Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Les 480 millions de la discorde

La Ligue a entériné l'offre de Canal+ qui deviendra le détenteur presque exclusif du championnat de France à partir de 2004. Mais les incertitudes demeurent sur fond de recours de TPS, d'économie parallèle des droits et de conflits entre les clubs… Le foot français sera-t-il plus riche, mais encore plus déchiré?
Auteur : Jamel Attal le 16 Dec 2002

 

Le Conseil d'administration de la Ligue a donc attribué à Canal+ les trois premiers lots de son appel d'offres contre la somme record de 480M€ annuels, soit l'intégralité de la L1 moins Téléfoot pour la période 2004/2007. Mais TPS ayant porté l'affaire devant le Conseil de la concurrence, on se gardera cette fois d'y voir une victoire personnelle de Frédéric Thiriez et d'en tirer des conclusions fermes sur l'avenir (voir Canal+ étend son empire). Les incertitudes se sont en effet multipliées depuis le moment de la remise des offres. En premier lieu parce que l'attribution ne sera effective que si les sages la valident. Le président de la Ligue, éminent juriste, a donné de grandes assurances quant à l'issue de la procédure, et s'est également assuré que Canal+ maintiendra le montant de son offre en cas d'annulation. La filiale de Vivendi a par ailleurs fourni les garanties bancaires nécessaires. Cela ne préserve toutefois pas d'une éventuelle banqueroute, d'autant que le choix d'une forte inflation des droits (35%) a mené à la chute d'autres géants de la communication en Europe. L'investissement semblera peu pertinent aux observateurs dans un contexte de dépréciation du football hexagonal, et sa rentabilisation constituera un objectif aussi crucial que périlleux pour la chaîne, qui y jouera sa survie.

Ça ne se voit pas mais Michel Denisot est fou de joie.
D'autre part, deux tendances se sont opposées à la Ligue, entre le front des petits clubs et celui du Club Europe, comme l'indique le vote très partagé du CA. Les premiers étaient en effet partisans d'une temporisation et d'une relance de l'appel d'offres. Mais l'intransigeance de TPS et son refus de toute nouvelle négociation sur le lot 3 (paiement à la séance) et même sur le deuxième choix du Lot 1 (deux premiers matches décalés) a précipité les échéances. Gros arrangements entre amis Mais le fond du problème tient à d'autres enjeux et à des antagonismes entre les clubs de l'élite autoproclamés et les autres. Un récent article du Monde (07/12) rappelait que des accords occultes avaient été passés entre les clubs concernés et le groupe Darmon via le Club Europe, qui réservaient à Canal+ et à Darmon l'exploitation des droits de télévision si les clubs en avaient obtenu la propriété. Signalons que cette information n'a pas été révélée par Le Monde, mais par L'Equipe, dans un article d'Etienne Moatti du 16 février 2001. Ces contrats n'ont jamais pu s'appliquer, la loi Buffet ayant confirmé la propriété collective des droits, délégués à la Ligue par la Fédération. Ce que l'article du Monde nous apprend en revanche, c'est que cette alliance comprenait tout de même des dispositions financières applicables. Tandis que Darmon se fondait dans SportFive, géant des droits sportifs détenu avec Canal+ et UFA Sport, 6 clubs auront ainsi perçu 250M€ entre 1999 et 2005, versés par Canal+ et redistribués à la bonne grâce de Jean-Claude Darmon aux heureux bénéficiaires (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux, Lens et Monaco). Vivendi Universal s'est inquiété de cet accord peu rémunérateur pour la chaîne cryptée, mais la maison-mère peut toujours se dire que c'est grâce à ce genre d'échanges de bons procédés que sa filiale obtient des décisions favorables de la LFP. C'est peu dire que cet accord suscite le ressentiment des "petits" clubs, qui ont de nouveau le sentiment d'être tenus à l'écart par une oligarchie qui règle ses affaires en privé. L'assemblée générale de l'UCPF (Unions des clubs professionnels de football) qui se tenait ce vendredi a manifesté la fracture entre ses 44 membres, Gervais Martel étant sommé de prendre en compte les intérêts de l'ensemble des clubs. La toute petite famille du foot français On comprend mieux l'acharnement du lobby des gros clubs à passer outre la législation et à obtenir une répartition élitiste des droits, puisqu'ils la pratiquent en sous-main depuis trois ans au sein d'une véritable économie parallèle qui échappe à toute tutelle, sur des droits totalement virtuels visant simplement à assurer la priorité des opérateurs déjà en place... On comprend aussi mieux la rage de TPS à ouvrir le panier de crabes, après s'être senti exclu des multiples arrangements qui président à la répartition des pouvoirs au sein du football français. Notons qu'au CA de la LFP figurent quatre représentants des clubs concernés par les versements de Canal+… Une nouvelle fois, le rôle de pivot que joue Jean-Claude Darmon dans chacun d'entre eux laisse rêveur, de même que son omniprésence auprès des clubs, des chaînes de télévision, de la Ligue et de la Fédération (voir Fédération: les bons comptes font les bons amis).

Frédéric Thiriez annonce le choix de la Ligue. La présence de Jean-Pierre Bacri à ses côtés reste énigmatique.
Le football français est donc écartelé entre des scénarios contradictoires sur son avenir. D'un côté, la perspective d'une manne inespérée dans le contexte actuel, qui fera des clubs français les seuls en Europe à voir leurs ressources télévisuelles augmenter, mais qui les rendra plus dépendant que jamais de son diffuseur unique. De l'autre, une situation incertaine si la désignation de Canal+ est remise en cause. Et quoi qu'il arrive, les conflits ouverts entre les clubs eux-mêmes compromettent l'harmonie générale. Car si Thiriez a maintenu une unité de façade sur la répartition de cette manne (La solidarité préservée), certains comme Jean-Michel Aulas n'ont pas renoncé à imposer un système moins égalitaire. Et d'autre part, Christophe Bouchet a choisi lui aussi le chemin de la procédure pour contester l'accord de répartition actuel, qui constitue selon lui une spoliation pour l'OM… Les motifs de conflits s'annoncent nombreux dans les années à venir. Armistice sur le front des amateurs Signalons que l'assemblée générale de la Ligue a validé le protocole conclu avec la Fédération qui prévoit le financement du football amateur par les professionnels (pour plus de 60M€ entre 2002 et 2007) et qui avait été à l'origine d'un sérieuse menace de schisme entre les deux mondes (voir Une paix armée). Les relations bilatérales ont donc pris un tour nettement plus consensuel, le soutien de la Ligue au président Simonet ayant fait venir les larmes aux yeux de ce dernier. Et pour en finir avec la séquence émotion, signalons qu'à la fin du discours de Frédéric Thiriez lors de la conférence de samedi matin, Gérard Bourgoin s'est signalé en se levant spontanément pour applaudir avec enthousiasme son successeur, sans que personne ne l'imite.

Réactions

  • piem le 16/12/2002 à 09h30
    C'était d'ailleurs assez marrant de voir que dans l'équipe d'hier il y avait sur une page une pub pour les matchs à venir diffusés sur TPS et 3 pages plus loin une pub de TPS disant "gnagna, ça suffa comme ci, on va aller devant le conseil de la conccurrence"...

  • harvest le 16/12/2002 à 11h05
    Mais comment avez vous su pour Bourgoin ?
    Avouez : Ce sont en fait les CdF qui tirent les ficelles de toutes ces marionettes. :-)

  • sacomano le 16/12/2002 à 11h17
    Je dirai même plus, mais Comment savez-vous tout ça?

  • janot le 16/12/2002 à 12h15
    Que reretenir de cette analyse?

    que C + va payerle prix fort pour maintenir son exclusivité de fait d'AVANT l'arrivée de TPS .

    Que le foot devrait gagner plus d'argent

    que l'OM qui prone un systeme à l'anglaise aura un jour gain de cause


    Que surtout nous Téléspectateurs que nous aurons la possiilité de voir tous les matchesde notre équipe préférée sans avoir à ( pour les riches et félés ) à secoltiner 2 abonnements numeriques ou ( pourles félés simples ) à trainer dans les bars ( si on arrive à en trouver un avec tps ) pour suivre les matches ( Ce qui est convivial mais peu recommandé pourle foie et la paix des menages )






  • electron libre le 16/12/2002 à 13h58
    C'est bien ce que je pensais. Les cdfs participent au programme échelon. Heureusement leur dernier satellite espion s'est crashé avec Ariane 5.

  • MajorFatal le 16/12/2002 à 15h17
    Dans le reportage d'hier sur L'Equipe TV, on entendait distinctement, à la fin du discours de Thiriez, des applaudissements venant d'une seule personne. Et Thiriez, tout surpris, de s'exclamer: "Merci Gérard, merci"...
    Donc, pas vraiment besoin d'y être ou d'utiliser des moyens d'espionnage sophistiqués :-)pour connaître la réaction de l'innénarable Bourgoin.

  • harvest le 16/12/2002 à 17h36
    Alors , c'est bien ce que je pensais , la rédac est acoquinée avec l'Equipe(TV) :-)

  • GMAN le 17/12/2002 à 01h45
    480 millions c'est un sacré lest qui va handicaper la chaine... mais aussi l'éventuel acquéreur, eh oui !
    Quel choix pour TPS dans le cadre d'un rapprochement avec canalsatellite: laisser le foot plomber les comptes pour l'avoir à bon prix (mais le pari est risqué et surtout lointain, ce sont des droits pour 2004-2007) ou subir un rapprochement en sa défaveur en raison du poids du foot dans l'objet convoité ?

    Question qui pourrait être évacuée, si TPS gagne au conseil de la concurrence. Ce qui semble logique, à défaut peut-être d'être "juste" (légalement s'entend).
    Le découpage en lots devait répondre aux injonctions de la commission européenne qui souhaite lutter contre les monopoles et la prime aux gros: tant que les ligues et fédérations pouvaient vendre dans leur globalité les droits TV, ces derniers étaient forcément accordés aux plus importants et donc à un minimum d'opérateurs.
    La prime d'exclusivité offerte par canal de 290 M? est clairement un moyen de passer outre le découpage en lots.
    Si le conseil de la concurrence entérine cela, autant continuer à vendre la L1 en un seul lot comme cela se faisait auparavant.
    (ce qui dans la situation française n'aurait pas changé fondamentalement les choses vu qu'à part les gros TPS-canalsatellite personne n'a fait d'offres, alors que M6 aurait pu par exemple tenter sa chance sur le lot 2 qui s'est jouer à 40 M?, ce qui me semble à sa portée pour 1 match et 1 mag par journée soit 76 rendez-vous par an, )

    On a salué la "victoire" de Thiriez qui a su faire monter les enchères mais si demain sa décision est recalée par le conseil de la concurrence, il n'aura pas fait mieux que Bourgoin.

  • baygonsec le 17/12/2002 à 08h54
    ce que je me demande, c'est dans quel mesure le Conseil de la Concurrence pourra prendre une décision "sereine". Vus les poids respectifs des deux opérateurs, et les connexions politiques qu'ils ont, on peut se demander si ce n'est pas le plus influent qui l'emportera...

  • GMAN le 17/12/2002 à 09h26
    A ce petit "jeu" je donne encore TPS gagnant