Salut les vivants.

La semaine a été mouvementée à Marseille mais au final, tout le monde a eu ce qu’il voulait. Nous avons un nouvel entraîneur qui n’est pas Frédéric Antonetti, Margarita a récupéré 17 millions et même les coiffeurs marseillais ont surmonté la perte de Thauvin avec le prêt de Cabella.

En allant un peu plus loin, je dirais même que l’arrivée à la tête de l’équipe du mec qui mettait la main au paquet de Valderrama a pu être prise comme un hommage par certains.

-35e Avec Diarra titulaire à la place de Romao, Michel respecte l’héritage Bielsa en alignant quelqu’un qui n’a pas joué depuis un an.

-11e Brice Dja DjéDjé quitte l’entraînement en boitant. Il est tellement imprévisible que je suis incapable de dire si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle.

-2e On m’avait vendu un entraîneur élégant, mais cette veste bleue, là, j’ai pas vu pire depuis les petits pois de Messi.

Coup d’envoi. Jusqu’ici tout va bien, nous tenons le match nul.

1ère Les Troyens ont une occasion d’entrée de jeu mais ne marquent pas. Et si Dja DjéDjé était sorti en emportant le chat noir ?

3e Ha, non : Lemina sauve Troyes en contrant une frappe de Barrada. C’est super, Mario.

5e Alessandrini a enfin trouvé le moyen de ne pas rater un centre : il déborde mais laisse sortir le ballon en six mètres.

7e Et le voilà qui enchaîne avec une frappe non cadrée. La concurrence avec Ocampos est décidément terrible.

18e Mendy parvient à centrer entre 2 Troyens pour la tête de Batshuayi qui ne trouve que la barre. Heureusement, le ballon retombe sur le petit Barraka qui n’a plus qu’à le pousser au fond. 1-0

19e C’est bizarre, d’habitude, ces buts, c’est Mandanda qui les prend.

24e Nkoulou remet de la tête plein axe sur un Troyen. Normalement, ça finit au fond mais Darbion manque le cadre. Sur le banc, Ocampos apprécie.

30e Le match a commencé depuis une demi-heure et aucun hors-jeu pour Batshuayi. Quelqu’un connaît le numéro d’alerte-enlèvements ?

32e Je veux bien faire des efforts, mais avec cette veste bleue et le retour du spectacle sur le terrain, ça va être tentant de l’appeler Michou…

37e À la conclusion d’une superbe action collective, Barrada enlève le ballon de la tête de Batshuayi. Mais il faut dire que Michy bien placé et pas hors-jeu, personne ne s’y attendait.

38e Sur le banc, Doria enrage : après ce geste de grande classe, Barrada vient de lui passer devant dans la hiérarchie des défenseurs centraux.

Mi-temps. Une première mi-temps agréable face à un adversaire niveau L2. Rien de mieux que la Coupe de la Ligue pour relancer une saison.


Sérieusement, vous avez même réussi à faire une blague sur moi ?

Sérieusement, vous avez même réussi à faire une blague sur moi ?

46e Un corner tiré intelligemment, une mine d’un milieu défensif qui finit en lucarne… Mais il a fait quoi à mon OM ce Michel ? 2-0

47e Avec un but comme ça, je pense que la réussite va nous fuir pour un bon bout de temps.

48e Des tribunes, Romao dépose une réserve pour concurrence déloyale.

51e Après deux matches passés hors-jeu, Batshuayi passe son temps à glisser ce soir. Je me demande ce qu’il va inventer la semaine prochaine pour nous faire rire.

56e Batshuayi réalise qu’en partant de sa propre moitié de terrain il ne peut pas être hors-jeu. Puis qu’aller tout droit est aussi efficace que d’essayer de dribbler. 3-0

58e Sanction immédiate après ces 2 buts en 10 minutes : Barrada sort sur blessure, remplacé par Ocampos.

59e Furlan s’ajuste à la rentrée d’Ocampos : il sort un défenseur central pour un milieu offensif.

63e But de… Lucas Ocampos… Sur un ciseau acrobatique… Sur un centre d’Alessandrini… 4-0

64e Qu’est ce qu’on va ramasser sur les 35 prochains matches…

65e Rentrée de Sparagnagna… Sparadra… Sparapa… Enfin, sortie de Diarra, quoi.

72e Si quelqu’un avait encore un doute, ce match bascule officiellement dans l’irrationnel : Mandanda détourne la traditionnelle frappe lointaine qui prenait le chemin de la lucarne.

75e J’imagine bien le discours de Michel avant la rentrée de Sarr : “Bon, Bouna, si tu veux flamber, c’est maintenant.

76e J’imagine également le déchirement à choisir entre Sarr et Nkoudou…

79e Troyes essaye de revenir dans le match mais paye les approximations de Pi.

88e Batshuayi et Alessandrini inventent le jeu à 3 à 2, sans une passe, qui termine dans les buts. 5-0

89e Pauvre Franck Passi quand même, à un match près.

90e Pas le temps de respirer que Michy plante le 6-0. Si on commence à nous accepter les buts hors-jeu du genou sur une passe d’Alessandrini, on pourrait faire mal.

90e+1 Par contre, il reste encore 35 journées hein. Plus les coupes. Ça serait une bonne idée d’en garder un peu sous le coude.

Fin du match. Après un tel festival, j’ai un peu peur du retour de bâton qui va équilibrer tout ça. Parce que pour compenser cette seconde mi-temps, il va au moins falloir la signature de Bielsa à Lyon.

90e+4 Avec Doria dans ses bagages.

90e+10 Conférence de Michel : “Vivement dimanche prochain.

Bob-Loulou.

10 commentaires

  1. myst dit :

    Mendy, énorme
    Rekik, serein
    Nkoulou, toujours
    Manquillo, tranquille

    Bon, après c’était Troyes…

  2. Marc Berdoll dit :

    La blague sur Bouna, fier de toi ? Tu es un grand malade !!!

  3. Le Bleu dit :

    Eh bien alors Bob-Loulou on oublie la célébration des dix ans de la Tong ?

  4. Anonyme dit :

    Sobre et efficace !

  5. quasi mir dit :

    Je hurle de rire encore à la lecture de tout ça, principalement la bouna’s one. Il n’y a qu’ici qu’on peut se permettre ça. Quel talent !

  6. eric dit :

    “79e Troyes essaye de revenir dans le match mais paye les approximations de Pi.”

    Magique, merci

  7. Revue de web (24 août/30 août 2015) | Chroniques sporTVistes dit :

    [...] OM-Troyes : Deux fois Troyes (Bob-loulou, Marseille vu du ciel, 24/08/2015) : quand on gagne 6-0 j’accepte l’humour. [...]

  8. Guillaume dit :

    Excellent !!!

    Juste pas compris pour Bouna… Même si je passepourledernier des blaireaux, y’a Kekin qui peut m’expliquer ? Siouplé !

  9. Marcin dit :

    bouna c’est un peu limite et limité, pour le gamin mort en banlieue parisienne
    Sinon le reste de l’article est bon !

  10. MarcoVP dit :

    Beaucoup clap clap Bob-Loulou.
    Il ne faut pas se moquer des performances de Bouna, il a un gros handicap car il doit faire tous les soirs l’aller-retour jusque dans le Nord pour manger avec sa famille parce que les Sarr dinent à Lille.

Répondre