Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Fiorèse quitte Al-Rayyan !

Transferts - Dernière minute: à quelques instants de la fin du mercato, Fabrice Fiorèse a quitté Al-Rayyan pour le club rival d'El-Arabi.

Auteur : Agence Transe Presse le 1 Sept 2005

 

Doha, 31 août 2005, 23h58 (ATP).
Coup de tonnerre dans le mercato estival qatari, pourtant habitué aux transferts réalisés en douceur. Le club d'Al-Arabi, rival historique d'Al-Rayyan — suite à un contentieux datant des années 70 concernant un terrain construit sur un gisement de pétrole appartenant à l'émir voisin —, a en effet annoncé à minuit, date de clôture des transferts, la signature d'une des stars du championnat local, Fabrice Fiorèse. Celui-ci avait pourtant rejoint Al-Rayyan quelques semaines plus tôt, prêté par l'Olympique de Marseille (auquel il doit encore trois années de contrat).

fioreseqatar

Des sources proches du dossier font état d'une relation privilégiée entre l'ancien Guingampais et Nourredine Naybet, défenseur d'Al-Arabi. Le Marocain l'aurait incité à le rejoindre, arguant de la meilleure ambiance régnant parmi les quadragénaires émargeant dans son club, et de la qualité des logements de fonction, comportant pas moins d'un jacuzzi par pièce.
Depuis son arrivée à Al-Rayyan, le joueur s'était plaint à plusieurs reprises de l'atmosphère de "prison" régnant au camp d'entraînement, refusant d'écouter les dirigeants — selon lesquels les grillages et les barbelés visaient en fait à isoler le luxueux complexe sportif des logements voisins, destinés à des travailleurs philippins pauvres. Il avait également réclamé en vain que les menus soient agrémentés de jambon savoyard.

L'émir Wahid Al-Hiloud'jik, propriétaire du club d'Al-Rayyan, a déclaré depuis son palais que "le comportement de ce joueur [n'était] pas digne", confiant également au correspondant de l'ATP qu'il avait "vomi [son] dîner et congédié [ses] cinquante femmes pour la soirée".
On sait déjà que lors du prochain derby, le groupe de trente Ultras habitués du virage nord au stade Omar-Charif d'Al-Arabi ne manquera pas de faire payer à Fiorèse sa trahison. En effet, le Français avait été particulièrement bien accueilli à Al-Rayyan où, replacé défenseur central par son entraîneur Luis Fernandez, il avait favorablement impressionné les observateurs. L'émir Al-Hiloud'jik s'était même permis de descendre sur le terrain pour le défendre, après que l'ex-international allemand Stephan Effenberg lui eut infligé une gifle le laissant les bras en croix au milieu de sa surface de réparation.

Le Ballon de Plomb 2004, qui venait de déclarer à France Football "[En France] j'étais devenu le nouveau Dugarry", imitera-t-il ce modèle en quittant lui aussi le Qatar au bout de quelques mois? "Dans mon esprit, rien n'est fini avec l'OM", avait-il également affirmé à l'hebdomadaire sportif...

Réactions

  • anahuf le 02/09/2005 à 15h39
    >> jean-luc
    Je disais que l'article faisait la satire d'éléments (de faits réels si tu préfères) objectifs sur le Qatar. Comme l'emploi en masse de Philippins pour occuper les emplois inférieurs, ou la politique de promotion d'un tourisme de luxe via l'importation de vieilles stars du football.
    Ça me semble ni fumeux, ni incompréhensible, mais bon, ce n'est pas très grave de toute façon.

  • Jean-Luc Skywalker le 02/09/2005 à 15h49
    Moi qui était persuadé que ça allait changer la face du monde...

  • Axl le 05/09/2005 à 14h32
    Carlos Alberto > Je comprends pas ton point de vue, sorry.

    Si mettre en exergue tel ou tel aspect propre au Qatar, c'est lourd en soi, alors si je te suis bien, un article humoristique voué à parler de la vie de Fiorèse au Qatar était en soi une contradiction dans les termes, vu que chaque stéréotype recasé le catégorise derechef dans la beauferie?

    Ca aurait dû être quoi, cet article?

    "Fiorèse quitte Al Raayan".
    Mécontent de son sort à Al Rayyan, Fabrice Fiorèse a signé au dernier moment en faveur d'un autre club qatari".

    Fermez le ban.

    Super...

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.