Posts tagged ‘Andrew Jennings’

Enfin, la rubrique culte Said and Done de l’Observer, le meilleur de la presse anglaise sur les bizarreries du foot british et international, est arrivée en France. Une exclusivité Teenage Kicks, of course.

Aujourd’hui : première quinzaine d’octobre.

9 octobre 2011

Big society : club de la semaine

Tottenham rejette le délai butoir de trois semaines pour accepter ou non l’offre de 17M de £ d’argent public en contrepartie du maintien du club dans l’arrondissement. Spurs, dont le propriétaire est l’exilé fiscal Joe Lewis, déclare que la date butoir fixée par la municipalité est déraisonnable et ajoute :

« Le correct niveau de financement public est critique pour créer une communauté porteuse d’espoir et d’avenir… Il ne faut pas s’attendre à ce que Spurs réalise ce projet tout seul. »

Egalement la semaine dernière : Lewis, en sixième position sur la football’s rich list, avec 2,8 milliards de £.

Pendant ce temps-là…

Avertissement de Tesco [chaîne de grande distribution anglaise, numéro 3 au monde, ndlr TK] : le montant des bénéfices réalisés en cette première moitié de l’année, 1,9 milliards de £, est la preuve que l’économie du Royaume-Uni tourne « au ralenti ». La croissance des bénéfices (4,5 %) pour le secteur Royaume-Uni a été moins élevée que prévu, 1,3 milliards de £ sur les six derniers mois.

3 900 £ : montant que tout consommateur devrait dépenser à Tesco pour obtenir assez de Coupons Ecoles donnant droit à un ballon gratuit.

Ça bouge

Le Top 5 des départs de manager en octobre, à ce jour :

1) Italie, 17 septembre. Vincenza qualifie d’inventées les rumeurs sur Silvio Baldini :

« La position de l’entraîneur est solide. »

Baldini déclare lui que les gens devraient rester serein :

« Les vieux livres recèlent des paroles sages, quelqu’un a dit un jour… Et je me remémore l’histoire d’Ulysse quand il fut humilié chez lui : survis à cette épreuve, ai du cœur et persévère. Tu as survécu à bien pire que cela. »

4 octobre : Baldini viré.

2) 2 septembre. Steve McClaren dément qu’il pourrait démissionner de son poste d’entraîneur de Nottingham Forest :

« Je ne peux nier que cette expérience a été frustrante, mais contrairement aux rumeurs, je n’ai jamais pensé à quitter mon poste. C’est absolument pas mon style ! »

2 octobre : McLaren démissionne.

3) Italie, 14 septembre. Le président de Bologne, Albano Guaraldi, déclare que ceux qui demandent au nouvel entraîneur Pierpaolo Bisoli de partir sont insensibles :

« Limoger l’entraîneur n’est pas la panacée. Il a toute notre confiance. »

4 octobre : Guaraldi viré.

4) 28 septembre. Le président de Bristol City (D2), Colin Sextone :

« Keith Millen [manager] fait du bon boulot et peut réussir dans ce club. La pression qui repose sur les épaules de tout manager est difficile à supporter, mais nous travaillons actuellement d’arrache-pied aux côtés de Keith pour que ce club réussisse. »

3 octobre : Millen viré.

5) Turquie. L’entraîneur de Sakaryaspor, Saban Yildirim se dit « très fâché » d’avoir été limogé par un membre du directoire (Cihan Yildiran) en direct pendant une émission de télévision. Yildiran a appelé l’émission en disant :

« Saban a humilié le club alors on le licencie. »

Yildirim :

« Ils auraient pu me le dire avant, ou après, l’émission. C’est vraiment dommageable. »

Nouvelles de la Fifa

Ce qui a agité la Fifa la semaine dernière : une tentative du gouvernement brésilien d’offrir à des retraités des billets Coupe du Monde 2014 à moitié prix.

La Fifa a demandé au Brésil de revenir sur cette initiative. L’opposition brésilienne a attaqué le gouvernement, coupable selon elle de brader la souveraineté du pays en exonérant la Fifa de tout impôt à payer et créant ainsi un « état dans l’état ». Réponse de la Fifa :

« Nous respectons la législation brésilienne, mais la Coupe du Monde est un évènement unique. »

Nouvelles de propriétaires de club

« Salopard, espèce de sale bâtard. [...] Espèce d’enculé. Assieds-toi sur ma bite, pauvre type. Quand je ne serai plus au Dinamo, je te tabasserai comme un chat. [....] Tu pues, tu te laves jamais. J’ai enculé ta mère 700 fois. » Zdravko Mamic, vice-président du du Dinamo Zagreb, à un journaliste.

Bonne semaine pour

Le dirigeant du Dinamo Zagreb, Zdravko Mamic : acquitté dans une affaire de fraudes d’actions et libéré. Il devra maintenant affronter d’autres accusations « d’homophobie manifeste » et de pratiques commerciales peu éthiques. En début d’année, à un journaliste qui lui parlait d’éthique, Mamic a répondu cela (extraordinaire coup de sang, voir clip, à partir de 1′20 minute) :

« Que des mensonges ! Vous mentez et vous ne cessez de mentir. Vous êtes un sale monstre. Salopard, salopard, espèce de sale bâtard. [...] J’encule ta mère, espèce d’enculé. Assieds-toi sur ma bite, pauvre type. [...] Ah, je t’ai bien mis la honte devant tout le monde, hein. [...] Quand je ne serai plus au Dinamo, je te tabasserai comme un chat, parce qu’alors rien ne pourra m’en empêcher. [...] Tu n’es qu’un pauvre type [....] Tu pues, tu te laves jamais. J’ai enculé ta mère 700 fois. »

[retranscription très partielle, le pauvre journaliste subissant en fait presque trois minutes d'horreur de la part de Mamic lors de cette assemblée générale du club, voir explications et réactions des supporters en début et fin du clip, ndlr TK].

Mauvaise semaine pour…

Bulat Chagaev, propriétaire du Neufchâtel Xamax, qui doit affronter des détracteurs lui demandant de vendre le club, à cause de la situation financière  (salaires du personnel toujours impayés). Il se défend :

« Ecoutez-moi. Xamax est ma passion, et le football est mon âme. Je ne vendrai pas ma passion et je ne vendrai pas mon âme. »

Le cercle de la vie

7 : le nombre de journées cette saison avant que Roman Pavlyuchenko (Tottenham) ne commence à parler transfert.

« Je veux jouer régulièrement, donc je dois commencer maintenant à envisager un départ cet hiver. »

Précédents moments forts :

Nov. 2009 : « Je veux partir ! Je ne peux absolument pas rester ici. J’insiste, je veux partir, Redknapp ne me parle pas. C’est évident que nos chemins doivent se séparer. »

Déc. 2009 : « Ça serait amusant si ce n’était aussi douloureux. Redknapp se moque de moi. »

Janv. 2010 : « Rien ne m’empêchera de partir. »

Fév. 2010 : « Redknapp se moque de moi. Je ne pense qu’à une chose : partir. »

Avril 2010 : « J’ai abandonné toute volonté de partir. L’entraîneur me fait confiance et je ne le décevrai pas. »

Oct.2010 : « Je suis tombé amoureux des supporters de Tottenham. La question de mon départ ne se pose absolument plus. »

Fév. 2011 : « Il faut que je parte. Je ne prolongerai jamais mon contrat. Redknapp ne me fait pas confiance. »

Mai 2011 : « Je veux rester à Spurs. Nous discuterons d’un nouveau contrat après les vacances. »

Love news

Argentine. Sebastián Peratta et Ricardo Noir, joueurs du Newell’s Old Boys, qualifient de tissu de mensonges des articles de presse rapportant que la police les a surpris en train de « faire l’amour » dans une voiture.

Peratta : « Ça me fait rigoler. C’est un coup des supporters du Rosario. Mais qu’ils comptent pas me déstabiliser avec ça ! »

Noir : « Quand ma sœur m’a lu cette histoire, j’ai cru qu’elle plaisantait. Je lui ai dit que peut-être, je suis un peu olé olé, et que peut-être je devrais me lancer dans la danse. Quand j’ai vu qu’elle ne blaguait pas, j’étais furax. »

Nouvel homme de la semaine

Pérou. Victor Ulloa, gardien du Carlos Manucci, considère que son coup de sang public contre une femme arbitre n’était pas des plus judicieux (« La place de cette femme, c’est la cuisine. Pas de femmes dans le football, les femmes sont là pour servir les hommes »).

« Je n’ai pas d’excuses, je suis désolé. J’étais hors de moi. »

16 octobre 2011

L’homme de la semaine

Dave Whelan, président-propriétaire de Wigan, déclare que la volonté de Liverpool d’attribuer plus de revenus TV aux gros clubs menace les petits :

« C’est scandaleux ! Ils n’engrangeront pas plus d’argent en détruisant le cœur et l’âme du football… Je suis furieux, je n’arrive pas à y croire. Cette opération peut se résumer en un mot : cupidité. Ils prennent, prennent et prennent, ils veulent toujours plus. »

2003 : JJB Sports, société de Whelan, se voit infliger une amende de 6,7M de £ pour avoir utilisé une stratégie anti-concurrence de fixation des prix sur les maillots de football.

Whelan, à l’époque :

« Cette décision me fait m’interroger sur ce qu’est devenue la justice dans ce pays. »

Manager de la semaine

6 Septembre. Le président de Lincoln, Bob Dorrian, demande aux supporters de laisser le manager Steve Tilson tranquille :

« Les propos de certains d’entre eux sont totalement exagérés. Steve n’est pas menacé. »

29 Septembre. Tilson :

« Si je n’avais pas le soutien du club, je ne serais plus en poste aujourd’hui. Toute ma vie, j’ai été un winner et ça ne changera jamais. »

10 octobre : Tilson viré.

Des nouvelles de Jack

Jack Warner se dit « tranquille » au sujet du clip (filmé secrètement) le montrant expliquer aux délégués Fifa qu’accepter des pots-de-vin n’est pas si répréhensible que ça :

« Je sais qu’il y a des gens ici qui pensent être plus pieux que leur prochain. Si vous êtes pieux mes amis, allez à l’église, mais le fait est que notre business est notre business. »

Warner, à un journaliste trinadéen :

« Je sais qui a fait cette vidéo, fiston, je sais qui a fait sortir tout ça. Gérer cette affaire sera un jeu d’enfant pour moi. »

Toujours Jack Warner, l’icône déchue qui observe la révolution Fifa de loin en promettant de révéler les véritables raisons qui ont poussé ses ex collègues à le dénoncer :

« Le racisme, le sionisme… ce sont les raisons de leurs attaques au vitriol. »

2006. Jack Warner, au journaliste anglais d’investigation Andrew Jennings :

« Va te faire enculer … Aucun étranger, et surtout pas un étranger blanc, va venir ici dans mon pays m’harceler. »

(voir clip de l’une des nombreuses attaques de Warner contre Jennings).

Legal news

Argentine. L’ex sélectionneur national Sergio Batista déclare que son action en justice contre Diego Maradona sera « intense ». Maradona avait déclaré que Batista demandait des pots-de-vin pour sélectionner les joueurs et était un « clown ». Avis de l’avocat de Batista, Zenón Ceballos :

« Maradona s’imagine être Dieu. Ses propos ont causé des dommages moraux incalculables, mais des dommages qui doivent être calculés. »

Amende de la semaine

Zimbabwe : Charles Sibanda (FC Platinum) se voit infliger une amende de 650 £ pour avoir « agressivement versé de l’urine » sur l’entraîneur du Chicken Inn, Adam Ndlovu. Newzimbabwe.com rapporte que « l’accès de colère urinaire » de Sibanda a été jugé « atroce » par les officiels, un geste qui, selon eux « n’est pas de nature à inspirer confiance aux jeunes. »

Money news

Morceaux choisis du rapport financier de la fédération anglaise de football.

9M £ : bénéfice en 2010 (contre 3M de pertes en 2009), ce qui porte les réserves financières de la FA à 75M.

5M : montant de la réduction « investissement dans le football » par la FA en 2010 - dont 3M de moins pour la Football Foundation [football de masse, ndlr TK]

Love news

Brésil. La mannequin Playboy Letícia Carlos a démenti avoir été rémunérée pour être la petite amie du footballeur de l’Atlético Mineiro Richarlyson pendant trois mois, et ce, afin de faire taire les rumeurs circulant sur la sexualité du joueur :

« On raconte qu’il y avait un contrat entre nous deux, mais c’est faux, nous étions un vrai couple. C’est vrai, on a jamais fait l’amour ensemble, mais ça, c’est la faute à pas de chance. »

Letícia a ajouté que son autre liaison avec un footballeur, le gardien de Braga (Felipe), s’est mal terminée quand elle l’a trouvé un jour faisant la fête avec quatre prostituées.

En bonus : conseils sages

Argentine. Mariana Nannis (mariée à Claudio Caniggia) conseille à Wanda Nara de « châtrer » son mari Maxi López, à la suite de rumeurs d’infidélité (démenties par López) :

« Elle devrait le faire castrer, comme un chat. Faut lui couper les cojones. C’est ce que je ferais, en tous cas. Il faut aussi que Wanda s’élève au-dessus de cette “mer de pétasses” qui s’est formée autour d’elle et que tous les mannequins fassent preuve de plus de classe. Moi, par exemple, jamais je n’ai posé nue pour faire parler de moi ou commis des insanités sur le Net. Je suis une dame incomparable. Je suis Mariana Nannis. »

Dans la même série :

Said & Done sept. 2011 (2/2)
Said & Done sept. 2011 (1/2)
Said & Done août 2011 (2/2)
Said & Done août 2011 (1/2)