Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Déclin du foot français: le démenti des joueurs et des entraîneurs

L'enquête de France Football sur le "niveau" du championnat français auprès des entraîneurs et des joueurs recadre le débat et remonte le moral...
Auteur : Jamel Attal le 13 Oct 2000

 

Le sondage de l'hebdomadaire, malgré une couverture sur Courbis à contresens (voir la Gazette 11) a donné un tout autre contenu au débat obsessionnel sur l'affaiblissement de notre compétition nationale.
Les résultats sont assez éloquents, puisque la moitié des joueurs interrogés trouve que le championnat est resté au même niveau ces dernières années. Un tiers d'entre eux a même bravé l'opinion de tous les cafés des sports du pays, estimant que le championnat était en progrès. Seuls 18% diagnostiquent une baisse de niveau... Les Girondins se signalent par un pessimisme étonnant. Ils semblent autant sous-estimer la D1 qu'ils se sous-estiment eux-mêmes.
Mais si l'on fait une synthèse des avis les plus partagés, on arrive à un diagnostic assez juste sur les évolutions du foot français, même si la question absurde du "niveau" est impossible à trancher.

1. L'exil de nombreux joueurs de haut niveau est unanimement reconnu comme une cause de régression technique, que Fred Antonetti s'amuse à évaluer à 10%, ce qui semble assez juste. Pourtant, tous ou presque évoquent les facteurs qui contrebalancent ce déficit.

2. Le niveau de la préparation tactique et physique a nettement progressé, notamment grâce au travail de la DTN et à la professionnalisation croissante des clubs. Là aussi le constat est unanime, et est avancé comme explication du nivellement des valeurs, associé au fait que les joueurs et les "petites" équipes ont perdu leurs complexes (à l'exemple des promus de la saison passée). L'entraîneur bastiais souligne d'ailleurs que les gros budgets se comptent désormais sur les doigts des deux mains, et que la compétition en est renforcée; dans le même ordre d'idée, Laigle ou J.-J. Vierne (auteur de l'article) sentent que la période est à une "redistribution des cartes" ou à une "crise de pouvoir", rejoignant notre impression de juillet que cette saison serait décisive pour l'avenir (La saison des longs couteaux).

3. Antonetti et Rodriguez évoquent aussi l'apport de joueurs étrangers meilleurs qu'auparavant, et avec Baticle, Le Roy ou Bréchet, ils insistent sur l'effet positif de l'éclosion continue de jeunes de grande qualité, issus de centres de formation qui leur donnent un bagage technique considérable. Le défenseur lyonnais dit qu'on ne peut parler "de régression mais plutôt d'un rajeunissement". Rien ne laisse penser en effet que la formation française ne soit plus capable de produire d'autres générations de grand talent. Au contraire, puisque ses missions et ses méthodes ont été confortées par leurs succès. Le pillage des centres n'atteint pas des proportions délirantes et les espoirs ont l'occasion de jouer et de progresser, permettant au championnat d'échapper à la sclérose. La contrepartie est un manque certain d'expérience, mais la situation inverse serait bien plus grave.

En définitive, en tenant compte des progrès effectués sur les plans de la culture tactique, de l'organisation, de l'audience, des infrastructures et des finances, il apparaît que le championnat s'est globalement renforcé, et qu'il n'aborde pas l'avenir sans armes. Son "retard économique" n'est pas si dramatique, et il peut continuer à s'appuyer sur ses points forts. Le resserrement des valeurs et la nécessité d'une période de transition ne doivent donc pas être hâtivement confondus avec un écroulement.
Les paroles des professionnels sont rassurantes, venant de ceux qui sont a priori les mieux placés pour répondre à ces interrogations en vogue et à l'alarmisme qui les accompagne, même si l'on peut penser que les joueurs et les techniciens ne vont pas spontanément dévaloriser leur propre niveau au travers de celui de la compétition nationale. Ces paroles s'opposent en tout cas nettement aux verdicts de leurs dirigeants, du moins de ceux qui veulent absolument prouver le déclin du football français...

Réactions

  • Boris Yips le 14/10/2000 à 00h00
    Aaaaah, eh bien je suis rassuré! Je pensais en regardant les matchs qu'on était moins bons, mais les joueurs et leurs entraîneurs se trouvent eux-mêmes aussi forts voire meilleurs? Et champions du monde de l'humilité avec ça! A la place de ce sondage bidon, allez demander aux entraineurs étrangers ce qu'ils en pensent. Ils seront sans doute plus objectifs...

  • goutzo le 14/10/2000 à 00h00
    quelle mauvaise foi c'est impressionant....ou alors pire:ils le pensent.
    comment peut on dire que le championnat est meilleur qu'avant alors que il y a encore 4 a 5 ans on avait encore les meilleurs français et quelque bon etrangers tandis que maintenant c'est des etrangers de seconde zone et des français qui n'ont pas pour la grande majorité le niveau international;
    la meilleur preuve que le championnat français est mauvais?il n 'y a qu'a regardez un match du leader en l'occurence le psg pour se rendre compte que cette equipe serait a peine en milieu de tableau d'un championnat italien par exemple alors imaginez la place des autres

  • fast le 16/10/2000 à 00h00
    Ben voyons, c'est sûr qu'on est plus fort qu'avant... Et puis on va gagner la Champions League non ?? Troyes, Bastia et Sedan, avec tout l'immense respect que l'on doit à ces équipes qui respectent le maillot, la vaillance et le collectif, cela m'étonnerait que contre la Lazio, le Bayern ou Manchester ... Djukic a 34 ans, deux années de D1, et c'est le meilleur joueur du championnat, alors... Les joueurs et entraineurs pensant que le championnat est plus fort n'ont certainement pas vraiment le temps de regarder les matches qu'ils disputent...

  • SLY le 16/10/2000 à 00h00
    Moi je suis plutôt optimiste.
    Si de nombreux joueurs internationaux Français jouent à l'étranger, d'autres n'hésitent plus à revenir de par chez nous et c'est pas mal.
    Honnêtement le champ' me plaît beaucoup tel qu'il est, ça change des champ' ritouls, Anglais ou espagnol voir allemandes ou dès le début de la saison vous pouvez avec certitude citer 4 des 5 premiers (et je suis encore gentil de laisser une surprise là au milieu...).

    On dit "Ouiiiin, le foot Français est moins bon qu'avant" mais personnes ne s'est dit qu'en fait ce peut-etre tout simplement les autres qui sont meilleurs ???
    Des clubs comme MU, le Bayern ou le Barca peuvent se payer les meilleurs joueurs du monde, alors bien sur ils "tirent" leurs pays vers le haut mais au final qu'est-ce qu'on a ?
    Des champ' avec 4 ou 5 grands clubs et tout le reste qui n'a aucune chance, c'est pourri je trouve.
    Donc le foot francçais est peut-être relativement moins bon (que les uatres) mais dans l'absolu notre champ' s'améliore.

    Moi je pense que le champ' Français prend de l'ampleur, augmente en talent, les jeunes arrivent et sont bons, on recrute les bons étrangers, pas les stars mais des gars efficaces (en tant que Girondin laissez moi citer Wilmots et Pauleta qui sont, soyons d'accord, plutôt excellents).

    Enfin bref, J'AIME LE FOOT FRANCAIS TEL QU'IL EST AUJOURD'HUI !!!!!!!!!

    A+

    SLY.

  • splash-la-tomate le 17/10/2000 à 00h00
    Effectivement, comment voulez-vous que ceux qui sont en place actuellement dénigrent le championnat qui est leur gagne pain ? Ils ne vont pas dire qu'ils sont moins bons alors qu'ils gagnent 2 ou 3 fois plus et que les stades sont bien mieux remplis qu'avant ! Mais franchement, comment peut on se satisfaire de matchs globalement faibles ? Moi je préfère un championnat où il y a 5 ou 6 gros clubs qui jouent bien, à un championnat ultra serré où il n'y a plus de gros club qui impose vraiment un jeu de qualité. Je remarque qu'il y a aujourd'hui pas mal de clubs en D1 qui étaient traditionnellement en D2 auparavant. Ce renouvellement n'est pas mauvais en soi, mais lorsque l'on s'aperçoit que ces clubs ne changent pas vraiment leur équipe entre D2 et D1 et qu'ils réussissent tout aussi bien, c'est bien la preuve que la D1 rejoint la D2 en niveau de jeu et que le fossé se rétrécit.

  • B21 le 18/10/2000 à 00h00
    L'article dit que le championnat de France s'est renforcé tactiquement, au niveau de la préparation, ... OK, mais les autres championnats s'amméliorent aussi sur ce domaine, et je dirais même deux fois plus vite.
    Ensuite, regardons le nombre d'internationaux. De vrais internationaux. Pas le gars qui a joué 3 matchs il ya 2 ans avec le Trinité- lien on additionne ceux des 18 clubs de D1, on en a moins qu'un club comme la Lazio, par ex.
    De plus, certains s'enflamment vite. Ce n'est pas l'arrivée d'Anelka ou la victoire de Paris sur le Bayern qui fait augmenter le niveau de la D1 française. Si on compare les arrivées et les départs, le bilan est vite fait. Adieu Barthez, Trezeguet, Pirès, Wiltord, Lamouchi, Sagnol, ... et bonjour Adriano, Panov, Dehu, et Smertin...
    Heureusement que ce championnat est rythmé par des équipes comme Sedan, Troyes, Lille ou Guingamp qui créent des surprises et obligent les sois-disant "gros" a se bouger un peu.

  • zoltar72 le 18/10/2000 à 00h00
    Bonjour,

    Il est facile comme je vais le faire de se gausser lorqu'on avait raison sur la CL, mais tout de même, je vais rappeller sommairement mes propos de cet été.
    En aucune façon l'ASM ou l'OL voire le PSG ne peuvent prétendre avoir mis davantage de moyens que les GDB ou l'OM l'an dernier pour faire honneur au foot français.
    Ce ne sont pas les résulats d'hier soir qui me feront changé d'avis.
    Je rappelle juste que l'intérêt des médias FranceFoot l'Equipe... est de monter la sauce pour nous faire rêver.
    Attention aux naifs, je regrette à ce titre une certaine bienveillance de votre part. Aucune analyse objective ne pouvait conclure par de meilleurs résultats cette année en CL et ce même en août.
    Autrement je souhaite que PSG se qualifie pour nous sauver du ridicule et que le l'OL, l'ASM et les Girondins se retrouvent en 1/2 en UEFA.
    Ce sera toujours ça de pris et de beaux matchs encore en perspective.
    Pour finir je suis très déçu qu'uncun club ne reparte sans défaite de ses matchs à l'extérieur.
    Il n'y quand même pas que des ténors : Rosenborg, Olympiakos, Graz...
    Ce n'est pas Manchester et même pas la Fiorentina ou le Spartak de Moscou.
    Alors, dire que la question du niveau du championnat est absurde, cela ma parait absurde aussi.

  • houbahouba le 18/10/2000 à 00h00
    Moins bon ou plus faible ? Vaste débat qui alimentera le Café des Sports ! Et quels critères retenir ?

    Ok, on est pas près de voir une equipe française gagné la Ligue des Champions !

    Ok, les étrangers de notre championnat sont peut-être pas les meilleurs car les meilleurs sont en Italie, Espagne, Angleterre, Allemagne....

    Ok, les meilleurs joueurs français ne sont plus dans les clubs français !

    Alors pour être optimiste on peut se dire que l'equipe de France est vraiment la meilleure du monde (en toute modestie), que nos centres de formation connaissent une réussite unique au monde, vu le nombre de joueurs qu'on vient nous piquer, et que lorsqu'on va sur les stades de D1 on peut voir des matches attrayants et parfois...des matches à mourir d'ennui !

    Alors pour conclure, qui a le championnat le plus fort du monde ? Moi, je sais pas. Et vous ?