Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de nous y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un de ces quatre matins!

  • Pascal Amateur le 27/11/2021 à 14h30
    Merci. Et oui, d'autant que Foucault et Derrida se sont fait la gueule depuis "Histoire de la folie" et une lecture contradictoire, bon courage pour les associer en effet.

  • Balthazar le 27/11/2021 à 14h39
    Tu veux associer Jacky et Michel ?

  • Pascal Amateur le 27/11/2021 à 14h40
    Hum, mine de rien, un prétendant à la répartie de l'année.
    (d'autant que Jacky était le vrai prénom de Derrida)

  • Classico le 27/11/2021 à 15h06
    Ah mais je suis pas loin d'être convaincu pour ma part que les occurrences de théories raciales non-européennes sont quantité négligeable relativement à ce qu'a produit l'Occident en la matière ; rien ailleurs n'a abouti à l'équivalent de cette monstruosité invraisemblable qu'a été l'Etat nazi.

    Il se trouve seulement que la même civilisation qui a fabriqué ces théories abjectes pour tenter de s'expliquer son avance incroyable sur le reste de l'humanité (et aussi pour justifier ses politiques circonstancielles d'exploitation de cette autre humanité) a également fabriqué l'antidote de ces théories (droits de l'homme, abolition de l'esclavage, démocratie libérale, etc.). Et que ces théories sont une infime parcelle au milieu d'une production artistique, scientifique et philosophique incommensurable. Et qu'enfin elles ne semblent pas empêcher le monde entier de désirer l'Occident.

    Donc si tu veux, vouloir voir dans ces théories un élément absolument capital de l'être de l'Occident, tellement capital qu'il serait d'ailleurs toujours agissant depuis le fond des sociétés occidentales contemporaines jusque dans les comportements spontanés et inconscients de leurs membres (car c'est exactement cette thèse que matérialisent les concepts de "racisme systémique", "privilège blanc", "blanchité", "racisé", etc.) ; ça me paraît tellement absurde et tordu que je me dis qu'il y un truc pas net là dessous, une grosse pathologie collective à débusquer.

  • Utaka Souley le 27/11/2021 à 15h30
    Différencier les humains par des caractères génétiques visibles, je ne vois pas comment ça peut s'appeler autrement que du racisme.
    Quant-à la couleur de peau, c'est une hormone (la mélatonine) qui en est responsable. Mais est-ce réellement un critère différenciateur des humains ?
    Les Chinois ne sont pas jaunes, en fait; ils sont blancs. Les Siciliens et les Andalous sont blancs, mais foncé, comme les Maghrébins, mais pas les Berbères, qui ressemblent aux peuples nordiques. Au fait, les noirs albinos, ils sont de quelle couleur ? C'est important parce-qu'ils sont souvent persécutés (en Afrique), et s'ils avaient droit au privilège de l'homme blanc, je pense qu'ils aimeraient le savoir.
    En fait de couleur de peau, le plus pertinent dans ton histoire de norme, c'est l'adjectif social que tu as malencontreusement oublié.

  • Utaka Souley le 27/11/2021 à 15h41
    Les Japonais ont pas mal massacré pendant leur phase d'expansion dans les années 1920-1943, et souvent des peuples indigènes (Corée, Chine, Taïwan, Laos, Vietnâm, Birmanie, Indonésie et Philippines).

  • Classico le 27/11/2021 à 15h42
    Illustration de la grosse pathologie. Je regarde un forum de mathématiciens (ne me jugez pas) et tombe sur une discussion animée ; en Oregon, on propose aux profs de math de suivre une formation qui leur permettra d'identifier et de déconstruire la white supremacy dans l'enseignement de leur discipline. Par chance pour l'amateur de monstruosités ideologiques, le fascicule de la formation est disponible. C'est un document fascinant : lien

    Il faut télécharger la première partie du document intitulée "Dismantling Racism in Mathematics Instruction" et se rendre en page 8. On y trouvera une liste qui détaille à quel moment "we see white supremacy culture in the mathematics classroom". Je vous donne les premiers items de la liste :

    - There is a greater focus on getting the "right" answer than understanding
    concepts and reasoning.
    - Independent practice is valued over teamwork or collaboration.
    - Contrived word problems are valued over the math in students' lived experiences.
    - Students are tracked (into courses/pathways and within the classroom).
    - Participation structures reinforce dominant ways of being.

    On peut penser, en effet, au nom d'une certaine vision de la pédagogie, que les comportements décrits ici ne permettent pas un enseignement optimal des mathématiques. Pourquoi pas. Mais ce n'est pas ce qui est dit ici.

    Ce qui est dit ici, c'est que ces comportements sont blancs. Et qu'ils sont toxiques parce que blancs. Bordel de merde.

  • Pascal Amateur le 27/11/2021 à 15h48
    En fait, c'est juste une confusion entre "être blanc" et "être de droite". Suffisait de le dire !

  • Utaka Souley le 27/11/2021 à 16h25
    J'ai lu, c'est hallucinant. Ça aurait presque un petit parfum « Révolution Culturelle ».
    Mais peut-être que mes multiples privilèges m'empêchent de bien comprendre.

  • blafafoire le 27/11/2021 à 16h48
    "Différencier les humains par des caractères génétiques visibles, je ne vois pas comment ça peut s'appeler autrement que du racisme. "

    Ok, en quoi dis-je le contraire ?

    "En fait de couleur de peau, le plus pertinent dans ton histoire de norme, c'est l'adjectif social que tu as malencontreusement oublié."

    Non, je ne l'ai pas oublié. Je réagissais initialement à un article dont c'était le sujet en parlant de norme "occidentale". L'article est le résumé d'un bouquin dont le titre est "le privilège occidental".
    La question que je posais était de savoir dans quelle mesure le racisme "génétique" (donc fondé sur des caractères héréditaires) s'était établi comme une norme aux côtés de critères sociaux (religion, culture, richesse, etc.) et s'il est possible de les distinguer tant la figure du blanc occidental est devenue dominante dans le monde.