Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Fiorèse quitte Al-Rayyan !

Transferts - Dernière minute: à quelques instants de la fin du mercato, Fabrice Fiorèse a quitté Al-Rayyan pour le club rival d'El-Arabi.

Auteur : Agence Transe Presse le 1 Sept 2005

 

Doha, 31 août 2005, 23h58 (ATP).
Coup de tonnerre dans le mercato estival qatari, pourtant habitué aux transferts réalisés en douceur. Le club d'Al-Arabi, rival historique d'Al-Rayyan — suite à un contentieux datant des années 70 concernant un terrain construit sur un gisement de pétrole appartenant à l'émir voisin —, a en effet annoncé à minuit, date de clôture des transferts, la signature d'une des stars du championnat local, Fabrice Fiorèse. Celui-ci avait pourtant rejoint Al-Rayyan quelques semaines plus tôt, prêté par l'Olympique de Marseille (auquel il doit encore trois années de contrat).

fioreseqatar

Des sources proches du dossier font état d'une relation privilégiée entre l'ancien Guingampais et Nourredine Naybet, défenseur d'Al-Arabi. Le Marocain l'aurait incité à le rejoindre, arguant de la meilleure ambiance régnant parmi les quadragénaires émargeant dans son club, et de la qualité des logements de fonction, comportant pas moins d'un jacuzzi par pièce.
Depuis son arrivée à Al-Rayyan, le joueur s'était plaint à plusieurs reprises de l'atmosphère de "prison" régnant au camp d'entraînement, refusant d'écouter les dirigeants — selon lesquels les grillages et les barbelés visaient en fait à isoler le luxueux complexe sportif des logements voisins, destinés à des travailleurs philippins pauvres. Il avait également réclamé en vain que les menus soient agrémentés de jambon savoyard.

L'émir Wahid Al-Hiloud'jik, propriétaire du club d'Al-Rayyan, a déclaré depuis son palais que "le comportement de ce joueur [n'était] pas digne", confiant également au correspondant de l'ATP qu'il avait "vomi [son] dîner et congédié [ses] cinquante femmes pour la soirée".
On sait déjà que lors du prochain derby, le groupe de trente Ultras habitués du virage nord au stade Omar-Charif d'Al-Arabi ne manquera pas de faire payer à Fiorèse sa trahison. En effet, le Français avait été particulièrement bien accueilli à Al-Rayyan où, replacé défenseur central par son entraîneur Luis Fernandez, il avait favorablement impressionné les observateurs. L'émir Al-Hiloud'jik s'était même permis de descendre sur le terrain pour le défendre, après que l'ex-international allemand Stephan Effenberg lui eut infligé une gifle le laissant les bras en croix au milieu de sa surface de réparation.

Le Ballon de Plomb 2004, qui venait de déclarer à France Football "[En France] j'étais devenu le nouveau Dugarry", imitera-t-il ce modèle en quittant lui aussi le Qatar au bout de quelques mois? "Dans mon esprit, rien n'est fini avec l'OM", avait-il également affirmé à l'hebdomadaire sportif...

Réactions

  • garavou le 01/09/2005 à 11h00
    Et ben moi je l'ai trouvé tres bon cet article... très drole... félicitations...

    Après il y aura toujours les éternels insatisfait qui trouveront toujours a redire, parce que ceci, parce que cela...

    L'humour se fait TOUJOURS au détriment d'une frange de la population, d'une espece...
    Bref se fait toujours au détriment de quelqu'un ou quelque chose...

    Savoir prendre l'humour pour rien d'autre que ce que c'est ... cad de l'humour, est aussi une preuve d'intelligence...
    Tout le monde est capable de faire la différence entre ces 2 situations:

    1- Un pote vous fait une blague, et quand vous vous en apercevez, vous lui dites "oh, t'es vraimentcon!!!" en se marrant et en lui tapant sur l'épaule
    2- votre voisin tond la pelouse à 8h l dimanche matin et vous lui lancez "t'es vraiment con" en lui montrant votre poing serré!

    Et ben la c'est pareil...

    Le fait qu'on soit sur les CDF permet de savoir que c'etait de l'humour et pas une façon de dénigrer les qataris comme si cet article avait été trouvé sur lien par exmple!!

  • Alexis le 01/09/2005 à 11h37
    Désolé, mais j'aimerais vraiment pouvoir dire qu'un article me fait moins rire qu'un autre sans aucune arrière pensée.

    Pour la dernière fois : arrêtez de nous dire que parce qu'on rit un peu moins à une vanne qu'à une autre on est "sinistres", "politiquement corrects" ou je ne sais quoi.

    Il n'y a de remise en cause de rien : ni du ton employé, ni du sens de la formule, ni des exemples fournis, ni de l'auteur, ni des cdfs, ni de rien de tout! On intellectualise pas nos remarques. On livre un sentiment.

    Maintenant si les réactions aux articles sont uniquement ouvertes à ceux qui ont bien ri, et bien je prends note pour les prochains.

  • Larry Poste le 01/09/2005 à 11h49
    Patience, bientôt un nouveau ballon de plomb dont les articles sauront nous faire rire, eux.

    (c'est juste parce que j'ai jamais accepté le remise du trophée à Fabrice, en fait)

    Allez, je m'inspire des réactions pour envoyer une réclamation à bic dont les rasoirs ne m'assurent pas un rasage top et dont les lames ont tendance à me charcuter.

    J'ajoute, les cdf sont fôôrmidââbles.

  • anahuf le 01/09/2005 à 12h17
    >> alexis
    Moi ce qui me gène un peu (mais que je n'interdis pas ;-), c'est le côté "baromètre de l'humour" de certaines réactions. On sent chez certains une sorte de complaisance à se poser en évaluateurs et à exprimer un mécontentement de consommateur insatisfait du produit. Comme d'autres l'ont dit, ce "débat" est particulièrement pauvre.

    Maintenant, si toi tu présentes une argumentation, d'autres ont, en substance, qualifié cet article de raciste. Avec ce côté censure politiquement correcte (assortie de jugements de valeur) que je trouve aussi moraliste que détestable.

  • Axl le 01/09/2005 à 12h21
    arlos Alberto - jeudi 1 septembre 2005 - 04h13
    [...]Le club d'Al-Arabi, rival historique d'Al-Rayyan — suite à un contentieux datant des années 70 concernant un terrain construit sur un gisement de pétrole appartenant à l'émir voisin[...]

    [...]la qualité des logements de fonction, comportant pas moins d'un jacuzzi par pièce[...]

    [...]les grillages et les barbelés visaient en fait à isoler le luxueux complexe sportif des logements voisins, destinés à des travailleurs philippins pauvres. Il avait également réclamé en vain que les menus soient agrémentés de jambon lien

    [...]L'émir Wahid Al-Hiloud'jik, propriétaire du club d'Al-Rayyan, a déclaré depuis son palais[...]

    [...]qu'il avait "vomi [son] dîner et congédié [ses] cinquante femmes pour la soirée"[...]

    [...]au stade Omar-Charif[...]

    ------------

    Humour plus que douteux... En plus d'être de l'humour de bas étage.

    C'est du niveau de la carricature du français moustachu en marcel et en berret basque, la baguette sous le bras qui ne se lave qu'une fois par mois qui roule en Deudeuch etc....


    -------------------

    Alors, ces extraits releveraient donc d'un humour "plus que douteux".

    Ben voyons.
    1) Le contentieux entre deux clubs dû à la construction d'un terrain sur un gisement de pétrole.

    => Heu, y a quoi de douteux? Le rappel du fait que le Qatar (et non l'Arabie saoudite, Tom York, même si ça vaut aussi pour elle ;-) ) ait bâti toute sa richesse sur le pétrole? Pour ton info, le Qatar est l'un des membres fondateurs et essentiels de l'Opep, et est l'un des plus gros producteurs mondiaux. Sans ça, je parierais pas qu'Effenberg, Batigoal et autres Leboeuf, Desailly, Duga ou Fiofio y auraient posé leurs valises...


    2) Le fait que les logements des footeux au Qatar soient décris comme étant extrêmement fastueux te semble également procéder d'un humour douteux. Ben t'as pas dû lire les reportages des journaux sur les vieilles stars expatriées là-bas, elles vivent effectivement comme des coqs en pâte. Qu'y a-t-il de douteux à la souligner? D'ailleurs, ils disent tous qu'ils y sont partis avant tout pour le fric.

    3) Les barbelés qui séparent le camp d'entraînement des baraquements des travailleurs philippins. C'est quoi qui est douteux là-dedans? Le rappel que la majorité des habitants du Qatar ne sont pas des Qataris mais précisément des travailleurs étrangers sous-payés qui s'acquittent de toute la basse besogne? C'est parfaitement vrai, pourtant. Le Qatar trouve suffisamment de thune pour attirer des footeux européens millionaires, mais la majorité des immigrés y vivent dans des conditions misérables. Mais bon, il est sans doute raciste de le rappeler...

    4) Le jambon à la cantoche. Ouh là, as-tu dû t'exclamer, ils osent faire référence aux interdits alimentaires de l'islam!!! Scandale!!! Ben non, en fait c'est un rappel du fait que Fiorèse se plaignait notamment, en quittant le PSG, des repas. Et évidemment, quand on humorise sur la ligne "repas-mécontentement-Qatar", ben on peut parler des interdits alimentaires locaux, ça me semble assez logique, non?

    5) L'émir qui a le nom de Vahid, ça te choque? Pourquoi? Là je comprends même pas la raison de ton indignation. Ou alors c'est le fait qu'il est censé posséder un palais qui te paraît une entorse à la réalité des logements des émirs qataris?

    6) L'émir a vomi son dîner, je suppose que tu as compris que ça faisait référence à la fameuse phrase de Vahid au lendemain du départ de Fiorèse du PSG à l'OM: "J'ai vomi". Quant à la polygamie des émirs qataris, je suppose que la mentionner relève également du mauvais goût?

    7) Le stade s'appelle Omar-Charif, oh là là que c'est douteux. Heu, warum? T'aurais préfére que ce stade s'appelle "Jules Ladoumègue"?




    Je sais bien que tu vas vraisemblablement pas me répondre, du moins pas point par point.

    Mais quand même, s'il a bien une chose dont je sois sûr, c'est que cette tendance à ne surtout pas se moquer de tel ou tel pays sous peine est complètement contre-productive.

    Si par exemple l'Islande était devenue d'un coup la terre d'exode privilégiée des anciennes stars européennes, t'aurais eu droit à un article où apparaîtraient les concepts de "froid", de "geyser", de "glace", de "graisse de phoque" et de "nuit polaire". Là c'est le Qatar, alors t'as d'autres concepts qui viennent à l'esprit de l'auteur (et je précise que c'est pas moi, hein, allez pas croire des choses, personnellement la seule chose que je pourrais écrire sur Fiorèse serait une litanie ininterrompue d'injures). C'est aussi simple que ça, et c'est donc pas "douteux" ou "de bas étage". Et si c'est bien fait, ce qui à mon avis est le cas ici, c'est en plus drôle.



  • Axl le 01/09/2005 à 12h26
    Heu, y a un "sous peine" en trop qui traîne dans le post ci-dessus. Sorry.

  • anahuf le 01/09/2005 à 12h32
    J'ajoute au post d'axl que le Qatar ne développe pas le football sous l'emprise d'une soudaine passion populaire (comme le Japon il y a quelques années): là-bas, les stades sont vides et les médias locaux s'en tapent assez fortement le coquillard.

    En revanche, la politique consistant à faire venir des stars du foot vise relève d'une stratégie pour positionner le pays comme un haut-lieu du tourisme ultra haute de gamme, en prévision de la fin de la manne pétrolière. Le foot sert de vitrine à ça. C'est un peu comme à Monaco en fait :-))

  • tessacha le 01/09/2005 à 12h37
    Axl, tu pourrais développer un peu s'il te plaît? :-)

  • Alexis le 01/09/2005 à 12h38
    Anahuf,

    je veux bien que certains posts puissent laisser transparaître un "jugement" de l'humour. Mais dans l'ensemble, il n'est pas plus "baromètre de l'humour" de dire "j'aime moins cet article" que "j'aime beaucoup cet article".

    Je ne pense donc pas me poser en baromètre de l'humour, ni donner une quelconque leçon à qui que se soit en exprimant un simple sentiment. C'est que tout le monde fait en disant "cet article est super".

    Je ne pensais vraiment pas qu'il devenait suspect de ne pas apprécier un article autant que les précédents (ou ceux à venir).

  • Axl le 01/09/2005 à 12h57
    Alexis > toi, ça va. C'est l'autre, là, Carlos Alberto.

    Tess > alors c'est une...

    Non, finalement.

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.