Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

  • Jankulowski Desailly Galasek le 16/01/2022 à 22h39
    Dites, je regarde the Green Knight avec notamment Dev Patel.

    C'est plutôt pas mal, et j'aime bien Dev Patel.

    Mais du coup, on a le droit de mettre en avant ce film pour dire qu'on pense que l'appropriation culturelle c'est un concept fumeux, ou pas ?

  • John Six-Voeux-Berk le 17/01/2022 à 21h28
    J'ai imposé cela à la famille ; ça en a aidé certains à dormir ; malgré ma détestation pour tout ce qui a trait aux décapitations, j'ai beaucoup aimé le sentiment de liberté dégagé (un peu comme "a ghost story" d'ailleurs) : voilà une manière bien singulière de raconter une histoire ; ou justement de refuser d'en raconter une.

    Ici une interview que je trouve intéressante sur les choix scénaristiques et cinématographiques. Il y a un mélange de bricolage symbolique un peu lourdingue et de sérendipité qui correspond à l'atmosphère du film.

    lien

    En tout cas, un film marquant ; et si le film résonne encore après le générique, c'est moins dû au cut (huhu) final qu'à tout ce qui s'est passé de bizarre jusque là.

  • JauneLierre le 18/01/2022 à 10h00
    Sauf erreur de ma part, la dernière diffusion télé était une version raccourcie à moins de deux heures, contre trois au départ (la grossesse de Betty a été supprimée, entre autres). Le film en est d'autant plus appréciable je trouve.

  • Tonton Danijel le 18/01/2022 à 10h04
    Notons qu'Arte le programme samedi en hommage. Et France 5 diffusera "IP5" lundi prochain.

    Dans ces hommages, hier soir France 5 avait également diffusé "Dans la chaleur de la nuit", que je n'avais pas vu depuis longtemps (et jamais en VO). Les dialogues sont pour le moins cru. Et Rod Steiger est vraiment parfait en flic bedonnant et raciste.

  • JauneLierre le 18/01/2022 à 10h16
    En fait c'est l'inverse, la version initiale fait 121 minutes et la version longue de 188 minutes était sortie à l'occasion des 20 ans du film.

  • Tonton Danijel le 18/01/2022 à 11h27
    A propos de Rod Steiger, je le découvrait aussi particulièrement ignoble dans "Docteur Jivago" mais j'ai découvert qu'il était aussi ignoble envers Julie Christie sur le tournage. Niveau Pierre Ménès.

  • Lescure le 18/01/2022 à 12h05
    Rod Steiger a une filmo de badguys assez fourni :
    Al Capone, Ponce Pilate, Napoléon, le général Decker de Mars attacks, Komarovski dans Jivago, un maffieux dans Lucky Luciano, Charley Malloy (encore un maffieux) dans sur les quais etc.

  • magnus le 18/01/2022 à 12h31
    Magouilleur de l'immobilier dans Main Basse sur La Ville.

  • JauneLierre le 18/01/2022 à 13h58
    Et vu récemment dans un Columbo (saison 14) dans un rôle de parrain d'origine italienne (Vincenzo Fortelli).

  • Tonton Danijel le 18/01/2022 à 18h56
    Son personnage dans "Il était une fois dans la révolution" évolue aussi positivement au cours du film, de simple truand à véritable révolutionnaire (certes motivé par sa vengeance personnelle).

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.