Posts tagged ‘Chagaev’

Enfin, la rubrique culte Said and Done (publiée dans le dominical The Observer), le meilleur de la presse anglaise sur les bizarreries du foot british et international, arrive en France. Une exclusivité Teenage Kicks, of course.

Voir introduction et explications dans la première partie. Aujourd’hui : la deuxième quinzaine de septembre.

17 septembre 2011

L’homme de la semaine

Gordon Taylor, président de la PFA (syndicat des joueurs), s’élève contre ceux qui déclarent que les joueurs manquent de « responsabilité sociale » :

« La PFA reverse 75 % de ses recettes pour des initiatives communautaires, avec l’accord des joueurs. Et les joueurs vedettes font de gros efforts financiers également. »

Egalement cette année, en janvier. Taylor défend les joueurs les plus riches qui utilisent diverses combines pour payer moins d’impôts, entraînant un manque à gagner estimé par le fisc anglais à 100M de £ (voir précédents S & D).

« N’importe quel conseiller fiscal optera pour l’optimisation fiscale… Tout travail mérite salaire. »

[salaire de Gordon Taylor en tant que « syndicaliste » : 1M de £, ndlr TK]

Moving on

Janvier. La Fifa assainit son comité exécutif et promet la transparence. Elu pour représenter l’Asie : Worawi Makudi, président de la FAT (fédération thaïlandaise) et le Sri lankais Manilal Fernando [membre du comité exécutif de la Fifa, ndlr TK]. Leurs moments forts depuis janvier :

Mai : Makudi dément avoir demandé un pot-de-vin à Lord Triesman [ex président de la candidature anglaise au Mondial 2018, ndlr TK].

Juillet : les deux hommes nient avoir versé illégalement 24 000 £ à des délégués Fifa.

Août : la Fifa est accusée de ne pas avoir enquêté sur des malversations s’élevant à 4,4M de £, somme versée au Sri Lanka (pour le développement du football dans ce pays).

La semaine dernière : Makudi nie avoir utilisé des fonds pour payer des travaux de construction sur un terrain qui lui appartient. La Fifa : « Nous lui avons demandé une clarification. »

La semaine de Bulat

Suisse. Le propriétaire de Xamax, Bulat Chagaev, déclare qu’une semaine sans limoger personne, ça fait du bien :

« La stabilité dans un club, c’est primordial. »

Chagaev ajoute que les détracteurs de son bilan – dont quatre entraîneurs limogés en cinq mois, gardes du corps qui auraient été envoyés pour « réveiller » l’équipe – devraient se détendre un peu :

« Jamais je n’ai voulu nuire à quiconque. Tout ce que je veux, c’est donner du plaisir à la ville. »

Ailleurs

Toujours au tribunal : la fédération du Zimbabwe et l’ex chief exec Henrietta Rushwaya, limogée il y a onze mois pour des allégations « d’irrégularités ». Selon des avocats de la fédération, Rushwaya aurait emporté avec elle des objets appartenant à la fédération, y compris « trois générateurs électriques, quatre camions et trois autocars ».

Rushwaya affirme que les véhicules lui appartiennent. La fédération réplique que « son opinion est faussée ». Les auditions se poursuivent.

Camions et
Elle aurait piqué 4 camions et 3 bus

L’amour du club

Asamoah Gyan, en juin :

« Ces rumeurs dans les journaux [d’un départ de Sunderland], ça ne m’intéresse pas. Je suis joueur de Sunderland, à 100 %. J’adore ce club, une institution pour moi, ainsi que les traditions de ce club. »

1er septembre :

« Ces rumeurs me dérangent. Je suis heureux à Sunderland et j’ai un contrat, que j’ai bien l’intention d’honorer. »

16 septembre : rejoint en prêt Al-Ain (E.A.U), pour le « challenge ».

Progress report

Cristiano Ronaldo Les supporters me sifflent parce que je suis riche, beau et un super joueur ») évoque, dans son livre de 2007 intitulé Moments, les valeurs clés que tout individu doit posséder :

« L’humilité est l’une des valeurs que je chéris le plus, tout comme l’éducation et l’instruction. Quand j’aurai un enfant, ce sont ces valeurs que je lui inculquerai. »

Bagarre de la semaine

Costa Rica. Jorge Barbosa (club d’Herediano) déclare avoir eu raison de frapper Jonathan McDonald (Alajuelense) pendant une célébration de but, déclenchant une bagarre générale (voir clip) et portant le total des cartons rouges à six. Il précise :

« Il m’a insulté. Je ne permets pas qu’on m’insulte. »

McDonald :

« Il sait pourtant que je viens tout juste de subir une opération de chirurgie du visage. Quelle réaction lamentable. »

Model news

La presse argentine rapporte que la mannequin Wanda Nara « s’est mal conduite » en découvrant un texto sur le portable de son mari, Maxi López (Catania). Le message provenait de son agent italien et a poussé la belle à saccager la maison et la Ferrari de López. Selon les médias, le texte était le suivant :

« Maxi, vient me rejoindre, je suis assis ici avec une bière et quatre filles, et je veux parler transfert. »

Nara a répondu en texto :

« Tu te fous de ma gueule ou quoi ? Tu essaies de vendre mon mari en l’appâtant avec des filles ? »

La même Nara a déclaré que tout baignait dans leur mariage : « Moi et Maxi, on est heureux ensemble. »

24 septembre 2011

Nouvelles argentées

Du nouveau sur la Big Society [élément central et formidablement vaseux du programme politique de David Cameron, ndlr TK]. A Bombay, Liverpool lance son programme de football de masse « Go Forward », sponsorisé par Standard Chartered. La banque déclare :

« Cette initiative s’inscrit dans une volonté de notre part de mettre fermement l’accent sur la pérennité dans notre développement et de contribuer nous aussi au développement des communautés au sein desquels nous sommes actifs. »

(mars : la contribution fiscale de Standard Chartered tombe à 106M, tandis que les profits atteignent 3,7 milliards. Les primes « augmentent modestement » pour atteindre 770M).

Homme de la semaine

Silvia Berlusconi, qui cherche manifestement à clôturer une année particulièrement rude (accusations de corruption, d’évasion fiscale et de fêtes bunga bunga) avec des communiqués de relations publiques propres et simples, révèle le nouveau sponsor « premium » de Milan. Il s’agit de l’Albanais Rezart Taci, magnat du pétrole, qui s’est empressé de déclarer à la presse :

« Silvio Berlusconi a toujours été pour moi un symbole de force, de détermination et réussite, les valeurs sur lesquelles j’ai construit ma carrière. »

(2010 : les gardes du corps de Taci frappent un journaliste jusqu’à lui faire perdre connaissance après que ce dernier a lié leur patron à des affaires de corruption et évasion fiscale. Taci, innocenté, a fait part au tribunal sa tristesse de voir son personnel inculpé : « Je condamne toute violence. »).

Les sorties de la semaine dernière

Hit-parade des trois plus gros votes de confiance avant la vague de limogeages de la semaine dernière.

1) 16 septembre. Massimo Moratti, president Inter, sur l’entraîneur Gian Piero Gasperini :

« Il n’y aura absolument aucun changement d’entraîneur dans les prochains jours, la question ne se pose même pas. Laissons à l’entraîneur le temps de travailler. »

21 septembre : Gasperini viré.

2) 18 septembre. Frank Arnesen, director à Hambourg, sur l’entraîneur Michael Oenning :

« On joue Stuttgart vendredi et Michael Oenning sera assis à mes côtés et avec l’équipe dans l’avion, aller et retour. »

19 septembre : Oenning viré.

3) 22 septembre. John Ryan, président de Doncaster Rovers (D2), au sujet du manager Sean O’Driscoll, en grand danger :

« Vous savez, les impatients qui veulent toujours virer l’entraîneur, moi ça m’a jamais plu. Les clubs qui virent leur manager à la va-comme-je-pousse finissent toujours par descendre. Nous, c’est pas notre manière de faire. »

23 septembre : O’Driscoll viré (par texto).

[mais qu’on se rassure, après le scandale national « mascotte en lingerie » de juin, voir clip et ici, Doncaster Rovers a gardé sa célèbre mascotte, Tracy Chandler, celle qui « donnait une mauvaise image du club » – ndlr TK]

O'Driscoll (manager) viré mais Tracy (mascotte) conservée, elle
Exit le manager des Rovers mais pas la mascotte

En bonus : la meilleure tentative ratée de s’accrocher à son poste. Le 11 septembre, Lothar Matthäus, sélectionneur de la Bulgarie :

« Pour moi, il ne fait aucun doute que mon contrat sera prolongé. Nous avons un accord verbal, scellé par une poignée de main. Et les gentlemen ne reviennent jamais sur leurs promesses. Donc, je suis tranquille. »

19 septembre : Matthäus viré.

Trophée de la prise de conscience

Ivan Gazidis, chief exec d’Arsenal, parle des valeurs auxquelles il croit :

« C’est un défi permanent que d’opérer d’une manière responsable et durable quand d’autres clubs ont des budgets bien plus conséquents que le nôtre. […] Ce message de responsabilité et continuité est essentiel pour le football. […] Nous devons tenir compte des réalités économiques et des inquiétudes actuelles. »

Revenus l’an dernier de Gazidis en tant que chief exec : 1,7M £, dont 669 000 en primes.

Propriétaire de la semaine

Argentine. Julio Comparada, président de l’Independiente, qualifie de « crasses » les accusations portées à son endroit selon lesquelles il aurait utilisé le noyau dur des Barra brava du club pour étouffer un mouvement de protestation contre lui. Selon le Diario Show, un employé du club aurait reçu l’ordre de débrancher une caméra du système de surveillance du stade « pour que ne soit pas filmée la manière dont les détracteurs ont été réduits au silence. »

Comaparada a ajouté : « Les barras sont un véritable fléau dans le football. »

En chute

Bresil. L’arbitre Rodrigo Nunes de Sa a nié s’être laissé tomber lors d’une altercation avec George Santos (club d’Operário), pendant laquelle il aurait reçu un coup de boule de Santos (clip). Ce dernier a déclaré que la réaction de l’officiel « était digne d’un Oscar ».

Nunes de Sa : « J’ai senti un contact sur mon front et je suis tombé. »

Déclaration de la semaine

Toujours d’actualité à Zurich : l’enquête sur les « votes contre paiement » de la Fifa (affaire des 25 000 £ versés à des membres influents de la Fifa). Parmi les éléments de preuve discutés la semaine dernière, un compte-rendu du comportement du président de la fédération guyanaise, Colin Klass, dans des locaux officiels :

« Monsieur Klass a demandé Pourquoi cette porte est-elle fermée ? Y’a des gens en train d’empocher des backshish ici ?. Un membre officiel de la Caribbean Football Union a alors autorisé Monsieur Klass à entrer dans cette pièce. Lequel en est ressorti quelques minutes plus tard, en souriant et en ricanant légèrement. »

La Fifa a suspendu Klass pour 26 mois. Les auditions se poursuivent.

More legal news

En octobre dans un tribunal néerlandais : l’Ajax poursuivi en justice par un groupe antisémite dans l’affaire des chants de supporters « Nous sommes les supers Juifs ». Ce groupe déclare que l’Ajax n’a « aucune racine juive et peu de supporters juifs » et que ces chants ne font que provoquer les adversaires.

En août, l’ADO Den Haag fut censuré après que certains de ses supporters s’en étaient pris à l’Ajax à coup de chants tels « Hamas, Hamas, les Juifs aux chambres à gaz » ou « Ces horribles Juifs ont le cancer » en mars 2011 (lors d’un ADO Den Haag-Ajax). Les dirigeants de l’ADO disent « ne rien avoir entendu »

Egalement cette année. Lex Immers, joueur de l’ADO dit « pardon pour toute offense causée » après s’être fait filmer avec des supporters célébrant la victoire sur l’Ajax sur des « On va aller casser du Juif ». Il s’explique :

« Moi, ça m’a paru vraiment innocent. »

Toutou de la semaine

Tanzanie. Un chien policier s’échappe et pourchasse des joueurs sur le terrain pendant un match du Simba SC contre Toto Africans. En première mi-temps, le berger allemand s’est défait de sa laisse et a couru après des joueurs des deux équipes (voir clip) mais fut neutralisé à temps.

Un porte-parole de la police : « Ce n’était pas notre intention de ruiner ce match. »

Dans la même série :

Said & Done, septembre 2011 (1/2)

Said & Done, août 2011 (2/2)

Said & Done, août 2011 (1/2)

Enfin, la rubrique culte Said and Done (publiée dans le dominical The Observer), le meilleur de la presse anglaise sur les bizarreries du foot british et international, arrive en France. Une exclusivité Teenage Kicks, of course.

C’est donc au terme d’une lutte sans merci (encore plus intense que le transfert de Rohan Ricketts aux Shamrock Rovers) que Teenage Kicks a obtenu les droits de traduction de Said and Done, l’incontournable trublion de la presse foot anglaise. Chaque semaine, S & D braque son puissant projecteur sur les aberrations, étrangetés et autres excentricités du foot britannique et international. Une fois par mois, nous publierons un généreux florilège des exotiques trouvailles de David Hills (rédacteur en chef) et sa bande de fins limiers. Aujourd’hui, le best of de septembre, première partie.

 

4 septembre 2011

Le Number One des propriétaires de la semaine

Juin. L’arrestation de Carson Yeung (propriétaire de Birmingham City) pour blanchiment de fonds n’aura aucune conséquence pour le club, déclare le président du club, Peter Pannu. Ce dernier dément les rumeurs d’une vente express de joueurs pour renflouer les caisses. Il déclare :

« Tout va bien. A mon retour de Hong-Kong, je vous informerai de la situation. Ces choses-là arrivent. »

Août. Période post vente express de joueurs, Yeung contracte un emprunt de 6,3M (à 12 %), en partie pour « rembourser les dettes », avant de retourner au Royaume-Uni sous caution. Son avocat a déclaré à la justice de Hong-Kong :

« Il est faut absolument que Carson retourne à Birmingham. Il se doit d’être sur place, pour rassurer les joueurs. »

Le Number Two

Le propriétaire de Palerme, Maurizio Zamparini :

Février. Il limoge le manager Delio Rossi l’accusant de « ne pas avoir de couilles » et le remplace par Serse Cosmi, « un vrai homme, un type qui a la gnaque. »  

Avril. Limoge Cosmi pour « faiblesses fondamentales » et reprend Rossi.

Mai. Zamparini déclare : « Rossi, il est comme ma femme, je le veux pour moi tout seul. »

Juin. Rossi démissionne, Zamparini nomme Stefano Pioli et promet la stabilité :

« Pioli est un homme formidable et humble. Je vous fais un pari : il sera encore ici, avec moi, pour trois ans et ensuite, prolongement de contrat de deux ans. »

La semaine dernière. Le Zamp vire Pioli avant son premier match. « Ça ne marchait pas, je veux le retour de Rossi

Ce dernier, interrogé, déclare : « Il n’en est pas question. »

(verdict de Piolo quand il accepta le poste : « Je suis sûr que le président et moi auront nos désaccords, mais c’est normal. La situation actuelle est très positive. »)

37 : nombre de changement d’entraîneurs effectués par Zamparini depuis 1987.

Effort collectif

230 000 £ : montant de la masse salariale de Plymouth Argyle pour août [club de D2 en 2009-2010, dans les profondeurs de D4 aujourd’hui – là où Romain Larrieu évolue depuis 2000 – en redressement judiciaire, 13M de dettes, ndlr TK].

Les administrateurs judiciaires annoncent que 60 % des salaires de septembre devront être reportés.

228 626 £ : montant des frais des administrateurs judiciaires accumulés entre mars et la fin avril – continuant depuis cinq mois à un rythme de 267 £ de l’heure en moyenne.

Club de la semaine

2002. Des dépenses déraisonnables condamnent Leicester City au redressement judiciaire, avec dettes de 30M, résultant en une perte pour le fisc anglais de 6M (jamais remboursés) et diverses entreprises locales, dont les Ambulances St John qui doivent faire une croix sur 4 415 £.

La semaine dernière. Sven-Goran Eriksson achève son Mercato d’été : 14,2M de dépensés, dont 4,5 pour Jermaine Beckford.

Bilan financier de Leicester sur le dernier exercice : perte de 7,5M.

Ailleurs

485M : montant dépensé en transferts cet été par les vingt clubs de Premier League, 120 de plus que l’été dernier.

12M : montant de la subvention annuelle de la Premier League auprès de la Football Foundation [aide au football de masse, ndlr TK], comparé à 20M en 2004.

Autres moments forts du mercato d’été

22 juillet. Mikel Arteta, Everton :

« Ce que j’aime dans cette intersaison à Everton c’est qu’on ne parle pas de transferts, de rumeurs, on ne parle pas de ci et de ça. L’année dernière, il y avait une grande incertitude autour de deux ou trois cadres du club, on ne savait pas s’ils allaient rester. Cela nous a affectés. Cette année, rien de tout cela. »

Août. Arteta demande à être transféré et rejoint Arsenal.

Plus belle promesse pré-mercato

Mai. Le président de Manchester City, Khaldoon al-Mubarak, sur les fortes dépenses du Mercato d’été 2010 où six joueurs furent recrutés :

« Cela ne se reproduira pas. Nous ne recherchons pas la quantité, aujourd’hui, on dispose de joueurs de qualité, on a juste besoin de deux ou trois joueurs supplémentaires. »

Nombre de joueurs recrutés cet été : six, pour 76M.  

Nouvelles bon goût

Colombie. Les fabricants d’un jeu en ligne sur le sélectionneur national (Hernán “Bolillo” Gómez) en rapport direct avec sa démission pour avoir frappé une femme dans un bar (voir S & D précédent), déclarent que le jeu n’est « absolument pas de mauvais goût ».

Le jeu consiste à déplacer Gómez qui se trouve dans un bar à frapper des femmes avec un bâton tout en buvant de la bière. Message final au vainqueur : « Vous êtes une très mauvaise personne. »

Le créateur, Pablo Andrés Pabón :

« A travers l’humour, on peut créer une conscience qui empêchera que d’autres incidents de cette sorte ne se reproduisent. »

Nouvelles limogeages

Madagascar déclare avoir limogé l’intégralité de leur équipe nationale pour la remplacer par leurs Espoirs (match de qualification CAN contre le Nigéria) à cause d’un désaccord sur les primes. Le vice-président de la fédération Doda Andriamiasasoa :

« L’ambiance n’était pas sereine. Leur comportement a été indigne. »

La semaine de Bulat

Suisse. Le propriétaire du Neuchâtel Xamax, Bulat Chagaev, déclare que les allégations selon lesquelles il a envoyé des gardes du corps armés dans les vestiaires de Xamax, après un décevant match nul, dans l’intention de causer la « terreur » sont fausses. Il précise :

« Je n’ai pas besoin d’armes pour faire peur à ces joueurs. Je ne regrette rien de mes agissements… Soyez tranquilles, je suis bien dans mes baskets. »

Rappel, août dernier. Chagaev limoge Rudakov, après avoir viré l’intégralité du staff des entraîneurs, viré le gardien et être entré furax dans le vestiaire en criant « Je vais tous vous tuer. »

 

 10 septembre

Un peu de comptabilité

28M de £ : montant que l’Australie à dépensé pour sa candidature Coupe du Monde 2022. Résultat : un vote reçu.

Sont inclus dans les livres de compte de la candidature, publiés la semaine dernière : 3,7M d’argent public dépensés sur le personnel, 1,7M en frais de déplacement et 6,9M pour l’élaboration d’un livre de candidature de 700 pages (avec reluire cuir de kangourou) ainsi que sa présentation à Zurich devant Sepp.

Le chief exec de la fédération australienne, Ben Buckley, déclare que le temps est venu de passer à autre chose :

« Nous pouvons désormais clore ce chapitre de notre histoire. »

Egalement dans les comptes : 4,4M de £, versés à des consultants externes, dont 956 000 à Peter Hargitay, un ancien « conseiller spécial » de Sepp. L’année dernière, Hargitay a nié les allégations selon lesquelles sa société avait été surpayée :

« Vous plaisantez ou quoi ? Pour ce travail, j’ai touché le montant le moins élevé que notre société a reçu depuis des années car on m’a dit “On vous paiera peu ou rien mais on vous versera une grosse prime si vous obtenez la coupe du monde.”  On ne l’a pas eue, par conséquent, moi, j’ai gâché deux ans de ma vie pour toucher une somme dérisoire. »

Pendant ce temps-là

2010. Sepp explique pourquoi la candidature du Qatar (2022) a obtenu 14 votes :

« Cela n’a rien à voir avec l’argent. Il s’agit du développement du football, de traverser les frontières. Alors ne me parlez pas d’argent. »

2011. Estimation du budget du Qatar pour 2022 : 138 milliards de £, dont 28 pour la construction d’une ville nouvelle.

Déclaration de la semaine

Kevin Heaney, candidat à la reprise de Plymouth Argyle [en redressement judiciaire depuis mars 2011, 13M de dettes, ndlr TK], toujours à la tête d’un groupe offshore d’investisseurs non identifiés cherchant à acheter le foncier du club aux contrôleurs judiciaires.

Heaney déclare que la décision du groupe de donner le contrôle total du club à l’actuel président intérimaire Peter Ridsdale ne devrait pas inquiéter les supporters [Ridsdale est l’un des principaux fossoyeurs de Leeds United au début des années 2000, ndlr TK].

« En Peter Ridsdale, nous avons la grande chance de posséder le meilleur homme au Royaume-Uni capable de sauver un club. »

Aussi lié la semaine dernière à une possible reprise du club, l’ex propriétaire d’Oxford United et résident monégasque Firoz Kassam (il aurait été en négociation avec Peter Ridsdale, mais sans succès). Les références de Kassam : 2002, il vend le stade du club, Manor Ground, à sa propre société, pour 6M, et le revend le double à des promoteurs immobiliers. Il explique :

« J’ai prix un gros risque et ça a payé. Je suis fier de ce que j’ai fait. »

Des nouvelles du Xamax

Suisse. Du nouveau au Xamax depuis la semaine dernière : le propriétaire Bulat Chagaev limoge l’entraîneur Joaquín Caparrós – son quatrième limogeage depuis mai – quelques jours après avoir nié utilisé des gardes du corps pour « motiver » ses joueurs (« je n’ai besoin d’aucune arme pour leur faire peur »)

Le nouvel entraîneur Victor Muñoz se déclare confiant quant à sa longévité en poste :

« Je fais confiance à Monsieur Chagaev. »

Aussi en partance

4 septembre. Le président de la fédération des E.A.U. déclare que ceux qui critiquent le sélectionneur Srecko Katanec devraient arrêter :

« Les fautifs, ce sont les joueurs, ils n’ont pas été à la hauteur. La plupart de leurs passes sont mauvaises. Ils paniquent trop. »

7 septembre. Katanec :

« Je me suis fait limoger, mais je ne regrette pas avoir accepté ce poste. Ça a été une expérience utile et très riche. »

Amende de la semaine

10 000 € : montant des amendes infligées aux attaquants de Wolfsburg Patrick Helmes et Mario Mandzukic, pour « ne pas avoir suivi les consignes tactiques » lors d’une défaite 4-1 le mois dernier.

Autre amendes à Wolfsburg : 1 000 € pour « passe en retrait au gardien inutile » ; 500 € pour « absence de contrôle d’un ballon aérien avant le rebond » ; 250 € pour « port d’écouteurs dans le bus ».

Le syndicat des joueurs : « Ces mesures n’ont vraiment rien de légal. »

La dernière sur Vlatko

Croatie. Des supporters croates ont fêté la victoire sur Israël en match qualificatif pour l’Euro 2012 avec des chansons fascistes et des « Allez joue, pédé ». Le président de la fédération croate, Vlatko Markovic, n’a fait aucun commentaire.

2010. La dernière fois que Markovic s’est exprimé en public, il attaquait ceux qui critiquaient son engagement d’interdire le football aux joueurs homosexuels :

« Vous voulez connaître mon opinion sur mes détracteurs ? Ecrivez ça : j’en ai plus que marre de vous les putains de reporters. Vous pigez ? Voilà ce que vous pouvez écrire dans vos colonnes. »

Dignity news

Pérou. L’entraîneur de Trujillo, Horacio Baldessari, déclare qu’il n’a « aucun regret » d’avoir baissé son pantalon en direct a la télé tout en affirmant que son gardien avait été corrompu. Baldessari, qui a feint d’utiliser des billets de banque en guise de papier toilette, a déclaré que la suspension infligée par la fédération pour « vulgarité manifeste » résulte d’une tentative de noyer le poisson.

« Mon cul, c’est pas le problème dans cette histoire. »

Aussi en pétard

Brésil. L’entraîneur du Flamengo, Vanderlei Luxemburgo, déclare qu’il a eu raison de quitter l’entraînement sur le champ après qu’un joueur « a émis une flatulence pendant une causerie. » Un joueur de l’effectif, à la presse :

« D’abord, on a pensé qu’il [Luxemburgo] rigolait, mais il a refusé de revenir. Personne ne s’est dénoncé, comme à l’école. L’entraîneur était furieux. »

Luxemburgo :

« L’indiscipline, c’est inacceptable. »

L’ex-joueur Gilmar Fuba :

« Vous savez, c’est pas la première fois. En 1998, avec les Corinthians, on avait un match important contre Atletico PR à Curitiba. On était tous silencieux, et là, j’en ai lâché une. Luxa était derrière moi, mais je le savais pas. Mais bon, on faisait souvent ce genre de farces. Un joueur s’oubliait, ou il pétait au visage d’un autre. Y’en avait même qui pétaient dans une main et relâchait l’odeur au visage d’un coéquipier. C’est très fréquent. A mon avis, Vanderlei fait un blocage sur ceux qui relâchent leur gaz. »

A jeudi pour le reste de septembre.

Dans la même série :

Said & Done Août (2/2)
Said & Done Août (1/2)

Enfin, la rubrique culte Said and Done (publiée dans le dominical The Observer), le meilleur de la presse anglaise sur les bizarreries du foot british et international, arrive en France. Une exclusivité Teenage Kicks, of course.

(suite et fin de la première partie, voir ici).

21 août 2011

Nouvelles Relations publiques

Février. Le président d’Everton, Bill Kenwright, présente le bilan annuel du club :

« Ce qui a caractérisé cette année, c’est une gestion raisonnable, qui nous a permis de continuer d’inquiéter les quatre meilleurs clubs. »

Août. Bill Kenwright, enregistré secrètement par trois représentants du groupe de supporters Blue Union (lors d’un meeting privé, voir ici) :

« Ecoutez, on a besoin d’argent, j’ai urgemment besoin d’argent […] Et les banques veulent absolument qu’on les rembourse. »

Giving back

25 000 £ : montant versé par chaque club de Premier League pour offrir des tenues à des clubs de jeunes et des écoles.

Le président de la PFA [syndicat des joueurs], Gordon Taylor :

« Je suis fier et j’espère que cela encouragera les jeunes à faire du football. »

Richard Scudamore [chief exec de la Premier League]:

« C’est une aide qui sera très utile. »

100 M de £ : coût estimé par le fisc anglais de « l’optimisation fiscale » pratiquées par des dizaines de vedettes du foot anglais (voir première partie).

65 M de £ : budget du sport scolaire sur trois ans, en réduction de 87 %.

News de notre nouvel homme

Dernières nouvelles de la fédération colombienne sur l’avenir du sélectionneur Hernán Darío ”Bolillo” Gómez, qui a offert sa démission après avoir frappé une femme. Alvaro González, membre de la fédération :

« Gómez doit absolument rester en place. Si un homme frappait une femme, telle que la sénatrice Piedad Córdoba, par exemple, que la plupart des gens détestent, on chanterait ses louanges. C’est d’une telle hypocrisie. Des moralistes de pacotille essayent d’achever Bolillo. »


Les journalistes : des idiots

Juin. Diego Forlán :

« Tous les jours, on me lie à un nouveau club. Ma situation est bizarre, les médias disent que je ne veux pas rester à l’Atlético, mais moi j’insiste : je veux rester dans ce club. »

Août :

« Mon rêve, c’est de porter les couleurs du Milan. En Turquie, on parle aussi beaucoup de moi. La Turquie est un pays magnifique. »

Mai. Samuel Eto’o déclare aux supporters de l’Inter :

« Tout comme vous, j’ai été stupéfait de lire ce que racontent les journaux. Je vais être clair, comme je l’ai toujours été avec vous, car vous m’avez montré beaucoup d’amour et de respect. Ne vous inquiétez pas, rien ne me fera quitter l’Inter. »

29 M de $ : salaire annuel net (contrat de trois ans) offert par Anzhi Makhachkala.

Best move

Robbie Keane, toujours un intouchable du genre, 2008 :

« Signer à Liverpool, c’était mon rêve, je supporte LFC depuis toujours, je portais le maillot Red déjà tout petit. »

2010 :

« Je réalise mon rêve, signer au Celtic… Ce n’est un secret pour personne que je suis supporter du Celtic – ce qui m’arrive est incroyable. »

2011 : « J’ai toujours voulu jouer en MLS. Je réalise mon rêve. »

Il a enfin réalisé son rêve

Des nouvelles de Gigi

Gigi Becali, questionné sur l’avenir du manager général du Steaua Bucarest, Mihai Stoica :

« Vous pensez vraiment qu’il ne sait pas à quoi s’attendre si le club échoue ? Que Dieu l’aide si c’est le cas, le Jihad pourra commencer. »

Love news

La mannequin Noelia López se déclare « triste » après que le milieu du Besiktas Guti a annoncé leur deuxième séparation sur Twitter :

« Je ne m’attendais pas à ça. »

Guti a tweeté :

« Je me suis demandé si aimer et désirer valent la peine de vivre tant d’angoisse. Quand tout est fini, la seule chose qui reste est un vide intérieur. J’existe maintenant dans une solitude que je n’ai pas recherchée. »

28 août 2011

Deal de la semaine

8,5M de £ : montant de la somme d’argent public offert au club de Tottenham Hotspur pour rester sur le quartier de Tottenham. Des officiels de la municipalité déclarent que cette subvention – presque la moitié du fond Plan de secours post émeutes créé par le gouvernement – réduirait la part que le club doit verser pour participer à la régénération de l’arrondissement, part que le club a déclaré être un frein majeur à son maintien dans le quartier (« La part que nous devons consacrer à la régénération de Tottenham ne rend pas viable la construction d’un nouveau stade. »).

2,8 milliards de £ : montant de la fortune personnelle de l’exilé fiscal Joe Lewis, actionnaire à 82 % des Spurs, qui avait réalisé de grosses plus-values en misant sur l’effondrement de la livre sterling en 1992.

Suit également avec intérêt cette histoire de subvention : Lord Ashcroft, l’actionnaire (4 %) des Spurs, basé à Belize [le bon Lord pèse 1 milliard de £ et est également actionnaire majoritaire de Watford FC, D2, ndlr TK]


Pendant ce temps-là…

La banque Barclays a réaffirmé son engagement de lutter contre les injustices sociales via son programme de régénération Spaces for Sport – avec 37M de £ investis depuis 2004.

« Les émeutes ont accru la détermination de Barclays d’utiliser le sport comme une force positive. »

113 M : montant de la taxe professionnelle payée par Barclays en 2009, c’est à dire 1 % de ses bénéfices.

Justice instantanée

Nouveauté de la Nouvelle Fifa : la tolérance zéro après que les autorités béninoises ont arrêté le président de la fédération du pays, Anjorin Moucharaf, en l’inculpant de détournement de fonds. Fifa a demandé au gouvernement du Bénin de ne pas intervenir :

« Nous sommes surpris… Moucharaf demeure le président légitime de la fédération, tel qu’il est reconnu par la Fifa. »

Nouvelles politiques

Leader de la semaine : le président du Dagestan, Magomedsalam Magomedov. Il a répondu au malaise médiatique entourant les conditions et sommes du transfert de Samuel Eto’o au Anzhi Makhachkala en annonçant une augmentation des enseignants « à la mesure de leur caractère irremplaçable dans une société moderne et saine. » Nouveau salaire moyen d’un enseignant au Dagestan : 215 £.

Juin. Eto’o déclare que son avenir est clair :

« Si je devais quitter l’Inter, ce ne serait pas pour essayer de gagner 100 000 ou 200 000 € de plus. Ce qui m’importe dans ma carrière, c’est d’être heureux dans une ville et jouer dans un gros club, dans un endroit où je me plais. »


Dernières nouvelles transfert

Emmanuel Adebayor a choisi Tottenham, quatre mois après avoir expliqué pourquoi il avait quitté Man City pour le Real Madrid :

« A Arsenal, les supporters m’adoraient et quand je suis allé à Madrid, pareil, j’ai vraiment senti que les supporters m’aimaient. Rien n’est plus important que d’être aimé. C’est ça que vous voulez ressentir et rien d’autre. »

Mai. Papiss Demba Cissé sur son avenir à Fribourg :

« Fribourg est un club fait pour moi, les dirigeants ont été fantastiques envers moi. Ce club m’a permis de montrer ce que je sais faire et donc je dois les récompenser en restant. »

Août. En réponse aux rumeurs le liant à Arsenal :

« Oui, j’ai un contrat avec Fribourg, mais j’ai vraiment envie de partir. »

Samir Nasri, avril 2010, sur les raisons pour lesquelles les critiques concernant l’absence de trophées et titres font vraiment mal :

« C’est frustrant. Notre bon travail n’a pas donné les résultats qu’on mérite, car c’est vrai, on ne remporte pas de titre. C’est injuste. Je pense qu’on a plus de mérite en tant que club que ceux qui se contentent de construire leur succès à coup de millions. »

Propriétaire de la semaine

Mai. Le nouveau président de Neuchâtel Xamax, Andrei Rudakov, déclare que les supporters du club suisse devraient se montrer plus coulants au sujet de leur nouveau propriétaire tchéchène, Bulat Chagaev, et la stabilité du club :

« Nous nous concentrons sur le football. »

Août. Chagaev limoge Rudakov, après avoir viré l’intégralité du staff des entraîneurs, viré le gardien et être entré furax dans le vestiaire en criant « Je vais tous vous tuer. »

Rudakov : « Qu’est-ce que vous voulez que je dise ? Je me suis fait limoger, c’est la vie. »

Club de la semaine

Beerschot, Belgique. Le club donne son avis sur ses supporters qui se sont moqués du gardien japonais Eiji Kawashima en y allant de leurs chants sur la catastrophe nucléaire de Fukushima (ce dernier a déclaré que ces chants étaient « irréels »). Le club de Beerschot affirme que tout est la faute du gardien nippon :

« Il a provoqué nos supporters avec des gestes et des expressions faciales. »

Legal news

Munich, Jens Lehmann. L’ex Gunner n’obtient pas les 20 000 € de réparation qu’il escomptait soutirer au gardien de Werder Bremen, Tim Wiese, pour les désobligeants commentaires de ce dernier :

« Lehmann devrait être dans le Muppet Show. » 

La plainte de Lehmann contre Wiese pour diffamation a été classée sans suite. Klaus Allofs, manager du Werder :

« Je n’arrive pas à comprendre comment ce truc a pu atterrir devant un tribunal. »

Love news pour conclure

Belgique. Alicia Tenderness, mannequin de son état, a déclaré « n’avoir eu aucune idée » qu’elle et son partenaire avaient créé un « trouble » parmi les 7 000 spectateurs présents au stade du Stayen (Saint-Trond), en s’envoyant en l’air au vu et su de tous dans un hôtel mitoyen qui surplombe quasiment la pelouse (on pouvait suivre live leurs ébats à travers la fenêtre). Les médias locaux déclarent que l’incident se termina quand un stadier alerta la réception de l’hôtel.

Alicia Tenderness :

« On pensait que la vitre était teintée. Ce n’est que quand les spectateurs se sont tournés vers notre fenêtre pour prendre des photos de mes seins plaqués contre la vitre que j’ai compris qu’elle ne l’était pas. »

Luc Withofs, propriétaire de l’hôtel :

« J’ai contacté la police, c’est à eux de voir maintenant. Je n’ai aucun contrôle sur mes invités. »

That’s all folks ! (pour août). Début octobre : le best of de septembre.