Archive for novembre 9th, 2010

Résultats et classement au terme de cette onzième journée de PL, disputée les 6 et 7 novembre 2010

TOP XI

Tim Krul (gardien de but, 22 ans, Newcastle Utd) - Le jeune Hollandais volant profite pleinement de la blessure de Steve Harper pour s’octroyer des heures de vol. Une parade de rêve sur un joli tir enroulé et bien placé de Samir Nasri. Huit arrêts et zéro but encaissé, il fallait au moins ça pour devancer Pepe Reina dans le onze de la semaine.

 

Martin Kelly (arrière droit, 20 ans, Liverpool) - Excellent en lieu et place de Glenn Johnson. Sobre défensivement, rapide et menaçant quand il décide d’aller de l’avant. Il a finalement été peu troublé sur son aile par Florent Malouda et Ashley Cole, qui ont pourtant l’habitude de tourmenter les latéraux adverses. Rafraîchissant!

 

Brede Hangeland (défenseur central, 29 ans, Fulham) – Aston Villa et sa jeunesse exubérante auraient dû se mettre à l’abri d’un retour. Pas la meilleure perf de l’année de la part du géant norvégien, mais un coup de tronche salvateur en fin de temps additionnel pour offrir un point aux Cottagers sur leur pelouse. Ouf !

 

Jamie Carragher (défenseur central, 32 ans, Liverpool) – On commençait à se faire un peu de souci pour la fin de carrière de ce grand monsieur d’Anfield, mais, contre Chelsea, il a sorti son meilleur match de la saison, avec notamment un tacle venu du diable vauvert pour empêcher Didier Drogba de réduire le score à la 88ième minute de jeu. Solide!

 

Jose Enrique (arrière gauche, 24 ans, Newcastle Utd) - Grand habitué du flop XI lors de sa précédente saison en PL, l’Espagnol a depuis fait ses gammes en Championship. Dorénavant plus à son aise outre-Manche et titulaire indiscutable, son travail sans fioritures a réduit Theo Walcott au rang de figurant dans son propre jardin de l’Emirates Stadium.

 

Marc Albrighton (milieu de terrain, 20 ans, Aston Villa) - Gérard Houllier peut s’appuyer sur un contingent de jeunes joueurs très intéressants à Villa Park. Mark Albrighton en est la tête de gondole. Ce centreur hors-pair a marqué un joli but et abreuver ses coéquipiers de superbes centres. Rapide et inspiré, plus ‘new kid on the block’ que Jack Wilshere!

 

David Vaughan (milieu de terrain, 27 ans, Blackpool) - Le Gallois s’est trouvé au coeur de tout ce que les Tangerines ont fait de bien contre Everton. Il s’est même permis de marquer pour donner l’avantage aux siens, en s’y reprenant à plusieurs fois pour parvenir à ses fins. L’abnégation même : volontaire et précieux.

Charles N’Zogbia (milieu de terrain, 24 ans, Wigan Athletic)- son équipe s’est de nouveau inclinée (2-1 à Blackburn) et sombre dans la zone rouge, mais le Français a de nouveau brillé. Auteur d’un coup-franc imparable qui a frappé le montant gauche de Robinson avant de finir aux fonds des filets, il aurait même mérité d’offrir un point aux Latics, puisqu’il s’est vu refuser un but qui semblait tout à fait valable.

Ji-Sung Park (milieu de terrain, 29 ans, Manchester Utd) – Le Coréen a endossé le maillot de sauveur avec un joli doublé. Mick McCarthy croyait que ses hommes avaient fait le plus dur en égalisant, mais Park s’est ouvert le chemin du but, tout seul comme un grand dans les arrêts de jeu, pour couler des Wolves qui méritaient sans doute la parité sur l’ensemble de la rencontre. Efficace.

Asamoah Gyan (attaquant, 24 ans, Sunderland) – Darren Bent absent, Steve Bruce s’est vu contraint de faire confiance d’entrée au transfert-record du club. La star africaine, qui n’avait pas encore été titularisée en championnat cette saison, n’a pas déçu. Un doublé et les danses qui vont avec pour guérir les Black Cats de leur gueule de bois du week-end précédent. On a retrouvé le Gyan de la Coupe du Monde.

Fernando Torres (attaquant, 26 ans, Liverpool) – Loin de son meilleur niveau depuis au moins six mois, le champion du monde espagnol s’est refait la cerise via un doublé contre le leader. Si son mal était le manque de confiance, le voilà de retour au premier plan. Tremblez défenses adverses, le Torres ‘vintage’ est de retour.

 

Remplaçants : Pepe Reina, Nedum Onuoha, Phil Bardsley, Gary Cahill, Grétar Steinsson, Joey Barton, Lucas Leiva, Morten Gamst-Pedersen, Kevin Davies, Andy Carroll, Carlos Tevez, Frédéric Piquionne

 

FLOP XI

Lukasz Fabianski (gardien de but, 25 ans, Arsenal) – Centre sur coup de pied arrêté de Joey Barton en direction d’Andy Carroll au second poteau. Le futur international anglais atteint de la tête le ballon que le goal des Gunners ne touche pas de ses poings, et le seul ballon cadré du match de Newcastle fait mouche. La malédiction continue pour Wenger qui ne sait plus vers quel homme ganté se tourner.

Marek Cech (arrière gauche, 27 ans, West Bromwich Albion) – Première titularisation pour l’international slovaque en l’absence du suspendu Gonzalo Jara. Les attaquants de Manchester City se sont relayés pour lui faire passer un après-midi pourri à tous points de vue. Roberto di Matteo doit se féliciter de ne devoir l’utiliser qu’en cas d’extrême urgence.

William Gallas (défenseur central, 33 ans, Tottenham) – Flanqué de son compatriote Younes Kaboul pour une nouvelle charnière défensive expérimentale chez les Spurs, l’ancien joueur de Chelsea et d’Arsenal a été à la ramasse du début à la fin du match. Zéro placement et des choix tactiques de débutant.

Ryan Shawcross (défenseur central, 23 ans, Stoke City) – Cet aspirant à l’équipe d’Angleterre n’a pas fait honneur au brassard de capitaine que Tony Pulis lui avait confié sur ce match. Asamoah Gyan s’est plusieurs fois joué de lui et ses deux tacles grossiers lui ont valu de rejoindre les douches dix minutes avant ses coéquipiers. Une copie à revoir post-suspension.

Branislav Ivanovic (arrière droit, 26 ans, Chelsea) – Le colosse serbe nous avait habitué à mieux et n’apprécie visiblement pas le poste de latéral droit qui fut le sien contre les Reds. Emprunté, mis en difficulté par Mereiles et Lucas, il est sorti à une demi-heure de la fin du match. Jose Bosingwa, son remplaçant, s’est mis en évidence deux fois plus que lui avec deux fois moins de temps de jeu.

Cesc Fabregas (milieu de terrain, 23 ans, Arsenal) - C’est suffisamment rare pour que l’on fasse remarquer que le capitaine des Gunners n’a pas tenu son rang. Il a fracassé la transversale de Krul et servi un caviar de centre en retrait à Nasri; mais a aussi croqué plusieurs de ses dribbles et passes courtes, loupé ses tirs au but et pris un jaune sur un vilain tacle en retard sur Tioté.

Wilson Palacios (milieu de terrain, 26 ans, Tottenham) – Sa mère va devoir redoubler d’effort auprès de coach Redknapp si elle veut voir son rejeton jouer plus souvent. Titularisé en l’absence de nombre d’habitués, le Hondurien a eté à la rue face à un entrejeu de Bolton qu’on avait rarement vu aussi entreprenant et en réussite. Ça sent le transfert au mercato d’hiver…

Ramires (Milieu de terrain, 23 ans, Chelsea) – La principale recrue estivale des Blues n’a pas eu son rendement habituel et a raté une occasion en or de réduire le score. Fragilisé en l’absence d’Essien et de Lampard, le Brésilien a produit l’une des performances les plus ineptes de la part d’un joueur de Chelsea cette saison. Ancelotti lui a fait boire le calice jusqu’à la lie en le maintenant sur la pelouse jusqu’à la fin!

Kenwyne Jones (attaquant, 26 ans, Sunderland) – Retour perdant au Stadium of Light pour la flèche trinitéenne, qui a perdu la plupart de ses duels et n’a jamais porté le danger au coeur de la défense de son ancien club. Un jour sans pour un joueur athlétique et plein de promesses, mais qui peine à se rendre indispensable depuis qu’il a rejoint les Potters dans l’été. Et elles sont où les touches de Delap ?

Salomon Kalou (attaquant, 25 ans, Chelsea) – En l’absence au coup d’envoi de Didier Drogba, qui souffrait d’un virus, on attendait mieux de Kalou qui s’est cantoné à un rôle d’homme invisible, sauf sur ses rares mais franches occasions de but dont il n’a jamais rien fait. Ancelotti s’est vu contraint de le faire sortir à l’issue de la première mi-temps pour faire place à un Drogba vaguement à 60 % de ses capacités.

Marouane Chamakh (attaquant, 26 ans, Arsenal) – Le Marocain a montré ses limites sur ce match, au cours duquel il n’a pas eu beaucoup d’influence sur le cours des évènements. Coupable surtout de ne pas avoir mis au fond un ballon qui traînait devant le cages des Magpies sur un bon centre de Song, il était aussi aux abonnés absents sur le but de Carroll, alors qu’il semblait vouloir s’occuper de son marquage.

 

Remplaçants : Matthew Gilks, Herita Ilunga, Laurent Koscielny, John Heitinga, Ryan Nelsen, Aliaksandr Hleb, Owen Hargreaves, Youssuf Mulumbu, Jon Walters, Moussa Dembélé, Benjani Mwaruwari

 

 

News en vrac

Cocasse interruption lors de la rencontre au stade de St Andrews, où les protagonistes du match Birmingham City vs West Ham (2-2) se sont pris une douche froide dès la troisième minute de jeu. Le légendaire climat anglais n’y était pour rien mais le jardinier du stade n’a pas dû être sourd.

 

Cinquantième but en Premier League pour le Socceroo trentenaire Tim Cahill, qui n’a connu l’élite anglaise que sous les couleurs des Toffees après avoir fait le bonheur de Millwall de 1998 à 2004. Comme souvent, c’est de la tête que ce joueur doté d’une détente sèche hors norme a marqué le premier but de son équipe contre Blackpool. Un but célébré comme il se doit par son auteur avec un exercice de ‘shadow boxing’ avec le poteau de corner le plus proche.

 

Owen Hargreaves a dû attendre 26 mois pour être de nouveau titularisé avec Manchester United. Fabio Capello était dans les gradins d’Old Trafford, probablement tout content à l’idée de pouvoir enfin juger sur pièce l’atout principal de la sélection anglaise lors de la campagne de Coupe du Monde 2006. Las, l’ancienne star du Bayern a de nouveau dû jeter l’éponge après seulement cinq minutes passées sur la pelouse. Et Sir Alex Ferguson de parler à propos de ce retour prématuré à la case infirmerie de ‘pari désastreux’. En manque de compétition, Hargreaves aurait aussi souffert d’une ‘attaque d’anxiété’. De nouveau indisponible pour quatre semaines, son contrat se terminera en juin. Le temps presse plus que jamais pour que ce joueur talentueux mais fragile produise sur un terrain de football ce qui avait poussé son employeur actuel à débourser plus de 20 millions d’euros pour le recruter !

 

Bleux, banc, rouges: 22 joueurs français ont foulé les pelouses de PL lors de cette onzième journée. Pile-poil de quoi se faire un match amical virtuel mais pas de gardiens de but attitrés en vue. Quelques remarques concernant ces acteurs actifs en mode ultra-speed. Bon match de Steed Malbranque qui a, sans conséquence comptable pour Sunderland, raté un pénalty - C’est la troisième fois de suite que Louis Saha joue la dernière demi-heure de jeu pour Everton depuis son retour de blessure (0 but en 6 matchs disputés pour 215 minutes de jeu) - David Ngog est rentré à 4 minutes du terme du match des Reds afin que Fernando Torres sorte sous les ovations d’Anfield ; il va falloir que l’ancien Parisien s’habitue à cette situation jusqu’à la prochaine blessure du champion du monde espagnol - Deuxième apparition de la saison de Pascal Chimbonda sous le maillot de Blackburn, avec presque une passe décisive à la clé en seulement 5 minutes de présence sur le rectangle vert - Première titularisation et premier match plein de Gabriel Obertan avec MU; très encourageant pour l’ancien joueur de Bordeaux et de Lorient, auteur d’un bon match alors qu’il n’avait cette saison que 8 minutes de championnat dans les jambes.

Les autres qui ont trouvé du temps de jeu: Younes Kaboul, William Gallas, Gaël Givet, Mohamed Diamé, Charles Nzogbia, Gaël Clichy, Bacary Sagna, Samir Nasri, Frédéric Piquionne, Patrice Evra, Laurent Koscielny, Sébastien Squillaci, Florent Malouda, Nicolas Anelka, Marc-Antoine Fortuné, Elliot Grandin et Sylvain Distin.

Ceux qui sont restés à quai: Julien Faubert (suspension), Abou Diaby (cheville), Steven NZonzi (ischio-jambiers), Ronald Zubar (cheville), Patrick Vieira, Steven Mouyokolo, Gaël Kakuta et Ludovic Sylvestre (choix de leurs entraîneurs respectifs).

Et pour être complet, ceux qui n’ont pas encore eu leur chance en PL cette saison: Malaury Martin (Blackpool), Magaye Gueye (Everton), Hérold Goulon (Blackburn), Charles Itandje et Chris Mavinga (Liverpool).