Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

  • Jah fête et aime dorer Anne le 16/09/2022 à 23h08
    Alors y'a Hitchcock qui, 10 ans avant son premier film en couleurs, montre son impatience à utiliser celle-ci. Pas tellement pour le côté réaliste, mais plutôt pour élargir sa palette d'outils pour exprimer plus de choses et mieux.
    lien

    Y'a cet ensemble de citations par des réals sur la couleur : lien
    Cela va au-delà de considérations philosophiques ou d'un rejet initial, y'a aussi des considérations techniques (par exemple Antonioni : « je me suis aperçu que certains mouvements d'appareil ne collaient pas sur telle ou telle couleur. »« avec la couleur on n'emploie pas les même objectifs... un panoramique rapide est efficace sur un rouge vif... ».)
    Sur le même site cet article peut t'intéresser : lien

  • Di Meco le 17/09/2022 à 07h48
    C'est amusant que dans les 3 premières choses qu'Hitchcock imagine filmer en couleurs, il y ait le brouillard et la pluie. Un vrai bon anglais.

  • Tricky le 17/09/2022 à 09h00
    Tiens, puisqu'on parle couleur, notons que tous les trailers de films non réalisés par Wes Anderson sont bleus et oranges :

    lien

  • Red Tsar le 17/09/2022 à 14h24
    Super toutes ses ressources. Certaines citations sont très inspirantes.

    Manx, tu en as fait quoi des sous-titres ? On peut voir le film sous-titré français avec ?
    Pour ma part, j'avais envisagé de traduire les dialogues de The Birth of a Nation pendant le confinement, mais j'ai reculé devant l'ampleur de la tâche.

  • Manx Martin le 17/09/2022 à 15h28
    Ils sont sur mon PC. J'avais pensé à les offrir au monde sur un site de sous-titres et j'ai oublié.

    C'était pas parfait mais pas loin, j'étais assez satisfait de moi-même. Donc oui, on peut voir le film sous-titré français avec.

    Fais péter ton mail et je les envoie - pas ce WE parce que j'ai pas mon PC.

  • Red Tsar le 18/09/2022 à 18h22
    Merci beaucoup : > cedricpointdarraschezprotonmailpointcom. Mais ce serait dommage de ne pas en faire profiter au-delà !

    Sans t'obliger à une longue exégèse, est-ce que l'œuvre de Tolstoï est globalement respectée dans l'adaptation de Bondartchouk ou est-ce qu'elle a subi un toilettage politique ? Jah parlait de Dursu Uzala, qui a eu le droit à quelques coups de ciseaux, en nombre variable au gré des éditions (pour le livre ; je crois par contre que Kurosawa a su se garder les mains libres pour le film).

  • Manx Martin le 20/09/2022 à 18h04
    Pour répondre à ta question : oui, l'oeuvre du grand Léon est globalement respectée. Le colossal projet de Bondartchouk suit les 2000 pages dans l'ordre, et toutes les grandes scènes, celles qu'on espère voir adaptées (le bal chez les Rostov, Pierre rencontre sa femme, Natacha danse dans la maison de campagne de l'oncle, etc.) sont là - et généralement l'adaptation est d'une virtuosité peu égalée à Hollywood (c'est d'ailleurs, tu le sais sans doute, une forme de réponse démesurée à l'adaptation de King Vidor : il s'agissait de montrer aux Yankees ce qu'était le vrai cinéma).

    Malgré tout, même en huit heures, il manque forcément des trucs - en réalité, pour adapter correctement Guerre et Paix, il faudrait sans doute faire une série en 5 saisons de 12 épisodes en mode GoT. Moi j'aurais aimé y voir les paysans qui refusent d'accompagner la princesse Marie parce que les Français ou les Russes, finalement ils s'en foutent, mais y a pas.

    Je pense que la connaissance du roman est nécessaire à la compréhension du film : les ellipses sont importantes, et si ça ne devait pas poser de problème en URSS en 1966 (où tout le monde avait lu le livre), ce n'est pas forcément le cas ici et maintenant (j'avais fait les sous-titres à l'occasion d'un visionnage entre potes en conditions ciné (le pied) et quelques uns avait un peu souffert de ne pas trop s'y retrouver).

    La bataille de Borodino et l'incendie de Moscou sont l'objet de reconstitutions grandioses, dantesques, tu ne peux même pas imaginer le budget du truc.

    D'une manière générale, ce qui est intéressant c'est d'y voir en action une autre grammaire cinématographique que celle, finalement dominée par Hollywood, à laquelle nous sommes habitués. Bondartchouk raconte, mais avec des images. Les dialogues sont presque peu nombreux pour un film de cette ampleur.

    Enfin bref, je t'envoie le mail, et pour les ceusses que ça intéresse je viens de poster les fameux sous-titres sur Subscene.

  • Red Tsar le 21/09/2022 à 07h54
    Un immense merci pour les sous-titres et cette préface critique.

    On voit quand même que la gauche a un vrai problème avec la valeur travail. « Retour de week-end », pour Manx, ça veut dire « mardi soir ». Et quand je pense aux dizaines voire centaines d'heures passées à faire ces sous-titres et qu'il ne cherche même pas à les monétiser... Aucun bénéfice en point de croissance ou point de PIB. Ça ressemble fort à du sabotage.

  • Manx Martin le 21/09/2022 à 16h04
    Et là je me réveille gentiment.

  • JauneLierre le 21/09/2022 à 18h16
    Anéfé. Cela dit, c'est pour mieux y faire ressortir le contraste d'une autre couleur plus vive.
    Au passage, on remarque que, bien que l'article original sur ce réalisateur "so british" ait été publié par un journal australien, le titre soit "I am whole-heartedly in favor of color films" et non pas "I am whole-heartedly in favour of colour films".
    J'ai revu "Les Oiseaux" avant-hier et n'ai pas été plus happé que ça, hormis par la beauté et la classe de Tippi Hedren.