Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Luis Caroll le 11/02/2024 à 23h34
    Cependant, encore une fois, je ne parle pas du Yemen, de la Syrie, du Sud-Soudan, de l'Irak, du Niger, du Kurdistan, et la liste est longue. Je donne mon opinion uniquement sur le conflit actuel entre l'Ukraine et la Russie.
    ----
    C'est un peu le coeur de mon problème. Quand on ne regarde que la guerre en cours, elles semblent toutes juste. Quand on les regarde toutes, le contexte historique en change complètement la perception. Surtout quand on s'attarde sur les conséquences des précédentes.

  • O Weah, le Lyon dort ce soir ! le 11/02/2024 à 23h44
    Évidemment que l'Alsace c'est allemand smiley qui rigole. Par contre oui c'est un territoire particulier et en France et en Allemagne et une issue diplomatique est absolument nécessaire à ce genre de région (cf les exceptions mosellanes et alsaciennes à la loi de 1905) du coup moi j'entends pour reprendre ton exemple que des alsaciens ont pu se sentir allemands et que pour les « intégrer » il a fallu passer par un modus vivendi différent. J'imagine Ue le futur de la Crimée passera également par la, parce qu'en l'état ça me semble inextricable. Et ça donne des billes à ce &@&€)( de Poutine.

  • Tricky le 11/02/2024 à 23h46
    (Ahem. La Moselle)

  • O Weah, le Lyon dort ce soir ! le 11/02/2024 à 23h46
    Je ne connais pas suffisamment l'histoire de la Silésie mais il me semble que ce n'est pas une histoire de date mais « d'auto determination des peuples » et que ça c'est complexe, plus que « l'intégrité territoriale »
    de tel ou tel roman national.

  • Utaka Souley le 11/02/2024 à 23h55
    J'ai l'impression que Luis est anti-américain au dernier degré. Il n'évoque jamais dans ses intervention la responsabilité de la Russie dans l'invasion de l'Ukraine, parce-que ça ne l'intéresse pas; il se contente de présenter sous le jour le plus défavorable possible les actions des US. Le fait que Trump ait été élu et puisse être réélu est une marque de plus du délabrement des institutions US.
    Je le vois davantage comme un idéologue qui tord plus ou moins la réalité pour qu'elle corresponde à ses idées que comme un troll.

  • Luis Caroll le 12/02/2024 à 00h25
    Il y a beaucoup de vrai dans ton post Utaka, sauf le mot "idéologie".
    J'admire plein de choses aux USA, même s'ils sont infoutus de résoudre des problèmes que toutes les démocraties occidentales ont résolu il y a 50 ans.
    Mais leur politique étrangère a coûté trop de vies humaines pour les considérer autrement et à part Israel et l'Arabie Saoudite, ils n'ont pas d'alliés dans le monde.

  • Gouffran direct le 12/02/2024 à 00h36
    Je t'encourage donc à lire l'histoire de la Silésie.
    Point d'autodétermination.
    Invasion prusse et allemande (distingo important).
    Des armes et du sang. Pas de choix.

  • Goalkapeur le 12/02/2024 à 00h56
    C'est un point de vue que je trouve intéressant (dans le cadre d'un débat en étant assis peinard dans son canapé, ne jamais l'oublier).
    Le message de AS Roma Gricole pointe certaines choses.
    "C'est Poutine qui a enclenché la guerre, mais dans la mesure où personne ne veut vraiment se friter avec la Russie, je trouve peu humaniste que de ne pas tout faire pour limiter la casse chez les ukrainiens."
    "Limiter la casse?" Alors on laisse faire Putin? C'est un discours difficile à entendre. Il s'agit d'un conflit armé, pas d'une "annexion culturelle" comme la Crimée, déjà compliquée à accepter en soi.

    Luis, ton "Surtout quand on s'attarde sur les conséquences des précédentes", ok. Ma question sera: si on "négocie" (on = Ukraine, USA, UE, Chine, reste du monde] avec la Russie pour une fin de la guerre et donc nouvelles frontières, quelles seront les conséquences historiques en question de cette guerre?

    2028, la Russie envahit militairement l'Estonie, on fait quoi?
    Vraie question, pas rhétorique mais un certes un peu dystopie.

    Je ne veux vraiment pas utiliser de Point Godwin, mais c'est difficile de ne pas le faire, toi qui parles des contextes historique et de conséquences des guerres précédentes: l'annexion des Sudètes (germanophones) par l'Allemagne en 1938, personne n'avait réagit. Ils ont continué tranquillement leur délire ensuite.

    C'est pourquoi je pense, pour en revenir au sujet initial, que supporter l'Ukraine dans la défense militaire de l'intégrité de son territoire est important (et on ne parle plus de reconquérir la Crimée), que ça vienne des USA, de l'UE, et d'autres pays, quelques soient les intérêts de chacun d'eux.

    Et oui, ne t'en déplaise, dans ce cas-là on a (malheureusement ou non, chacun son opinion) besoin des USA pour cette situation.

  • Manx Martin le 12/02/2024 à 01h53
    Ta dernière phrase c'est une blague non ?

  • Manx Martin le 12/02/2024 à 02h01
    - L'idée d'une autonomie stratégique européenne est essentiellement une idée française (gaulliste, si on veut) à laquelle jamais nos partenaires européens n'ont adhéré. Il se trouve qu'avec l'entrée prochaine de la Suède dans l'OTAN, tous les pays de l'Union feront partie de l'Alliance atlantique (à l'exception de l'Irlande) ("alliance" atlantique, Luis). Les Etats européens s'en contentent, pour l'instant. Si jamais Trump est suffisamment cinglé pour en sortir, on verra, mais ça semble un horizon improbable.

    - Quelles seraient les bases de négociation de l'Ukraine avec Poutine ? S'il s'agit d'accepter l'annexion de 20% de leur territoire au mépris toutes les règles du droit international élaborées depuis le début du XXe siècle, on peut comprendre qu'ils aient des réticences.