Seuls 36% des internautes parviennent à saisir leur e-mail / password du premier coup. En feras-tu partie ? Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Angoisse à TF1

C'est bientôt la remise des prix pour notre championnat de France. Le suspens est un peu moins intense qu'à une époque puisqu'il paraît de plus en plus évident que le titre reviendra à Metz ou à Lens. Sauf surprise de dernière minute évidemment. Si ces deux clubs méritent largement ce qui les attend, il n'en demeure pas moins que leur popularité n'atteint pas encore celle du PSG ou de l'OM voire de Nantes.
Auteur : Clément Jumeau le 24 Mars 1998

 

C'est bientôt la remise des prix pour notre championnat de France. Le suspens est un peu moins intense qu'à une époque puisqu'il paraît de plus en plus évident que le titre reviendra à Metz ou à Lens. Sauf surprise de dernière minute évidemment. Si ces deux clubs méritent largement ce qui les attend, il n'en demeure pas moins que leur popularité n'atteint pas encore celle du PSG ou de l'OM voire de Nantes.

Ce championnat - aussi passionnant qu'il a pu être - n'a pas permis à une seule équipe de se détacher complètement. C'est pourtant ce genre d'aventure héroïque qui crée ou entretient une dynamique de passion auprès du grand public. Ce léger défaut ajouté au fait que les expériences européennes des deux clubs ne sont pas fameuses (mis à part Lens à la fin des années 70), et voilà les premières gouttes de sueurs qui perlent sur le front des banquiers de TF1.
En effet, quel sponsor oserait investir pour la prochaine Champions League la même somme que celle qu'il a investi sur Monaco ou le PSG cette année? Le risque de voir le nombre de téléspectateurs baisser avec ces deux clubs pour représenter la France est grand. D'autant que la Coupe du Monde sera passée par là, et qu'un trop plein de foot risque de se faire sentir. Et je ne parle pas des chances limitées de qualification pour les quarts de finale de la plus grande des coupes d'Europe quand on sait quel niveau ont les autres pays. Le foot est aussi une question d'argent. On s'en rend compte de plus en plus.

Aussi des clubs comme Metz et Lens, bien qu'extrêmement talentueux, n'apportent à priori pas les bonnes garanties pour une maison comme TF1. Le manque à gagner risque d'être énorme. Quand on imagine les moyens mis en place par la première chaîne pour les retransmissions de la Champions League, on peut se douter que la joie des Messins et celle des Lensois ne sera pas forcément partagée par les financiers de la Une. Le pire serait de voir Guingamp gagner la Coupe de France. Qu'adviendrait-il du foot sur TF1 à ce moment-là?

Réactions

Aucune réaction

La revue des Cahiers du football