En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

  • CHR$ le 10/02/2024 à 19h49
    Effectivement, c'est le miracle des matchs en retard : c'est une réserve de points qui permet de rêver plus haut. Si Saint-Étienne remporte son match en retard et Le Havre les deux siens, ça pourrait faire cinq équipes en trois points à la lutte pour la dernière place de playoffs entre Montpellier (22), Reims (21), Fleury et Le Havre (20) et Saint-Étienne (19).

    Bon ça sera probablement défaite des Vertes contre Reims et des Ciel-et-Marines contre le PFC (et victoire contre Bordeaux), mais d'ici là, on garde huit équipes qui peuvent rêver du titre (parce qu'une fois ensemble en playoffs, tout devient possible).

  • CHR$ le 10/02/2024 à 19h57
    Sinon mercredi, ça va être quarts de finales de Coupe de France : Fleury-Lille et Le Puy-PSG à 14h30, PFC-Lens à 15h et Montauban-Lyon à 18h.
    J'étais à deux doigts de brocarder ce choix de mettre ces matchs en pleine journée un jour de semaine.
    Mais finalement, c'est probablement mieux que si ça avait été à 21h (surtout avec la concurrence du PSG masculin en Ligue des Champignons). Là, ça peut être une manière d'attirer un public familial le jour des enfants. Cela aurait sans doute été mieux à 17h qu'à 14h-15h mais bon.

  • Gromit le 11/02/2024 à 16h58
    Personne ici ne parle de la D2 et de sa nouvelle poule unique et c'est bien dommage, car cette première édition s'avère palpitante. Avec deux équipes montant en D1 en fin de saison (et deux reléguées en D3), la situation est très serrée à la fin de la phase aller. On y voit un peu plus clair (ou encore moins) aujourd'hui où deux matchs en retard concernant deux équipes de tête ont été joués.

    LENS 2-3 NANTES
    RODEZ 2-3 STRASBOURG

    Classement mis à jour :

    1. Strasbourg 23 pts (1 match en retard face au Mans, 10e)
    2. Nantes 23 pts
    3. OM: 21 pts
    4. Nice 20 pts

    Dimanche prochain : Nice reçoit Nantes, match capital pour les deux équipes, alors que Strasbourg reçoit Thonon-Evian (8e) et que l'OM se déplace à Metz (11e et relégable).

  • CHR$ le 11/02/2024 à 23h04
    Donc pas de vainqueur dans le match au sommet, qui aura peut-être un impact psychologique mais qui n'avait de toute façon pas vraiment d'enjeu pour le classement, au-delà même des playoffs.

    On notera l'entrée de la recrue Eva Gaetino, qui a manqué de marquer contre son camp sur son premier ballon et qui a lancé Chawinga au but sur le second.

  • Gromit le 11/02/2024 à 23h40
    Très impressionné – même si sans grande surprise, vu ses performances avec le PSG ou en équipe de France jeune précédemment – par le match de Samoura, remarquable de sérénité et lecture du jeu dans son jeu défensif. Elle a 20 ans, mais donnait l'impression d'avoir 12 ans de carrière derrière elle. M'a rappelé la jeune M'Bock ou la tout aussi jeune (et même plus encore) Lakrar... Elle ne devrait pas tarder à monter chez les A.
    On aura aussi eu sans doute LA parade de la saison, avec cette fantastique manchette de Kiedrzynek sur une tête a priori imparable de Gilles !

  • CHR$ le 12/02/2024 à 20h21
    Avec le point pris hier, l'OL est désormais assuré de participer aux playoffs (21 points d'avance et une meilleure différence de buts particulière sur Montpellier avec 7 matchs à jouer, donc même si Reims actuel 5e avec un match en retard peut encore revenir, ça sera suffisant).
    Si elle était taquine, Sonia Bompastor pourrait décider d'envoyer les U19 s'aguerrir sur certains matchs totalement sans enjeu, histoire de garder ses forces pour la Ligue des Championnes. Par exemple le Lille-Lyon du 23 mars (en clair sur C8) se trouve pile entre les deux confrontations contre Benfica dans un mois de mars à 6 matchs. De même un mois plus tard, la réception de Guingamp pourrait se trouver entre les deux demi-finales s'il y a qualification. Et tant pis pour l'équité du championnat.
    Elle pourrait d'autant plus bazarder la première place que de toute façon, l'avantage de jouer à domicile est historiquement très faible : depuis 2020, l'OL a perdu 4 matchs contre le PSG, deux à Décines, deux à Paris (enfin, un à Saint-Germain-en-Laye) et fait deux nuls à Décines. Alors que sur les 10 victoires, 3 sont à Décines, 3 sur terrain neutre et 4 à Paris.

    Bon, en réalité, il y a peu de chance que l'entraîneuse de Lyon choisisse de troller la D1 et la formidable décision de Jean-Michel Aulas de créer des playoffs mais il est probable que pour certains matchs, on assiste quand même à une grosse rotation et à des titularisations de Liana Joseph, Maeline Mendy, Wassa Sangaré, Julie Swierot et Laureen Oillic.

  • Gromit le 14/02/2024 à 11h28
    Et bien voilà... Samoura chez les A. Bien mérité !
    Je ne commenterai pas le reste de la sélection. Par contre, carton rouge à la FFF qui ne fait même pas l'effort de se payer un micro baladeur afin que l'on puisse entendre les questions posées à Hervé Renard pendant sa conférence de presse... Et parfois, il faut deviner de quoi il parle lorsqu'il répond...

  • CHR$ le 14/02/2024 à 21h29
    Pas de surprise en quart de finales, les favorites l'ont emporté et on aura bien un affrontement entre un trio parisien (ou presque) et Lyon, qui ressemblera beaucoup à l'affiche des playoffs.
    Lyon n'a pas fait détail à Montauban privé de Valérie Gauvin (blessée) et Anaïs Mbassidjé (suspendue) en l'emportant 9-2. Laura Benkarth a de nouveau encaissé deux buts (mais cette fois, ce n'est pas vraiment sa faute). Sur côté gauche de l'attaque Lyonnaise en première mi-temps, Selma Bacha et Vicki Becho faisaient face à Amandine Béché.

    Le PSG est allé l'emporter 4-0 au Puy en laissant Geyoro et Katoto à la maison alors que le PFC a gagné sur le même score à Charléty contre Lens.

    Enfin dans la seule confrontation entre équipes de D1, Fleury a largement battu Lille 5-1 avec des doublés de Grabowska et Kouassi. Chez les Nordistes, Amandine Henry était de retour de suspension, titulaire, capitaine et buteuse pour ce qui sera probablement son dernier match cette saison avec le LOSC. On aura une idée en fin de saison de son apport qui n'aura de toute façon pas été très grand sur le terrain (deux lourdes défaites contre le PSG et donc Fleury, le nul contre Dijon où ses coéquipières sont revenues de 2-0 à 2-2 après son expulsion et une difficile victoire au tour précédent au Mans, là aussi après avoir été menée 3-2).

    Tirage au sort des demi-finales lundi prochain et match le week-end des 9 et 10 mars.

  • CHR$ le 14/02/2024 à 22h27
    Hervé Renard a annoncé ce matin la liste des joueuses convoquées pour tenter de remporter la Ligue des Nations. Quelques ajustements mais pas vraiment de surprise.
    Constance Picaud est de retour malgré son faible temps de jeu (mais elle a déjà plus joué au PSG cette saison que les deux précédentes réunies) et Marie Petiteau sort.
    L'absence de Wendie Renard profite à Thiniba Samoura qui était restée sur le banc contre le Portugal mais qui semble avoir déjà dépassé Jade Le Guilly en équipe de France comme au PSG.
    En attaque, l'événement est bien sûr le retour (attendu) de Delphine Cascarino, et celui de Sandy Baltimore (déjà revenue à l'automne mais qui n'était pas des deux derniers matchs sur blessure. Outre l'intérimaire Melvine Malard (qui avait été appelée en urgence pour faire le nombre contre le Portugal), ce sont Viviane Asseyi et Vicki Becho qui sortent de la liste.

    On notera que la plupart des sortantes (celles qui ont l'âge) sont appelées avec l'équipe de France U23 qui a remplacé l'équipe de France B et qui affrontera la Belgique.

    L'équipe de France A d'Hervé Renard :
    Solène Durand, Pauline Peyraud-Magnin, Constance Picaud - Selma Bacha, Estelle Cascarino, Elisa De Almeida, Sakina Karchaoui, Maëlle Lakrar, Griedge Mbock, Ève Périsset, Thiniba Samoura - Kenza Dali, Grace Geyoro, Amandine Henry, Léa Le Garrec, Amel Majri, Sandie Toletti - Sandy Baltimore, Delphine Cascarino, Kadidiatou Diani, Julie Dufour, Marie-Antoinette Katoto, Eugénie Le Sommer, Clara Mateo

    L'équipe de France U23 de Frédéric Biancalani :
    Marie Petiteau, Marie-Morgane Sieber - Lou Bogaert, Hillary Diaz, Jade Le Guilly, Célina Ould Hocine, Jade Rastocle, Alice Sombath - Naomie Bamenga, Vicki Becho, Inès Benyahia, Laurina Fazer, Lou-Ann Joly, Margaux Le Mouël - Kessy Bussy, Naomie Feller, Louna Ribadeira, Manssita Traoré

  • Gromit le 15/02/2024 à 00h10
    Et non, Amandine Henry ne pourra pas s'enorgueillir d'un but supplémentaire en Coupe de France dans longue et brillante carrière... Parce qu'un coup de tête qui va sur la barre transversale, ça ne fait pas but. Ce n'est pas prévu au règlement. Mais heureusement que pour Amandine, sa coéquipière Dany Roux passait par là pour reprendre le ballon et le mettre au fond. Pour elle, c'est son premier but dans l'épreuve en six petits matchs (Henry en ait à 13 en 53 matchs, mais ça pourrait bien être le bilan final).

    Mais l'événement de ces quarts de finale, ce sont les 4 500 spectateurs présents au Puy (D3) pour la venue du PSG. Superbe !
    L'OL a moins attiré à Montauban (D2) avec 981 spectateurs, tandis que 739 se sont rendus à Charléty pour voir le PFC accueillir Lens (D2), et seulement 328 à Bondoufle pour le seul "choc" qui n'en était pas un entre équipes de D1, Fleury et le LOSC.