Ne perdez pas de temps à lire ce texte, connectez-vous vite pour commenter les articles des CDF. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

La soupe est servie

Téléfoot aime Jean-Claude Darmon, et pour France Foot, Patrick Proisy n\'est pas un si mauvais bougre. Dans le journalisme sportif, il y a de nombreuses façons de ne pas se fâcher avec les gens qui comptent.

Auteur : Etienne Melvec le 4 Nov 2002

 

\"\"

 

Journalistes de compagnie

Jean-Claude Darmon a eu droit à son invitation rituelle à Téléfoot, où l\'on sait qu\'il est en terrain ami. Comme cette histoire repasse toujours les même plats, et surtout sert la même soupe, on ne reviendra pas en détail sur la prestation du grand-argentier-du-football, très équivalente à celle que nous avions saluée, il y a quelques mois, (voir Darmon chez les nuls). Reçu avec toute la complaisance nécessaire, l\'œcuménique personnage n\'a pas manqué de flatter les caniches qui l\'entouraient (\"Je suis en admiration devant le travail que vous effectuez\" déclare-t-il à l\'équipe de TF1), de se féliciter des vertus morales du foot pro en profitant de la proximité du match France 98-OM, d\'accorder divers satisfecit au président de la Ligue, à Alain Perrin, Michel Mézy, Vahid Halilhodzic, Didier Deschamps, Laurent Blanc, l\'équipe de France.

C\'est simple, il aime tout le monde Jean-Claude. Il y a en chez qui la salive sert surtout à lécher, et Thierry Roland est de ceux-là, puisque le vétéran vient rendre hommage aux qualités de cœur de l\'invité, auquel il demande \"Mais vous n\'aimez pas trop qu\'on en parle?\", ce qui permet à Jean-Claude Darmon de déclarer devant des millions de téléspectateurs qu\'en effet \"le plus important c\'est de le faire, pas de le dire\". S\'ensuivra la sempiternelle critique, habilement appuyée par les potiches présentes autour de la table, de la fiscalité française-qui-pénalise-les-clubs.

 

\"\"
Attention, ceci n\'est pas une publi-information.

 

A France Football aussi, on se laisse parfois aller à quelques complaisances, quoique ce ne soit pas dans les mêmes proportions ni selon les mêmes méthodes — il ne s\'agit pas de mettre ces deux cas d\'espèce à équivalence. Mais tout de même, on y relève parfois des portraits pour le moins flatteurs et pas très contre-argumentés (voir la Gazette 45 ).

 

C\'est ainsi que dans le numéro du mardi 29 octobre, rien moins que quatre pages ont donné la vedette au président du RC Strasbourg, l\'inénarrable Patrick Proisy. Le portrait, à trop adopter le point de vue de son sujet, ressemble à une plaidoirie qui élude les aspects les plus critiques et n\'est complétée que du témoignage à décharge de Marc Keller. Rien, par exemple, sur la condamnation du président alsacien pour diffamation après les propos nauséabonds tenus envers Nelly Viennot (voir La vile croisade de Patrick Proisy). Et si Proisy accumule les procédures judiciaires (qu\'il en soit ou non à l\'initiative — voir Proisy, en D2 les affaires continuent), c\'est parce qu\'il serait un juste et un \"naïf\" qui ne supporte pas les pratiques douteuses du foot français et refuse de céder à l\'hypocrisie ambiante. \"Est-ce ma faute si dans le foot, des gens trafiquent des dates de naissance, établissent de faux passeports, rédigent de faux contrat?\", demande-t-il. Un saint en enfer. La thèse est audacieuse, et à défaut d\'être étayée, il est dommage qu\'elle n\'ai pas été débattue contradictoirement.

 

En revanche, le credo libéral du dirigeant est bien reproduit, qui dénonce un \"foot pro qui n\'en peut plus de la fiscalité, des taxes, des conventions et des partenariats particuliers\". Proisy serait même à l\'origine de toutes les évolutions de la Ligue sur les questions économiques, et il aurait ainsi acquis un grand respect de la part de ses confrères. Comment expliquer alors qu\'il se soit fait évincer du Conseil d\'administration de la Ligue lors des dernières élections en mai dernier, et qu\'il suscite un rejet aussi général? On est décidément à la limite de la réécriture de l\'histoire quand Proisy présente son bilan sportif comme pas si mauvais (c\'est-à-dire pas plus nul que celui de ses prédécesseurs). Il se dit qu\'en football, ce sont les détails qui comptent. En observant bien la photo pleine page qui montre notre président vêtu d\'un costume d\'excellente facture — bien que sa coupe de cheveux ne soit pas à ce niveau d\'élégance — on distingue sur sa cravate le logo du Variétés Club de France. Un nouveau signe que tout le monde ne déteste pas Proisy.

Réactions

  • harvest le 04/11/2002 à 11h05
    OK pour la lecture de la presse foot , mais , que diable avez vous besoin de visionner cette beauferie dominicale qui met en scène des rejetons de bécassine qui s'ignorent.
    Soit, le "vrai journalisme d'aujourd'hui" se doit de mettre les mains dans la merde pour fouiller les poubelles , mais vous n'êtes pas obligés d'y tremper aussi les yeux et les oreilles.

  • AuFondDuCouloirAGauche le 04/11/2002 à 12h53
    Quand les dirigeants du foot français demandent une baisse de la fiscalité pour les joueurs et les clubs, on trouve toujours moultes beaufs pour applaudir...(toute ressemblance avec une campagne électorale est bien sûr fortuite). Si on demande aux mêmes personnes d'expliquer comment elles vont compenser ces pertes fiscales, elles ont un peu plus de mal.
    C'est la différence entre un ministre du budget et un poivrot du café du commerce.

  • Coldo le 04/11/2002 à 16h30
    Ouais, vive les vraies émissions de foot avec du commentaire tout frais à l'intérieur...
    Comme "On refait le match !!" par exemple...
    Il y a quelques semaines, j'avais démarré ma soirée en zappant entre "On refait..." et "La Vérité si je mens 2". Eh bien je me suis rapidement fixé sur Sacco et sa bande.
    Ils sont beaucoup plus drôles...

  • Moser le 04/11/2002 à 18h45
    " ("Je suis en admiration devant le travail que vous effectuez" déclare-t-il à l'équipe de TF1) "
    Enorme !

  • Positive vibes le 05/11/2002 à 15h21
    Les CDF, cette basse calomnie de Telefoot montre surtout que vous ne comprenez decidemment rien a TF1. Ils n’y sont pour rien et s’adaptent juste a la concurrence. En face, sur FR2, vous avez la messe, alors forcemment, ils doivent faire profusion de bons sentiments et belles envolees; c’est Dimanche qd meme!
    Mettez un programme genre Loft Story ou autres, et vous verrez, Telefoot deviendra tout de suite plus trash. Avec un peu de chance, on se battra meme sur le plateau. A qd le Gerry Springer show en face de Frederic Jailland et sa bande?

  • Le Tacleur Masqué le 06/11/2002 à 12h03
    avec

  • Esperanza le 06/11/2002 à 22h09
    Pascal Praud : " Gérard, vous êtes vraiment généreux, vous êtes un homme de coeur "
    Darmon ( modeste ) : " Oui, mais je ne suis pas ici pour en parler. "
    Praud : " Quand même, vous êtes un bienfaiteur de l'humanité ".
    Darmon ( rougissant ) : " Oui, mais c'est normal. Les gens du football sont vraiment formidables "



  • El mallorquin le 06/11/2002 à 22h14
    J'aimerais remercier le Tacleur masqué pour sa juste intervention qui passe curieusement inaperçue.

  • Positive vibes le 06/11/2002 à 22h52
    Si, si, El Mallorquin, bien perçue. J'ai failli répondre un 'avec ?', mais j'ai tellement eu peur d'avoir loupé un superbe 2nd degré que je me suis retenu. :-))