Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Le fil dont vous êtes le héros

Amoureux des jeux de société & de plateau, qu'ils soient d'aventures, de rôles, de stratégies, de figurines, de cartes : ce fil est pour vous.

  • Utaka Souley le 12/08/2022 à 10h38
    Merci, j'en suis pas peu fier, même si je sais que la prochaine fois il voudra laver l'affront et que je prendrai cher.

  • Label Deschamps le 12/08/2022 à 10h44
    Hello, petit débrief aussi :

    r1 : blancs contre Altigone
    pas encore trop dans le tournoi, je manque un peu de concentration en ratant successivement un e6 thématique pénible et surtout un Dxg7 évident qui le laisse rentrer dans une finale pas très agréable mais pas désespérée alors que la coordination de ses pièces était tragique et qu'il fallait probablement en donner une.
    La finale reste malgré tout très difficile à tenir, encore plus à cette cadence et de fait ne tient pas.

    r2: noirs contre Milan
    une Alekhine où le douteux Ff4 me permet de prendre l'avantage, d'autant que donner le fou de cases noires pour un cavalier n'est probablement pas la bonne réaction, il est essentiel dans ce type de schéma. Ensuite je prends graduellement des cases mais en étant sans doute un peu frileux, le don du pion a fait définitivement basculer la partie en ma faveur.
    Je ne réalise toutefois pas que je peux me permettre 33 .. Fxa1 avec le même thème qui survient juste après dans la partie, ce qui complique la réalisation de l'avantage. Mais Milan rate l'occasion et retombe dans une ligne analogue, le thème du mat du couloir le forçant à donner sa dame contre une tour faute de temps pour évacuer le couple royal de la 1ère rangée.

    r3 : blancs contre Eric cantonné

    un début créatif avec une ligne très agressive à base de h4 puis de Tg1 rapide contre le roque noire. Eric réagit un peu passivement, au lieu de prendre en d4 et de viser les cases noires il tente un ballet de cavaliers un peu lent et se retrouve dans une version pénible de Pirc qui a mal tourné. Comme souvent dans les positions difficiles stratégiquement une faute tactique arrive, ici c'est un c5 qui perd une pièce, la cavalier b6 n'étant pas défendu après la prise en passant.
    Ensuite la position est déprimante et ça ne dure que quelques coups.

    r4 : noirs contre LMLP

    nous reprenons le débat théorique entamé la dernière fois mais je change alors que la position était tout à fait satisfaisante et joue un De7 passif au lieu de prendre normalement en e4. De même le prudent Db6 au lieu de l'actif Dd4.
    Malgré tout la position blanche n'est pas facile à jouer avec le roi exposé et au prix d'une qualité pour déroquer c'est ce facteur qui décide du résultat.

    r5 : blancs contre Utaka

    Tel Régine je me pare de mon boa pour étouffer Utaka, si j'en crois les termes de son compte-rendu. L'échange des cavaliers en d4 n'a pas très bonne presse car la dame blanche en d4 est bien placée et difficile à déloger. Du coup je joue c4 pour prendre de l'espace et il improvise un b5 style Benko. Pourquoi pas, je prends pour voir mais malheureusement Utaka ne réalise pas que le pion est plus défendu qu'attaqué et donne la pièce entière.
    Pour le coup il n'y a plus grand chose et je conclus sans trop d'émois supplémentaires.

    r6 : blancs contre Koller

    Partie très intéressante, comme souvent la Winawer, une des variantes les plus compliquées de la française. Je ne connais pas tellement 0-0 rapide dans la ligne Dg4, laisser les pions g et h et faire le grand roque est beaucoup plus analysé mais Koller n'a pas dû aimer notre précédente partie sur ce thème où il n'avait pas obtenu grand chose.
    La réaction à base de h4 me semble correcte et il poursuit logiquement par Da5, la prise en c5 avec des pions triplés parait visuellement moche mais est quand même dans l'esprit de la position pour éviter que les noirs n'exploitent la colonne c en prenant en d4.
    Les coups suivants sont plutôt thématiques et normaux bien que parfois jugés imprécis par la bécane, mais je commence à bien aimer ma position après la prise en a3, qui me laisse un temps pour amener le cavalier en b5, route vers la très forte case d6.
    C'est là que je pèche par excès d'optimisme, le passif mais solide 23 Tc1 suivi de Cd6 aurait donné une belle initiative sans beaucoup de contre jeu, mais je joue le trop optimiste Tb3 en oubliant que ça laisse d4.
    Du coup l'initiative passe à Koller qui en profite pour prendre l'avantage matériel. Le manque de temps et l'exposition de son roi l'empêchent toutefois d'être très précis et la position bascule une nouvelle fois, avec un passage cocasse où je laisse ma dame en prise en la lâchant sur la case voisine de celle qui était prévue suite à un mouvement de souris trop brusque, et Koller ne la prend pas.
    Je reste quelques secondes déconcerté à me demander si c'est fait exprès pour ne pas gagner sur une fausse manip et du coup ne prend pas sa dame non plus, ça se termine en échec perpétuel. La position de milieu de jeu mériterait toutefois des analyses poussées, c'est très riche.

    r7 : noirs contre pipige

    une partie de plutôt bonne tenue même s'il n'a pas dû y prendre beaucoup d'agrément, le thème est paire de fous et espace côté blanc contre cavaliers et meilleure structure côté noir, une Nimzo très typique. Pipige joue plutôt dans l'esprit en poussant f4 et en activant ses fous, mais la faiblesse du pion c4 le gêne sans cesse, peut-être d'ailleurs faut-il le passer en pertes et profits et continuer dans l'esprit offensif. Bref l'initiative s'estompe et les faiblesses restent, une partie plutôt propre pour finir.

    Sinon ambiance bien sympa comme toujours, merci à tous pour ça.

  • Utaka Souley le 12/08/2022 à 10h54
    Au sujet de l'échange des cavaliers en d4 qui n'est pas bon, si je ne le fais pas, c'est toi qui échanges en c6, avec un pion doublé comme résultat. C'est moins pire ?

  • Label Deschamps le 12/08/2022 à 11h04
    Je ne suis pas un spécialiste de l'écossaise mais il y a des petites finesses, par exemple une des principales lignes à ce stade consiste à jouer Fc5 et sur Cxc6 on peut jouer Df6, la menace de mat en f2 donne le temps de reprendre en c6 de la dame sans abimer la structure.
    Ceci dit 4 .. Cf6 5 Cxc6 bxc6 est tout à fait jouable oui, il y a eu des parties intéressantes lors des premières saisons sur ce thème entre Pavlo et Koller ou Pavlo et moi par exemple si ça t'intéresse.

  • Balthazar le 12/08/2022 à 11h21
    Ayant longtemps joué ce Df6 précisément pour éviter les pions doublés, j'avais été surpris de constater que Stockfish comme les meilleurs joueurs dédaignaient cette possibilité : peu de Dxc6 à haut niveau, mais bxc6. Autrement dit la principale raison d'être de Df6 semble être ailleurs.

  • Jeune Mavuba Vaincu le 12/08/2022 à 11h27
    Il y a une vidéo de Sylvain Ravot précisément sur cette question. Si ça peut te rassurer, dans cette position, à mon niveau, quasiment une fois sur deux mon adversaire fait comme toi.

  • Jeune Mavuba Vaincu le 12/08/2022 à 11h55
    La vidéo en question pour Utaka : lien

  • Altigone le 12/08/2022 à 12h59
    Je ne connaissais pas ce commentateur au ton parfaitement horripilant (même s'il dit des choses intéressantes).
    Je peux lui dire pourquoi les joueurs à bas elo prennent du caval en d4.

    1. On leur dit que 3...exd4 est le meilleur coup, "c'est théorique". 4...Cxd4 ressemble beaucoup au coup précédent, c'est à dire on liquide le centre.
    2. On leur dit que sortir sa dame tôt c'est nul. Ils le font faire aux blancs, même si le caval n'est pas la pour la chasser
    3. On aime pas avoir des pièces en prise. Dans le doute, le débutant échange. 4...Fc5, le bon coup, menace 5.Fe3 et là les noirs ne doivent pas se tromper pour éviter la découverte sur le fou => Si on connait pas on rentre pas là dedans.
    4. On aime pas les pions doublés.
    5. Il y a la possibilité 5...c5 (après caval prend dame prend). Que les cases d5 et d6 soient faibles les noirs s'en foutent, on essaye déjà de pas donner des pièces en un.

    Tout ça fait qu'il est difficile de pas succomber à la tentation de la prise en d4. A la plus grande joie des joueurs d'écossaise, joie douchée quand ils arrivent pas (comme moi régulièrement) à punir cette faute.

  • dan le 12/08/2022 à 13h23
    il me semble que la ligne Fc5/Df6 sert à obliger la dame blanche à occuper une case un peu malheureuse (d2 ou e2) pour parer le mat en f2

    @altigone : la double prise (pion puis cavalier) en d4 n'a pas l'air réfutée, suivie de Df6 justement par exemple.

  • Label Deschamps le 12/08/2022 à 13h44
    C'est ça qui n'est pas évident, la théorie est déterminée principalement par la pratique du top niveau où l'objectif est d'égaliser avec les noirs ou d'obtenir un petit plus avec les blancs, soit théorique soit pratique (effet de surprise et position complexe analysée plus que l'adversaire).

    La suite consistant à échanger puis à jouer Df6 autorise aux blancs ce petit avantage sans risque qui va permettre de mettre la pression des heures sans risque sans chance pratique pour les noirs, ça ne convient ni à ceux qui veulent des chances de gain ni à ceux qui veulent annuler confortablement.
    L'avantage blanc est minime voire marginal, mais suffit à ce que ce soit pénible à jouer contre un bon joueur et sans perspective. Dans une partie entre joueurs à moins de 2000 il est probablement anecdotique, il faut jouer précis pendant longtemps pour espérer en tirer quelque chose.
    Mais les théoriciens vont dire "c'est le meilleur coup" que la différence soit un pion ou un dixième de pion avec le coup alternatif le plus proche.