Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Les CdF : cahiers de doléances

Pour émettre des suggestions, se plaindre ou signaler des dysfonctionnements, c'est ici que ça se passe. En revanche, pour obtenir des réponses de notre part, c'est le formulaire de contact qu'il faut utiliser...

  • Gazier le 12/02/2024 à 22h34
    Je ne sais pas pour vous, mais ce forum est le seul que je fréquente. Et depuis pas loin de 15 ans, l'OL était encore champion, c'est dire.
    J'ai perdu mon accès suite à des échanges avec des bordelais, et je le regrette (allez, reviens black cat).
    J'évite même le chambrage des marseillais, et pourtant, c'est pas le matériel qui manque.
    Que chacun s'autoregule quand ça se tend et que les plus nerveux reçoivent un carton bleu.

  • Sens de la dérision le 13/02/2024 à 11h36
    En même temps, les forums sont morts. J'en fréquente encore quelques uns, c'est pire que Louis II. Mais je suis d'accord avec tout le monde : ce forum est quelque chose d'assez unique et incroyable. Non je ne fais pas de lèche. Les discussions sont parfois passionnées mais elles sont presque toujours riches. Après je ne fréquente pas le fil rugby, c'est peut-être pour ça (et bim!).

  • Balthazar le 13/02/2024 à 11h53
    Faudrait qu'on se mette d'accord sur un plan de secours (du genre : "si on se perd, rendez-vous à l'accueil").
    Alors, si le forum ferme, voici la marche à suivre : 1) tu te crées un profil sur le site Lichess (idéalement avec ton nom de cédéfiste) 2) tu cliques sur l'onglet "Communauté" de la page d'accueil, tu vas dans la rubrique "Équipes", tu cherches l'équipe des "Candignols élitistes" et tu demandes à la rejoindre 3) toutes les instructions importantes te seront données dans le salon de discussion.
    Note bien (1) que tu peux faire tout ça à l'avance, on n'est jamais trop prudent (2) que si tu n'es pas sage, tu seras viré des Candignols sans avertissement ni appel, et ton pseudo errera dans les limbes jusqu'à la fin du monde.

  • John Six-Voeux-Berk le 13/02/2024 à 11h58
    Le fil rugby est un fil endeuillé depuis une certaine coupe du monde "à la maison".

    Le deuil pathologique est une affection bien connue : même si le deuil n'excuse pas tout, il faut laisser le temps faire son oeuvre et avoir beaucoup de bienveillance pour ceux qui souffrent. (récemment, une conversation dans ma vraie vie a ramené brièvement le sinistre 1/4 sur le tapis... résultat : une nouvelle insomnie. Chacun fait comme il peut et traverse les étapes du deuil dans l'ordre qu'il peut... mais après la colère, le sentiment d'injustice, l'acceptation, vient la sérénité)

  • lubomir mon reve chic le 13/02/2024 à 12h11
    Je suis également un forumeur plutôt passif, j'ai beaucoup lu (plusieurs années) avant de me créer un compte et je trouve également cet espace unique et riche. Ce serait une vraie perte de le voir disparaitre.

    Et je dis ça alors que j'ai tendance à m'emporter assez facilement, notamment face aux quelques pseudos qui portent leur mépris de l'autre et de ses opinions comme une médaille.

    Nulle lèche de ma part mais cela me fait prendre conscience de la fragilité de la chose et je trouve que c'est assez facile tout de même de s'auto-modérer, ce que je m'efforcerai de faire encore
    d'avantage .

    A nous tous de faire preuve de grandeur d'âme quitte à laisser le dernier mot à ceux dont les idées ne nous plaisent pas, voir plus.

    Et bien sûr allez les verts.

  • Franco Bas résilles le 13/02/2024 à 15h42
    Voici ma modeste contribution, en forme de résumé et de plaidoyer ; il y a 16 endroits où chercher ci-dessous.

    Moderato cantabile...
    Dernièrement, le fil rugby s'est illustré fâcheusement : l'un ne parvient pas à railler une coupe perdue, et voilà qu'on ne veut plus des types qui puent, que d'autres songeraient censurer les verrats qui ont pris la parole, et que d'autres encore refusent les coupes de ces prêcheurs.
    La rédac' intervient et les menace de filer avant qu'on les enferme : vous trouvez ça rude ? Vous n'avez qu'à cesser ! Vous allez sentir le bout de mes galoches !
    Calmons-nous : il faudrait peu de délits pour allonger la peine, reconnaissons ensemble le cri d'une population passionnée. Réconciliés, passons-nous le mot mutuellement, partageons notre riz au lait avec les Asiatiques, nos gamelles de morilles avec les Africains, et faisons de la paix notre ration quotidienne !

    (Si mon entrain gêne, merci de me le signaler)

  • Lancelot du HAC le 13/02/2024 à 15h44
    Je suis un contributeur bien passif depuis très longtemps maintenant, mais cela ne m'empêche pas de venir de temps à autre jeter un coup d'oeil ici pour lire des avis décalés, et non des batailles d'égo entre Don Diego des réseaux.

    Parfois certains dépassaient les bornes, ils ont été recadrés de la manière la plus radicale qui soit: grand bien leur fasse, ils iront sermonner leur miroir de leur emphase ampoulée (ou le contraire, tout dépend de l'installation électrique). Le fil politique, pour ne citer que lui, ne s'en portera que mieux !

    Un forum vit de cette manière, avec ses grands anciens qui vont et viennent, et sont parfois malheureusement invités à partir, soyons conscients de la chance que nous avons et préservons-nous de ces excès de nostalgie qui érigent des statues pour des rhéteurs de bac à sable.

    Vive le forum des CDF !

  • Utaka Souley le 13/02/2024 à 16h01
    Merci pour ce récital, mais sache que mes collègues m'ont demandé plusieurs fous ce qui motivait mon hilarité, et que mon "pouvez pas comprendre" leur fait se demander ouvertement si je ne serais un brin fada.

  • El Mata Mord le 13/02/2024 à 19h34
    Suite aux récents événements, je viens transmettre les dernières volontés d'un camarade qui trébucha malencontreusement lors d'une de ces dernières interventions :

    "Chère Dame rédac', chers tous.

    Me voici donc sanctionné pour des propos hors charte tenus sur le fil rugby, et j'ignore si c'est temporaire ou définitif. Il en va ainsi de ne pas respecter les règles.

    Je déplore en premier lieu d'avoir emmené Fireflyonthewater dans cette désolante aventure.

    Me concernant, ne sachant donc pas s'il s'agit d'une mise au frigo ou bien d'un adieu, je préfère donc passer par un autre forumeur (que je remercie) pour vous dire au revoir de manière convenable, à vous tous, ainsi qu'aux pères fondateurs de ce site et à ceux qui contribuent à le maintenir vivant.

    Alors non, je ne vais pas faire celui que cette décision ne me touche pas, ce n'est pas vrai. Cela a beau n'être qu'une identité numérique sur un forum, je suis profondément attristé.

    Cela me fait de la peine de devoir quitter mes chers Cahiers, découverts du temps ou j'étais encore étudiant grâce à un certain Paul Gallois, garçon formidable que j'ai perdu de vue, et qui avait un goût fort prononcé pour le foot et la poilade : le site et la revue réunissant les deux, il m'a donc fait plonger dans cet univers.

    J'y suis venu, avec mes petites marottes, avec mon petit bagage que chacun dépose ici pour en faire quelque chose : des émotions, des souvenirs, des opinions, des savoirs, des compétences, des différences. Un monde à part dans l'univers d'internet, qui a pris une place étonnante dans mon quotidien. Depuis des années, pas un jour où je ne me connecte parce que je vais y trouver une lecture, même brève, qui saura répondre à un besoin de rire, de comprendre, de voir un horizon inattendu s'ouvrir devant moi, qu'il s'agisse de football ou d'autre chose.

    Vous me direz, tu peux continuer de lire, et c'est exact. Mais sans interagir, à quoi bon ? Il y a toujours un plaisir à être d'accord ou pas, à apporter une précision, à questionner tel point de vue, et c'est ces tout petits moments savoureux d'échange, amicaux ou non, courtois ou moins, qui font que ce forum est (était ?) une pastille plus ou moins brève qui donnait du sel à des journées qui en sont parfois dénuées.

    C'est d'une grande futilité, ce forum, et avec un peu de recul ça ne doit pas valoir de grandiloquence ou de regrets autant que j'en ai à devoir en partir. J'ai pourtant une vie professionnelle riche, une vie de famille que je souhaite à tous, une vie sportive intense, une vie sociale bien remplie… En quoi cette appartenance à la confrérie virtuelle de la cédéfie pourrait-elle donc me manquer ?

    C'est tout le charme de l'attachement, irrationnel, que nous avons tous à certaines choses, et qui comptent pour nous sans que ceci ne puisse reposer sur des éléments cartésiens.

    Eu égard au respect que ce site m'a inspiré, au plaisir des discussions qui ont animé le forum, en remerciement à Dame Rédac de m'avoir fait une place ici, de m'avoir publié parfois (j'ai même eu la chance d'avoir vu quelques-unes de mes lignes imprimées…), je voulais donc partir en vous saluant toutes et tous, sincèrement.

    Je ne suis ravi d'avoir pu en croiser certains dans la « vraie vie », je suis tout autant content d'avoir pu éventuellement aider ceux de la communauté qui m'ont sollicité pour des raisons personnelles afin de leur éclairer les méandres de l'Education Nationale dans lesquels leurs bambins évoluent.

    Je voulais aussi redire combien « Les nouvelles du confins » furent un moment salvateur durant le confinement, et merci à ses initiateurs d'avoir eu cette splendide initiative qui fut une révélation pour moi.

    Merci à tous donc, que vous ayez apprécié mes mots, ou bien que je vous aie au contraire vous crisper avec, mais merci de les avoir lus : moi, je les recevais toujours avec plaisir, même si certains n'étaient pas tendres. Dans un monde où l'écrit laisse progressivement à l'image, mêmes s'ils sont teintés de désaccords ou de reproches, les mots sont importants. C'est bien parce que je l'ai oublié que je suis aujourd'hui chassé de mon petit paradis virtuel.

    C'est ainsi.

    Ce forum, je crois, ne doit pas fermer. Pas en l'état. Il est précieux pour une multitude de bonnes raisons, qui vont évidemment me manquer si la sentence est définitive.

    Les Cahiers doivent vivre. Et merci à Dame Récac, sincèrement, et sans aigreur ni rancune, de continuer à veiller sur eux.

    J'ai croisé beaucoup de forumeurs ici, j'aurai le cœur à dire un petit mot à chacun, mais j'en oublierai forcément et j'ai une sainte horreur de l'injustice. Ce sera donc un « merci » général et appuyé, à tous, avec une réelle sincérité.

    Pardon aussi à ceux que j'ai pu agacer, je suis un personnage assez entier, pas toujours facile à supporter. Je n'ai jamais triché ou menti, je crois…

    Ce n'est pas la fin que j'aurai espéré, mais Dame Rédac a tranché. Si le bannissement est temporaire, j'ai évidemment retenu la leçon. S'il est définitif, il me faut choisir une dernière phrase pour vous saluer. Je resterai donc sur un gimmick du forum :

    « C'était bieng »

    Ciao.

    Mevatlav Ekraspeck"

  • Balthazar le 13/02/2024 à 21h30
    Dites, la rédaction, Mev' a seulement oublié ses identifiants et il panique un peu vite, n'est-ce pas ?