Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Moins de foot, plus cher

Partagée entre Canal et Orange, la Ligue 1 va frustrer ses amateurs tout en leur faisant les poches.
Auteur : Jérôme Latta le 30 Juil 2008

 

Le week-end du 9 août, le championnat de France français retrouve les terrains... et les écrans. Pour les footballeurs, les pelouses n'auront pas changé, exception faite de celles des promus. Pour les spectateurs, il faudra s'habituer aux nouveaux horaires:  6 matches à 19 heures et un à 21 heures le samedi, 2 matches à 17 heures et un à 21 heures le dimanche (1).
Les téléspectateurs, eux, vont découvrir le nouveau paysage audiovisuel dont a enfanté l'attribution des droits télé pour la période 2008/2011, et qui sera donc le leur pour trois saisons. Non sans dégâts: il faudra choisir entre s'asseoir sur sa frustration ou mettre la main au portefeuille.


orange_foot2.jpgPas de quartier pour Orange
La grande nouveauté, ce sera évidemment l'apparition de la chaîne Orange Foot, l'opérateur de téléphonie ayant acquis, pour 203 millions d'euros par saison, le droit de retransmettre le "grand match" du samedi, à commencer par le premier choix de 21 heures. Cette offre ne sera accessible qu'aux abonnés de l'offre "triple play" d'Orange (téléphone, Internet, télévision), via ADSL ou satellite, contre 6 euros mensuels – qui s'ajouteront aux 29,90 euros d'abonnement + 3 euros de location de la Livebox.
Inaccessible via la TNT, Orange sera disponible par satellite dans les zones où le débit ADSL n'est pas suffisant, moyennant l'installation éventuelle d'une parabole et la location ou l'achat d'un décodeur spécifique (2).

Dans la bataille, Canal+ s'est arrogé le "grand match" du dimanche soir et la priorité pour en désigner l'affiche (3). La chaîne cryptée a aussi conservé un semblant d'exclusivité, puisqu'elle diffusera l'intégralité des matches: en direct et en paiement à la séance via Foot+ pour les huit matches hors les deux affiches, et en différé à partir de minuit pour les matches Premium (dont celui du samedi soir diffusé par Orange).


Dépenser plus pour voir moins
Pour avoir accès à tous les matches, ou plus simplement pour avoir la possibilité de regarder les deux "grands matches" du samedi et du dimanche soir, il faudra s'abonner à la fois à Canal+ et à Orange (en y ajoutant le prix de Foot+). Un abonné C+ qui payait 30 euros pour voir trois matches n'en verra plus qu'un, et devra en remettre 36 dans la corbeille pour avoir le droit de voir l'autre affiche du week-end chez Orange...
Sauf à payer sensiblement plus cher, il y aura donc moins de matches disponibles pour la plupart des téléspectateurs. Ce ne sera pas forcément un mal, la vraie vie étant ailleurs, mais en réalité et en moyenne, l'ensemble des amateurs de football déboursera plus d'argent... tout en voyant moins de foot.

La bonne opération financière (668 millions annuels) réalisée par la Ligue en cassant l'exclusivité de Canal+ et en ouvrant la porte à Orange en tant que diffuseur a failli avoir une conséquence plus marquante: la disparition de toute image de la Ligue 1 disponible sur les réseaux hertziens gratuits, puisque même le magazine du dimanche (Téléfoot puis France 2 Foot la saison dernière) avait été acquis par Canal. Avivé par les protestations de France Télévisions (qui souhaitait récupérer, via une nouvelle loi, un accès aux images), les mobilisations des associations de téléspectateurs et l'inquiétude du CSA, le débat sur "la privatisation du foot français" et le droit à l'information a finalement poussé Canal+ à proposer en clair le magazine du dimanche (4).


orange_foot1.jpg


Moins populaire
Le saucissonnage de la Ligue 1, s'il constitue une réussite sur le strict plan économique pour les clubs de Ligue 1, aura pourtant des effets difficilement mesurables. Déjà, certains présidents se sont aperçus avec retard que l'exposition du championnat serait très réduite par rapport aux saisons précédentes. Non seulement il n'y a plus que deux affiches au lieu de trois, mais de surcroît, la première diffusée par Orange va toucher un nombre famélique de téléspectateurs, l'offre démarrant à peine et n'offrant pas la garantie de conquérir des audiences aussi larges que celles de Canal (déjà restreintes à 5,3 millions d'abonnés). La chaîne va d'ailleurs – comme TPS avant la fusion – mettre en valeur la Premier League sur son antenne du samedi après-midi...

Le retour à la concurrence aura aussi pour effet d'instaurer une logique purement commerciale pour le choix des matches. "Nous serons un peu moins 'démocrates'. Nous choisirons à chaque fois la meilleure affiche possible", confiait récemment Cyril Linette à L'Équipe. Cela signifie que certains "petits" clubs pourraient ne plus jamais être diffusés, au profit des plus médiatiques (5)... Or, la répartition des droits télé entre les clubs est en partie calculée sur le nombre de diffusions. On comprend quel effet de levier va se mettre en place, consistant à faire aller toujours plus d'argent aux mêmes formations.


La vente à la découpe du championnat de France creuse ainsi l'écart entre l'industrie du football et ses consommateurs. Elle résulte d'une vision à court terme, dont les conséquences ont peut-être été très mal mesurées par ceux qui vont croire en profiter: à l'arrivée, le danger est tout simplement de dévaluer le produit en le rendant moins populaire. Ce risque-là a-t-il été calculé?



(1) La première journée, pour laquelle tous les matches seront disputés le samedi à 21 heures, sera diffusée en multiplex par Canal+ (hors le match d'Orange Foot du samedi soir). Il en ira de même pour les 20e, 37e et 38e journée. Par ailleurs, lors des 2e et 3e journées, les matches du dimanche après-midi auront lieu à 16 heures au lieu de 17.
(2) Orange dispose aussi de l'exclusivité de la diffusion sur téléphones mobiles, sur lesquels huit rencontres seront disponibles (hors les deux grands matches du samedi soir et du dimanche soir). L'opérateur commercialisera en vidéo à la demande (VOD) un magazine hebdomadaire disponible à partir de dimanche minuit.
(3) Lots "Premium 1 et 2" de l'appel d'offres (les 10 plus belles affiches plus les 28 autres matches du dimanche soir). Canal+ s'est ainsi d'ores et déjà réservé toutes les confrontations entre l'OM et l'OL, ainsi qu'entre l'OM et le PSG. De son côté, Orange aura la priorité pour désigner 10 matches du samedi soir.
(4) Diffusé de 19h40 à 20h40 et animé par Hervé Mathoux et Nathalie Ianetta à partir du 31 août, "Canal Football Club" sera selon Cyril Linette – nouveau directeur des sports – "un grand show familial (...) un peu à l'italienne, avec un grand décor et un public de 300 personnes". Il comportera, outre les résumés des rencontres du samedi et du dimanche, "des débats, un module de divertissement, un journal people" (Le Parisien).
(5) Même si une règle empêche chaque opérateur de diffuser plus de 19 fois la même équipe en prime time.

Réactions

  • mr.suaudeau le 30/07/2008 à 03h34
    Un petit récapitulatif clair juste avant le début du championnat, ça ne pouvait pas faire de mal. Cette saison nous pleurerons donc définitivement les mutiplex radiodiffusés, vu qu'ils ne comporteront que 6 matches maximum. Heureusement il y a la L2 le vendredi.

    Juste une précision: Ciryl Linette et son "on prendra systématiquement la meilleure affiche"... Oui sauf que cette saison un même club ne pourra être diffusé plus de 19 fois en décalé. Bon, ça fera que 2 ou 3 passages en moins pour l'OM, l'OL ou le PSG, mais au moins ça nous sauve de l'anarchie totale. On a quand même toutes les chances de voir Grenoble au moins une fois sur Canal !

    Oui parce que à part ceux qui ont déjà leur abonnement internet chez Orange, je vois pas qui va vouloir payer 40 euros TTC pour voir 1 match par semaine.

  • Vinocrator le 30/07/2008 à 03h59
    Aïe ! Bien vu l'article.

    La suppression du troisième match - celui du samedi 17heures - m'avait complètement échappé. On peut rêver, je crois, si on leur demande une baisse de l'abonnement Canal+ proportionnellement équivalente à celle de leur investissement et du nombre de matchs diffusés ?
    Je crois que oui. Surtout si on nous oppose l'argument de la mise en valeur de la sacro-chiante Premier League. Ce championnat circus ou des villes anglaises voient leurs clubs s'affronter dans des stades aseptisés. Rien à foutre, moi, des villes anglaises.

    Et autre chose, en rapport avec leur "logique purement commerciale et un peu moins démocrate". Ce n'est pas aujourd'hui que nous allons découvrir que les entreprises privées se foutent royalement des règles usuelles du Droit, de l'esprit des lois, de la citoyenneté et de la République en général. Avouer en souriant qu'on sera "moins démocrate" pour gagner "plus de sous", en définitive, c'est juste leur nature profonde qui s'exprime. Les bourgeons, le printemps, les économies d'échelle, les stocks options qui vont avec...

    Et si la première rencontre phare sera "diffusée par Orange qui va toucher un nombre famélique de téléspectateurs", et bien je crois qu'ils s'en foutent comme de leur premier golden parachute ou de leur dernier plan de licenciements massif. Ils peuvent se lâcher sans craindre quoi que ce soit, c'est le copain Cochon qui est au pouvoir. Si, là, l'autre qui parle tout le temps dans la télé pour défendre l'honneur des évadés fiscaux. Vous voyez de qui je parle ?

    En tout cas ils n'ont pas songé à Madame Cilibert. Bien sûr que non, ils sont comme tout le monde, ils ne la connaissent pas. Et c'est normal c'est ma voisine de 87 ans qui adore le foot depuis toujours. Au point de d'être une abonnée historique à Canal+ pour suivre ce putain de match du samedi (après elle dort).

    Et oui, elle aura l'air malin, madame Cilibert, avec la "rencontre phare diffusée par Orange" ! Surtout avec son vieux téléphone électromécanique et son clavier à numérotation décimale (ceux avec un disque rotatif et les chiffres de 1 à 9). Remarquez qu'avec un peu de chance elle aura peut-être la joie d'entendre la voix de Denis Balbir au bout du fil.


  • Francis Dolarhyde le 30/07/2008 à 07h38
    Dès l'instant que l'on est dans une logique d'attribution du marché au mieux-payant, on se retrouve avec ce genre de problème. Ceux qui ont tout investit dans Canal il y a quelques années, doivent maintenant doubler budget foot-TV pour voir moins de matchs... dur.
    Sinon, comme le dit l'article, il y a aussi la vraie vie, voire même les stades, ces endroits où on peut voir les matchs, parfois très bien, et même sans entendre les commentateurs...

    M'enfin, on peut imaginer, lors du prochain appel d'offre, la victoire éclatante de Plasma TV, la chaine HHHHD, réservée aux possesseurs d'écran plasma de diagonale 120 minimum... Pas sur que la L1 dope les ventes de télé... pas sur non plus qu' Orange y trouve son compte cette année. Quand à Canal, qui dit plus haut, un réajustement des prix de l'abonnement me semble, en effet justifié, mais faut pas rêver...

  • Metzallica le 30/07/2008 à 07h44
    merci pour cette clarification, celà confirme bien ce que j'avais compris. Par contre est-ce que canal a dit pourquoi il ne passe plus de match à 17h le samedi? C'est leur choix ou alors la découpe horaire des journées était définie lors de l'appel d'offre?

  • TiramiSuazo le 30/07/2008 à 08h28
    Metzallica
    mercredi 30 juillet 2008 - 07h44

    Malheureusement c'est le saucissonnage par la LFP qui a conduit à ça, seuls 2 matches par semaine se jouent sans autre match au même moment.
    Par contre lors de semaine UEFA, il y aura normalement plus de matches le dimanche 17h que le samedi 19h.

    Personnellement ma lettre de résiliation à C+ est prête, en plus ils m'ont annoncé une hausse de 1,10€ de l'abonnement.

    Par contre faudra qu'on m'explique pourquoi personne à la LFP n'a pensé à un appel d'offres par média, à savoir les droits Hetzien/TNT, les droits satellites, les droits mobiles et les droits ADSL.
    Enfin je dis ça, je dis rien...


  • Flying Welshman le 30/07/2008 à 09h00
    Je pense que de plus en plus de gens trouveront une Solution Totalement
    Radicale Et Au Moins Illégale Néanmoins Gratuite.

  • On meinau score le 30/07/2008 à 09h18
    Streaming rules.
    Merci la LFP.

  • OLpeth le 30/07/2008 à 09h28
    C'est vrai qu'en tant que vieil abonné C+, je me sens un peu floué, mais je me suis abonné autant pour le sport (foot en particulier mais pas que : rugby, NBA...) que pour le cinéma donc je vais pas résilier.
    Et puis honnêtement, la saison dernière le taux de foot sur C+ devenait dangereux pour la santé (celle du couple aussi) donc c'est aussi bien de réduire un peu.

  • Obiwan Kenobi le 30/07/2008 à 09h30
    Mouais. Merci pour l'article qui est super clair, mais ça me remonte pas le moral...

    Le résumé est un peu sec : jusque-là j'avais deux matchs avec mon simple abonnement Canal, aujourd'hui je n'en ai plus qu'un.

    Et puis moi j'aimais bien le match du samedi à 17h15.
    C'était bien, dans la continuité du rugby, pendant la sieste des enfants, tranquille, avant l'apéro...

    Vous voulez dire qu'il va falloir que je trouve d'autres occupations pour mon samedi après-midi ? Que je décalle la sieste des enfants ?
    Depuis quand c'est la télé qui doit décider de mon emploi du temps ??? Hein, c'est quoi ce bordel ?

  • Clarence Cyborg le 30/07/2008 à 09h36
    Petit truc sur "Orange Foot" : l'option a un engagement d'un an, donc vous pouvez péter votre contrat internet, mais faudra payer Orange Foot jusqu'à la fin de la saison (et si vous prenez en cours d'année, vous avez tout faux)