jérémy Morel écoute les derniers conseils de Leyti N’Diaye.

16e C’est vraiment n’importe quoi ce match. Soit nous avons jeté tous les fondamentaux à la poubelle, soit nous allons le payer très cher lors des prochains matches. Doublé de Payet. 3-0

25e Corner pour Guingamp et sortie calamiteuse de Mandanda qui rentre enfin dans son match.

28e Nkoulou prend l’eau. Pour me rassurer, je préfère me dire qu’il est en train de faire son possible pour que les émissaires du Barça l’oublient.

30e Par contre, Valbuena cherche vraiment à partir. Il vient de réussir un retourné claqué en corner par Samassa. Cela me fait plaisir de voir que ce dernier a enfin trouvé un poste où il s’épanouit.

38e Guingamp finit par comprendre que nous avons la même défense que l’année dernière et du coup joue tout sur Diawara.

40e Le fils d’Alain Giresse commence à se dégarnir… Si j’étais encore vivant, je crois que j’en prendrais un sacré coup de vieux.

La défense guingampaise (image d'archive)

La défense guingampaise (image d'archive)

Mi-temps Même les annonceurs locaux ne croient pas à la remontée de leurs protégés : les panneaux publicitaires du Roudourou annoncent déjà le prochain match. Vous revenez quand même dans un quart d’heure, hein ?

46e Jocelyn Gourvennec se rend compte qu’il avait oublié un ramasseur de balles sur le terrain. Diallo rentre à la place de Thibault Giresse. DSK est évacué de la tribune.

49e Passes courtes, passes longues, crochets… Beauvue nous offre un large panorama de sa palette technique.

51e Diawara avait promis qu’il était affûté pour cette nouvelle saison. Et en effet, cette prise d’élan de quinze mètres pour le tacle de boucher, c’était magnifique. Penalty.

52e Steve arrête le penalty ! Nous avons donc officiellement épuisé tout notre mojo pour les cinq premières journées. C’est Thonon-Gaillard qui se frotte les mains.

56e Toute la saison dernière, j’ai rêvé d’une défense au niveau de Nicolas Nkoulou. Ce soir, elle est à celui de Jérémy Morel…

58e Enfin une action offensive gâchée ! Merci Dimitri.

60e Avec Imbula, Payet et Mendy autant en vue, comment voulez-vous que je maintienne le suspens pour la suite de Bakayoko-Lanta ?

66e En revanche, avec la prestation de Gignac, Gomis vient de prendre 3 millions sur transfermarkt.

69e Pour arrêter les frais, Gignac sort, remplacé par Jordan. Mais sans son zoo sur la tête, je vais avoir du mal à le reconnaître.

73e Le doute n’est plus permis : Nkoulou veut vraiment rester. Sur une perte de ballon stupide dans la surface, Guingamp réduit le score. 3-1. Je vais finir par croire que Labrune est un génie.

76e Sur une action défensive confuse, Mathis entre dans la danse mais s’emmêle les pinceaux.

78e S’il continue à courir partout comme ça, il va se faire mal, Lemaître.

86e Ce Jérémy Sorbon a décidément un style académique qui me plaît. Il a dû aller à bonne école.

90e+2 Sur un ultime contre guingampais, Nkoulou manque de peu une déviation du talon dans ses buts. C’est dommage de passer si près du sans-faute.

90e+3 Nous avions commencé la saison passée par une victoire champagne 1-0 à Reims. Si on m’assure que toutes les semaines, nous mènerons 3-0 après un quart d’heure, je veux bien me mettre au cidre !

90e+7 Thierry Roland vient de m’indiquer que j’ai fait le même titre qu’un journal sportif bien connu. Bah quoi ? C’est la reprise pour tout le monde hein !

Bob-Loulou.