Salut les (sur)vivants,

Ce soir, c’est notre match bi-annuel de Ligue des Champions. Ce n’est pas que je n’y crois pas mais je ne vois pas comment Michel va guider son troupeau vers un résultat positif. Surtout vu nos derniers résultats en Ligue des Champions.

-30e Au moins, les nouvelles de l’avant match sont bonnes : Ocampos est toujours blessé, Thauvin déjà suspendu et Diarra est de retour. C’est presque trop…

-29e Le PSG à l’échauffement, nous n’avions pas vu autant de foot depuis bien longtemps. Et ce ne sont que des touches.

-1e Avant de rentrer sur le terrain, Manquillo demande son maillot à Di Maria. Il en profite de le croiser maintenant, il ne va pas le voir pendant les 90 prochaines minutes.

Coup d’envoi

2e Même pas le temps de dire trois conneries qu’on s’en prend déjà un. 0-1

3e Ce qui est sympa avec cet OM, c’est qu’il nous épargne les faux espoirs.

5e C’est un peu malsain ce genre de match, autant regarder le pensionnat de Chavagne présenté par Emile Louis.

6e Heureusement que le rocker m’a refilé son ensemble complet en cuir.

8e Notre ligne d’à peu près récupération est à 30 mètres de notre but. Nous sommes biens.

9e Diarra est le Marseillais qui a le plus tenu le ballon : 10 secondes depuis le début du match.

10e Grosse occasion pour Batshuayi qui ne peut reprendre un centre de Nkoudou. Oui oui, un centre, pas un tir contré ou raté. Je sais, ça surprend.

11e Par contre Michy a l’habitude de presque reprendre. Presque.

12e Di Maria ne connaît manifestement par les traditions d’humiliation OM-PSG et décide, miséricordieux, de frapper à coté du but de Mandanda.

15e Occasion pour Cabella qui tire sur Trapp. Ho ça va hein, je suis bien obligé de trouver quoi vous mettre !

17e Vous savez quoi ? Je vais plutôt commenter le Superbowl moi ce soir.

18e La consigne de Michel est claire : on donne la balle à Georges-Kevin pour qu’il se fasse voir des recruteurs anglais. #ProjetBrondby

20e Dja Djédjé rate son centre : frappe détournée en corner par Trapp.

22e A six mètres du but, Barrada tire au dessus. Ball-Trapp.

23e C’est officiel : je suis pour la déchéance de nationalité de Barrada. De toutes ses nationalités.

24e Alors qu’à l’OM, la déchéance, c’est déjà fait depuis un moment

26e On dirait que Cabella connaît les bons plans du bois de Boulogne : il la glisse entre les jambes d’un Brésilien avant de la mettre au fond. 1-1

27e Nous n’aurons pas tout perdu ce soir. Avec ce but, nous allons lever l’option d’achat de Cabella à 9 millions et le revendre 18 à Newcastle.

28e Penser à mettre une clause dans le contrat pour ne pas se le faire refiler en janvier 2017.

29e Newcastle nous a devancé et propose 18 pence pour Cabella.

30e Michel s’énerve sur son banc pour donner l’impression d’avoir eu un rôle dans l’égalisation.

31e Grosse occasion pour Lucas qui tente le contre son camp de Rolando. N’est pas Morel qui veut.

36e Coup franc intéressant pour Barrada aux vingt mètres. Trois passes plus tard, Mandanda peut dégager.

39e Fin de l’alerte enlèvement : le petit Michy Batshuayi à été retrouvé. Hors-jeu, bien entendu.

41e Nous sommes passés à 20 centimètres de la fin du monde, du retour de l’Antéchrist et d’un but de Batshuayi.

42e On lui a fait quoi à Maxwell, dans une vie antérieure ? C’est un descendant d’Alexandre Ier ?

44e A force de jouer avec Batshuayi, même ses coéquipiers oublient la règle du hors-jeu. Belle performance de Dja Djédjé qui bat le record avec 5,48 mètres.

45e Dja Djédjé hors-jeu ? Biesla est de retour et on ne m’a rien dit ???

Mi-temps. Egalité après les quarante-cinq premières minutes, tout se passe trop bien. Du coup, je vois bien Michel faire rentrer Romao, Lucas Silva et Rekik.

... mais envoyez quand même vos dons...

... mais envoyez quand même vos dons...

46e Déjà une minute de jeu et nous tenons toujours le score, il ne peut plus rien nous arriver !

48e Diarra effectue une roulette entre deux Parisiens. Laurent Blanc dépose une réserve technique.

49e Heureusement que nous avons Batshuayi et Barrada pour rassurer Laurent. Coup-franc de l’un qui tape l’autre sans être rentré dans la surface.

51e Trois passes réussies et ça s’enflamme : Dja Djédjé tente sa chance des trente mètres.

53e L’ONU annonce la reprise des bombardements en Syrie.

54e Même pas peur, de toutes façons le ballon n’est jamais arrivé jusqu’à Zlatan.

58e Mandanda montre à Trapp comment on arrête une frappe molle des 25 mètres vaguement déviée. A Trapp-touriste.

60e Déconcentré par une air intervention de Rolando, Zlatan rate sa reprise. En fait, il est prenable, le Suédois : il suffit de le faire rire.

61e Si ce loupé n’est pas la preuve de l’accord entre Thiriez et le PSG pour maintenir le suspens autour de la sixième place, je n’y connais rien.

63e Alessandrini part s’échauffer, Zlatan a intérêt à faire attention à lui.

66e Ce Buquet là, même au KFC je le prends pas.

68e Rentrée de Cavani. Alessandrini accélère son échauffement.

69e Di Maria reçoit de l’eau en tirant le corner et il râle. Il faut penser à s’hydrater, c’est bon pour la santé, ingrat !

71e Di Maria efface deux Marseillais dans l’axe pour mettre un petit plat du pied sur lequel Mandanda ne peut rien faire. Quel est le con qui lui a lancé de l’eau ? 1-2

74e David Luiz sent venir le deuxième but et décide de rester au sol, les jambes serrées.

75e Marquinhos va rentrer, enfin si David Luiz le permet.

76e Non, finalement, David Luiz décide de rester. L’arbitre s’excuse d’avoir été obligé de le laisser rentrer au mauvais endroit.

79e Sortie de Batshuayi remplacé par Fletcher. On sors l’artillerie lourde. Enfin le lourd surtout.

84e Bonne nouvelle, Michel n’a toujours pas fait rentrer De Ceglie pour tenir le 1-2.

88e Par contre il fait rentrer Bouna Sarr, dont l’utilité reste à déterminer.

90e Nkoudou a perdu le mojo, ses frappes ne sont plus contrées. Du coup c’est plus difficile de marquer.

90e+2 Diarra cavale encore comme un lapin. Et je veux dire par là que les joueurs du PSG veulent se le faire.

Fin du match. Victoire du PSG. La routine, quoi.

90e+5 Borelli n’arrête pas de passer devant moi. C’est déjà chiant, mais là il est à poil.

Bob-Loulou.

2 commentaires

  1. Captain Raï dit :

    Dès la -29e on a tout compris.
    Il avait même pas sa sacoche Borelli?
    Bob on t’aime.

  2. Flo dit :

    La 5ème est énorme!
    La 60ème : magique…
    C’est du très haut niveau bob!

Répondre