Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

  • Balthazar le 29/11/2023 à 22h48
    Je connais aussi super bien les mythes incas. Car enfin, je te demande un peu, qui n'a jamais rêvé de ces mondes souterrains, de ces mers lointaines peuplées de légendes, ou d'une richesse soudaine qui se conquerrait au détour d'un chemin de la cordillère des Andes ?

  • Red Tsar le 29/11/2023 à 22h50
    Vivement Thorgal 31.

  • Balthazar le 29/11/2023 à 22h50
    Tu m'as démasqué !
    (Sinon ton idée est bonne, mais j'imagine plutôt ce motif dans un univers païen.)

  • Cris CoOL le 30/11/2023 à 00h23
    Je ne sais pas si cela correspondra parfaitement à ta description mais tu peux chercher quelque chose du côté d'Eichendorff (mon Dieu, qu'ils sont pénibles ces thésards à tout ramener à leur sujet, on pourrait croire qu'ils n'ont rien lu d'autre), je pense aux deux récits Sortilèges d'automne (die Zauberei im Herbste) et surtout La Statue de Marbre (das Marmorbild).
    Il y a tout un jeu entre la séduction (de la nature aussi, ce qui correspond peut-être moins à ta requête), l'attirance pour une femme rêvée qui va conduire le héros à l'écart du monde, dans un espace onirique d'une part, et une forme de crainte devant cette créature insaisissable d'autre part.
    C'est tout ce que je peux t'en dire pour le moment étant donné ma mémoire de poisson rouge mais le simple fait d'en parler me donne envie de le relire.

  • Julow le 30/11/2023 à 09h02
    Il n'y a pas un passage balthazarien dans la Dolce Vita (vers la fin, dans des... sous-sols ou catacombes ?) ?

    Je viens de finir L'étreinte du soldat (qui est en fait "Une étreinte de soldats", passons), recueil de nouvelles de Nadine Gordimer, et je vous le recommande chaudement : c'est à la fois fin et délicat dans la justesse psychologique et la précision des descriptions et, souvent, chargé de toute la violence de l'apartheid (ou plus communément de la violence des rapports familiaux). Le style est impressionnant de variété et de retenue dans ses effets, tout en étant très loin de la platitude.

    Je suis preneur de conseils de littérature africaine, aussi large soit cette demande, en précisant :
    - plutôt des nouvelles, ou un roman court, je manque de souffle en ce moment.
    - je n'aime pas l'exotisme, le folklore, les personnages "hauts en couleur", Amadou Hampâté Bâ.
    - j'aime la banalité, l'ordinaire, dans lequel plonge le récit comme au bain marie.

  • Di Meco le 30/11/2023 à 09h27
    Julow aujourd'hui à 09h02
    Il n'y a pas un passage balthazarien dans la Dolce Vita (vers la fin, dans des... sous-sols ou catacombes ?) ?

    Ha tiens, c'est marrant, je pensais au court-métrage de Fellini d'après Poe avec la fille au ballon (mais en fait ce n'était pas très pertinent).

    John Six-Voeux-Berk hier à 22h08
    Tu as des choses de ce type dans certains romans arthuriens

    Ha tiens, c'est marrant, je pensais qu'il pouvait y avoir une scène similaire dans Excalibur (mais je ne l'ai pas revu depuis très longtemps).

  • Milan de solitude le 30/11/2023 à 13h17
    J'ai beaucoup aimé "Michael K., sa vie, son temps" du Sud-Africain Coetzee. Il disait lui-même que sa littérature était occidentale, ce qui correspond peut-être à ton attente.

  • lemeu le 30/11/2023 à 14h40
    Sur le thème de la poursuite, il me semble que l'histoire de Frankenstein contient ce motif: le roman commence par Victor Frankenstein qui traque sa créature des Alpes jusqu'à l'Arctique, (puis s'emboîte le récit à la première personne de la créature)

    Le contexte amoureux, c'est pas vraiment ça... Par contre, on retrouve bien l'idée du "poursuivi qui se laisse poursuivre"

  • Pascal Amateur le 30/11/2023 à 14h54
    Sinon, cette femme qui nous attire et qu'on ne peut guère rattraper, j'avais évidemment pensé à cela : lien

  • lemeu le 30/11/2023 à 15h11
    Ah oui, c'est dans la mythologie du forum, l'histoire de la bite qui poursuit un cul.