Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Le dîner de Cannes du PSG

DIAPORAMA Spécial Nouvel An. Bien que les journalistes aient été tenus à l'écart de ce réveillon organisé pour ses joueurs par Luis Fernandez, notre espion s'est glissé au cœur de la soirée pour la raconter par le menu…
Auteur : Eugène Santa le 2 Jan 2002

 

Dès 20 heures, le coup d’envoi du dîner est donné. Première surprise: le plan de table annoncé par Luis Fernandez à la presse est totalement différent de celui qui est finalement présenté. Le coach parisien semble néanmoins ne pas avoir prévenu ses joueurs de cette astuce: très brouillons, les milieux parisiens semblent bafouiller leurs gammes dès l'entremet, avec de gros problèmes de transmission des condiments qui n’arrivent que trop rarement aux attaquants. Pour preuve, à la 32è minute, Jay-Jay Okocha rate une transmission du poivre facile alors que Laurent Leroy était en excellente position pour épicer son plat. Quelques minutes plus tard, c’est Hugo Leal qui ne peut servir Aloisio: pour la troisième fois de la soirée, le jeune Portugais gâche ce qui aurait pu constituer un magnifique caviar en se prenant les pieds dans le tapis Si quelques rares éléments de la défense parisienne se montrent à leur avantage, c’est cependant pour rattraper les erreurs de partenaires visiblement moins inspirés.
Après plus d’une heure de dîner, Lionel Letizi sauve ainsi le repas en récupérant la carafe de vin maladroitement renversée par Francis Llacer, décidément aussi habile avec ses mains qu’avec ses pieds. Un peu plus tard, c’est Edouard Cissé qui regarde passer une aile de pigeon mal ajustée par Aloisio.
En bout de table, Fernandez s’énerve, se lève plus souvent qu’à son tour et émet quelques sifflements manifestement toujours incompris par ses joueurs, qui ne parvienne pas à sauter les lignes pour faire passer les plats. Comme ceux-ci commencent à sentir le réchauffé, l’entraîneur parisien décide d’effectuer quelques changements : Talal El Karkouri, arrivé en retard — comme toujours -— et privé de foie gras en début de repas, remplace Heinze aux côtés de Pochettino et Potillon. L’Argentin grimace à l’idée de manquer le dessert et rentre dans sa chambre en jetant sa cravate sur la moquette. Okocha passe à gauche de Leal, Cissé monte d’un cran et se rapproche d’Alex, situé pour la soirée en pointe de la table. Aloisio permute en se replaçant à droite de Déhu, ce qui perturbe l'ex-Lensois, lequel rate toutes ses relances et ne parvient plus à lire le menu.
Comme d’habitude, personne n’a rien compris à ces évolutions, et la suite du repas semble démontrer une fois de plus les difficultés de coaching de Fernandez : Il faut attendre 23h30 pour voir les premières parts de bûches arriver aux attaquants. Alex, Aloisio et Laurent Leroy auront par ailleurs droit à leur café alors que les autres en sont déjà à la soupe à l’oignon.

Déclarations
Luis Fernandez : "Il ne nous a pas manqué grand chose pour réaliser une grande soirée. Mes jouors ont de la qualité mais il faut qu'ils aient un peu plus d’agrégation et de persévérance. Quant aux maîtres d'hôtel, je trouve qu'ils n'étaient pas au niveau".
Lionel Letizi : "Je ne pense pas que mon ballon de rouge ait entièrement franchi la ligne. Je suis dégoûté".
Frédéric Déhu : "J’ai accepté avec beaucoup de fierté le rôle de capitaine de soirée, même s’il n’a pas été toujours très facile d’être privé de Champagne".
Laurent Perpère : "Je crois que ce soir, malgré des conditions de repas relativement difficiles, avec une nappe en très mauvais état et des couverts à la limite du praticable, les joueurs ont fourni une prestation encourageante. Et puis l'addition n'est pas trop salée pour une fois".

Observations
Un réveillon à Cannes, c’est pour que le Parc des Princes ressemble à un Palais des festivals en 2002?
Le transfert d’Anelka, c’était pour éviter que le jeune attaquant ne fasse s’éterniser la soirée en demandant l’autorisation de ses frères à chaque fois qu’il voulait se resservir de marrons?

Menu
Soupe à la grimace
Méli-Mélo de salades variées
Ailes de pigeon grillées

Sanglier des Ardennes surgelé
Filet de Merlu sauce douce-amère
Cuissot de bourrin sur son lit d'oseille
Assortiment de grosses légumes

Fromage de chèvres

Galette
Compléments alimentaires

Réactions

  • gilliatt le 03/01/2002 à 03h11
    Ouh là là, ça dvt surréaliste aux CDF, ça ne me fait pas encore regretter les commentaires à la Roland-Larqué, mais bon...c'est bien gentil de tenter l'exercice de style à la La Bruyère ou Montesquieu (genre "Lettres Persanes"), mais par pitié, soyez indulgents pour nos povres organismes déjà durement éprouvées par les agapes orgiaques de ces derniers jours (Traduction: g rien capté à cet c'k'il a raconté, le Santa Claus!!!).
    Allez hop! un p'tit d'Alka Seltz(brrhhzzzuiii!!, pas de pub clandestine SVP!) et de Lactéol (ah , merde c passé kan même) , et ça ira mieux; ce petit conseil s'appliquant aussi à toi , Eugène, je sais pas ce que tu as inhalé comme herbes médicinales le 31, toi mais bon...
    P.S. Eh, les CD, rien sur Halihodzic, en ce moment? vous m'avez habitué à plus d'audace...(bon repos kan même)

  • gilliatt le 03/01/2002 à 03h23
    Tiens pendant que j'y suis: une petite contribution qui vaut ce qu'elle vaut, mais bon c'est le début de l'année, alors tlm sera indulgent avec moi, hein! (enfin j'espère...):

    Popstar:
    "En championnat, on dirait que le quatrième arbitre veut être pris en photo avec moi."
    Luis Fernandez.