On déflore l’année avec les dix trucs qu’on aimerait ne plus jamais revoir sur les terrains anglais en 2014.

Nous revoilà après des vacances footo-sociologiques à Hull. Quelle ville mes enfants. Dans les pubs et centres de réadaptation à la vie normale, on a rencontré un tas de traumatisés des tribunes, des rescapés de la grande époque « centres au quatrième poteau » de Bernard Mendy et mitraillages tous azimuts d’Altidore. Témoignages poignants, les mecs cauchemardent toujours, on vous racontera ça un jour dans un Exclusif.

Avant d’envoyer du lourd très sérieux bientôt (eine kolossal dossier sur l’histoire du foot noir britannique), on démarre l’année dans la frivolité et les ronchonnades avec un top 10 inspiré de cet article. Mais très différent et beaucoup, beaucoup plus politiquement incorrect.

# 1. Les proprios à la masse

Comme Vincent Tan à Cardiff City (ci-dessus) ou Assem Allam à Hull City.

Le premier, qu’on jurerait tout droit sorti du casting de Tintin et le Lotus Bleu, a changé la couleur et l’écusson du club pour des raisons loufoques (voir article TK) et viré un manager parfaitement compétent y’a une semaine.

Le second est parti dans un gros délire patronymique. Après avoir changé le nom du club (Hull City Association Football Club) en Hull City Tigers y’a quelques mois, il veut imposer Hull Tigers pour la saison 2014-15 (la fédé décidera). Ses raisons sont scotchantes : « Le terme “City” fait trop nul et quelconque, Tigers est plus porteur en Asie du Sud-Est et ailleurs. » Il y est aussi allé de son tacle assassin à l’encontre des supporters du club et leur chant City till we die : « Bah, ils peuvent mourir dès qu’ils le voudront. »

Le plus marrant dans l’histoire est encore de croire que les mecs de Hong-Kong, Kuala Lumpur ou Doha en ont quelque chose à secouer de Hull. Nous si, car on y va en vacances, mais en Malaisie ou dans le Golfe Persique, probablement pas.

# 2. L’échange de maillot à la mi-temps

Brendan Rodgers était furax quand il apprit que Mamadou Sakho avait échangé sa liquette avec Sam Eto’o et Phil Coutinho avec Oscar à la mi-temps de Chelsea-Liverpool le week-end dernier. Avant eux, il y a eu notamment Andre Santos et Robin van Persie.

Tu m’étonnes que Rodgers était vénère. Hallucinante cette nouvelle mode que l’on espère déjà consignée aux oubliettes de l’histoire du foot. Des gestes pareils mériteraient un bon carton rouge et une longue suspension, voire un écartelement en place publique si récidive.

Que les mecs prennent exemple sur Oldham Athletic (D3) en FA Cup en février 2013 contre Everton : le club est tellement fauché qu’on avait interdit aux joueurs du vieux jambon d’échanger leur maillot.

De grâce les footeux, épargnez-nous ces salamalecs de midinettes sur un terrain de foot, on n’est pas à un concert de One Direction bon Dieu.

# 3. Les consultants qui pleurent les managers de PL virés

Marre d’entendre les mêmes lamentations et se farcir d’interminables débats moroses dès qu’un manager de Premier League se fait limoger. Florilège :

« Le pauvre, il n’a pas mérité ça. »

« Quelle injustice ! Que le football est cruel. »

« Les propriétaires sont impitoyables et manquent terriblement de classe. »

« Y’a plus de loyauté de nos jours. »

« Mon Dieu, que va-t-il devenir ?  Sa carrière d’entraîneur est foutue maintenant. »

Voilà ce qu’aiment jérémiader à s’en rendre aphone les consultants en tirant une gueule d’enterrement.

Di Matteo, viré par Chelsea fin novembre 2012. Un an plus tard, il touchait toujours 130 000 £ / semaine de Chelsea... Horrible ce qui lui arrive, horrible.

Di Matteo, viré par Chelsea fin novembre 2012. Un an plus tard, il touchait toujours 130 000 £ / semaine de Chelsea... Inhumain.

Par pitié les gars, basta. Y’en a marre de votre sentimentalité de bazar, marre de cette pornographie de l’émotion abrutissante. Vos marches funèbres, réservez-les aux managers de D3 et D4 qui, eux, ont vraiment le droit de s’inquiéter sur leur avenir quand le couperet tombe.

OK, certains ne le méritent pas mais la plupart si. Et pis s’apitoyer sur le sort de mecs qui palpent tous minimum 2M £/an (sans les primes), souvent après une lucrative carrière de joueur, qui se barrent avec une indemnité de ouf et retrouveront un poste similaire à X millions par an quelques mois plus tard - ou une planque dans les instances, un poste de directeur sportif, un taf en or dans le Golfe Persique, en Russie, Chine, etc. - est non seulement indécent mais risible.

Et on monte de trois crans dans l’insupportabilité quand les journalistes ajoutent le ridicule : « Un grand professionnel qui est parti la tête haute, avec dignité. » Manquerait plus que le mec, ingrat de chez ingrat, crache sur la moquette en passant à la caisse encaisser ses 5 millions. Certes, tentant dans certains clubs, mais bon, pas une raison.

Messieurs les observateurs du football, moins de violons et plus de décence s’il vous plaît.

# 4. Les écharpes de l’amitié

Faut avoir l’esprit sacrément tordu pour inventer des trucs pareils. Ces friendship scarves avec dessus deux féroces rivaux qui semblent se faire l’amour font honte au football de club.

Chelsea ami-ami avec Liverpool, pas vraiment non (pour ne parler que d’eux). Y’a pas si longtemps, ces deux clubs se haïssaient et les supps de Chelsea détournaient les paroles des chansons traditionnelles de Merseyside, telle « In my Liverpool home », pour en faire des horreurs [1] (ou chantaient « You’ll never work again » au plus fort de la crise). OK, on prône pas un retour aux années 80 mais on dit un gros NON à la disneyification du foot anglais.

What next? Des écharpes Newcastle ♥ Sunderland pour le Tyne-Wear derby avec love-in avant le match au nom de l’amitié entre les peuples (Geordies et Mackems) ? Non, entre ennemis jurés, on s’écharpe, et pis c’est tout.

Achetez plutôt des pin's sains, comme celui-ci (photo prise au hasard sur Google Images)

Achetez plutôt des pin's sains, comme celui-ci (photo prise au hasard sur Google Images)

Surtout, n’hésitez pas à nous dénoncer tout lecteur de TK possesseur de telles écharpes (notre adresse email est en haut à droite. Toute délation sera récompensée, confidentialité assurée).

# 5. Les supporters-touristes

Ils (et elles, y’a un tas de nanas) viennent de Singapour, Dubaï, Houston, Moscou, Seoul, Kuala Lumpur, Bangkok ou Cherbourg. Ils ont récemment découvert Arsenal, Chelsea, Man United ou Liverpool (vous n’en trouverez pas qui ont découvert, mettons, Bolton ou Wigan) mais ont déjà le déguisement complet du glory hunter, y compris ces putains d’écharpes confraternelles. Là où ils passent, le supportariat local trépasse car ils font grimper les prix des places de 10 % par an.

On les croirait en pélérinage à tout mitrailler à l’iphone, ils ponctuent chaque phrase d’un « awesome, man », ne connaissent rien du club ou de l’effectif hormis les vedettes, créent des bouchons à la buvette à la mi-temps because ils pigent rien au menu et se croient chez McDo à commander des Big Mac, ne chantent jamais mais applaudissent à se casser les mains et poussent plein de petits cris stridents tels des ayes-ayes en rut. Ce sont les supporters-touristes, ou vice-versa.

On les espère beaucoup moins nombreux dans les stades anglais en 2014. Qu’ils restent chez eux à supporter leurs clubs qui ont sûrement davantage besoin de leur soutien que les mastodontes anglais. Your country needs you folks.

# 6. Les spectateurs-Thermos

Ils/elles sont abonné(e)s depuis des décennies (mais y’a des jeunes aussi, leurs chiards/petits-chiards), toujours à la même place, se sont gravement embourgeoisé(e)s et se pointent au stade 10 minutes avant le coup d’envoi car le reste ne les intéresse pas, seul le « spectacle » compte, et encore.

Ils regardent surtout les publicités dans le programme de match, râlent quand des jeunes se lèvent pour chanter et n’hésitent pas à cafter auprès des stadiers s’ils entendent un gros mot, sortent leurs biscuits secs toutes les 20 minutes, ont parfois une batterie de petits Tupperware comme au pique-nique, dégainent la Thermos de camping à la mi-temps car ils ne se déplacent plus depuis longtemps à la buvette (juste aux toilettes, faut bien évacuer le thé) et se barrent souvent avant la fin du match. Ce sont les spectateurs-Thermos.

Bon, cela dit, ils sont pas si nombreux que ça mais on les remarque et ils me foutent le bourdon.

# 7. Les joueurs qui refusent de célébrer un but contre leur ancien club

Pour certains, OK, c’est justifié, mais pour la plupart, absolument pas. Exemple : Danny Graham, attaquant de Hull City, en photo ci-dessus. Le mec ne marque quasiment jamais (2 buts en 34 matchs de PL en 2013, presque 2 000 heures de jeu) et pour le seul pion qu’il plante cette saison (contre Swansea le 9 décembre), il tire la tronche et se contente d’un vague salut papal comme s’il revenait de Lourdes où il était parti quémander un miracle, sous prétexte qu’il a porté le maillot Swan une saison et demie. Tout cela est grotesque.

Mais célèbre ton but mon gars, fais des galipettes, exulte, chante, crie, saute, je suis sûr que t’en meurs d’envie et va peut-être te falloir attendre 2015 pour ton prochain pion alors lâche-toi bon dieu, lâche-toi. Pis faut pas déconner, c’est Hull qui te paie à vendanger maintenant, pas Swansea, alors sois un minimum reconnaissant. Les instances devraient introduire une nouvelle règle : l’obligation de célébrer un but, sous peine d’annulation (du but et du contrat).

# 8. Les équipes françaises en Premier League

Châteauneuf Uni évidemment, THE référence en la matière. Contrairement à une idée répandue mais sans fondement aucun, TK n’a rien contre Newcastle, absolument rien, ou si peu. Mais voir autant de Frenchies dans un club anglais, ça craint quand même un peu (s’ils étaient mauvais encore, ça craindrait pas du tout mais là, non, c’est insupportable).

Surtout dans un club où l’entraîneur déclarait ceci en 2006 sur Arsenal et son contingent étranger : « Il faut recruter anglais, le championnat s’appelle English Premier League. Sinon nous pourrions perdre l’âme même du football britannique : le joueur anglais. » Sans parler du voeu le plus cher de Sir John Hall (l’ancien propriétaire des Mags), qui était de voir 11 Geordies fouler la pelouse de Saint James’. Enfin, y’en a déjà deux occasionnellement, les frères Ameobi, mais à mon avis c’est pas ce que John Hall avait dans l’idée niveau calibre.

# 9. Les présentateurs français qui causent mal l’Angleterre

On ne leur demande pas d’avoir étudié trois ans à Cambridge et de parler avec l’accent BBC mais ça fait un bail que le foot anglais est diffusé sur Canal +, beIN & co, alors, entre autres horreurs, entendre ce pauvre John O’Shea toujours prononcé O’Chie après tant d’années, ça pique sévèrement les oreilles et pas que. Faites un petit effort les mecs, merde, je sais pas moi, demandez à Louise Ekland de vous filer des cours, matez Sky de temps en temps, prenez un stagiaire anglais, que sais-je encore.

C’est O’Ché bon dieu, comme le truc que les bébés agitent. Alors s’il vous plaît Dear readers de TK, si vous avez un hochet qui traîne chez vous, envoyez-le fissa à Canal et beIN. Comme astuce mnémonique y’a pas mieux, ils vous remercieront. Allez, on envoie tous nos hochets à Stéphane Guy.

# 10. Les ambiances radio FM

Un conseil aux clubs de Premier League : virez toutes ces chansonnettes que vous passez à fond les décibels avant le match et à la mi-temps (hormis l’hymne du club évidemment). On n’en peut plus de cette soupe musicale, on est pas à Glastonbury bordel. Ras-les-tympans de tous ces gimmicks utilisés pour faire passer la pilule de la disparition de l’ambiance. Y’a plus de bruit dans une morgue marseillaise que dans nos stades anglais. Faut agir et vite.

A la place, remettez des sections debout dans les stades de Premier League, menez une vraie politique de tarifs Jeunes abordables (public beaucoup trop âgé - 41 ans de moyenne), introduisez de vraies sections Chants avec de vrais gueulards et saupoudrez-moi tout ça de quelques ultras pour que nos stades anglais revivent et re-vibrent.

Les Ultras de Crystal Palace (Holmesdale Fanatics) à Selhurst Park, l'une des meileures ambiances anglaises

Les Ultras de Crystal Palace (Holmesdale Fanatics) à Selhurst Park, l'une des meilleures ambiances anglaises

Le pire, c’est quand les haut-parleurs crachent du Pet Shop Boys ou du Tina Turner après un but. Pouah. Pis entendre « You’re simply the best, better than all the rest » après un pion de Danny Graham fait vraiment tout drôle, des coups à croire que ton club se fout ouvertement de ta gueule.

Kevin Quigagne.

=======================================================

[1] A Old Trafford ou Stamford Bridge, « In My Liverpool Home » devint « In your Liverpool slums » (dans vos bidonvilles de Liverpool). On retrouve toute la sauvagerie des Eighties condensée dans ces paroles « évolutives » (le couplet sur Hillsborough sera évidemment ajouté plus tard). J’ai traduit pour vous :

Dans vos bidonvilles de Liverpool,
Vous cherchez de quoi bouffer dans les poubelles,
Vous trouvez un rat mort et pour vous c’est le pied,
Dans vos bidonvilles de Liverpool,
Vous chiez sur la moquette et pissez dans la baignoire,
Vous doigtez votre grand-mère et trouvez ça génial,
Dans vos bidonvilles de Liverpool,
Vous parlez avec un accent rarissime,
Vous portez un survêt’ rose et avez les cheveux bouclés,
Votre maman fait la pute tandis que papa est en taule,
Vous ne pouvez travailler à cause de votre putain de QI
Dans vos bidonvilles de Liverpool.
Vous ne chantez plus sur Munich
Depuis que 96 des vôtres gisent au sol
Dans vos bidonvilles de Liverpool.

24 commentaires

  1. Chazu dit :

    Juste excellent , un véritable plaisir a lire merci

  2. lesim dit :

    j’ajouterais : en 2014, on ne veut plus du pseudo-journalisme qui pompe allègrement ses articles outre-Manche (cf. http://www.dailymail.co.uk/sport/football/article-2531574/10-things-DONT-want-2014-Premier-League-friendship-scarves-referee-abuse-more.html). Sinon, super boulot de copy/paste et de traduction. Chapeau, continuez comme ça

  3. Kevin Quigagne dit :

    @ Lesim.

    Tu te trompes de site Lesim, ce que tu dénonces sans avoir comparé n’est vraiment pas notre genre.

    Ce n’est bien sûr absolument pas pompé, et je précise dans l’intro que c’est inspiré de l’article que tu cites, 8è ligne : « un top 10 inspiré de cet article (en hyperlien, l’article du DM »

    Si tu compares les textes, tu ne verras aucun « boulot de copy/paste » comme tu l’écris sans avoir lu, juste quelques thèmes similaire, car c’est un truc qui me trotte dans la tête depuis longtemps (les supporters-touristes, ambiance radio FM, etc.).

  4. Mr_K dit :

    Leslim : cet article est en ligne dans le second paragraphe. Tu aurais pu lire jusque-là avant de balancer ton lien ;)

  5. Anthony dit :

    le pin’s pris au hazard, j’y crois pas trop :)

  6. lomaia dit :

    Ha oui putain, les proprios qui ne connaissent rien au foot… Certainement la plus grosse abomination actuelle dans le foot anglais !

  7. Olive dit :

    Excellent article. Mes 15 années de passion pour Hull City (oui, c’est moi) ont vivement apprécié l’article #1 sur la lubie du Dr Allam.

    Le mouvement de contestation prend de l’ampleur là-bas, avec le déploiement de banderoles pendant les matchs et des chants “City ’till I die” à la 19′ minute et 4 secondes (19-04 = 1904, année de création du club). Des banderoles censurées par les stadiers… Quel climat d’hostilité, quelque chose que mes amis et moi ne connaissions pas quand nous allions voir les Tigers en Division Four en ‘98…

    Je me sens visé dans les articles #5 et #7 mais j’encaisse ;o) Quand je me rends dans le Yorkshire pour voir les Tigers 2,3 ou 5 ans plus tard, je suis forcément un “supporter-touriste”… mais bon, vous avez raison, voir tous ces touristes de l’autre bout du monde, on perd un peu le charme local…

    Je pense que pour le #7, vous avez mal interprété le geste de Danny Graham : il avait habitué les fans de Hull à ne plus marquer et voilà qu’il plante sans prévenir !!! Franchement, y’a de quoi être outré et surpris par une telle attitude de buteur !!! Les médias s’attendent toujours aux célébrations des nouveaux transférés et dans ce sens, Adebayor reste la référence. Donc Graham fait un geste de la main pour avouer qu’il ne peut rivaliser, il en est désolé.

    Les spectateurs-thermos du #6 étaient déjà dénoncés par Roy Keane alors qu’il évoluait dans le “Théâtre des Rêves” face à la Red Army se gavant de sandwiches triangulaires… Même pas prêts pour voir et accompagner de leurs chants ses tâcles tibia-péroné !!!

    Merci d’avoir mis la lumière sur Hull City, ça m’a fait extrêmement plaisir :o)

  8. xavier dit :

    2014 commence bien. Encore un super article…
    C’est toujours un bonheur de venir sur ce site.

    Très bonne année à tous.

  9. Vincent dit :

    Si c’est du premier degré, c’est affligeant.
    Si c’est du second degré, c’est pas très drôle.

  10. MLDB dit :

    Merci pour cet article, excellent comme toujours, MV!

    Je vis a Worcester depuis 15 ans et c’est toujours interessant pour moi de connaitre le point de vue d’un autre expatrié sur le football anglais.

    Continue comme ca!

  11. Silkman dit :

    @Lesim

    Wow ! Accuser quelqu’un de lire le Daily Mail, c’est particulièrement grave. Laisse tomber l’histoire du plagiat, c’est de la petite bière (encore que si le DM publiait des trucs aussi marrants ça se saurait). Par contre si la lecture du DM par l’équipe de TK était confirmée, cela suffirait à provoquer un boycott mondial (i.e. par les gauchistos des CdF, including moi-même) de ce blog. Alors doucement avec les accusations.

    Kevin Quigagne, cela dit, a un ton qui n’est pas sans rappeler celui de Peter Hitchens maintenant qu’on en parle.

  12. Ikki dit :

    Bah, la remarque de “Lesim” c’est du second degré, non ? En tous cas, moi je l’avais interprété ainsi…

    Super boulot, une nouvelle fois. Meilleurs voeux !

  13. Kevin Quigagne dit :

    Merci à vous.

    @ Anthony.

    J’ai vérifié et c’est notre stagiaire de 3è qui a mis cette photo du pin’s (il est un peu limité alors on l’a mis aux photos). Je l’ai bien sûr vertement engueulé et lui ai collé un avertissement, c’est honteux de faire des trucs pareils, honteux.

    Je crois qu’il a surtout voulu fayoter, se faire bien voir, etc. (il sait que je supporter SAFC) et a fauté. Il s’est excusé et a promis de réparer l’erreur (mais je vais le virer avant qu”il puisse le faire).

    J’aurais évidemment voulu supprimer cette photo qui n’a rien à faire chez nous mais malheureusement, l’interface est instable et je préfère ne rien toucher car risque de disparition de l’article.

    Sois assuré que cela ne se reproduira plus. Aucune discrimination ne sera tolérée sur ce blog qui s’est toujours distingué par sa grande objectivité et qui n’a rien, je répète, rien contre NUFC.

    Pour nous, NUFC un club comme un autre et s’il a pu arriver dans un lointain passé que ce club soit un peu égratigné ici, sur nos pages Fb ou Twitter, c’était bien sûr une critique sous l’angle purement sportif et non une attaque ad clubinem.

    @ Olivier.

    J’ai de bons souvenirs de Hull, suis allé à Boothferry Park deux fois, en 1992 quand j’étudiais à York (70 kms de Hull), tes Tigers étaient alors en D3.

    Danny Graham, c’est tragique. On l’a eu à Sunderland en 2è partie de saison dernière, 12 matchs comme titulaire, 0 but. Il vendange encore plus qu’Altidore, et qu’est-ce qu’il est lent, pour un joueur de PL, il est pas vif hein. Vos ex Black Cats (Meyler et Elmo) sont heureusement meilleurs et Brucie a l’air de faire du bon boulot. Grosse saison de Huddlestone et Livermore aussi j’ai l’impression (et Sagbo, Davies, etc. bonne petite équipe).

    Oui, Roy Keane et sa « prawn sandwich brigade » comme il les appela fameusement. C’est un peu différent dans la mesure ou la PSB sévit davantage dans les loges, le supportariat Corporate, ou au moins les abonnements avec accès dans les bars et restos corporate du stade, ce genre de chose mais ça revient au même en gros.

    @ MLDB.

    Ah très bien, et tu supportes qui là-bas ? Worcester City ? Hereford United ? Aston Villa ?

    @ Silkman.

    Je parcours le DM de temps en temps, pages Foot seulement, le DM traîne au boulot aussi. Leur site a de chouettes photos et quelques articles foot pas trop mal des fois.

    Le reste (pages journal), évidemment, c’est « particulier » et trop souvent plus qu’approximatif. Comme y’a 3 ans au moment des grosses inondations en Australie. Sur le site (et le journal j’imagine), ils avaient mis une carte de l’Australie avec une province supplémentaire qui n’existait plus depuis 1950 ou un truc comme ça. C’était tordant, il leur avait fallu 2 jours pour s’en apercevoir et rectifier.

  14. Kevin Quigagne dit :

    @ Lucas (sur Twitter, pas la place de lui répondre en 140 signes).

    Techniquement, tu as raison, l’écharpe « half and half » est une écharpe souvenir/commémorative mais, sans être un grand spécialiste du marketing d’articles de foot, j’ai l’impression que désormais, par extension, même les écharpes sans la poignée de mains sont souvent markétées « friendship scarves », quelques exemples :

    http://bit.ly/1g3Czwm

    http://dailym.ai/1d28dfJ

    http://bit.ly/1lCOSBb

    http://bit.ly/18ZZ2eM

    Deux articles intéressants sur ce sujet (dont le premier signé du petit-neveu de Charlie Mitten, Man United, je parlais de lui – le neveu – dans la série sur les fanzines car il a créé l’excellent zine « United We Stand », qui doit tourner à 20 000 exemplaires / mois, http://bit.ly/1l4HJMA) :

    http://bit.ly/1bCf7C0

    http://bit.ly/1g3EBwu

    Avec cet amusant compte Twitter anti écharpes 50-50 (half scarf twat = le connard avec l’écharpe 50-50) :

    https://twitter.com/halfscarftwat

  15. kikinou dit :

    excellent , me suis bien marré , j’ai oublié toute ma journée de merde , merci rushie , je crois que je t’aime !

  16. grincheux dit :

    RIP le foot anglais, tout ça ne va pas aller en s’arrangeant.

  17. Kevin Quigagne dit :

    @ Kikinou.

    Merci, j’en suis heureux. La thérapie via TK, ça a du bon !

    @ Grincheux.

    T’as pas l’impression de catastrophiser un peu, non ?

    Comme j’en ai déjà parlé ici, je suis partagé sur l’état actuel du foot anglais.

    D’un côté, certains aspects essentiels se sont grandement améliorés depuis 20 ou 30 ans, on les connaît tous même si parfois on les minimise un peu : violence, racisme, insécurité, sous-médiatisation (aucun mag par exemple, peu de livres),etc.
    Depuis plusieurs années, on and off, je travaille sur un dossier-livre sur le football noir britannique (qui fera environ 200 000 signes une fois fini, les premiers volets sortiront bientôt sur TK) et on a du mal aujourd’hui à s’imaginer l’intensité du racisme il n’y a pas si longtemps dans les stades anglais, et autour bien sûr (National Front – on verra tout ça en détail, depuis le début, années 1880).

    D’un autre côté, c’est vrai, y’a vraiment un tas de trucs qui clochent, ne serait-ce que niveau tarification, qui a exclu toute une frange traditionnelle du supportariat (et les jeunes, grandes victimes sacrifiées sur l’autel du big bang footo-économique des années 90).

    Je ne parle pas de clubs comme Sunderland ou Newcastle, c’est encore à peu près raisonnable, 28-30 £ par match de PL avec un effort tarifaire fait par le club en coupe (par ex., après-demain, pour 10 £, je verrai Sunderland-Carlisle – le nouveau club de Chimbonda – en 32è de FA Cup) mais d’un tas de clubs à 50 £ min. le billet.

    Dans le climat économique actuel, 50 £, c’est tout simplement dégueulasse, y’a pas d’autre mot. Je sais, c’est la loi de l’offre et la demande, etc. mais c’est choquant. La plupart des gens ont du mal à économiser 50 £/mois actuellement tellement c’est compliqué, alors pratiquer de tels tarifs est révoltant. Y’a 25 ans, pour 50 £, on pouvait presque s’offrir un abonnement dans le Kop d’Anfield ! (il était à 60 £ saison 1989-90, et 4 £ le billet - 3,50 £ à Old Trafford).

    Et je parle pas des tarifs supps Extérieurs, un vrai scandale. Par exemple Newcastle pour le derby NUFC-SAFC dans 1 mois : la place est à 47 £ pour les supps Black Cats, 38 £ pour les étudiants…

  18. guignol dit :

    super article! largement melleure que celle du Heil qui l’aurait inspiré.

    qqes remarques de ma fenetre lugdunesque: 1) les écharpes 50-50 peuvent se comprendre pour des gros CL ties comme celui contre RMCF ou bayern, mais quand je les vois pour des matches de championnat, comme l’OL-OM dispo actuellement, je veux gerber. a quand l’écharpe amitié lyon-sainté? 2) on connait bien les raisons pour la hausse des billets en blighty, ou les virages, meme pour accrington stanley dans les tréfonds de League Two sont DEUX FOIS plus chers qu’a gerland… mais le mal nous gagne. déja le déplacement pour PSG a été annulé pour protester contre les prix éxorbitants (enfin, tjrs moins chers que pour ton derby) des places extérs au parc. et j’aurai un “flutter” qu’au grand stade (décines? méyzieux? enfin, qq part dans la cambrousse ou je n’ai jamais mis le pied en 24 ans que j’habite lyon sans que cela me manque) les prix vont flamber, et on nous servira au moins la moitié de tes 10 trucs a bannir.

  19. RuiEsteves dit :

    Combien de clubs anglais ont (une partie de) leur capital détenu par leurs propres supporteurs, à la façon des socios espagnols? cette structure d’actionnariat (qui vient d’ailleurs d’être dénoncée par un rapport de la commission européenne comme contraire à la libre concurrence, on croit rêver…)semble être la plus apte à éviter certaines dérives pointées dans cet article (#1, #5)…

    On pourrait rajouter un point: #11: la proportion trop élevée de joueurs non-britanniques dans les clubs, jusque dans les divisions inférieures…

  20. RuiEsteves dit :

    @Kevin Quigagne : il est fort probable que la disparition des maux d’antan par vous dénoncés (”violence”, “racisme”, “insécurité”) ait directement entraîné l’apparition des maux actuels (joueurs mercenaires, argent-roi, érosion identitaire, aseptisation des stades, expulsion des jeunes…).

    Vous connaissez l’expression: “Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes”.

  21. Kevin Quigagne dit :

    @ Guignol.

    En Football League, la raison principale des prix élevés est que les clubs ont un public captif, et raisonnent que même si le billet était à 15 £*, ils n’attireraient pas forcément beaucoup plus de monde (*au lieu de 25 £ bien souvent en D2 ou D3, voir les prix pour chaque club ici : http://www.footballgroundguide.com).

    Sur le court terme, les clubs ont tort car réduire les prix attire des milliers de spectateurs supplémentaires en D2 ou D3, nombre d’expérimentations ponctuelles en FL l’ont montré.

    Par exemple, y’a 2 mois, Middlesbrough a baissé ses prix de 60 % sur 2 matchs (12 £ partout au lieu de 24–31 £), Boro-Doncaster et Boro-Bolton (pour le premier match du manager basque Karanka) et les Smoggies ont fait respectivement 22 000 et 24 000 spectateurs, soit 6 000 de plus que leur moyenne 2012-13. Y’avait aussi plein de jeunes et une super ambiance dans un stade aux ¾ plein et non pas à moitié vide comme c’est le cas chez eux.

    Parfois cependant, ça ne marche pas du tout, j’ai déjà parlé ici de cette expérimentation d’Hartlepool (alors en D3) qui avait décrété entrée gratuite pour le dernier match de la saison il y quelques années : il y avait eu moins de spectateurs que quand c’est payant… (les Monkey Hangers avaient par la suite innové avec ce programme sympa : http://dailym.ai/Kvk61V).

    Mais sur le long terme, malheureusement, les clubs de FL et leur perverse logique ont sans doute raison (une baisse des prix n’entraînerait probablement pas une hausse significative des spectateurs ou plutôt tout gain de spectateurs serait plombé par des revenus billetterie moins élevés) et c’est pour cela que les billets sont si chers, comme on en a souvent parlé ici (outre le fait que la part billetterie d’un club de FL sur le budget est évidemment plus forte que celle d’un club PL, qui lui peut compter sur de faramineux revenus médias).

    Cela dit, une réduction des prix en Football League (où le taux de remplissage est bien plus faible qu’en PL bien sûr), surtout pour les jeunes, aménerait et fidéliserait un nouveau public, de meilleures ambiances et éviterait à tant d’ados de province de supporter Arsenal ou Man United. C’est ça aussi qui est dommage : que les clubs de Football League se coupent autant d’une partie de leur public « naturel », leur zone de chalandise quoi.

    @ RuiEsteves.

    Une dizaine de club pros et semi-pros sont partiellement ou totalement la propriété de leurs supps, j’en ai déjà parlé dans TK (via les supporters’ trusts notamment) et dans mes commentaires. Liste des principaux ici au Royaume-Uni et dans le monde :

    http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_fan-owned_sports_teams

    En tout, c’est environ 150 clubs britanniques qui répondent à des degrés divers aux critères de « fan-owned clubs », liste en principe exhaustive sur le site de Supporters’ Direct, si elle y est toujours.
    Ouais, j’aurais pu ajouter un paquet de # et partir dans la dénonciation d’un tas d’aspects déplaisants ou écoeurants mais :

    - c’est un top 10, donc 10 #

    - j’essaie de limiter mes articles à 2 000 mots

    - j’ai volontairement évité les thématiques lourdes (affaires récentes de racisme par exemple) car, d’une part, ce top 10 se veut frivole, comme indiqué en intro et, d’autre part, car je vais bientôt publier ici même un gros dossier sur le football noir britannique (où il sera évidemment pas mal question de racisme, de National Front, etc.). On aura donc amplement l’occasion de rediscuter du racisme.

    Pis c’est un article de bonne année hein, certes gronchon mais sur le ton de la plaisanterie, histoire de commencer 2014 en se marrant un peu.

    Par ailleurs, si tu es un lecteur régulier de TK, tu sais que nous avons abordé tous les thèmes dont tu parles dans ta conclusion (joueurs mercenaires, érosion identitaire, etc. Par contre, petite correction par rapport à ton deuxième post : les jeunes n’ont pas été « expulsés », simplement exclus de fait, par la politique tarifaire).

    Pour complément d’infos sur ce dont tu parles (fléaux d’antan), je te renvoie à mon dossier sur la création de la PL et transformation du football anglais dans les années 80 :

    http://bit.ly/1dCIwgP

  22. Sun83 dit :

    Salut !
    Encore un super article sur TK…
    Très joli pin’s ou peut-on se le fournir ? :)
    Petite question HS, je suis moi-même fan du SAFC et je voulais savoir si il existait une french branch à la manière de LFC ou bien un blog/ forum français sur les blackcats ?
    Merci :)
    PS : on va se maintenir si on continue !

  23. Kevin Quigagne dit :

    Merci Sun83.

    Tu es notre premier lecteur supp Black Cat, alors our casa (TK) is tu casa.

    Pour le pin’s, essaie la boutique online de A Love Supreme, ils l’ont peut-être : http://www.alsshop.co.uk/

    N’hésite pas à leur téléphoner ou les courrieller, ils sont sympas :

    http://www.alsshop.co.uk/index.php?main_page=contact_us

    mail@a-love-supreme.com

    Les mecs d’ALS te diront où on peut les trouver si le site ou leur boutique – indépendante – ne les stockent pas.

    L’an dernier, j’ai interviewé Martyn McFadden, le propriétaire de cette boutique et du site A Love Supreme (c’est aussi le type qui organise le transport pour les matchs à l’extérieur, celui qui dirige le groupe de supps Haway The Flags, etc. C’est son métier, son business même car c’est officiellement une entreprise, il emploie des salariés, etc.).

    Comme tu le sais probablement, ALS est le nom du fanzine de SAFC, 8 fois « UK Fanzine of the Year » et 4 fois vice-champion (et encore en finale cette année, avec 5 autres zines, mais battu pour une fois). Je te mets la 1ère partie de l’interview, ça devrait t’intéresser :

    http://bit.ly/1l4HJMA

    J’ai écrit quelques articles ou bouts d’articles sur SAFC dans TK, consulte nos archives, par ex. :

    http://bit.ly/1d2nE7J

    Sans ça, essaie ebay pour ce genre de pin’s, là où notre stagiaire de 3è a piqué la photo pour la mettre dans le texte (on a dû le virer, on ne peut tolérer ce genre de dérapage ; « Déontologie, Neutralité, Objectivité et Fish & Chips » est notre devise officieuse, on ne rigole pas avec ça).

    A ma connaissance, non, il n’existe pas de site France ou blog spécifique pour Sunderland, juste ce compte Twitter qui a toujours beaucoup de retard dans ses interventions, à croire qu’il est animé par Titus Bramble :

    https://twitter.com/sunderlandfr

    Oui, bien sûr qu’on va se maintenir, ça n’a jamais fait l’ombre d’un doute voyons ; Fletcher va retrouver son mojo, Altidore va rester sur son banc, Adam Johnson va confirmer son comeback et on finira 12è, dans la même zone ventre mouiste que les Magpies qui méditeront alors la fable de La Fontaine, rien de sert de courir, il faut marquer des points, etc.

  24. boutiquemaillotfr.com dit :

    Site faux maillot de foot pas cher chine
    Nous sommes une société de vente en ligne de maillot de foot pas cher chine et de survetement foot pas cher chine, qui vend des maillots de clubs, d’équipes et de supporters dans divers pays. Nos maillots sont originaires de Chine, mais les tissus, les collections et les étiquettes des maillots sont presque identiques aux maillots officiels originaux. Notre service est très bon, les marchandises peuvent être inspectées et expédiées dans les 24 heures après le paiement du t-shirt. Le délai de livraison le plus rapide est de 3 à 7 jours et le délai de livraison le plus lent est de 15 à 20 jours. Si vous achetez plus de 50 euros = expédition gratuite, vous pouvez économiser beaucoup d’argent. Si vous choisissez de nous croire, nous vous fournirons le meilleur prix et le meilleur service!

Répondre