En vous connectant, vous certifiez n'avoir jamais trompé votre club favori. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Le Calcio, du foot qui te botte

La Serie A, une série parfois policière où le suspens fait parfois défaut, mais où la passion manque rarement...

  • et alors le 06/11/2022 à 11h12
    Oui, on peut aussi considérer que ça rendait hommage à son illustre prédécesseur sur le banc de la Roma (qui avait inventé Totti en faux 9 contraint et forcé, pour mémoire - c'était ça ou Okaka à peine junior). Mais ça m'amusait, Mourinho en Guardiola. Peut-être qu'en retour on verra Haaland arrière droit?

    En attendant, Spalletti joue avec de vrais attaquants à Naples, et ça cartonne que ce soit Osimhen (9 on ne peut plus classique) ou Raspadori (beaucoup plus proche du faux 9, dans l'esprit) - voire Simeone qui se rend utile comme "energizer", comme on dit au basket. D'une équipe brillante entraînée par Spalletti, on s'attend à ce que ça finisse par lâcher des points bêtement et finir deuxième derrière un vilain nordiste à rayures, mais il a pour une fois un effectif vraiment complet et qui correspond à son style (notons Zielinski dans une version plus technique de son "faux 10", rôle qu'ont joué Perrotta ou Nainggolan à la Roma). Ca me ferait plaisir que ça tienne.

    A part ça, c'est jour de derby. Habituellement, c'est l'équipe la plus mal en point avant le match qui l'emporte, et donc la Lazio qui sort de deux défaites (ils se sont fait rétrograder dans la C4 des losers, c'est pas le genre des giallorossi) part favorite contre la Roma qui vient de gagner deux fois, avec un Zaniolo qui retrouve la forme (c'est aussi plus facile quand il est arbitré normalement en coupe d'Europe que quand les défenseurs ont le droit de l'arrêter par tous les moyens en Serie A). Il manque aussi Immobile et Milinkovic (donc il va falloir trouver un autre tâcheron pour marquer un but aussi laid que désagréable - petite cote sur Pedro, mais il l'a déjà fait l'an dernier), contre Dybala (plus Wijnaldum et Spinazzola, mais on peut dire qu'ils n'ont pas la place dans l'équipe qu'on imaginait en pré-saison). Pour pimenter le tout, l'arbitre désigné est Orsato, qui a au moins le mérite d'être également détesté par les deux tifoserie.

    [Edit - ça répondait à :
    "Lucho Gonzealaise aujourd'hui à 02h21
    C'est pas plutôt Spalletti qui est à l'origine du concept de formation sans attaquant ? C'est toi le romaniste, alors je te fais confiance."
    avant de se noyer dans les digressions et parenthèses.)

  • Milan de solitude le 07/11/2022 à 02h11
    Il ne te manquait que le buteur.

  • et alors le 07/11/2022 à 07h24
    Pour le but moche et con, c'est sûr qu'on a fait fort...

  • Lucho Gonzealaise le 08/11/2022 à 01h44
    Je viens d'apprendre l'histoire récente de Josip Illicic, l'une de ces histoires qui me fait réaliser à quel point le foot mondial/européen est une grande lessive où, si on ne suit pas l'actu d'assez près, les joueurs tantôt flamboyants sombrent dans l'oubli. Lui donc, a subi de grosses dépressions au début de la pandémie après avoir tant brillé à l'Atalanta. Disparaissant petit à petit des terrains depuis deux ans, il a fait son grand retour avec Maribor ce weekend, avec pas mal de kilos en trop qui ne l'ont pas empêché de marquer.

  • magnus le 08/11/2022 à 10h02
    Ben oui, je pense que dans pas longtemps la grande majorité des suiveurs du foot aura oublié combien c'était jouissif l'Atalanta avec Ilicic et Papu Gomez. Il y a eu du jeu et des résultats sans eux aussi mais ces 2 joueurs qui ont atteint leur plénitude sur le tard (quand je l'avais remarqué la 1ère fois au milieu de la colonie argentine de Catane, j'avais surnommé Gomez le Valbuena de Serie A mais en mieux) n'ont pas eu d'équivalents depuis dans l'équipe. Malinovskyi qui avait été recruté pour anticiper un transfert d'Ilicic (qui a eu plusieurs occasions pour partir avant ses déboires) en est resté loin même s'il est bon.

  • Milan de solitude le 16/11/2022 à 01h58
    Après quinze journées, on a déjà du mal à voir ce qui pourrait rattraper l'époustouflante équipe de Naples, inattendue à ce niveau. Je ne vois qu'une deuxième partie de saison canon de la Juventus. Milan, actuellement second à huit points, semble un peu court cette année. Évidemment le chemin est encore long, mais Naples a le talent, l'énergie, l'efficacité, la foi pour répéter ses prouesses ; il devrait de plus moins pâtir de la Coupe du monde.

  • Serg(inho) Camara-Zoff le 16/11/2022 à 07h31
    Naples à souvent tendance à mal gérer les 2e parties de saison, donc soyons prudents.
    Mais effectivement difficile d'imaginer le scudetto leur échapper. Aussi parce que derrière ça ronronne et que ça semble limité. Milan s'en sort bien mais est loin d'être rassurant, l'inter alterne le chaud et le froid (attention au retour de Lukaku), et l'Atalanta paraît promise à une bonne place européenne mais ne peut soutenir la comparaison.
    La juve ne fait pas rêver mais elle finit sur une série de 6 victoires, certes sans briller, mais très pragmatique.

  • Charterhouse11 le 16/11/2022 à 08h19
    Y aura pas la Camorra qui pourrait les empêcher d'avoir le titre surtout ? (aucun second degré dans ma question)

  • Milan de solitude le 16/11/2022 à 11h56
    Pourquoi donc ? (Je dois être naïf.)

  • magnus le 16/11/2022 à 12h18
    Allusion au titre de 1988 où Naples était encore en tête à quelques journées de la fin, pour au final perdre le titre au profit de Milan, ce qui aurait pas mal profité à la Camorra en raison de paris.

    En 2018 ce fut par contre un hara-kiri. Ecroulement mental alors que le titre leur tendait les bras après une victoire chez la Juve, pour ensuite faire caca mou à cause de la pression et s'en prendre à l'arbitrage en faveur de la Juve (l'excuse la plus facile pour éviter d'assumer que t'as jeté un titre à la poubelle).

    Je vois le Naples de cette saion un peu plus à l'abri de ça, il y a pas mal de joueurs arrivés récemment qui je pense seront moins sensibles à la pression. Le Mondial tombe d'ailleurs au mauvais moment car ils auraient sans douet continué à enchaîner. Mais ils n'ont quasiment pas de mondialistes (le défenseur coréen Kim et le camerounais Zambo Anguissa).