Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Surdo le 22/09/2022 à 12h46
    "Disons que s'appuyer sur une fiction ("Le pianiste") pour expliquer un peuple, c'est un spectre relativement étroit."

    Indéniablement. Mais la seule chose que j'explique, c'est mon incompréhension. Je ne me souviens pas avoir "expliqué un peuple". Si ?

    Merci SDLD, maintenant je sais que je ne suis pas seul. C'est un début ! (et merci aux contributeurs qui ont apporté témoignages et ou éléments de réponse)

  • John Six-Voeux-Berk le 22/09/2022 à 12h47
    « Et ça va encore s'accélérer avec le bruit médiatique sur le manque de profs et l'embauche de gens non formés pour boucher les trous. »
    ——
    Un passage interessant de l'article signale tout de même que la cause principale du départ vers le privé (en collège surtout) est la ghettoïsation de certains collèges de secteur plutôt que « le désir de faire sécession ».

    Par ailleurs, la situation du recrutement dans le privé est tout aussi - voire plus - catastrophique (aussi bien en nombre qu'en qualité et formation) dans le privé que dans le public. Donc pas sûr que le thème que tu évoques change grand chose.

    Une remarque sur le système bonus/malus d'un financement public indexé sur la composition sociologique des effectifs, système évoqué dans l'article… comment dire? Voilà un moyen de rendre le privé encore plus cher, et donc encore plus sélectif financièrement, alors que le but affiché est inverse. J'ai l'impression qu'il y a des leçons sur la notion d'effet pervers qui manquent dans le curriculum des décideurs.

  • Edji le 22/09/2022 à 13h03
    Il y a un remède (sûrement partiel, mais au point où l'on en est), c'est d'imposer de la mixité sociale au privé, comme contrepartie aux financements qu'il reçoit de l'Etat.

  • Loscoff-Plage le 22/09/2022 à 13h18
    Sans transitition effet pervers.

    Il s'est trouvé hier soir dans les villes de Russie quelques courageux pour manifester contre l'ordre de mobilisation.

    La police a évidemment répliqué par des arrestations massives.

    Et voilà que nos chers représentants de l'ordre, par l'odeur de la prime au résultat alléchés, auraient décidé de faire d'une pierre deux coups et de distribuer quelques ordres de mobilisation parmi les contestataires. Je mets le conditionnel, non pas que je retire subitement ma confiance a des ONG qui n'ont jamais menti, mais la nouvelle me semble trop incroyable pour être vraie.

    Il est de bon ton chez les ultra-nationalistes va-t-en guerre de se moquer des hipsters libéraux moscovites, créatures fragiles coupées de la Russie vraie où les vrais gens vivent leur vraie vie. L'Etat russe a donc décidé de les endurcir à l'air vivifiant du carnage. Voilà donc un régime qui voudrait armer ses opposants et leur donner une formation militaire, avant des les envoyer propager leurs opinions pacifistes dans une armée de va-nu-pieds.

    Ô saint Nicolas II, comme tu dois te réjouir là-haut de voir ton héritage fleurir, s'épanouir sous les néons des salles d'interrogatoire.

  • Sens de la dérision le 22/09/2022 à 13h21
    Pourquoi parler de "bruit médiatique" quand c'est une réalité ? Après deux années de covid très perturbées par les cours en distanciel, les absences répétées de professeurs (covidés ou cas contact), les fermetures plus ou moins longues de classes, voir que certains collèges en sont réduits fin septembre à quémander des postulants (pas que de profs, ici ça manque aussi d'infirmière).

  • Sens de la dérision le 22/09/2022 à 13h25
    Si on veut trouver un vrai remède, il faut arrêter de financer les profs des écoles et collèges privés sous contrat. Certes les très fortunés resteront dans leur cocon mais au moins les classes moyennes et les classes défavorisées seront ensemble.

    (mais je suis d'accord avec John Six-Voeux-Berk, le recrutement et la formation n'est pas meilleure dans le privé. Mon fils a eu pendant deux ans une prof des écoles qui avait raté son concours par exemple)

  • forezjohn le 22/09/2022 à 13h27
    Il va surtout falloir vite faire passer devant la douma des mesures de rétorsions contre les familles de ces conscrits au cas où leur viendrait l'idée saugrenue de se rendre sans combattre et en demandant le droit d'asile, sans quoi ils pourraient bien le faire.

  • Edji le 22/09/2022 à 13h29
    Je ne suis pas nécessairement en désaccord, mais tu risques par là même de faire face à une contestation monstre.
    Pas sûr que tu aies une majorité pour ça dans l'ensemble du corps social.

  • John Six-Voeux-Berk le 22/09/2022 à 14h22
    Et surtout, avec par endroits plus de 30% d'élèves scolarisés dans le privé sous contrat, il faut expliquer comment le public absorbera tous les élèves ainsi chassés d'un privé devenu complètement inabordable financiérement.
    En réalité la solution (selon les mots mêmes de N Vallaud-Belkacem), c'est de résoudre les causes de l'attractivité relative du privé pour tous ceux qui n'y mettent pas leurs enfants par conviction religieuse.
    Et ça… ça coûte bien plus cher que de simplement décréter des systèmes aux effets probablement pervers.
    (Et c'est encore plus difficile à faire passer quand la mode est à la privatisation de l'enseignement supérieur du fait du manque de moyens)

  • OLpeth le 22/09/2022 à 14h34
    Par bruit médiatique, j'entendais que ça a vraiment pris dans les médias pour la première fois.

    Dans le rayon des solutions, pour une fois je suis d'accord avec Edji (sortez vos pneus hiver). Mais comme dit JSVB, la vraie solution c'est que le public devienne aussi bon que le privé, enlevant toute raison de le fuir. Parce qu'en fait des fois tu ne cherches même pas un meilleur niveau d'enseignement (ce que le privé n'offre pas toujours) mais juste un cadre plus sûr pour ton enfant.

    Pour refaire nation, il faudrait rendre la mixité sociale à l'école obligatoire, mais y'a-t-il une majorité politique pour un tel programme ? Rien que le bloc bourgeois est contre.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.