Posts tagged ‘Xamax’

Enfin, la rubrique culte Said and Done de l’Observer, le meilleur de la presse anglaise sur les bizarreries du foot british et international, s’impose en France. Une exclusivité Teenage Kicks, of course.

Aujourd’hui : le best of de janvier 2012.

8 janvier 2012

Homme de la semaine

Anjourin Moucharafou, président de la fédération béninoise, est nommé au Comité Fifa du Mondial U20, trois semaines après sa sortie de cinq mois de prison pour détournements de fonds. L’année dernière, Moucharafou, qui nie toute malversation, expliqua au congrès de la Fifa pourquoi la famille Fifa doit se serrer les coudes :

« Pourquoi certains veulent-ils tuer la Fifa ? Ne les laissons pas nous diviser. Nous devons applaudir le président [de la Fifa]. S’il vous plaît, plus d’applaudissements. »

Meilleur nouveau venu

2010. Des messages secrets (mais divulgués) provenant des USA décrivent Emomali Rahmon, président du Tadjikistan, comme anti-démocratique, impitoyable, fortement motivé par l’argent et « les intérêts financiers de sa famille » et dirigeant un système basé sur le manque de transparence, « le népotisme et la corruption ».

2012. Son fils, Rustam, est nommé président de la fédération de football du Tadjikistan.

Rahmon a tout un étage qui lui est consacré dans un musée de la capitale

Rahmon a un étage à sa gloire dans un musée de la capitale

Les derniers limogeages

1)   12 décembre. Agapito Iglesias, président de Zaragoza, sur le manager Javier Aguirre : « Je n’ai jamais douté de Javier. C’est le meilleur entraîneur que le club puisse avoir, il possède le savoir et l’expérience. Il est absolument hors de question qu’on se sépare de lui. »

29 décembre : Aguirre est viré.

2)   20 décembre, Nick Higgs, président de Bristol Rovers, sur le manager Paul Buckle : « Paul a besoin de temps. Il faut savoir donner aux gens une chance et l’occasion de se prouver. »

3 janvier : Buckle est viré.

La semaine de Bulat

Le capitaine du Xamax, Stéphane Besle, déclare que son licenciement par le propriétaire du club, Bulat Chagaev, pour avoir demandé des explications sur les salaires impayés « fait mal » :

« Je ne pensais vraiment pas finir mon aventure Xamax comme ça. Mais au fond, je suis soulagé. Ca fait des mois que je ne dors plus. »

Progress News

Brésil. Le club de Palmeiras commente la marche « homophobia pride » organisée par des supporters pour protester contre la possible arrivée de Richarlyson de l’Atlético Mineiro :

« Nous n’envisageons pas de recruter Richarlyson. C’est un bon joueur mais cela pose clairement problème avec nos supporters. Nous sommes déjà passés par là. »

  • 2007- Richarlyson dépose une plainte après les propos d’un dirigeant de Palmeiras à la télévision (à l’adresse des supporters) : « Palmeiras n’achètera jamais un joueur gay. »

Le juge Manoel Maximiano Junqueira Filho classa l’affaire sans suite :

« Ces commentaires sont justes. Le football est un sport viril. Les homosexuels ne peuvent pas jouer dans des équipes normales, ils devraient s’en tenir à leurs propres clubs. A chaque singe sa branche, à chaque coq son poulailler, à chaque roi son jeu de cartes. C’est ce que je pense et je suis juge, donc je le dis tout haut. »

Love news

Brésil. Le président de Santos, Luis Alvaro de Oliveira Ribeiro, déclare qu’il a dû supprimer le club de futsal ainsi que toutes les équipes féminines pour aider à financer les 50 % d’augmentation du salaire de Neymar, revalorisé à 15M € par an : « Le garder a exigé un effort. Nous avons dû réduire certains coûts. »

Novembre. Neymar explique pourquoi il reste à Santos : « J’adore ce club plus que tout. Ici, je me sens comme l’un des supporters. »

Bonnes résolutions

Roumanie. Le propriétaire du Steaua Bucarest, Gigi Becali, sur ses plans pour 2012 : Cette année, ma résolution est de me brouiller avec personne. Dieu m’en sera reconnaissant. »

Becali ajoute qu’il compte acheter « 3 ou 4 000 moutons » et les regarder brouter pour l’aider à rester zen en toutes circonstances :

« Je suis hyper sensible. Le moindre truc peut me toucher. Mais pas les moutons, ils apaisent mon âme. »

15 janvier 2012

Homme de la semaine

João Havelange. Nominé pour le Prix Nobel de la paix pour avoir promu la « justice sociale » alors qu’il dirigeait la Fifa dans les années 90. João Ricardo Moderno, président de l’Académie de philosophie du Brésil et à la tête du groupe brésilien de nomination, déclare que Havelange est « ravi » et qu’il « mérite plus ce prix que la plupart [des Nobélisés] » et qu’il nie avoir reçu jusqu’à 50M $ en pots-de-vin alors qu’il dirigeait la Fifa [1974-1998] :

« Il a declaré au groupe qu’il n’a jamais accepté d’argent de quiconque. Il s’est contenté de faire le bien pour l’humanité. »

Planète football

Brésil. Rui Pimenta, avocat du gardien du Flamengo Bruno Fernandes, déclare que son client est en « forme pour un comeback » malgré 19 mois en prison. Il est inculpé d’homicide sur son ex amie (ici), ce qu’il nie. La police révèle que Eliza Samudio a été étranglée et démembrée et que son corps a été dévoré par des chiens.  Pimenta affirme que la liberté conditionnelle de Fernandes est « certaine à 99 % » avant le procès de mars :

« Mon client est en forme, il s’entraîne tous les joueurs. Les supporters l’adorent. Quand il sortira, Flamengo devra le reprendre. »

Propriétaire de la semaine

Grèce. Vangelis Marinakis, president de l’Olympiakos, révèle qu’il a infligé une amende de 500 000 € à son effectif après « leur prestation de retraités » contre Doxa Dramas (0-0).

« Moi et mon staff on se met en quatre du matin au soir pour bien s’occuper de ces joueurs, et ils nous font ça. La nuit dernière, j’ai pas pu fermer l’oeiI, j’étais trop aigri. »

Départ de la semaine dernière

5 : nombre de mois entre le limogeage de Neil Warnock (manager de QPR) et cette déclaration de Tony Fernandes, propriétaire du club :

« Neil et moi, on est très similaires. J’aime sa passion, c’est un personnage à l’enthousiasme tellement contagieux. Il arrive au terme de sa carrière d’entraîneur et ce poste représente pour lui une chance de vraiment bâtir quelque chose. J’espère qu’il restera ici très longtemps. »

Gigi news

Les dernières nouvelles sur les résolutions 2012 de Gigi Becali (voir ci-dessus, entrée du 8 janvier) :

1)   Traite l’entraîneur de Saint-Etienne de « mendiant »
2)   Déclare que les arbitres sont des voleurs et appelle à une grêve
3)  Lance un « djihad » contre Cristi Borcea, actionnaire du Dinamo Bucarest et accessoirement son filleul, suite à une dispute portant sur un transfert :

« Il veut le djihad ? OK et vous verrez qui sortira vainqueur. S’il y a djihad, je suis partant. »

22 janvier 2012

Comeback de la semaine

Horace Burrell, président de la fédération jamaicaine, est de retour. Il avait été suspendu pour trois mois en octobre dernier suite à son implication dans le scandale de corruption de la Fifa. Burrell, à la presse :

« Après trois mois d’absence, ce retour aux affaires est vraiment agréable. Aujourd’hui, il faut aller de l’avant et ne pas regarder derrière soi. Pour la Fifa, l’affaire est close. Et pour illustrer cela, la Fifa m’a nommé membre du Normalisation Committee, une commission chargée du renouveau du football dans les Caraïbes. C’est effectivement un jour bien agréable. »

La semaine de Bulat

Suisse. Bulat Chagaev, propriétaire du Xamax, déclare qu’il s’opposera à la decision « dégoûtante » de la Ligue de retirer la licence du club. Chagaev, qui dément les accusations d’irrégularités financières et falsification de documents, affirme qu’il peut démontrer au tribunal que les problèmes du club sont antérieurs à son arrivée :

« Avant moi, ce club n’était pas net. Tout autour de Xamax, il y avait des voleurs et des escrocs. J’ai des documents pour le prouver. »

Des nouvelles d’Adriano

  • Septembre 2011. Adriano rate l’entraînement aux Corinthians, il reçoit une amende équivalente à 10 % de son salaire. President Roberto de Andrade : « On ne veut pas en faire toute une histoire, il s’est excusé. C’est une amende de principe. »
  • Octobre. Rate l’entraînement pour diarrhée. Il défend son hygiène de vie.
  • Novembre. Déclare qu’il va changer de lifestyle (voir ici) : « J’avais un choix à faire : le football ou la fête. Je dois me consacrer au football. »
  • Décembre. Rate l’entraînement pour « diarrhée chronique » après une fête jusqu’au bout de la nuit à São Paulo.
  • Janvier. Rate l’entraînement, reçoit une amende équivalente à 20 % de son salaire. De Andrade : « On a eu une discussion franche et il s’est excusé. Il m’a assuré qu’il est focalisé sur le football et que cela ne se reproduira plus. Nos supporters devraient faire preuve de plus de patience. »

Également, la semaine dernière : Emerson, buteur des Corinthians, reçoit une amende de 13 000 $ pour être arrivé à l’entraînement (en hélicoptère) avec 30 minutes de retard.

Nouvelles de l’infirmerie

Brésil. Le club de Caldense déclare que le défenseur Leandrão sera de retour ce mois-ci après 15 jours d’absence pour hoquet. Le porte-parole du club, Gustavo Mendanha, révèle que ce hoquet a commencé à l’entraînement il y a deux semaines et ne s’est arrêté que quand le club a envoyé un médecin : « Au début, ça nous a fait rigoler. Ensuite, c’est devenu franchement insolite. »

Prêt express

Mercredi. Le club brésilien XV de Jau recrute Anderson, prêté par São Bernardo.

Vendredi. Anderson arrive à l’entraînement « trop ivre pour bouger ». Edgard Montemor, directeur de football de São Bernardo :  « J’en ai plus qu’assez de lui. On l’a envoyé à Jau en lui demandant de ne pas causer de problèmes. Il a tenu deux jours. »

Des nouvelles de Gigi

Roumanie. Adrian Mititelu, propriétaire de Universitatii Craiova, déclare que Gigi Becali (proprio du Steaua), qui l’a accusé de fraude fiscale, est un « gibbon » au QI déficient :

« Je vais vous en raconter une belle sur lui. A l’école, Becali croyait que le nom de famille du héros national roumain Michel le Brave - Mihai Bravu - [Mihai Viteazul de son vrai nom] était “Brave”. C’est véridique, j’étais avec lui en histoire-géo. Becali n’a rien dans le crâne. »

C’est la vie

Brésil. Brasiliense FC déclare que l’ajout d’une touche de soft porn au site officiel du club « rapproche les gens ». Le site, qui enregistrait habituellement 2 000 connections par jour, a grimpé à 200 000 pendant les six premières heures du lancement. Un dirigeant : « On va sûrement nous critiquer mais c’est la vie. La critique, on la retrouve partout. On s’attend à beaucoup de felicitations. »

29 janvier 2012

Homme de la semaine

Le chargé de relations publiques de la Guinée Equatoriale affirme que la prime d’un million de dollars versée aux sélectionnés par le ministre Teodorin Obiang est « un geste personnel » et qu’elle n’est pas financée par de l’argent public.

100M $ : montant des revenus d’Obiang tirés « d’extorsion et détournements de fonds publics » selon la justice américaine, dont 71M qui auraient été blanchis aux USA via l’achat d’un jet et d’une villa à Malibu (voir article). Obiang nie toute malversation : « J’ai été très chanceux en affaires. J’aime vivre confortablement. »

Planquez vos médailles

Décembre 2011. Ricardo Teixeira, président de la fédération brésilienne, se met en « congé » pour combattre les accusations de corruption dont il fait l’objet. José Maria Marin le remplace temporairement afin « d’assurer la transparence ».

Janvier. Marin dément avoir dérobé une médaille durant la cérémonie de remises de médailles de la Copa São Paulo (voir clip), privant le gardien des Corinthians de sa breloque. Marco Polo Del Nero, le représentant régional de la fédération, a toutefois déclaré à un reporter que cela était « totalement normal » : « On lui a dit qu’il pouvait garder une médaille, on a toujours des médailles supplémentaires. Vous en voulez une aussi ? »

A surveiller de près

Roumanie. Un jeune très prometteur : Bin Laden Virtosu, 10 ans - né deux semaines après les attentats du 11/9/2001. Il déclare à la TV locale (voir clip) :

« Je m’appelle Bin Laden et je serai le nouveau Messi. ».

En 2008, Bin Laden raconta à la presse roumaine que son nom ne lui posait aucun problème :

« Je veux être un homme fort comme Bin Laden. Mais pas un terroriste. Un flic, peut-être. »

Nouvelles cornées

Dubai. Ali Bujsaim, l’ex responsable du corps arbitral, déclare que le joueur d’Al Ahli Luis Jiménez sera puni pour « avoir poussé l’arbitre avec sa tête » (clip) :

« Il a agi comme un imbécile fini. Le football, c’est pour les footballeurs, pas pour les boeufs. On ne peut pas se conduire de la sorte. Dieu merci, il n’a pas de cornes, sinon il serait très dangereux. »

Jiménez : « Pardon à tous. Je n’ai pas agi normalement. »

Dans la même série :

Said & Done nov. / déc. 2011
Said & Done oct. 2011 (2/2)
Said & Done oct. 2011 (1/2)
Said & Done sept. 2011 (2/2)
Said & Done sept. 2011 (1/2)
Said & Done août 2011 (2/2)
Said & Done août 2011 (1/2)