Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Contrat en Asie, famille à l’abri (proverbe footballistique)

Une Balle dans le pied – Les transferts vers la Chine et les salaires qui y sont servis témoignent d'un bouleversement de la géopolitique du football mondial. Les joueurs, eux, devraient mettre à jour leurs justifications.

Auteur : Jérôme Latta le 4 Jan 2017

 

 

(…) Pour des internationaux qui ont encore plusieurs années au plus haut niveau devant eux, en termes sportifs et de prestige, justifier de pareils choix laisse peu de possibilités. La "découverte d'une autre culture", qui avait été souvent invoquée lors des premières migrations vers le Golfe ou l'Asie, ou le fameux "challenge sportif" peuvent difficilement être avancés (même s'il ne faut pas mépriser, par eurocentrisme, les championnats "exotiques", où les projets de développement peuvent être intéressants). « Le choix est très rarement sportif aujourd’hui. Les sommes sont tellement colossales que le foot devient annexe. (…) Quand on va [en Chine], on fait une croix sur le foot et sur sa vie pendant deux ans »tranche Christian Gourcuff.

 

En fait, les joueurs doivent bien admettre que leurs motivations sont essentiellement financières. L'admettre sans forcément l'assumer, avec le recours à un argument aussi vieux que l'inflation du marché des transferts : « Je l'ai fait pour mettre ma famille à l'abri ». Axel Witsel en a donné une merveilleuse interprétation à propos de son transfert au Tianjin Quanjian, où il devrait toucher un salaire de 18 millions d'euros par an : « C'était une décision très difficile parce que d'un côté il y avait un très grand club comme la Juventus, mais de l'autre il y avait une offre impossible à refuser pour l'avenir de ma famille ». La déclaration mérite une exégèse.(…)

 

LIRE L'ARTICLE


Réactions

  • fabraf le 05/01/2017 à 14h42
    Je ne te remercie pas de m'avoir fait chercher des infos sur ce joueur. Voici ce qu'il a répondu à son ex-président Ruello : "Les propos de M. Ruello sont totalement faux. J’ai eu mes deux blessures au genou, desquelles je me suis totalement remis. Dire qu’on m’a vendu à cause de ça alors que le club a tout fait pour que je parte dès l’été dernier à 12 millions d’euros avec un forcing incroyable, c’est grave. Je suis surtout déçu du manque de reconnaissance du président Ruello, sachant que j’ai fait gagner pas mal d’argent au club », a réagi Abdoulaye Doucouré."

    Voici l'article en minilien : lien

    Où l'on apprend qu'il a en fait été poussé dehors par son club formateur, qu'il n'a en réalisé pas vraiment eu le choix : "soit je finissais cette saison à Rennes [sans beaucoup jouer j'imagine", soit il acceptait le deal Watford / Grenade. Tu appelles ça toujours de son plein gré ? (vraie question)

  • fabraf le 05/01/2017 à 14h42
    Oups lien

  • fabraf le 05/01/2017 à 14h46
    Et pour continuer sur ce joueur, il devait être prêté à Lorient en septembre mais le prêt n'avait pas été homologué. Heureusement qu'il n'a pas agi sous la contrainte, qu'est-ce que ce serait sinon ?!

  • dugamaniac le 05/01/2017 à 14h56
    Quant à Diabaté, il était en fin de contrat CDD et n'a pas été prolongé.
    Saivet est parti de son plein gré à Newcastle autant que je m'en rappelle, il était alors titulaire et sous contrat.
    Poko s'est fait dégagé effectivement après que les supporters aient siginifiés qu'ils ne voulaient plus jamais le voir jouer sous les couleurs bordelaises. Sans porte de sortie, il serait resté sous contrat sans probablement jouer.

    Actuellement on a Kiese-Thelin qui est surement harcelé pour dégager car le club constate que son niveau sportif n'est pas en adéquation avec ses espoirs et son salaire.
    Je conviens de ce type de pression mais le joueur participe à ce jeu en préférant aussi garder son contrat de 80000 mensuel, sans jouer, plutôt que d'aller jouer ailleurs pour un salaire moindre.

    Les joueurs sous contrat sont soumis à pression évidemment mais leur contrat les protège, seule la mise au placard (le loft) constitue une sanction.
    Ce qui peut être problématique dans une stratégie de carrière j'en conviens.
    Mais j'ai des amis qui ont connu exactement les même pressions dans des boites classiques, et surtout en administration.

  • fabraf le 05/01/2017 à 14h59
    Pour en revenir à l'article, sait-on si le Zénith n'a pas forcé la main à Witsel, ne lui a pas fortement suggéré d'accepter l'offre chinoise maintenant, sous peine de voir son contrat automatiquement prolonger par exemple... Quand à Tevez, sait-on s'il est toujours lié à son "agent", si comme d'habitude le concernant, il n'a pas eu son mot à dire (sauf pour revenir à Boca). Quand je l'ai vu quitter en larmes le match Boca - River, peut-être que je surinterprète, mais je n'ai pas eu l'impression qu'il était content de quitter son club et son pays.

    Oups, désolé d'ajouter des hypothèses plus complexes : non mais franchement, quelle idée d'aller signer en Chine !

  • fabraf le 05/01/2017 à 15h03
    dugamaniac
    aujourd'hui à 14h56

    "Je conviens de ce type de pression mais le joueur participe à ce jeu en préférant aussi garder son contrat de 80000 mensuel, sans jouer, plutôt que d'aller jouer ailleurs pour un salaire moindre."

    - - - - -
    Ok, nous avons un vrai désaccord philosophique ! Nous sommes beaucoup trop éloigné pour arriver nous convaincre mutuellement.

  • dugamaniac le 05/01/2017 à 15h31
    Apparemment ces transferts aux montants faramineux ont aussi mauvaise presse en Chine, le gouvernement déclare vouloir y mettre un frein d'après ce que je viens d'entendre aux infos de france inter.

  • Jamel Attal le 05/01/2017 à 18h29
    @dugamaniac
    Sous la pression de mon article, les autorités chinoises ont en effet été contraintes de réagir (et moi de mettre à jour mon papier).

    ---

    Merci à tous pour les débats, qui se cristallisent autour de la question du libre arbitre. Avec Dr Sourire – qui discute la connotation du concept-même et me reprochait à juste titre un manque de mise en perspective –, on a échangé à ce sujet dans les commentaires sur le site du Monde.

    Pour ma part, je pense que la liberté de choix des joueurs est contrainte et restreinte par de nombreux facteurs qui ne nous sont pas toujours accessibles. Une récente enquête de la FIFPro indiquait que 29% des joueurs pros (donc incluant les sans-grade) avaient connu des transferts contre leur gré. Il y a fort longtemps, nous avions été quasiment les seuls à traiter frontalement "l'affaire Mexès", quand celui-ci avait refusé de signer à Liverpool (où voulaient l'envoyer l'AJA et Guy Roux), lui-même souhaitant rejoindre la Roma (le deal était moins lucratif pour Auxerre). Ceci pour dire que problème n'est pas nouveau.

    Toutefois, il me semble que Witsel est dans une position qui lui aurait permis de faire un autre choix, compte tenu de son statut et du fait que sportivement, il y a un gouffre entre la Juve et Tianjin.

    Ce que je voulais avant tout discuter, c'était cette idée très énervante qu'une offre mirobolante mettrait un couteau sous la gorge au joueur et qu'il n'aurait d'autre choix que de l'accepter… Pour le coup, cela revient vraiment à nier sa part de responsabilité.

  • fabraf le 05/01/2017 à 22h28
    Jamel Attal
    aujourd'hui à 18h29

    Toutefois, il me semble que Witsel est dans une position qui lui aurait permis de faire un autre choix, compte tenu de son statut et du fait que sportivement, il y a un gouffre entre la Juve et Tianjin.

    - - - -
    Sauf que tu ne connais pas le contrat de Witsel, à part si tu es inclus dans le pool Foot Leaks. Tu ne sais pas si le Zenith avait la possibilité de le prolonger unilatéralement pour une saison supplémentaire, comme l'OM a pu le faire avec Mandanda. Tu ne sais pas si Witsel n'a pas subi de pression "amicale" pour le pousser à se décider. Tu ne sais pas si le Zénith ou son agent ne lui ont pas mis le deal entre les mains : ou tu restes chez nous jusqu'en juin 2018 à cirer le banc ou tu signes à Tianjin.

    Pour suivre le foot régulièrement en tant qu'observateur, nous savons que ces pratiques existent. On peut reprendre l'exemple de Tevez lorsqu'il a voulu quitter West Ham puis Man City si tu veux. Pourquoi Witsel échapperait-il à la règle ?

    Rare sont les joueurs pouvant imposer leurs conditions à des clubs (Messi, Ronaldo... et puis ?). Je relativise tout de suite cette phrase en rappelant le rôle joué par leur agent.

    En résumé, nous connaissons tellement mal ce milieu qu'il est impossible de déterminer la part de responsabilité des joueurs, sauf à spéculer. Cf l'échange avec Léo cet après-midi où finalement on se rend compte que Rennes poussait dehors Doucouré, depuis plusieurs mois (selon sa version), qui signa à Watford pour se retrouver à Grenade le lendemain.

    Plus que les cas "chinois", je trouve le cas Goosen beaucoup plus intéressant pour la liberté contractuelle nombreux sportifs pros français. En anticipant un peu l'éventuelle décision, peut-être qu'un joueur pourrait changer de club sans indemnité de transferts ! Ça mérite bien un papier, non ? :)

  • osvaldo piazzolla le 06/01/2017 à 01h28
    @fabraf : merci pour toute ta patience pour détailler le cas Abdoulaye Doucouré. Il suffit de suivre un club un peu en détail pour comprendre ça. A Saint Etienne, ya au moins un cas par an de chantage ignoble qui passe comme une lettre à la poste, les douze heures de bus en baskets de Bouba Sanogo, le rappel de sélection de Sanou pour lui faire jouer un match de CFA, l'interdiction de sélection espoirs de Néry, la "négociation" de contrat de Bayal pour lui faire diviser son salaire par trois...et je n'en rajoute pas sur Guilavogui, Ghoulam ou Saint Maximin. Et encore, tout ça ce sont les choses qui se VOIENT. Quand on connaît Bernès et son rapport au grand banditisme, j'ai personnellement aucun doute sur le fait que les "pressions amicales" sont beaucoup plus hardcore. ça me déprime que même ici yen a encore pour dire, roooh bah ça va quand même. Pour Witsel, je ne connais pas trop l'affaire mais je suis prêt à parier un gazoduc que le Axel, il a ZERO choix dans ce transfert.

    @jamel : "offre mirobolante ... n'aurait d'autre choix que de l'accepter": ce qui ne va pas dans ton raisonnement (et par ailleurs je suis d'accord avec ta vision du football à 99,9%) c'est de mettre sur le même plan un business de transfert de joueur (dans lequel la carrière dudit joueur à toutes les chances de n'être qu'une minuscule variable) et un exercice de rhétorique pour transformer ce business en un roman compatible avec les questions (bêtes et méchantes) des médias sportifs. ET dans le deux cas, considérer que le joueur peut avoir son mot à dire...alors qu'il ne maîtrise probablement même pas son community manager (qui est certainement payé par son équipementier)