Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La Gazette, numéro 24

La Coupe de la Ligue craint, le mercato c'est chiant et la Commission de discipline déconne. Bonne année 2001.
le 9 Jan 2001

 

Coupés de la Ligue
Il y a tout un tas de raisons de détester la Coupe de la Ligue. Par exemple, Charles Biétry en manque se retrouve devant un micro, il fait une overdose de deux matches en deux jours. Biétry, c'est Explicator: il explique tout, même l'inexplicable et surtout ce qui n'a pas à être expliqué. C'est maladif chez lui, il faut que sa science infuse, il faut qu'elle soit répandue auprès du bon peuple. À force de secouer la tête à chaque imbécillité professée par le souverain pontifiant, le téléspectateur contracte de graves lésions aux cervicales.
Une autre raison, c'est l'ignoble sponsor marron qui dégueulasse la tenue d'une des deux équipes avec une déjection rectangulaire de junk-food, véritable plaidoyer pour l'abolition de la publicité sur les maillots. Et ne parlons pas du "Point P" qui se trouve au bas du dos des joueurs (alors que chez les filles le point G n'est toujours pas précisément localisé).
Mais même sans ces deux calamités, la Coupe de la ligue ne pourrait masquer sa véritable nature, celle d'une compétition créée de toutes pièces pour distribuer quelques primes aux clubs professionnels, offrir une finale au Stade de France et surcharger un peu plus les calendriers. Elle doublonne avec la "vraie" Coupe de France, qu'elle dévalorise en diluant ses enjeux. Elle est plus "intéressante" pour les clubs pros, qui bénéficient de primes grasses et peuvent en cinq rencontres accéder à une place européenne. L'attribution de cette dernière au 5e de la D1 semblerait pourtant plus juste sportivement, et plus à même de relever l'intérêt du championnat. De plus, elle offrirait peut-être de meilleures garanties pour la représentation française en coupes d'Europe...

Morne Mercato
Le Mercato est un gros soufflé qui retombe un peu plus chaque année. Les rumeurs y ont encore moins de crédibilité qu'à l'intersaison. En dehors de Vairelles à Bordeaux, de Panucci à Monaco, rien de plus croustillant que Madar à Paris ("en attendant Ronaldinho", comme l'annonçait récemment une brève prémonitoire), Thétis qui va quitter Ipswich, Toulouse qui perd un Argentin mais retrouve un Colombien...
Le mercato semble être plus un moyen de régler quelques conflits entre employeurs et employés (Vairelles, Boffin, Schemmel, Leroy...), de solder les transferts ratés (Adriano, Cabrol, Belloso....), de réorganiser le staff (Metz, Paris) qu'une période de mouvements qui transformerait profondéments les effectifs. Les prolongations de contrats, plus discrètes, sont presque plus significatives que les transferts, et l'on assiste surtout à des ajustements. Comme le marché d'hiver ne se termine qu'à la fin du mois, on a encore le temps de voir quelques mouvements notables (peut-être à Monaco, où l'on semble préparer déjà la saison prochaine), mais pour le grand spectacle du marché des transferts, on s'en tiendra aux tableaux fantasmagoriques dressés par la presse avant son ouverture.
Il faut dire que pour cette édition, les incertitudes de la réforme des transferts pèsent lourdement. En dehors des recrutements d'urgence, les clubs hésitent évidemment à consentir des investissements qui pourraient être réduits à néant dans un futur proche.

La Commission de discipline et de l'impunité des clubs
Dans l'affaire du siège qui avait grièvement blessé un supporter marseillais au Parc des Princes, notre chère Commission d'appel et de l'éthique avait commué les 500 000 francs d'amende infligé au PSG en 300 000 francs de "provision" pour réaliser un audit sur la sécurité. Le match de suspension du terrain avec sursis ayant été maintenu, on se disait que le projectile fruitier du 21 décembre allait faire sauter le sursis d'un stade un peu trop agité depuis le début de saison. C'était sans compter sur la mansuétude de la commission de discipline, qui a dressé une petite contravention de 100 000 francs et fermé les yeux sur le reste.
Chaque saison ou presque, avec des clubs différents qui se reconnaîtront, le problème des sanctions consécutives à des troubles graves dans le stade se repose dans les mêmes termes. Il ne semble plus possible se suspendre un stade, seule mesure capable de produire une vraie dissuasion. Qu'un seul crétin porte préjudice à des milliers de spectateurs est certes injuste. Mais le prochain crétin qui lancera un objet sur le terrain sera perçu différemment par ses voisins, qui trouveront le geste moins drôle que la fois précédente.
La Ligue prend prétexte de l'impossibilité de déplacer les abonnés dans un autre stade lorsqu'il s'agit de Paris ou Marseille, comme si c'était son problème, et non celui des clubs qui devraient pourtant assumer leurs responsabilités jusqu'au bout (qu'ils se démerdent). La tolérance des instances est le complément du déni de responsabilité des clubs envers les agissements de leurs supporters. On a vu ces dernières années que les auteurs de ces gestes étaient plus souvent identifiés et condamnés, mais cela n'empêche pas le renouvellement des incidents. Ils restent en quelque sorte tolérés, et le resteront aussi longtemps que le club lui-même ne sera pas sanctionné, pour donner tout son sens à l'interdiction de jeter des projectiles sur les pelouses.
A Paris comme ailleurs, un audit sur la sécurité ne sera pas un luxe. On désespère surtout de la capacité de la Ligue à arbitrer ce type de problèmes, pour laquelle elle fait preuve du même laxisme que pour les sanctions disciplinaires sur les joueurs ou les entraîneurs, avec une Commission d'appel qui réduit toujours les peines jugées en première instance. Est-il bien raisonnable de laisser les clubs rendre la justice sportive pour leurs pairs, est-ce le meilleur moyen de garantir l'indépendance et l'intransigeance des commissions concernées? Avec le dossier des faux passeports, on a toutes les chances de voir de nouvelles largesses entre gens de bonne compagnie. Parmi toutes les résolutions de la nouvelle année, il faudrait inscrire la réforme des instances de discipline, dont la composition et les obligations auraient besoin d'être sérieusement redéfinies.

Réactions

  • geronimo le 09/01/2001 à 00h00
    Juste une precision : l'OM a deja ete suspendu de terrain en 1999.
    L'OM avait alors joue a Montpellier (contre Nancy) ou le stade est incapable d'accueillir l'ensemble des abonnes.

  • yoyo le 09/01/2001 à 00h00
    Je rève (tout haut) d'une finale des finales, départageant les gagnants des CdF/CdL pour accèder à l'UEFA (une des raisons de la suppression de la C2 était justement le coté "éxotique" des participants) et pour redonner enfin un peu plus de mérite aux qualifiés européens... Il suffit d'une bonne période de janvier à mai (ce qui n'est déjà pas si mal) pour gagner la CdL alors que le championnat est déjà bien avancé à la trève ...
    Pourquoi les coupes commencent-elles si tard d'ailleurs?


    Quant au mercato (placé en même temps que les soldes de janvier), il favorise un peu plus la tendance de certains dirigeants à faire un peu n'importe quoi durant l'été puisque 6 mois plus tard on peut tout effacer (en théorie)!
    (à ma connaissance dans le cadre de la réforme des transferts, il est envisagé de supprimer celui-ci pour favoriser la gestion des contrats sur une saison complète (au moins), ce qui ne serait un point plutot positif!)


    Pour ce qui est des marchands de fruits, je suis un peu moins d'accord (c'est un peu facile de dire "qu'ils se demerdent") : Comment voulez-vous empecher une orange de rentrer dans une tribune (encore une chance qu'on nous ait épargné - pour le moment - des projectiles plus meurtiers et sans doute aussi facile à faire passer?)

    Je reconnais toutefois que ne rien faire inciterait forcement les crétins à se multiplier, mais je n'ai aucune idée sur la solution à apporter (on ne va pas les faire entrer dans le stade en caleçon?)
    Des poursuites sont-elles engagées (et aboutissent-elles) contre ce genre de débiles (si la justice (la vraie, pas celle de la Ligue) est impuissante contre ce genre de gestes, comment reprocher aux clubs et à la Ligue de ne pas faire mieux?

  • MIII le 09/01/2001 à 00h00
    Je sais pas s'il y a eu un sondage d'effectué, mais que pensez-vous de Monsieur Charles Biétry ? Pensez-vous qu'il doit partir sur une île déserte au mercato ?
    Y en a-t-il un seul qui l'apprécie, ce minable ?



  • le nihiliste le 09/01/2001 à 00h00
    Il fut un tant ou j'appréciait les commentaires passionnés de Biétry. Aujourd'hui il faut reconnaître qu'il est devenu vraiment pénible. La coupe de la ligue? Que n'en dire? Une coupe d'europe pour ça, c'est trop facile. Bonne proposition de yoyo mais c'est contre le 5eme du champ que le vainqueur devrait jouer pour savoir qui va jouer la coupe d'europe (ça rééquilibrerait un peu).

  • SLY le 09/01/2001 à 00h00
    Bah moi Biétry je ne le hais pas (encore ?).

    J'ai bien aimé sa prestation de l'Euro mais c'est vrai que ce W-E de coupe de la ligue a du être trop long parce que le niveau n'était pas au top...


    A+


    SLY.

  • Fan de Giresse le 09/01/2001 à 00h00
    D'accord pour la suppression de la coupe de la ligue, de façon à redorer le blason de la coupe de France et à alleger le lien

    D'accord de manière générale sur la discipline. Mais je poserai quand même une question: vous imaginez-vous vous voir refusée l'entrée dans un stade uniquement parce que vous avez une orange dans la poche?

  • Mouais le 09/01/2001 à 00h00
    Hum ... vous le dites vous-mêmes, il n'est pas juste de sanctionner tout un public pour les agissements d'UN crétin. Je voudrais rappeler que ces agissements doivent être condamnés par la justice civile ou pénale. Est il du ressort des instances sportives de sanctionner un club suite à des incidents ? Oui s'il est avéré que le club en tant que personne morale a favorisé ce genre de comportement haineux. Non si le club a mis en place un système de sécurité qui, sur la durée, a montré qu'il était suffisant. Maintenant, les supporters et spectateurs sont des gens responsables et le club n'est responsable que de son équipe. D'autre part, la sécurité doit être approuvée par les autorités avant tout rassemblement de foule. Sont ils responsables aussi? La question est posée, et tout le monde a une part de responsabilité. Lorsque toute une tribune de marseillais balance des balles de tennis sur Lama, vous croyez que les flics ont fait leur boulot? Et les exemples, y'en a d'autres et dans tous les stades.

  • Il principino le 09/01/2001 à 00h00
    Le seul moyen de redonner vie à la coupe de France est l'obtention d'une place en Champions League pour le vainqueur et la suppression de la coupe de la Ligue, véritable connerie. a mon avis, certains clubs affronteraient cette compétition avec plus de détermination. Quand au cas Biétry, quand on voit l'échantillon de crétins qui sévit sur TF1, je préfère sa pédanterie et son ton sentencieux. J'ajoute que c'est un des rares commentateurs qui suit à fond ( probablement ses assistants ) les championnats étrangers, même mineurs, et pas seulement les grands clubs comme en atteste ses commentaires durant l'Euro.

  • Guilmour le 09/01/2001 à 00h00
    Réponse Message "mouais"


    Plusieurs choses :

    1) Désolé pour toi, mais le club a la responsabilité des supporters aussi, et moi qui était dans les tribunes du parcs, j'ai clairement observé qu'il n'y avait pas assez de stadiers placé au dessus de la tribune marseillaise, et d'ailleurs le match d'aprés j'ai aussi vu qu'ils avaient doublé les effectifs (c'est un aveu!!!).

    2) un Systême de sécurité ne doit pas être "suffisant" mais sans faille, c'est quand même dommage qu'il faut qu'il y ait un probléme pour commencer à réagir.

    3) je pensais que tu étais capable de faire la différence entre des balles de Tennis et un siége envoyé à plusieurs dizaine de métres de haut. De plus aprés cette affaire, marseille a obtenu un match de suspension avec sursis qui est tombé lorsque l'OM a joué à montpellier je crois lien
    Personellement j'ai été extrèmement choqué par cette affaire et je suis vraiment dégouté par le manque de réaction de la commission qui aurait du suspendre le Parc pour un match afin d'aller le jouer sur terrain neutre à... Biarritz comme ils ont su le faire avec certains clubs (et pourtant je suis abonné au parc!!!) La commision s'est une nouvelle fois rendue ridicule comme après les incidents de OM-Monaco ou la faiblesse de la sanction était risible.

  • snake le 09/01/2001 à 00h00
    Meme s'il est nul en tant que commentateur, Bietry est toujours meilleur qu'en tant que président de club.