Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

  • Gromit le 24/11/2023 à 22h59
    Bon, le brave, souriant et sympathique Hervé Renard a beau nous affirmer qu'aucune joueuse n'est assurée d'aller aux JO (hors blessure, bien sûr), on peut quand même se livrer au petit jeu des pronos, et je ne suis pas certain que le risque de se tromper soit très grand...
    Voici en tout cas, mon prono à moi, on saura dans 7 ou 8 mois si je peux mettre une carte Mme Irma sur ma porte d'entrée...

    Les sélections habituelles en tournoi sont à 23 joueuses (CdM, Euro), mais seulement 18 pour les JO. Ça écrèmera donc sévère !
    La répartition par ligne devrait à mon avis être la suivante :

    2 gardiennes
    5 défenseures (polyvalentes)
    5 milieux
    6 attaquantes (polyvalentes itou].

    Donc, H. Renard appellera... (peut-être) :

    Gardiennes:
    Picaud, Durand (pour les pénos).

    Défenseures:
    De Almeida, M'Bock, Renard, Lakrar, Karchaoui.
    [De Almeida, Lakrar, M'Bock peuvent jouer AD ou DC, Karchaoui peut jouer un ou deux niveaux plus haut).

    Milieux:
    Geyoro, Henry, Dali, Bacha, Toletti.
    [Bacha peut jouer AG, Geyoro peut dépanner en DC]

    Attaquantes:
    Le Sommer, Katoto, Diani, D.Cascarino, Matéo, Becho (ou Baltimore).
    [Toutes les joueuses peuvent jouer sur le côté, droit ou gauche, ou en pointe. Matéo peut aussi jouer au milieu]

    ------------

    A la maison:

    PPM, Petiteau.

    Périsset, E.Cascarino, Le Guilly.

    Le Garrec, Fazer, Jean-François, Majri (l'opération com' "Maman en tournoi" est passée).

    Baltimore (ou Becho), Dufour, Asseyi, Bourdieu, Feller, Bussy, Malard.

    [Si D. Cascarino n'était pas suffisamment rétablie, Baltimore ET Becho seraient toutes deux appelées. A moins que Dufour ne vienne en supplanter une des deux... Évidemment, si le Real gagne la LdC et que Feller claque un doublé en finale...... (idem si c'est Bourdieu qui le fait pour le PFC)........ Mais ces deux hypothèses sont assez faibles, avouons-le....

  • CHR$ le 24/11/2023 à 23h45
    Le Havre vient chercher le nul 2-2 à Fleury, ce qui est en soit une belle performance (même s'il est difficile de dire exactement ce que vaut Fleury cette saison).
    Le thème de l'analyse d'après-match* est la belle série de six matchs sans défaites des Havraises, et en particulier le fait qu'après les importants changements dans le staff et l'effectif, il a fallu un peu tâtonner (deux défaites lors des trois premières journées) avant que ça prenne.

    Il y a certainement du vrai dans tout ça, mais j'émet l'hypothèse que le fait de recevoir Lyon et le PFC lors des trois premières journées explique sans doute largement mieux ces deux défaites. Et qu'il est probable que la belle série s'enraye dimanche prochain (celui d'après) avec la réception du PSG.

    Bref comme d'habitude, dans un championnat aussi hétérogène, l'interprétation en termes de série me semble généralement beaucoup moins pertinent que celle en termes d'adversaires.
    Et d'ailleurs, peut-être justement que la victoire contre Guingamp la semaine dernière à domicile, après avoir concédé deux nuls contre Lille et Dijon, marque pour le coup une vrai progression. En particulier dans le fait d'avoir su conserver l'avance de deux buts, contrairement au match contre Dijon (les Havraises ayant également su remonter deux buts contre Lille et donc ce soir à Fleury).

    * je passe sur le premier thème qui est désormais classiquement l'arbitrage...

  • CHR$ le 25/11/2023 à 21h52
    Deux duels de bas de tableau où les deux derniers recevaient les deux équipes qui les précédaient. Et il n'y a désormais désormais plus aucune équipe sans victoire en D1. Et les cinq derniers se tiennent en trois points (Guingamp qui mène ce groupe ayant certes deux matchs en retard, mais contre le PSG et Lyon ce qui risque de limiter les possibilité de prendre de l'avance).

    Dans le duel entre anciens entraîneurs de Soyaux (Laurent Mortel ayant remplacé Sébastien Joseph en cours de saison en 2020), c'est Dijon qui a réussi à prendre ses premiers points sur un autre score que 3-3. Mais ce n'est pas passé loin, Dijon l'a emporté 3-2. Dans ce match, il n'y a eu qu'un seul changement à Saint-Étienne, ce qui en dit long sur la confiance que Laurent Mortel semble avoir dans son banc.
    Et à Bordeaux (enfin, au Bouscat), les Girondines de Patrice Lair ont remporté leur première victoire de la saison en éparpillant les Nordistes de Rachel Saïdi 3-0.
    Après un début de saison prometteur (deux défaites seulement en 6 journées, contre les deux équipes parisiennes, et une victoire contre Fleury et des nuls contre Montpellier, Le Havre et Dijon), Lille semble se désagréger totalement depuis sont match à Guingamp où après avoir rapidement mené 2-0, les coéquipières de Maïté Boucly ont perdu 4-3.
    Depuis les Lilloises ont offert aux Stéphanoises puis aux Bordelaises leur première victoire de la saison. L'arrivée d'Amandine Henry ne sera pas de trop pour remettre l'équipe sur les rails. Et il faut espérer pour elles que son influence portera aussi hors des matchs parce qu'elle ne devrait jouer que quatre ou cinq matchs entre sa qualification à partir de janvier et son retour aux États-Unis en mars. Et parmi ces quelques matchs, il y aura ceux contre le PSG et le PFC.

  • Gromit le 26/11/2023 à 20h17
    Dans La Tribune Dimanche :

    "En poste depuis le mois de mars, le sélectionneur de l'équipe de France féminine avoue avoir été surpris par le "côté émotionnel" avec les joueuses.

    "Un jour, avant un match, j'informe une joueuse qu'elle ne jouerait pas. Et là, elle s'est mise à pleurer. Je n'avais jamais vécu ça, j'avais l'impression d'avoir une de mes filles face en face de moi et de l'avoir peinée alors que je prends juste une décision sportive", confie-t-il à La Tribune Dimanche. "Ça m'a un peu perturbé. Il faut être beaucoup moins cash qu'avec les garçons, ce qui n'est pas facile pour moi. Mais c'est bien, ça me permet de faire un travail sur moi-même. Ça va me faire progresser."

  • Gromit le 27/11/2023 à 18h13
    Bon, si l'on considère que le PSG devrait gagner ses deux matchs en retard à domicile face à Reims et Guingamp, on s'aperçoit que le championnat est potentiellement coupé en trois zones (oui, c'est scolaire !)

    Zone A : la lutte pour le podium entre OL (27pts), PSG (24 virtuels) et PFC (22).
    Cette zone A devrait avoir ainsi 8 longueurs d'avance sur la zone B.

    Zone B : la lutte pour la 4e place qualificative pour les play-offs et donc potentiellement et éventuellement pour une future place en LdC, voire un titre de championnes de France...
    Avec Fleury (14pts), MHSC (13), Reims (12) et le HAC (11).

    Enfin, la Zone C qui, elle, lutte pour le maintien et dont le meilleur élève se situe à 4 longueurs du pire de la zone B, ce qui n'est pas encore rédhibitoire (mais à 7 pts de la 4e place...)
    A la lutte : Guingamp l'éternel miraculé saison après saison (7 pts), le LOSC (6), Bordeaux et Dijon (5) et l'ASSE (4).


    La 10e et prochaine journée (9 et 10 décembre) sera intéressante à plus d'un titre avec des duels au couteau infra et intra-zones : MHSC-PFC et Reims Fleury en haut, Dijon-Bordeaux et ASSE-EAG en bas.

  • Gromit le 30/11/2023 à 16h28
    Le commentateur de France-Angleterre U23 cite deux fois (avec justesse) le nom d'Alice Sombath, puis 10 minutes plus tard nous dit qu'il ne sait pas qui est cette joueuse, dont il ne connaît pas le nom... Un Alzheimer en direct...

  • impoli gone le 01/12/2023 à 22h09
    Bon, 1-0 pour les Bleues grâce à un but en tout début de match et un péno raté en fin de mi-temps. Mais si les Autrichiennes tenaient le nul, il n'aurait rien à dire tant les Françaises se sont montrées peu mobiles et multiplient les touches de balles en attendant que qq'un se démarque.
    Au point que W. Renard a passé son temps à monter pour apporter le surnombre pour essayer de dynamiser l'équipe.

    Au milieu du marasme et ses nombreuses sous-performances, mention spéciale à la latérale droite.
    J'ai vraiment du mal avec de Almeida, les boulevards dans son dos quand elle monte n'importe comment, ses moulinets du bras pour demander pourquoi l'attaquante dans sa zone n'est pas marquée par qq'un d'autre, ses passes dans le vide...

  • CHR$ le 01/12/2023 à 22h50
    Pendant ce temps les Anglaises reviennent de nulle part. Les Néerlandaises ont failli éliminer leur ancienne sélectionneuse puisqu'elles menaient 2-0 au bout d'une demi-heure à Wembley, ce qui les qualifiait.
    En deux minutes à l'heure de jeu, Stanway puis Hemp permettaient à l'Angleterre de revenir à égalité mais si cela changeait quelque chose pour les Pays-Bas (qui devaient éviter de perdre contre la Belgique mardi pour se qualifier), ça ne suffisait pas pour les joueuses de Sarina Wiegman pour espérer une qualification.

    Mais dans les arrêts de jeu, Ella Toone donnait la victoire aux Lionesses.

    Mardi, il leur faudra gagner contre l'Écosse en espérant que les Pays-Bas ne battent pas la Belgique, ou en remontant trois buts par rapport aux Néerlandaises. Vus les prestations respectives jusque là de la Belgique et de l'Écosse, c'est envisageable (d'autant que la Belgique peut encore remporter le groupe en cas de victoire, si l'Angleterre ne gagne pas).

  • CHR$ le 01/12/2023 à 22h50
    Sinon les retours de Griedge Mbock et Marie-Antoinette Katoto rappellent qu'elles ont quand même bien manqué.

  • CHR$ le 01/12/2023 à 22h55
    Fabien Lévêque "Marie-Antoinette Katoto qui n'avait plus marqué en équipe de France depuis le 10 juillet 2022 !"
    Ben oui. Juste avant tu venais de dire qu'elle n'avait plus joué en équipe de France depuis le 14 juillet 2022 donc bon.

    (mais bon, je chipote, lui au moins sait qu'on ne prononce pas Deunst, Nah-shen Weng et Putingham)