Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Observatoire de la violence dans le football

Violences, hooliganisme, racisme et xénophobie dans les stades et ailleurs.

  • Metzallica le 23/11/2021 à 16h39
    Donc le jeteur de bouteille risque 6 mois de prison ferme en comparution immédiate?
    Je veux bien qu'on en fasse un symbole mais il y a un barème? Ça parait beaucoup, pas sur que tu prennes 6 mois ferme pour violence volontaire sans ITT.
    Il me semble que violence doit être accompagné d'atteinte à l'intégrité physique ou psychique avérée.

  • JeanLoupGarou le 23/11/2021 à 16h43
    6 mois fermes requis contre le lanceur de bouteilles. Les partisans des sanctions individuelles uniquement, est-ce que ça vous parait être dans le scope que vous réclamez ?

  • Marqueuh le 23/11/2021 à 16h43
    Mais non, il ne faut pas que les boucliers deviennent une norme. C'est incompréhensible pour moi de voir de telles images. On va au stade, pas faire la guerre.

    La ligue se doit de sanctionner lourdement, les clubs suivront le mouvement et feront le ménage. Pour le moment les pseudos supporters sont souvent impunis quand ils balancent des trucs sur les joueurs...

    Il faut arrêter dans cette escalade de violence. Franchement on doit être un paquet à se poser la question avant d'amener son gosse au stade, et ça c'est inconcevable.

  • Josip R.O.G. le 23/11/2021 à 16h46
    Art 222-13 du code pénal
    CBV avec arme, peu importe l'ITT
    Et c'est 3 ans d'emprisonnement possibles et 45000 € d'amende.

  • Sens de la dérision le 23/11/2021 à 16h50
    On peut regarder aussi ce qu'on en a dit ici même.

    lien

    Ça avait à peine été évoqué sur les fils marseillais et parisiens.

  • Metzallica le 23/11/2021 à 17h02
    Merci.
    Par contre la liste ne parle pas de footballeur (mineur, magistrat, conjoint, prostituée, prétendue race, sexe, enseignant...)

  • JeanLoupGarou le 23/11/2021 à 17h29
    Finalement 6 mois avec sursis. On ne le reprendra pas à balancer des bouteilles d'eau tiens !

  • Josip R.O.G. le 23/11/2021 à 17h48
    Les circonstances aggravantes sont alternatives dans le sens où une est suffisante.
    Par contre tu peux aussi les cumuler
    Il aurait pu rajouter par exemple : "Prends toi ça sale bouffeur de rougails saucisses" (cinq ans et 75000€) et en le faisant bourré il encourait encore 3 ans et 25000 € de plus
    Au delà de 3 CA c'est free of charge.

    Donc il s'en sort pas mal oui.
    Et le sursis n'est pas limité au jets de bouteille d'eau sur footballeur réunionnais.

  • dugamaniac le 23/11/2021 à 18h10
    C'est à dire que je l'ai exprimé très mal jusque là mais le prisme du foot et de la télé a entrainé une grande émotion mais à l'échelle de nos sociétés, l'agression par jet de bouteille d'eau 50 cl n'est pas au sommet de l'échelle des agressions physiques.

    On n'a déjà pas assez de places en prison mais on ne peut pas y envoyer quelqu'un pour "ça".

    Je n'ai pas l'impression de vivre dans un ghetto terrible mais j'ai connu de nombreux cas d'evenements autrement plus choquant, on dirait que dès lors qu'il s'agit de foot, on passe dans un monde , une bulle différente.

  • Josip R.O.G. le 23/11/2021 à 18h15
    "Essaie encore. Essaie encore."