Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

  • JeanLoupGarou le 19/01/2022 à 15h45
    Hommage à Gaspard Ulliel, décédé ce jour des suites d'un accident de ski.
    De beaux rôles pour sa jeune carrière.

    On pourra le voir une dernière fois à titre posthume dans la série Moon Knight de Marvel, en mars sur Disney Plus, mais ce ne sera qu'un second rôle; en revanche la tv passera probablement ses grands films dans les prochains jours.

  • Tonton Danijel le 19/01/2022 à 15h56
    Oh merde... c'est vraiment la fin du monde...

  • L'amour Durix le 19/01/2022 à 16h32
    Parce que c'est plus toi qui fais les nécros ?

  • Tonton Danijel le 19/01/2022 à 16h35
    Tu as bien fait de ne pas choisir "l'humour Durix" comme pseudo.

  • syle le 19/01/2022 à 16h36
    Salut camarades cinéphiles,
    J'ai besoin de vous parler pour exorciser plus de trois heures de souffrance.
    Suite à des recommandations insistantes, j'ai regardé La Ligne Rouge, hier soir.
    Vu les avis dithyrambiques de ceux qui me l'ont vivement conseillé, je me doute bien que mon point de vue ne fera pas l'unanimité ici non plus, mais qu'est-ce que je me suis emmadaverdavé !
    Au début, c'est beau.
    Montrer la nature qui se fout éperdument du drame - futile pour elle - qui se joue, OK, ça se défend. Mais une fois que t'as filmé douze fougères, deux hiboux et trois rats-musqués imperturbables, c'est bon, on a compris.
    Les plans interminables sur des mecs au regard profond perdu dans leurs pensées, ça va deux minutes. Les flashbacks et autres parenthèses tombent comme un cheveu sur la soupe.
    Les dialogues sans queue ni tête et le lieutenant-colonel Kilgore du pauvre qui aboie des ordres de demeuré, c'est hors-jeu.
    Et la voix off... on en parle de la voix off pseudo-mystique qui débite des discours philosophico-abscons ? Déjà, quand tu es obligé d'expliquer la haute teneur spirituelle de ton film, c'est qu'il y a un truc qui cloche. Mais là, j'hésitais entre rire et pleurer.
    Mention spéciale pour la dernière demi-heure, complètement improbable.
    Et surtout, je crois que je n'ai jamais regardé un film en me foutant à ce point de ce qu'il allait advenir des personnages.
    Je sauve quelques très belles images et une première bataille dans laquelle on se trouve par moments bien immergé (moments d'état de grâce qui ne tardent jamais à être saccagés par une intervention de la voix off, un dialogue sorti de nulle part ou un flashback digne de la Cité de la Peur - pendant ce temps, à Vera Cruz...).
    Et puis, quelques belles prestations d'acteurs, mais au service de quoi ?
    La morale du film ? Et bien le réalisateur a tellement essayé de me l'expliquer pendant trois heures qu'il m'a saoulé et que je n'en retiens pas grand chose.

  • JauneLierre le 19/01/2022 à 17h17
    T'as simplement vu un film de Terrence Malick…
    En fait c'est celui que je préfère voire trouve supportable. Les plans lents, emphatiques et mystiques sont bien pires ensuite.

  • Tonton Danijel le 19/01/2022 à 17h25
    Je me demandais aussi si ce n'était pas ta première expérience avec Mallick.

    Je dois avouer qu'en salle, c'était une belle expérience visuelle, à cause justement de cette alternance au départ de plans plage paradisiaque/combats sanglants à l'intérieur des terres. Mais au final, contrairement à la Ballade sauvage, les moissons du ciel ou même le nouveau monde, difficile de me rappeler l'intrigue et de voir où le réalisateur voulait en venir...

  • serge le disait le 19/01/2022 à 20h16
    Ah bah j'étais un peu comme toi (syle) après Tree of life et, notamment, ces 30 minutes (c'est ptete moins mais ça m'a paru long...) d'introduction à regarder des volcans en éruption (no offense Aroun), des fleurs qui éclosent et plein de trucs beaux.

  • lyes le 20/01/2022 à 00h14
    Merde syle tu viens de voir le film le plus supportable de Terrence Mallick 2ème partie de carrière. Du coup si tu aimes la souffrance enchaine tranquillement avec Tree of Life parceque ça contient quand même des plans sublimes et un mixage sonore très réussi. Tu seras fin prêt pour A la merveille et Knights of Cup, la on touche au sublime, au chef-d'oeuvre de vacuité cinématographique. La grâce intermittente de La Ligne rouge et de Tree of life disparait au profit d'un sentiment absolu de lassitude devant l'écran, un peu comme dans un musée avec une visite trop prolongée au bout d'une journée crevante dans une grande ville. Tu regardes tu sais que c'est de l'art et qu'il y a du travail derrière mais tu demandes si finalement une petite mousse fraiche dans un bar du coin de la rue ce serait pas plus mal. Le combo voix-off philosophico-existentielle / christian bale boudeur ne valant pas mieux que le petit ramequin de cacahuètes à l'urine offert au dit bar du coin.

  • syle le 20/01/2022 à 09h51
    Merci de prévenir, Lyes !
    Je crois que je vais soigneusement éviter les films que tu cites, ma culture dût-elle en pâtir.
    En fait, je crois que je vais juste offrir un bâillon à boule et une cagoule en cuir aux potes qui ont insisté pour que je regarde. Je pense qu'ils aimeront.
    Blague à part, la photo est souvent magnifique ; la bande son est souvent sympa (mais parfois agaçante), et il y a de vrais beaux moments qui traduisent un vrai talent. C'est encore plus rageant de voir comment cela est saccagé par tout le reste.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.