Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Le fil éclectique

Pour tous les posts qui ne trouvent pas de forum, celui-ci ramasse les chiens perdus.

  • L'amour Durix le 30/09/2022 à 08h23
    Vous m'avez foutu un de ces cafards avec vos histoires d'animaux morts. J'ai repensé à mon chien, Matisse (on l'avait appelé comme le peintre, juste avant que cela ne devienne un prénom à la mode pour les petits garçons). On a toujours plus été matous dans la famille et il fut donc mon seul chien. Un croisement labrador, setter, épagneul. Un vautquedalle, comme disait mon père
    Il a eu une belle vie mais vers 15 ans, il a fini aveugle, quasiment sourd et paralysé du train arrière. Un petite piqure a donc été préconisée par le véto. Étant parti de chez mes parents depuis quelques années à cette époque, je ne le voyais que très épisodiquement et j'ai fait 300 km dans la journée pour aller le caresser une dernière fois, même si ma mère m'avais prévenu qu'il se laissait mourir et ne réagissait plus vraiment en présence d'humains.
    Arrivé chez le vétérinaire, sans me voir ni m'entendre, il m'a reconnu, a remué la queue autant que son corps déglingué le lui permettait et a usé du peu de forces qui lui restaient pour tenter en vain de me "faire la fête". Un tel débordement d'affection de cette bestiole mourante ne m'a pas brisé le cœur mais bien au-delà. Cela a fendu mon âme. J'en chiale encore aujourd'hui. Plus jamais de chien pour moi.

  • lalizou le 30/09/2022 à 09h30
    Ah bordel tu me fais chialer.
    J'ai vécu quasiment la même histoire sauf qu'étant à l'autre bout de planête au moment fatidique, je n'ai pas pu le saluer une dernière fois. Peut-être que ça valait mieux mais je culpabilise encore.
    Je faisais mon footing avec lui, sans laisse, liberté total, il adorait nager dans la rivière et m'éclabousser.
    Puis avec l'âge il ne pouvait plus tenir ma cadence. Je devais alors me planquer pour me changer et partir en loucedé. S'il voyait mes adidas usés, c'était foutu il faisait la fête pour rien. Je partais en le laissant à la maison comme un lâche et avec une boule au ventre. En contrepartie, je lui offrais de longues balades tranquilles (j'avais du temps, j'étais un branleur oisif). Une certaine idée du bonheur. J'y ai pris goût et adopté ce qu'on appelle "mon allure nonchalante".
    C'était aussi un croisement labrador-saispasquoi. Et plus jamais de chien.
    Merde la journée commence bien.

    @Roger : force à toi, comme disent les djeuns. Et à ton rouquinet.

  • L'amour Durix le 30/09/2022 à 09h51
    À quand un fil "No bet, Hapoel" ?

  • Dan Lédan le 30/09/2022 à 09h52
    Pareil avec ma batarde Colley Epagneul de 17 ans..son dernier regard me hante encore...

  • Cheerman le 30/09/2022 à 10h18
    Et beh.... dire que Mme m'a convaincu il y a un de prendre un chien alors que je m'étais promis de ne plus jamais en reprendre (on a du faire piquer le mien alors qu'il avait 1 an, quand j'étais jeune ado..comme beaucoup ici, gros trauma). Si j'avais lu vos messages avant, pas sur qu'on l'aurait aujourd'hui. Enfin vu que c'était non négociable, j'aurais probablement ni chien ni conjointe.

    Enfin pour ne pas faire fuir les gens qui hésiteraient, notre vie est vraiment plus pareil depuis que Sammy le Shar Pei est avec nous. C'est quand même sympa d'avoir quelqu'un toujours content de te voir, on va se promener il est heureux, on manger il est heureux, on va dormir il est heureux, on glande sur le canapé il est heureux...

  • Lecharpe le 30/09/2022 à 10h47
    Enfant, j'ai eu un chat. Pendant 3 mois.
    Le temps pour les parents de bien comprendre que j'étais fortement allergique aux poils d'animaux.
    Et le temps pour moi d'apprendre à ne pas trop s'attacher…
    Ensuite, on a compris que les caniches n'avaient pas de poils. Et donc, basta les allergies!
    17 ans de caniche .
    Ça peut paraître un peu long , 17 ans avec un caniche .Mais , non, c'était bien.

  • Balthazar le 30/09/2022 à 10h48
    "Bref, prendre un chat, c'est ouvrir une relation avec le monde de la folie (dans une version inoffensive et hyper-esthétisée)."

    Ouais, ben fais gaffe quand même :
    lien

  • Roger Cénisse le 30/09/2022 à 11h39
    Merci lalizou. Hier soir on a eu le résultat : pas de PIF. Du coup, rendez-vous ce matin pour déposer le rouquin à la clinique pour une opération de l'oreille interne, avec une deuxième prévue dans 10 j. On récupère le matou lundi, le week-end va être compliqué.

    Ps: vous avez un avis sur les assurances pour chats ? Je suis prêt à me ruiner pour la santé de mon chat mais ça chiffre sur quand même

  • forezjohn le 30/09/2022 à 12h08
    Bonne nouvelle ça.
    Pour les assurances, je dirais qu'il faut faire le calcul, ça me semble cher quand même dans l'ensemble.

  • balashov22 le 30/09/2022 à 12h18
    Quand j'ai perdu mon chat de 19 ans après plusieurs jours à mourir à petit feu, je me suis promis de ne plus jamais prendre d'animal. Je suis heureux de l'avoir eu, je pense que chacun devrait vivre l'expérience au moins une fois pour se faire sa propre idée, mais pour moi c'est bon, j'ai donné.