Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Femmes à balles

Le foot féminin, handisport le plus populaire de France? Le consensus mou né de la Coupe du monde a ulcéré Jean-Patrick Sacdefiel.

Auteur : Jean-Patrick Sacdefiel le 27 Juil 2011

 

 

Juillet aura été un mois humide. D'un bout à l'autre du spectre de la presse footballistique, des crypto-réacs aux pseudo-gauchos, de France Football aux Cahiers du football, les grandes âmes ont trempé leur bonne conscience dans une écœurante unanimité, toutes émoustillées de se trouver si larges d'esprit, à s'amouracher ainsi du football féminin.

 

Il faut bien que l'amour rende aveugle – ou alors ces mamelles malencontreusement compressées par des soutiens-gorge Gibaud – pour s'exciter sur un spectacle qui dégalvaude l'expression "parodie de football". Quelle pudeur de la part de tous, pour ne pas constater l'échec de ces malheureuses jeunes filles, inaptes à produire quelque chose qui ressemble de loin à ce sport en dépit de leurs efforts, qu'il faut bien reconnaître même si le résultat s'apparente à une séance de médecine-ball dans un centre de rééducation des accidentés de la route. Jamais discipline handisport n'avait connu pareil engouement.



jps_football_feminin.jpg
 

En regardant les matches – comme on regarde un documentaire animalier: en désespoir de cause ou pour se donner l'illusion d'apprendre quelque chose – sur l'une ou l'autre des sous-chaînes de télévision ayant acquis les droits au prix de la saison 6 de Shérif, fais-moi peur, même après avoir coupé le son j'entendais l'écho des braillements d'Alexandre Delperrier et des admirations bêlantes de Jean-Luc Arribart (qui a accompli l'exploit d'abaisser ses analyses tactiques au niveau du jeu proposé).

 

On a ainsi découvert chez les éditocrates sportifs un nombre considérable de nostalgiques de l'époque où ils tenaient l'élastique des filles à la récréation. J'ai compris qu'ils avaient tous basculé dans la folie (ou la fumisterie la plus achevée) lorsque je les ai entendus trouver Hope Solo jolie. Les goûts en matière de femmes sont devenus aussi grossiers qu'en matière de maillots: des traits épais, des couleurs criardes, des silhouettes empesées.

 

Je veux bien paraître d'un autre âge en affirmant qu'il y a des sports d'hommes et des sports de femmes, et que le football fait partie des premiers. La frontière ne devrait jamais être franchie, ni dans un sens ni dans l'autre – que l'on pense au désastre esthétique global qu'a engendré le patinage artistique masculin. Suffit-il donc, pour assurer le spectacle et ravir les gogos, de mettre des gardiens de but de la taille de Jérémie Janot avec la détente verticale de Pierre Ménès et la technique de mains d'Abdelatif Benazzi?

 

J'ai ouï dire que les statisticiens de la FIFA avaient connu le bug de l'an 2000 en comptabilisant un nombre incommensurable de passes ratées lors de Corée-Colombie. Tout juste concéderai-je un certain faible pour Gaëtane Thiney, qui perd les ballons avec une élégance toute djorkaevienne. Mais quelle immense mascarade régressive que cette célébration consensuelle! Après les femmes de footballeurs, il fallait atteindre un nouveau degré d'avilissement médiatique. Avec les footballeurs femmes, c'est chose faite.

 

Le concours de pâmoison a abouti à une conclusion logique: quiconque ne s'ébaudissait pas devant les entrechats de ces dames s'est vu qualifier d'archéo-sexiste – du genre à trouver naturel de culbuter une soubrette se présentant imprudemment au moment de votre auguste sortie de douche.

 

Un soir, seul chez moi cela va sans dire, déplorant à haute voix une sixième perte de balle en moins de trente secondes, j'ai même craint de voir débarquer Clémentine Autain ou une quelconque chienne de garde de la nouvelle gynocratie, venue verbaliser mon entorse à la doxa. Mais tant pis si je dois encore souffrir de rêves de castration, et qu'on m'exécute pour avoir dit la vérité, comme l'a chanté l'immense Guy Béart: le foot féminin est au football ce qu'Intervilles est aux Jeux olympiques.

 

Réactions

  • Cyril Gignac le 27/07/2011 à 12h17
    Sur le même sujet, voir la joyeuse chanson d'Andréas et Nicolas : lien

    "Toutes les filles qui jouent au foot"

  • Francis Dolarhyde le 27/07/2011 à 13h02
    Merci Jean-Pat pour ta lucidité au milieu de ce flot d'enthousiasme béat...
    Il manque juste un paragraphe pour expliquer pourquoi on ne veut plus jamais entendre un seul journaliste psalmodier que "elle - au moins - elles respectent le maillot... suivez mon regard..."
    Parce que me rajouter Knysna à ce ragout de football, c'est plus que mon estomac ne peut accepter.

  • Tricky le 27/07/2011 à 13h06
    Sur le fond : les tenants de la thèse dite du 'ragout de football' ont-ils jeté un œil sur la Copa America ?

  • newuser le 27/07/2011 à 13h08
    J'espère pas, c'était un truc à se mettre au curling intensif vu le niveau de jeu

  • Marius T le 27/07/2011 à 13h11
    Il y avait un peu plus de queue de cheval et autant de serre tête.

  • mr.suaudeau le 27/07/2011 à 13h53
    Il est dur quand même Jean-Patrick : d'accord cette coupe du monde 2011 a montré le très faible niveau technique du foot féminin. Mais qu'il revisionne les matches de l'Euro 2001 par exemple : c'était carrément catastrophique. En étant objectif on sent quand même une progression.

  • Alexis le 27/07/2011 à 14h13
    Sur le fond, je rejoins Tricky, et je vais même plus loin : ce sont des supporters de clubs de L1 qui viennent ici s'offusquer du niveau de la CM féminine...

    Si de fait le niveau du foot féminin est loin derrière celui des garçons, il m'a été donné de voir plus de joueuses sachant se déplacer sur un terrain que dans tous les clubs de L1 confondus (certes, je schématise, mais il est criant de constater, lorsque l'on suit régulièrement le foot féminin, que les équipes féminines ont l'intelligence de développer d'autres qualités que celles liées à la vitesse de course ou la puissance).

    Les erreurs techniques sont plus nombreuses (et parfois plus spectaculaires, plus "évidentes") et cela s'explique non par les qualités intrinsèques des filles, mais par celle de la formation : moins de temps de formation, moins de filles donc moins de concurrence, moins de moyens, développement du foot féminin plus récent, etc... En outre, j'ai vu au moins 4 équipes relevant d'un ensemble de filles très à l'aise techniquement. Et surtout des matchs au cours desquels la prise de risque était bien plus régulière que chez les garçons.

    Au fond, pour moi, la grosse différence réside évidemment dans le rythme des matchs. Mais sur le fond, techniquement, le fossé est bien moins grand que vous ne souhaitiez le voir.

    Bref, les qualités du foot féminin sont autres que celles du foot masculin, mais tout aussi légitimes (voire, parfois, ...).

  • lemon le 27/07/2011 à 16h13
    Donc là, on répond au premier degré à un article de Sacdefiel, c'est ça ?

    Pour répéter ce que Latta a écrit il y a 3 semaines ?

    Hébé.

  • ouais.super le 27/07/2011 à 17h46
    Magnifique ! Du grand Sacdefiel !

  • Sir Sourire le 27/07/2011 à 17h50
    lemon
    mercredi 27 juillet 2011 - 16h13
    ---

    Ouais lol, les meufs elles ressemblent à des mecs ! Trop bon le [2] !