Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Le sous-marin bleu

La rédaction ayant renoncé, c'est l'incomparable JPS qui s'est chargé de régler son compte à cette misérable équipe de "peintres en bâtiment", qui a salopé le boulot à Chypre...

Auteur : Jean-Patrick Sacdefiel le 14 Oct 2004

 

Trêve de mièvrerie et d'indulgences indues. Les Cahiers du football (canal habituel) n'ont même plus la force de défendre l'équipe de France, alors ils m'ont dépêché pour dresser le tableau de ce France-Chypre. Et quelle croûte infâme, peinte avec les pieds par des hémiplégiques... TF1 avait des allures de galerie d'art de l'avenue Matignon, quoique le stade GSP (c'était plutôt GPS pour des joueurs français complètement égarés) soit assez loin d'évoquer la pierre de taille du 8e arrondissement. Il avait plutôt l'air d'un Furiani rénové, en 2054. Idéal pour les audiences en petit comité de la première chaîne, qui doit se mordre les doigts d'avoir dépensé une fortune pour avoir l'exclusivité d'une équipe de peintres en bâtiment, alors que le groupe Bouygues en paye des milliers, largement aussi talentueux, en dessous du SMIC. Thierry Roland ferait un meilleur audimat dans une émission d'Arthur. Les célèbres questions surtaxées en deviendraient presque "difficiles", faute de gogos incultes, c'est dire.

 

Même Larqué a pitié

Voilà où l'équipe de France en est rendue : à prendre des gaillards comme Pires pour des sauveurs potentiels. Le petit Ribery (que j'ai supervisé quand il était encore en National) lui mettrait l'enfer à l'entraînement, et encore, avec une jambe dans le plâtre. Son médecin s'est gouré dans les prescriptions et lui a refilé les doses de Lexomil de Letizi ou quoi? Mon orthopédiste m'a toujours dit qu'on ne pouvait pas courir très vite avec les pieds en canard, mais là, il marche carrément à reculons, même Ngotty le battrait sur dix mètres départ arrêté. C'est simple, sa deuxième mi-temps a été meilleure que sa première. Il s'est au moins mis au niveau de ses partenaires, dont on aurait juré qu'ils avaient ingurgité des litres de jus d'orange pressé par Bernard Tapie. Des passes plus molles que des érections d'octogénaire, des imprécisions de sonde martienne européenne, un engagement à la Pierre Méhaignerie et une créativité de publicitaire albanais... Quel festival.

Dacourt arrive à se mettre des coups à lui-même, Luyindula confirme le fait qu'Aulas ne vend que des joueurs défectueux, Gallas n'ajuste ses centres qu'au troisième poteau, Vieira joue avec autant de conviction qu'un acteur de Lelouch et Henry n'en finit pas de confirmer la valeur pitoyable du football anglais (il ne peut marquer que tout seul, avec des espaces aussi grands que sa demeure londonienne). Des cafés crème à la louche, comme dirait Larqué. Même lui prend pitié de cette équipe de miséreux, s'excusant d'avoir allumé Mavuba lors du match précédent. Tout part en quenouille, je vous le dit.

 

Chypre, si proche

Face à une telle opposition, les Chypriotes ont réussi à placer des petits ponts pour la première fois de leur carrière, et on aurait pu prendre Okkarides (une sorte de Henri Dès avec un ocarina) pour un pur produit de l'école brésilienne. Okkas s'est même payé le luxe de se prendre pour le fantôme de Charisteas (bouh!) et Barthez, le clown triste, s'est fait mitrailler comme un gardien de CFA et peut se féliciter que son poteau n'ait pas été d'exécution.

 

Bon, il n'y a pas eu que du négatif. L'ambiance Louis II a au moins eu le mérite de mettre Squillaci et Givet dans de bonnes conditions: ils sont parvenus, avec une remarquable régularité, à dégager les ballons n'importe où avec une certaine vigueur. Wiltord a fait figure de génie, en étant le seul international français capable de courir autrement que comme un dératé vers le but adverse. Et Moreira a nettement relevé le niveau en réussissant le seul dribble de son équipe et en ratant son occasion mieux que les autres. Je pouffe.

 

L'équipe de Raymond Domenech n'a toujours accouché de rien, et il a déjà le baby blues. Le bonhomme qui esbaudissait le parterre des salles de presse avec ses saillies spirituelles se prend désormais les pieds dans sa langue de bois et affiche déjà une mine de grand dépressif dépigmenté. Aucun maquillage ne pourrait d'ailleurs masquer qu'il n'a même pas les compétences pour entraîner Luiseaux-Couhans. Son plus grand coup tactique du match aura été d'envoyer s'échauffer Evra en achevant de décomposer le pauvre Silvestre, pour finir par le faire entrer à la place de… Luyindula à la 66e minute. En voyant ça, je me suis claqué la lèvre dans un rictus d'incrédulité.

 

Le sélectionneur s'accroche à la métaphore de la reconstruction et voit ses ouailles "franchir un pallier". À ce rythme-là, il ne vont le franchir que pour tomber au fond du vide sanitaire. Je ne vois qu'une solution pour prendre le parti de ce ridicule qui nous rattrape: la nomination d'un Comité de salut public composé de Vincent Duluc (il me plaît bien, lui), Gervais Martel (avec son look à la Travolta dans "Pulp Fiction", il y aurait du spectacle en conférence de presse) et José Anigo (pour faire redescendre les testicules de cette équipe de post-adolescents). Comme de toute façon nos starlettes n'ont plus envie de venir se coltiner le nouveau règlement de Clairefontaine, il faudra faire une équipe avec des jeunes du centre de formation nantais et quelques piliers de L2. On ne marquera pas plus de buts, mais au moins on verra trois passes de suite.

Réactions

  • fatro le 15/10/2004 à 02h33
    Pour moi je trouve que vous êtes un peu dur avec cette equipe de france... C est vrai qu elle a souffert... Mais elle a rempli son contrat ! Les chypriotes n ont pas les pieds carres. Ils ont progresse depuis. Il est loin le temps ou la France venait tranquillement s imposer a Chypre (7-0 en qualificatif de la CM 1982). Ce n est plus tout a fait le cas aujourdhui et heureusement ! Faut il rappeler le nul obtenu en 1988 lequel sonna le glas d Henri Michel (CM 1990) ? Pour les eliminatoires de l Euro 2004, les gars de Santini avaient même fait moins bien que les poulains de Domenech (2-1).
    Il est de plus en plus difficile de s imposer a Limassol ou a Nicosie, les Espagnols avaient même ete battu en 1998 (3-2). Fustiger la victoire d hier soir revient a insulter la prestation honorable des chypriotes qui ont mouille le maillot et qui ne sont pas si ridicules au bout du compte.
    Moi je dis : vive la glorieuse incertitude du sport ! vive les matches ou il y a de belles empoignades bourrees de suspens comme hier soir ou l on a craint le pire pour les Bleus ! Et qu est ce que je prends mon pied quand je vois les David terrasser les Goliath, en coupe de france comme en coupe du monde ! Et toutes ces surprises qui viennent prendre les pronostiqueurs bourres de prejuges a contrepied ! C est ce qui fait l attrait de ce sport ou tout le monde a le droit de rêver.






  • fatro le 15/10/2004 à 02h43
    Raph75 : Toi aussi tu es fort en truquie... Le Kazakhstan ou le Kirghizistan sont des republiques totalement independantes et ne sont pas caucasiennes de surcroit... C est parce qu ils sont turcophones que tu as commis d autres erreurs ?

  • BrrU le 15/10/2004 à 11h03
    "Gervais Martel (avec son look à la Travolta dans "Pulp Fiction", il y aurait du spectacle en conférence de presse)"......

    Merci pour cette image fantabuleustique qui va me rester graver pour au moins la journée. Cette comparaison improbable s'avère d'une réalité saisissante !!!!!!

    Merci encore...

    Pour ce qui est du match, je ne l'ai pas vu donc...

  • tessacha le 15/10/2004 à 11h19
    Fatro, il ne me semble pas injurieux vis à vis de l'adversité que de s'inquiéter un tantinet de voir les Bleus ne pas mériter mieux que la bande à Michel en 88. Barthez a sensiblement influé sur le score légitime de cette rencontre et l'autosatisfaction générale des joueurs ("Oué, avec Zizou et Desailly on avait fait que 2-1 il y a deux ans" ; "ah, oui, je ne dormais plus -vanne!-... mais non, c'est vous la presse qui vous inquiétez, moi, je dors très bien, un truc c'est construit pendant ce match" ©T. Henry) m'a semblé décalée avec la prestation.

    Merci à JP Sacdefiel: j'avais passé toute la rencontre et mon après-match à me convaincre qu'il y avait du mieux (j'ai vu deux actions construites, dont une concrétisée, ce qui ne nous était pas arrivé depuis quelques temps, non?), que finalement, la première Coupe du Monde que mon fils va vraiment kiffer maintenant que c'est un grand du CP, ben il la vivra fiévreusement derrière les nouveaux Bleus comme j'ai pu vivre l'épopée de 82-84... que jamais en 80 qui que ce soit aurait misé sur une demi finale, que Nasri et Ben Arfa auraient 19 ans en 2006... volontariste quoi!

    Là, j'ai de nouveau le moral dans les baskets :-(

  • Agora le 15/10/2004 à 16h03
    A lire certaines réactions, je me dis que tout le monde n'a pas le talent du mythique Sacdefiel...



  • AnigoTêteDeVeau le 15/10/2004 à 16h41
    L'équipe de France (staff et joueurs compris) fait ce qu'elle peut je crois sincèrement qu'elle essaie de bien faire. Mais voilà elle a perdu son standing, est capable de peu et aura bien du mal à se qualifier pour la coupe du monde en Allemagne. A partir de là je ne vois pas ce qu'il y a de blâmable à être inférieur à ses adversaires quand on fait ce qu'on peut. L'équipe de France est passée de l'état de leader mondial à équipe médiocre (même si le classement FIFA est hilarant) et c'est ce que les français n'arrivent pas à accepter. Je les sens aigris et déçus mais à ces gens je dirais ceci :
    Ne désespérez pas il existe une solution...
    Mettez des chaussures à crampons.

  • marshmalowmater le 15/10/2004 à 22h09
    A l'heure où tous ceux qui savent faire hou-hou hurlent avec les loups, JPS est plus fade, mais plus fin que l'Esprit du fil bleu. Donc bof mais bien.

    Ca vous amuse de tirer sur les ambulances ?
    Vous trouvez ça malin de débarquer avec des bazookas à l'hospice ?

    Pedretti, Giuly, Rothen, Trezeguet, Sagnol : blessés.
    Zidane, Desailly, Liza, Thuram, Makelele : retraités.
    Vieira suspendu contre l'Irlande.
    Dacourt de forme. etc.. etc... etc...

    Et la meute moutonneuse qui quand elle ne grogne pas, montre les dents.

    A côté, Sacdefiel et ses morsures 9e degré, tel un loup de Tex Avery, c'est un peu de bonheur dans le décor.




  • poulpex le 18/10/2004 à 11h28
    Et ils sont où ???

    Et la je ne parles pas de l'equipe de France mais des supporters ...

    Oui les excellents joueurs francais ont un problème, ils préfèrent jouer pour leur club plutôt que pour une équipe nationales ...
    Oui les bons joueur francais ont un problème ils ont un melon tellement énorme et des chevilles tellement enflée que ca les gene un peu (bon d'accord ca les gene beaucoup) sur le terrain ...
    Mais y'a un membre de l'equipe qui me semble aussi avoir quelques leger problèmes c'est le supporter ... d'accord il a été mal habitué parce qu'au siecle dernier l'equipe de france etait brillante et que le siecle dernier c'est pas si loin ... mais bon de la a réagir comme un enfant de 3 an qui a eu une fraise tagada alors qu'il voulaint un carambar ... fo pas pousser ... pour ceux qui ont vu la marée verte dans la capitale le we du match je pense qu'ils devraient raconter a quoi ca ressemble un type qui soutiens son equipe (non je ne fais pas de la provocation je ne sais meme pas ce que c'est) ...
    ensuite pour les resultat on va faire la méthode italienne c'est a dire tant que ca pâsse on se fiche des moyens l'important c'est le resultat final ... apres tout avec des bon joueurs de ligue 2 et une equipe soudé la grece est championne d'europe alors pourquoi pas nous champion du monde ??? (bon je reconnais que tant que wiltord sera le meilleurs joueur de champ de l'equipe ca risque d'etre dur)

La revue des Cahiers du football