Archive for novembre 5th, 2012

Matchbox vintage - Newcastle United 8 - 0 Sheffield Wednesday (19 septembre 1999)*

Pour le premier match de Robson, Newcastle signe son record pour une victoire à domicile. Deuxième quintuplé de l’histoire de la Premier League pour Shearer.** Sheffield se vengera sur Wimbledon deux semaines plus tard.***

Buts : Hugues (11′), Shearer (30′, 33′ (sp), 42′, 81′, 84′(sp)), Dyer (46′), Speed (78′) ;

Le point sur le classement au coup d’envoi (statto.com)

Après la démission de Keegan en 1997, les managers se sont succédé à la tête de Newcastle, sans parvenir à retrouver le succès de leur prédécesseur. Le club ne doit sa dix-neuvième place qu’à un meilleur goal-average. De plus, leur dernier match à domicile s’est soldé par une défaite, 2-1, contre les voisins de Sunderland. Ca fait tâche.

En Premier League depuis 1992, Sheffield se bat chaque année pour ne pas descendre (septième place comme meilleur résultat). Avec quinze buts encaissés pour trois marqués, la confiance ne règne pas dans le Yorkshire.

Le onze de Newcastle

Coach : Bobby Robson (en place depuis dix-sept jours)

Le onze de Sheffield

Coach : Danny Wilson (premier coach non-anglais du club depuis 1942) (en place depuis un an et deux mois)

Les buts au ralenti

11ème minute : les noirs et blancs se passent le ballon dans l’entrejeu. D’abord à droite, il atterrit dans les pieds de Dyer sur l’aile gauche. Son centre trouve la tête vainqueur d’Aaron Hugues, à peine 20 ans. 1-0.

30ème minute : corner côté droit, Solano et Ketsbaia le jouent à deux. Le premier centre pour Shearer, qui coupe du pied droit au premier poteau. Petit filet gauche. 2-0.

33ème minute : le latéral droit Barton joue le renard dans la surface adverse. Emerson Thome (du Brésil, pas de Savoie) dévie le ballon de la main. Pénalty, que Shearer se charge de transformer en but. 3-0.

42ème minute : dans le rond centrale, Kestbaia transmet à Dyer sur l’aile gauche. Son contrôle n’est pas très professionnel, mais le marquage non plus. Aux abords de la surface, il centre pour Shearer qui devance son défenseur pour marquer son troisième but. 4-0.

46ème minute : Shearer, sur l’aile gauche, qui s’infiltre dans la surface et centre à ras de terre pour Speed. Sa main l’aide à prendre le dessus sur son défenseur, mais pas sur le gardien, qui repousse son tir. Le ballon revient sur Shearer qui centre à nouveau, de la tête. Dyer est en embuscade aux six mètres. D’ailleurs, c’est une action assez confuse. 5-0.

78ème minute : superbe remontée de balle de Newcastle en neuf passes, coup-franc de Solano, dégagement de la défense, corner de Solano, tête aux 10 mètres de Speed. Robson : « We need for Speed. ». 6-0.

81ème minute : Sheffield n’y est plus tellement. Mr. Robinson obtient un coup-franc sur la côté droit, que Solano se charge de frapper. Pressman et Walker se gênent, le ballon atterrit dans les pieds de Shearer. Cadeau, 7-0.

84ème minute : Le pas mauvais Sibon vient de remplacer Donnelly. Après dix secondes de jeu, il fait faute sur Robinson dans la surface. Shearer salue la foule pour la cinquième fois. 8-0.

Et Sheffield dans tout ça ?

Pas grand-chose à se mettre sous la dent, même s’ils n’ont pas été ridicules offensivement. Mais Andy Booth, blessé, est sorti très tôt du match, et Gilles de Bilde n’a pas compensé.

Bilan carbone désastreux pour Sheffield

Bilan carbone désastreux pour Sheffield

This is the end

* Il faut remonter à 1904 pour revoir une telle somme de buts entre ces deux équipes (le 17 décembre, 6-2 en faveur de Newcastle qui jouait à domicile).

* Shearer a été devancé par Andy Cole, le 4 mars 1995, et sera imité par Jermaine Defoe, le 22 novembre 2009, puis par Dimitar Berbatov, le 27 novembre 2010.

* 5-1 à domicile, leur seule victoire sur leurs dix-sept premiers matchs.