Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Le fil éclectique

Pour tous les posts qui ne trouvent pas de forum, celui-ci ramasse les chiens perdus.

  • Le Pobga du Coman le 21/11/2022 à 09h59
    Honnêtement, ça dépend de ton usage (en caricaturant un peu) : tu as une famille nombreuse et tu habites à la campagne? Reste essence ou diesel, et maximise ton usage des modes de déplacements doux (marche, vélo, cheval) ou hybrides (voitures puis transports publics etc). Si tu prends un gros suv électrique, pour amortir son impact de production, il faudra tellement t'en servir que tu devras éviter les transports en communs… mais du coup, en amortissant ton machin, tu pollues encore plus (les transports en communs roulant avec ou sans toi
    ).

    Tu habites en ville, ou très proche, fait pleins de petits trajets (non remplaçable par mobilité douce ou transports publics) pour ta petite famille : petit véhicule électrique très bien. Son impact est aussi moindre que le gros monstre suv électrique, donc moins besoin d'amortir que pour les monstres de greenwashing/bonne conscience).

    Tu pars pour de long trajets pour les vacances ? Transports publics et location sur place amortiront ton impact (mutualisation des moyens).

    Bref, quoi que tu fasses, si on t'aiguilles vers un tank électrique, c'est le mal. Mais le reste de la gamme électrique, c'est bien mieux que l'essence/diesel. Sans compter l'aspect pollution /santé du diesel.

    Quelques liens :
    lien

    Et sur les hybrides rechargeables :
    lien

  • syle le 21/11/2022 à 10h06
    Les bagnoles électriques cristallisent beaucoup de rejet à priori.
    Probablement précisément du fait qu'elles sont globalement chères et élitistes (ce qui est de moins en moins vrai).
    Donc, tu trouveras des caisses de propriétaires de mazout des années 90 pour balancer voire inventer tous les hoax possibles.
    Tu en trouveras même pour vanter le moteur à hydrogène qui est actuellement l'impasse la plus notoire.

    Mais bref : la fabrication d'une électrique est assez nettement lus polluante que celle d'une thermique, mais la tendance s'inverse très vite à l'usage. l'électrique reste nettement plus propre, dans tous les cas.
    lien

    L'hybride, j'ai essayé, et je trouve que ça ne présente aucun intérêt.
    Mon concessionnaire m'avait prêté la même voiture que la mienne mais en version hybride, pour un weekend : 0,2l aux 100 d'écart de consommation réelle sur un parcours de 300 bornes (75% route et 25% ville, à la louche). Le moteur électrique n'est réellement utile qu'en ville, et le reste du temps, tu te traînes sont poids et celui des batteries pour rien.
    L'hybride rechargeable a l'avantage de permettre de faire les petits trajets du quotidien à l'électrique, mais tu te traînes le poids d'un lourd moteur thermique et de sa transmission pour rien, ce qui a un impact très négatif en termes d'efficience.

    L'électrique, j'y suis passé pour la "deuxième voiture" et j'en conduis pas mal au boulot également (certains de nos véhicules de service étant électriques). Niveau agrément, c'est top (ça compte quand même).
    Niveau finances, c'est incroyable. Bon, j'ai une toute petite bagnole avec une petite batterie de 15kw qui donne 120km d'autonomie, ce qui correspond pile-poil à mon usage pour ce véhicule, mais on n'a quasiment pas vu la différence sur la facture d'électricité.
    Après, si l'écologie est ton principal souci, il faut juste bien calibrer la dimension du véhicule et celle de la batterie en fonction de tes besoins. Une grosse batterie qui donne beaucoup d'autonomie, c'est de la pollution en plus (plus de métaux rares), du poids en plus, donc de la conso en plus, et ça n'a de sens que si on en a vraiment l'usage. Une grosse bagnole, c'est du poids en plus, de la résistance à l'air en plus, donc de la conso en plus.

  • Le Pobga du Coman le 21/11/2022 à 10h16
    On va rajouter un bout : en France, on a une production d'énergie source de co2 basse. En Allemagne, ou aux usa, c'est une histoire différente.

    Du coup, un même véhicule électrique, utilisé pour une même distance, a un impact encore moindre en France qu'en Allemagne vu l'origine de la source utilisée pour le recharger. Beaucoup des études dénigrant l'électrique s'accommode de données de production d'énergies 'globales', la méthodologie augmentant ainsi 'de manière fortuite' la part des sources fortement polluantes en co2 et donc l'impact des véhicules électriques. On ne peut pas transposer des données US, Chinoises, ou Qatari, pour servir l'argumentaire d'un agenda franco-français.

  • Xeneise le 21/11/2022 à 10h21
    En 3 semaines, on peut tout à fait produire un vin techniquement fini, où les fermentations alcoolique et malolactique sont complètes (= plus de sucre ni d'acide malique). Avec les bonnes conditions, on peut fermenter tous les sucres en 1 semaine.
    Par contre le manque d'élevage va se ressentir sur la qualité. Le côté perlant viendra du gaz carbonique encore présent dans le vin et qui n'aura pas eu le temps de s'échapper pendant l'élevage. Le caractère acide vient plus de la matière première et de l'équilibre du vin que du process de vinification.

    Le truc acide et pétillant, c'est le bourru. On vient prélever du moût en fermentation.

    Un vin primeur est un vin en cours d'élevage qu'on présente aux consommateurs pour réaliser des ventes avant la mise en bouteilles. On présente donc un échantillon qu'on a prélevé dans la barrique ou dans la cuve. Il n'est souvent pas exactement semblable au vin final. C'est un truc de bordelais pour faire de la tréso.

  • poiuyt le 21/11/2022 à 11h23
    Premières questions pour toi, c'est:
    Taille de la voiture? (en fonction du nombre d'utilisateurs et de personnes transportées)
    Où tu vas la recharger?

    Après, sache que 99% des gens ayant eu une électrique ne rachèteront jamais une thermique. Le confort de conduite, les économies à l'utilisation, etc...

    Après, comme on te l'a déjà dit, une voiture électrique produit le max de CO2 à la fabrication (plus qu'une thermique) et plus grand chose à l'utilisation (en fonction de la provenance de l'élec utilisée)

    Pour la france, la chaine ev (meilleure chaine youtube du monde) s'essaie à un calcul sur un cycle de vie avec des estimations. Et visiblement, tu peux même prendre un hummer élec, si tu gardes ta voiture 10 ans comme la précédente (en roulant un minimum), tu seras plus économe qu'avec un diesel neuf.

    En gros, changer pour l'électrique: OUI, surtout avec une voiture de 10 ans.

    Mais changer tous les 3 ans de voitures, c'est pire même si c'est de l'électrique.

    Les hybrides et hybrides rechargeables, c'est une solution biaisée des constructeurs pour continuer à vendre du moteur thermique (c'est leur seul savoir faire...)

  • syle le 21/11/2022 à 11h29
    Je plussoie sur tout ça, y compris sur le fait qu'une fois qu'on a goûté à l'électrique, on ne peut plus faire machine arrière.
    Après avoir testé l'électrique sur la "deuxième voiture", il m'est inconcevable d'envisager autre chose que de l'électrique quand viendra le moment de remplacer le véhicule principal.
    Du moment où l'on peut recharger facilement chez soi (ce qui est le vrai frein pour l'instant), c'est compliqué de trouver de véritables inconvénients.
    Et encore, aller faire ses courses en mettant sa voiture à recharger gratuitement sur des places plus larges que les autres juste devant l'entrée du magasin, ça a son charme aussi... T'es VIP partout.

  • Roger Cénisse le 21/11/2022 à 11h30
    Je réfléchis également à sauter le pas, vu mon type de trajet, et j'identifiais l'hybride rechargeable comme la solution me permettant de rouler 99% de mon temps quotidien (6 km aller/retour dans des conditions périurbaines) à l'électrique et de n'utiliser le moteur thermique que sur les (rares) cas où je dois faire un trajet un peu plus long -une à deux fois par mois, en gros.
    Mais tout le monde semble dire que l'hybride rechargeable n'est pas la solution...

  • syle le 21/11/2022 à 11h37
    Les hybrides rechargeables sont des véhicules pleins de contradictions, vraiment bons ni dans un domaine ni dans l'autre, notamment du fait d'un énorme surpoids. Pourtant, pour quelqu'un qui ferait 50% de petits trajets et 50% de grands trajets, ça pourrait presque se discuter (encore que...)

    Mais dans ton cas, non : sur 99% de tes trajets, tu vas traîner le poids éléphantesque d'un moteur thermique et de sa transmission, pour rien. Et donc, tu vas surconsommer sur 99% de tes trajets.
    De plus, tu n'auras pas l'agrément de conduite du 100% électrique (because le moteur électrique d'une hybride rechargeable reste un moteur d'appoint sous-dimensionné qui a besoin du thermique dès que tu as besoin de taper un peu dedans).
    Mieux vaut perdre un peu de temps aux bornes de recharge pour tes 1% de longs trajets que d'avoir un véhicule moins efficient 99% du temps. D'ailleurs, malgré sa faible autonomie, plus ça va plus je prends ma petite voiture électrique pour des trajets "moyens" de 200 ou 300 bornes : hors pics de départs, les bornes sont libres et je me prends 20 minutes de pause avec un café et un croissant, pépouze...
    J'ajoute qu'au niveau des frais, c'est incomparable : quasiment aucun entretien sur l'électrique VS une vraie usine à gaz sur de l'hybride rechargeable.

  • Roger Cénisse le 21/11/2022 à 11h40
    Merci pour ton retour.
    Par contre si je passe sur une full électrique, reste le point des départs en vacances qui se font la plupart du temps sur des routes de montagne pour des coins où les bornes de recharge sont peu présentes. J'imagine qu'à ce moment-là il faudra plutôt que je passe par une location de bagnole.

  • syle le 21/11/2022 à 11h43
    C'est une option, mais il y a aussi des applis qui te donnent les localisations des bornes (que tu peux parfois réserver en ligne), qui se situent parfois là où on ne les attendait pas. Le maillage est plus important que je ne l'aurais cru.
    C'est amusant car comme je te disais, tant à des fins écolos qu'économiques, j'utilise de plus en plus ma toute petite caisse électrique qui a 120km d'autonomie (et plutôt 89 ou 90 avec le chauffage, d'autant que c'est de l'ancienne génération) et je me rends compte que si je ne suis pas trop pressé, je peux aller n'importe où avec.
    La vraie galère, c'est si tu pars en vacances une journée classée rouge : là, tu vas poireauter méchamment pour accéder aux chargeurs rapides. Mais en dehors de ce contexte particulier, ça se passe plutôt bien.