Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Tonton Danijel le 23/06/2022 à 10h02
    Quel que soit son âge, on peut comprendre qu'elle ait pu être sensible à ce genre de discours à l'époque. On ne peut pas d'un côté se plaindre de la faible représentativité des classes populaires à l'Assemblée Nationale et de l'autre, quand une Rachel Keke se fait élire, aller fouiller son passé alors qu'elle n'a jamais eu la formation et l'expérience politique des Philippot, Dupont-Aignan ou Asselineau dont les "convictions" sont bien plus assumées.

  • Luis Caroll le 23/06/2022 à 10h05
    Je me faisais la réflexion qu'avec un RN qui a défoncé son plafond de verre et qui n'a aucune raison de baisser, c'en est fini des majorités absolues au parlement, probablement pour longtemps.
    Une majorité absolue de gauche me semble inconcevable dans ces conditions, et une majorité de droite n'est envisageable que si LR se fond dans LREM, et ils ont pas l'air d'en avoir envie.

    Ca va nécessiter une révolution culturelle dans le partis que j'appelais des mes vœux depuis des lustres mais j'ai beaucoup de doutes sur leur capacité à la faire.

  • Tonton Danijel le 23/06/2022 à 10h09
    D'ailleurs, à propos de convictions qui peuvent évoluer, est-ce que les 89 députés RN nouvellement élus vont rester fidèles à leur groupe? Il y a quand même quelques personnes dont le profil montre qu'elles sont novices en politique. Certains Républicains pensent qu'elles ne tiendront pas longtemps au RN... (à noter d'ailleurs que Catherine Pujol, qui avait succédé à Aliot à l'Assemblée Nationale quand ce dernier est devnu maire de Perpignan, est passé chez les Reps - après avoir su qu'elle ne serait pas reconduite par le même Aliot).

  • Lescure le 23/06/2022 à 10h14
    On en parle des parlementaires qui servent la soupe à Assad depuis des années au prétexte de l'amitié entre les peuples : Association Amitié France Syrie, groupe France-Syrie du Sénat, groupe d'amitié France-Syrie de l'AN avec inénarrable M. Joachim Son-Forget.......

  • L'amour Durix le 23/06/2022 à 10h20
    Une telle honte journalistique est un fait politique et a toute sa place sur ce fil, surtout quand il est analysé et débattu ensuite.
    Le seul truc un peu sale, c'est Mev qui plonge la tête la première dans la piscine de caca avec son histoire de Tibéri du 93.

  • Le Chamack-Ramé-(P)lanus le 23/06/2022 à 10h26
    "Je me faisais la réflexion qu'avec un RN qui a défoncé son plafond de verre et qui n'a aucune raison de baisser,"

    je pense depuis longtemps que le meilleur argument du FN, puis RN, c'est de dire" vous avez vu la situation ? la gauche n'a rien fait pour vous, la droite non plus, et Macron non plus. Mais nous on ferait mieux". Et on ne peut pas leur opposer d'arguments tangibles, puisqu'effectivement, ils n'ont pas été aux manettes (je mets de coté les politiques municipales des quelques villes acquises par des candidats RN).
    Là, sans être réellement aux manettes, ils sont en mesure d'avoir une certaine influence.
    Et j'avoue que j'y vois l'occasion donnée de les juger sur pièce. Je suis curieux de savoir si au bout de quelques années, ils pourront conserver du crédit avec leur positionnement "nous, on ferait mieux".
    J'imagine qu'ils vont rentrer dans le rang des partis politiques qui se heurtent à certaines réalités et réalisent qu'on ne peut pas forcément mettre en place tout ce qu'on promet quand on n'est pas au pouvoir.
    Du coup, j'y vois une vraie possibilité que lors des prochaines élections, le nombre de leurs élus dégringolent.

    Et c'est paradoxal, parce que le niveau des élus, pour peu qu'ils s'investissent dans leur tâche, va monter et ils vont s'aguerrir pendant 5 ans. Mais d'un point de vue électoral, je doute qu'ils en tirent profit.

  • Tonton Danijel le 23/06/2022 à 10h28
    Soyons clair: pour qu'une histoire aussi abracadabrantesque marche, il faut qu'il y ait une (petite) base. Entre les piges que Garrido a faites chez Bolloré et l'histoire de leur logement social qu'ils ont traînés à rendre, on sait que les Garrido-Corbière ont pu faire quelques entorses avec leurs valeurs.

    L'article était quand même sacrément chargé et on pouvait penser que l'auteur aurait plus de preuves qu'un simple échange de SMS (dont Maître Eolas a démontré toute la fiabilité: lien )

  • Easy Sider le 23/06/2022 à 10h30
    Je suis d'accord, mais dans ce cas faut dire pareil des ouvriers RN "fâchés pas fachos", et ne pas agonir ceux qui veulent aller les récupérer. Je sais bien que toi tu ne le fais pas hein, mais pour beaucoup de monde ça va être un changement radical de logiciel de pensée.

  • Tricky le 23/06/2022 à 10h57
    Et plus encore : de fait, elle finit par se trouver dans une situation où elle reçoit (en accéléré et sur le terrain) une formation politique et syndicale, et hop, toutes ces vilaines scories issues de la prédation des idées du RN disparaissent et la lumière est.

    (et on pourrait un petit peu discuter de l'attitude de

    A part ça, ami Roger, j'ai mis, du fait de ma soumission ces derniers jours à l'attaque-virale-qui-n'existe-plus un peu, de temps à réagir à ton interpellation amusante sur Roussel vs. Ruffin (qui n'est pas exactement mon LFI préféré non plus, hein) mais la réponse est : les deux ont tort - ou plus exactement : c'est un peu plus compliqué que ça (LFI urbaine vs. RN rural).

    Si tu prends le Languedoc-Roussillon par exemple, 10 des 14 circonscriptions RN ont une distribution de la population (et donc des électeurs) très majoritairement concentrée sur les zones urbaines.
    Inversement, la NUPES gagne dans l'Aveyron et dans l'Ariège, très rurales, mais aussi effectivement dans la métropole toulousaine.
    Et puis rural vs. urbain, c'est compliqué : est ce que l'urbanité de Perpignan est la même que celle de Toulouse ou Metz ? Est ce que Port Vendres, c'est la même chose que le Tarn ?

    Bref, une fois de plus, ça serait pas mal de laisser faire les gens dont c'est le métier (les sociologues par exemple) avant de balancer des dichotomies qui me semblent un peu simplistes.

  • L'amour Durix le 23/06/2022 à 10h57
    Évidemment que Garrido-Corbières n'ont pas les fesses immaculées. Et je n'aurais pas pleuré leur disparition de la vie politique française. Mais profiter d'un article bancale à première vue pour en faire des Balkibéry de gauche avérés, ça sent un peu le gluglu.