Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Fiorèse quitte Al-Rayyan !

Transferts - Dernière minute: à quelques instants de la fin du mercato, Fabrice Fiorèse a quitté Al-Rayyan pour le club rival d'El-Arabi.

Auteur : Agence Transe Presse le 1 Sept 2005

 

Doha, 31 août 2005, 23h58 (ATP).
Coup de tonnerre dans le mercato estival qatari, pourtant habitué aux transferts réalisés en douceur. Le club d'Al-Arabi, rival historique d'Al-Rayyan — suite à un contentieux datant des années 70 concernant un terrain construit sur un gisement de pétrole appartenant à l'émir voisin —, a en effet annoncé à minuit, date de clôture des transferts, la signature d'une des stars du championnat local, Fabrice Fiorèse. Celui-ci avait pourtant rejoint Al-Rayyan quelques semaines plus tôt, prêté par l'Olympique de Marseille (auquel il doit encore trois années de contrat).

fioreseqatar

Des sources proches du dossier font état d'une relation privilégiée entre l'ancien Guingampais et Nourredine Naybet, défenseur d'Al-Arabi. Le Marocain l'aurait incité à le rejoindre, arguant de la meilleure ambiance régnant parmi les quadragénaires émargeant dans son club, et de la qualité des logements de fonction, comportant pas moins d'un jacuzzi par pièce.
Depuis son arrivée à Al-Rayyan, le joueur s'était plaint à plusieurs reprises de l'atmosphère de "prison" régnant au camp d'entraînement, refusant d'écouter les dirigeants — selon lesquels les grillages et les barbelés visaient en fait à isoler le luxueux complexe sportif des logements voisins, destinés à des travailleurs philippins pauvres. Il avait également réclamé en vain que les menus soient agrémentés de jambon savoyard.

L'émir Wahid Al-Hiloud'jik, propriétaire du club d'Al-Rayyan, a déclaré depuis son palais que "le comportement de ce joueur [n'était] pas digne", confiant également au correspondant de l'ATP qu'il avait "vomi [son] dîner et congédié [ses] cinquante femmes pour la soirée".
On sait déjà que lors du prochain derby, le groupe de trente Ultras habitués du virage nord au stade Omar-Charif d'Al-Arabi ne manquera pas de faire payer à Fiorèse sa trahison. En effet, le Français avait été particulièrement bien accueilli à Al-Rayyan où, replacé défenseur central par son entraîneur Luis Fernandez, il avait favorablement impressionné les observateurs. L'émir Al-Hiloud'jik s'était même permis de descendre sur le terrain pour le défendre, après que l'ex-international allemand Stephan Effenberg lui eut infligé une gifle le laissant les bras en croix au milieu de sa surface de réparation.

Le Ballon de Plomb 2004, qui venait de déclarer à France Football "[En France] j'étais devenu le nouveau Dugarry", imitera-t-il ce modèle en quittant lui aussi le Qatar au bout de quelques mois? "Dans mon esprit, rien n'est fini avec l'OM", avait-il également affirmé à l'hebdomadaire sportif...

Réactions

  • El mallorquin le 01/09/2005 à 12h59
    Ne prend pas les posts précédents comme si tu étais le seul concerné Alexis (surtout que anahuf précise justement que ton intervention avait le bénéfice de l'argumentation), je pense qu'ils s'adressent aussi à Keziah, Carlos Alberto ou Mifune.

    Par ailleurs, le débat ne porte pas vraiment sur la possibilité de la critique mais sur sa qualité...

    Enfin bref, tout ça pour un article qui ne mange vraiment pas de porc...

  • Sage Francis le 01/09/2005 à 13h29
    hé bé c'est fiorèse qui serait content d'apprendre que sa simple existence génère un tel flot de réactions... débat sur l'humour ses censeurs et defenseurs, divisions partisanes sur l'identité profonde des cdf et une jolie mise au point sur le contexte socio-économique qatari... et dire qu'il y en a qui se plaignent... :-)

  • keziah le 01/09/2005 à 13h46
    El mallorquin - jeudi 1 septembre 2005 - 12h59
    Ne prend pas les posts précédents comme si tu étais le seul concerné Alexis (surtout que anahuf précise justement que ton intervention avait le bénéfice de l'argumentation), je pense qu'ils s'adressent aussi à Keziah, Carlos Alberto ou Mifune.

    --------

    Parceque ceux qui disent "clap clap tres bon article, tres drole" ont plus argumenté que nous ? On doit justifier ce qu'on trouve drole ou pas maintenant ?

    J'ai l'impression qu'il y en a qui défendraient les cdfs et la redac jusqu'au bout, sans objectivité, les cdfs c'est forcement drole.

  • keziah le 01/09/2005 à 13h53
    Sinon je plusune Alexis quand il dit "Il n'y a de remise en cause de rien : ni du ton employé, ni du sens de la formule, ni des exemples fournis, ni de l'auteur, ni des cdfs, ni de rien de tout! On intellectualise pas nos remarques. On livre un sentiment".

    ----

    Je ne l'ai trouvé pas drole pas pour les memes raisons que Carlos Alberto, c'est juste que ce n'est pas mon type/genre d'humour, ça ne va pas plus loin pour moi.

  • thibs le 01/09/2005 à 14h02
    keziah - jeudi 1 septembre 2005 - 13h46
    --------
    Parceque ceux qui disent "clap clap tres bon article, tres drole" ont plus argumenté que nous ? On doit justifier ce qu'on trouve drole ou pas maintenant ?
    --------
    > Il y a une vieille coutume humaine qui veut qu'on doive plus argumenter un "j'aime pas" qu'un "j'aime". Essaye avec ta femme sur un "j'adore ta nouvelle robe" et "j'aime pas vraiment ta nouvelle robe" ;-))

    ------
    J'ai l'impression qu'il y en a qui défendraient les cdfs et la redac jusqu'au bout, sans objectivité, les cdfs c'est forcement drole.
    ------
    > Encore heureux !!

  • Carlos Alberto le 01/09/2005 à 14h37
    Bon je réponds tard, vu que mon premier post était à 4h13 (non je n'ai pas dormi 10 heures comme un émir du Qatar au milieu de ses 50 poufs euhhh femmes...).

    Pour répondre à Axl, pour commencer je te remercie des précisions ô combien précieuses sur le Qatar, qui soit dit en passant je connais assez bien pour y avoir séjourné à plusieurs reprises.

    Pour revenir à tes réponses point par point je commencerai par te dire que ce ne sont pas les exemples relevés un à un qui ne m'ont pas plu, mais l'ensemble de ces tirades qui au bout du compte m'ont lassé tellement je trouvait ça d'un ethnocentrisme baveux.

    Je ne te garanti pas que je trouverai mieux pour faire un article sur le Qatar, ni même sur l'Islande, mais je ne me voit pas contraint à ressortir tout les clichés partagés sur un pays, une communauté ou je ne sait quoi encore pour faire rire à propos d'un cloporte peroxydé.

    Parce que si on suit ton raisonnement, c'est quoi le rapport entre le Qatar et Omar Charif qui est égyptien ?... Ahhh c'est un Arabe que suis-je bête :-)

  • anahuf le 01/09/2005 à 14h45
    >> carlos alberto
    Et quand Groland fait un "reportage" sur la maison de la culture Jean Richard de Groville, tu es choqué parce que le point commun entre Jean Richard et Groland, c'est que Jean Richard était blanc?

  • Clark Gaybeul le 01/09/2005 à 14h56
    euh... ne me tapez pas,hein, mais je voulais juste dire que j'avais trouvé cet article moyen.

    l'idée de base est rigolote mais après je trouve que c'est juste un peu "facile", un ton en dessous de ce que l'on a déjà eu dans certains articles (je me gondole encore au souvenir de l'article sur la vie secrète de l'OM).

    mais le plus étonnant c'est quand même les réactions hallucinantes des cdfistes sur la question avec explication du contexte socio-éco du quatar, définition de l'humour rigolo, besoin d'argumentation détaillé, etc...

    c'est un peu beaucoup vous ne trouvez pas ?

  • Carlos Alberto le 01/09/2005 à 14h58
    >> carlos alberto
    Et quand Groland fait un "reportage" sur la maison de la culture Jean Richard de Groville, tu es choqué parce que le point commun entre Jean Richard et Groland, c'est que Jean Richard était blanc?
    ----------------------------------

    Je ne vois pas le rapport, je suis désolé.

    Groland est une carricature du français moyen, et à ce que je saches Jean Richard est français.

    Groland prends le parti pris de se moquer de soi même, ils tournent tout leurs reportages dans le même coin en Charente Maritimes, ils s'assument totalement quand il le font.

    Quand tu parles du Qatar en débitant connerie sur connerie, au bout d'un moment ce n'est drôle ni juste, simplement de l'humour gras et frelaté.

  • anahuf le 01/09/2005 à 15h16
    >> carlos alberto
    Sauf que ce que tu qualifies de "conneries sur le Qatar" s'avère être la satire d'éléments objectifs sur ce pays, comme a essayé de te le montrer axl, et comme tu as failli le reconnaître toi-même.

    Pour moi, le "stade Omar-Charif", c'est une note aussi innocente que la "maison de la culture Jean Richard". Que tu veuilles y voir un élément de dénigrement des Arabes ou un trait de beauferie, c'est significatif d'un puritanisme politiquement correct qui interdirait la satire sur les Arabes (en fait, sur les Qataris, ne mélangeons pas tout!), autrement que par eux-mêmes, comme s'il y avait un tabou. C'est le genre d'attitude qui redouble le mécanisme du racisme, en ostracisant des populations dont il ne faudrait pas parler parce que ce serait forcément suspect.

    L'article aurait fait une parodie du Conseil régional de la Savoie, tu n'aurais vu aucun inconvénient à ce qu'il comporte des stéréotypes sur l'Emmental ou les vaches Milka.

    Pour moi, c'est bien ça qui est "frelaté" et qui a des relents douteux, parce que tu ne fais pas autre chose que de taxer de raciste l'auteur de l'article.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.