Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • rockitrOM le 10/02/2024 à 12h26
    Juste sur Trump et Bibi: Trump a accédé à une demande que les plus extrémistes de la knesset n'osaient pas espérer, à savoir déplacer l'ambassade des US à Jérusalem. Ca donne quand même le ton sur sa volonté de résoudre le conflit israélo palestinien.
    Donc même dans la dangerosité de la politique extérieure US, oui il y a des degrés dans l'abject. Et puis je n'évoque pas le reste.

  • Luis Caroll le 10/02/2024 à 13h00
    sehwag aujourd'hui à 09h23
    C'est un peu facile. Dans ton raisonnement Trump ne peut pas avoir tort. Soit il est en rupture parce que c'est un grand pacifists, soit il est dans la continuité et donc pas plus rasurant. Il faudrait savoir.
    ---

    Je réfléchis de manière beaucoup moins absolue que toi. Pacifiste j'irais pas jusque là mais déjà non-interventionniste c'est un énorme progrès par rapport à qui l'a précédé et lui a succédé.
    Personne (en tout cas pas moi) n'imaginait qu'il allait renverser toutes les alliances et les politiques vieilles de plusieurs décennies. Mais signer le retrait d'Afghanistan et pas de nouvelle guerre, c'est pour moi géant par rapport aux alternatives, même si on sera d'accord qu'il reste de la marge avant de transformer les USA en Suisse.

    Pour la gagne... on est au début de l'acte 3, le moment où on revisite l'acte 2. Un peu de patience !

  • Luis Caroll le 10/02/2024 à 13h05
    Je suis pas certain de comprendre : assumer le déplacement d'une ambassade - qui a été annoncé par tous ses prédécesseurs - tu mets ça à quel degré d'abjection par rapport à des kilotonnes de missiles ?

    Disons, Blinken, il se situe où exactement en ce moment sur cette échelle (qu'on devrait nommer échelle de Kissinger) ?

  • Edji le 10/02/2024 à 13h08
    Non mais je ne comprends pas l'intérêt même du débat, franchement…après le 6 janvier 2021, le nom de Trump ne devrait même plus être évoqué sur le plan politique ; quel sens cela revêt-il d'analyser la politique étrangère passée ou potentielle d'un type défiant à ce point les canons de la démocratie libérale ?
    Par nature elle est totalement vérolée par de tels agissements, point barre, et toute alternative démocrate est par essence incommensurablement préférable.

  • blafafoire le 10/02/2024 à 14h12
    Ok mais quand ton barrage contre l'illiberalisme c'est un type tout juste bon à faire les mots fléchés de télé Z, t'es bien obligé de t'interroger sur la dangerosité réelle de Trump.

  • Edji le 10/02/2024 à 14h52
    Un sénile, surtout entouré de pléthore de gens pas trop cons, au bilan économique appréciable et non désireux de piétiner les règles du jeu démocratique, me semble par définition toujours préférable à un fomenteur coup d'Etat, pour les USA comme pour les États qui s'inscrivent dans le même type de régime.

  • Manx Martin le 10/02/2024 à 14h55
    Je veux bien croire que Trump se paye de mots et ne soit d'abord qu'un triste clown et pas un fasciste. Mais en réalité, sa personnalité et le fait de savoir si c'est un clown déguisé en fasciste ou un fasciste déguisé en clown n'ont pas réellement d'importance. Ce qui compte, ce sont les mouvements politiques profonds que sa présence autorise. Les mecs qui ont tenté de s'emparer du Capitole, je leur confierais pas les clés du pays. Mais tu vas me dire que c'est du folklore, j'imagine.

    Par ailleurs, ton raisonnement sur l'aide américaine qui ne servirait qu'à prolonger la guerre en Ukraine est absurde. Évidemment qu'il sert à prolonger la guerre, puisque l'Ukraine a besoin d'armes pour se défendre. C'est comme si tu disais que Roosevelt n'aurait pas dû appliquer le Lend-Lease au Royaume-Uni et à l'URSS en 1941 parce que ça a prolongé inutilement la guerre. Ah, c'est sûr que les fabricants de corned beef se sont fait des couilles en or. Mais bon.

    (Et comme utilement rappelé ici, l'aide cumulée à l'Ukraine des Etats européens, matérielle et financière, est légèrement supérieure à celle des États-Unis)

  • cachaco le 10/02/2024 à 15h00
    Cest clair, ça a jamais empêché Bouteflika de se faire élire.

    Dans le cas américain, c'est surtout l'identité de son vice président qui risque de devenir un gros enjeu.

    (Et en passant, comment à peine un peu plus d'un an après son coup d'éclat, Bolsonaro a déjà été rendu inéligible, a vu son passeport confisqué, ses proches conseillers et le président de son parti envoyés en détention préventive, on voit que certains pays du tiers monde valorisent plus leur Etat de droit que la première démocratie du monde).

  • Edji le 10/02/2024 à 15h17
    Argument qui marche aussi avec le Plan Marshall, soit la main cachée de l'impérialisme américain ; que cela ait profité à l'économie américaine n'est certainement pas incompatible avec le fait d'avoir permis la reconstruction de nos propres États européens sans sombrer politiquement dans le stalinisme environnant de l'époque, soit un enjeu légèrement vital pour nos sociétés.

  • suppdebastille le 10/02/2024 à 16h21
    Je reviens 2 mn sur Robert Badinter, il y a justement en ce moment un doc assez étonnant sur le chaîne Histoire revenant sur l'histoire de la guillotine tout en suivant en parallèle les derniers jours d' Hamida Djandoubi dernier condamné à mort exécuté en France ( à Marseille, à jamais le dernier).

    Quel dommage que Badinter n'ait pas eu envie d'une autre carrière politique, pour cela il faut en avoir une féroce envie, être très ambitieux et machiavélique, 3 défauts ou vertus qui lui faisaient probablement défaut.